Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
 Tous les avis - 4 et 5 étoiles uniquement Page 1 Page suivante Avis par page : 15 - 30 - 50 - 100
Aujourd'hui
Blake et Mortimer - Le Dernier Pharaon Note: 2/5
Les Enquêtes de l'Inspecteur Pidmer Note: 3/5
Le Chant du Cygne Note: 3/5
La Venin Note: 4/5
Les Chevaliers d'Emeraude (Michel Lafon) Note: 2/5
Détox Note: 2/5
Fairest - Les Belles et la Bête Note: 3/5
19/08/2019
Cigarettes, le dossier sans filtre Note: 4/5
KZ Dora Note: 4/5
La Quête onirique de Kadath l'Inconnue Note: 2/5
18/08/2019
Jean de Florette Note: 3/5
Fables - 1001 Nuits de Neige Note: 4/5
Churchill Note: 3/5
Alexandre le Grand Note: 3/5
L'Art du chevalement Note: 2/5
Avis posté par Messire l'Inconnu le 14/08/2019 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 4/5 (Franchement bien)
Accéder à la BD La Geste des Chevaliers Dragons La Geste des Chevaliers Dragons
Il existe certaines BD qui se trouvent d'emblée pénalisées par leur sujet. Et par conséquent crée un fossé entre ce que le lecteur croit a priori trouver et ce que la série veut raconter.
Comme beaucoup, j'ai mis des années à m'intéresser à la Geste, cette série d'héroïc-fantasy made in Soleil avec "des guerrières vierges peu vêtues qui trucident des dragons" qui, on s'en doute, me laissait présager un pur produit cornichonnesque, superficiel et racoleur.
Aujourd'hui, j'ai lu 24 albums et la Geste reste à mes yeux, avec quelques rares exceptions comme une certaine Quête de l'Oiseau du Temps, l'une de mes BD de fantasy préférée (alors que, de surcroît, je n'ai jamais été amateur du genre).
Il y a donc un problème quelque part. Voyons un peu lequel.

Pour aborder la Geste - et prendre la peine d'aller plus loin que le premier tome - le lecteur de BD doit paradoxalement aller au-delà de deux aspects pourtant essentiels de la bande dessinée : son postulat et sa représentation. Dans le second cas, il s'agit d'un singulier paradoxe dans le sens où, en BD, l'image joue forcément un rôle primordial.
Et pourtant, il faut bien dépasser à la fois le "pistch" dépréciateur car porteur de préjugés qui se font naturellement dans l'esprit du lecteur potentiel ("des guerrières peu vêtues, etc... etc...") qui y verra a priori au mieux une série frôlant le ridicule et au pire une BD putassière propre uniquement à satisfaire les instincts du lecteur mâle. A son époque déjà, La Quête de l'Oiseau du Temps et particulièrement son héroïne iconique à la poitrine généreuse ne faisait pas autre chose, au point de faire de l'ombre à une histoire qui pourtant infirmait cette impression de départ par sa dimension tragique et crépusculaire. Deux termes qui, justement, reflètent parfaitement les scénarios et l'ambiance générale de la Geste. Tragique, elle l'est (presque) dans chaque tome, par le destin peu enviable de ses chevaliers dragons. Crépusculaire aussi tant l'ambiance générale est grave et mortifère (malgré quelques touches d'humour discrètes)
La Geste est ainsi empreinte d'un fatalisme omniprésent puisque les belles guerrières exposées sur les couvertures et les planches sont généralement considérées par leur ordre comme des éléments sacrifiables et remplaçables (pour ceux qui connaissent le manga Claymore, La Geste a de nombreux points communs avec la série de Yagi, la répétitivité décourageante en moins).
Dans un tel contexte et contre toute attente, le lecteur (mâle) n'a pas vraiment l'esprit à reluquer le tendron (à moins d'être un cas désespéré).

Mais les qualités de la Geste ne s'arrêtent pas à son ambiance sombre et cruelle qui infirment déjà, comme je l'ai dit, les préjugés que l'on pourrait avoir.
C'est aussi une série qui marque sa différence (et sa profondeur) par rapport aux habituelles productions fantasy "à la Wollödrin" (même si je n'ai rien contre ce type de fantasy "tolkienniste") par des scénarios aux enjeux davantage tournés vers les rapports humains, la politique, le devoir en opposition aux sentiments, les sujets de société, etc...
Petite anecdote révélatrice : c'est à une phrase lue sur le Net que je dois de m'être finalement penché sur la Geste ("rappelons qu’en dépit de sa définition guerrière et chevaleresque, la série est plus volontiers tournée vers la diplomatie, les rapports humains et psychologiques, que vers l’action"). Bref, le lecteur qui s'attendrait à du Lanfeust avec des avatars de Cixi en tueuses de dragons girondes et coquines peut passer son chemin.
Cela dit, il y a bien (aussi) de l'action dans la Geste, des affrontements violents et épiques (voir par exemple le tome 4, Brisken, ou le dyptique sur la guerre des Sardes). Et des dragons, certainement (encore que pas systématiquement).
Mais, une fois encore, ce n'est pas là que le(s) scénariste(s) ANGE ont voulu fondé leur propos et leur mythologie.

Enfin, au niveau de la qualité des albums (tant niveau scénario que dessin), vu le nombre de tomes, c'est forcément inégal. Mais je dois dire que sur les 24 tomes lus jusqu'à présent (et en toute bonne foi), je n'en ai trouvé que 2 que je pourrais qualifier de médiocres et vraiment dispensables (le 21, La Faucheuse d'Ishtar et le 24, Les Nuits d'Axinandrie).
Le reste se partage entre le moyen (5, 7, 10, 14, 15) et le plutôt bon pour le reste.
Les tomes 3, 4, 8, 9, 16, 17-18 et 23 m'ont semblé au-dessus du lot.
Enfin, pour ceux qui voudraient avoir un aperçu rapide en un seul tome (rappelons que chaque tome peut être lu indépendamment) de l'intelligence, la richesse et la densité dont peut faire preuve la Geste, je leur conseillerais chaudement le tome 9, "Aveugles", où il n'y a pas de dragon (mais ce n'est pas le seul de la série dans ce cas) mais qui représente pour moi un "cas d'école" de ce qu'un scénariste de BD peut proposer comme densité sur seulement 48 planches sans abuser de textes kilométriques (façon Blake & Mortimer) ou d'ellipses radicales.
Quant aux dessins... plusieurs dessinateurs officiant sur la série, c'est aussi très inégal.
Disons que, dans l'ensemble, ça reste souvent correct dans un style plus ou moins réaliste (exception faites de certains tomes, comme le 10, qui d'ailleurs dénotent trop par rapport au reste) même si ce n''est tout de même pas le point fort de la série, il faut l'avouer.

PS : si je n'ai pas conseillé l'achat, c'est surtout parce que vu le nombre de tomes, je dirais qu'il faut vraiment accrocher pour en acquérir tous les tomes, le lecteur occasionnel pouvant se contenter de quelques-uns (les meilleurs de préférence).
Cela dit, je précise qu'il existe des intégrales (de 4 tomes chaque) qui ne reviennent qu'à la moitié du prix des albums. A bon entendeur...
Voir la fiche de cette série
Lire tous les avis sur cette série

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque