Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les derniers avis (32126 avis)

Par Cacal69
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
Couverture de la série Goodnight paradise
Goodnight paradise

C'est suite aux deux avis élogieux ci-dessous que je me suis procuré cet album. Et je ne le regrette vraiment pas. Eddie, un sans abri alcoolique découvre le corps d'une jeune fille dans une benne. Et contre tout attente, il va mener son enquête pour découvrir la vérité. On est loin du Venice Beach "carte postale". Eddie va nous plonger dans les bas-fonds de la ville et y côtoyer la fange. On passe par toutes les émotions. La tristesse. La peur. Le dégoût. La colère. La surprise. La joie. Un voyage au fin fond de l'âme humaine. La force de ce Thriller. Le dessin réaliste contribue à l'immersion dans cet univers de désolation. Il suffit de regarder les "gueules" abîmées par l'alcool, burinées par le vent et le soleil. Les décors sont soignés, que ce soit la plage et ses cocotiers ou les ruelles sordides. Une belle mise en couleur, sans fausses notes. Un thriller violent dans tous les sens du terme. Allez-y les yeux fermés, pour mieux pouvoir les ouvrir après.

29/08/2021 (modifier)
Par fuuhuu
Note: 4/5
Couverture de la série Le Troisième Testament
Le Troisième Testament

Le genre de série qui laisse perplexe. Je n'ai lu qu'une seule fois la série pour l'instant et je n'ai clairement pas tout compris. Et j'en suis content ! Cela signifie que je vais encore prendre du plaisir en relisant de nombreuses fois. Car si je n'ai pas tout compris, ce n'est pas parce que c'est incompréhensible, c'est parce que le scénario est riche et dense. Il est donc nécessaire d'avoir plusieurs relectures pour saisir tous les tenants et aboutissements du scénario. Maintenant je vous rassure, on comprend très bien l'histoire à la première lecture de manière générale. On sort de la lecture satisfait. Jamais je n'ai réussi à prédire le scénario, tout est bien amené et le dessin est vraiment beau. Et chaque tome est de plus en plus beau visuellement. 3,5 étoiles MAUPERTUIS, OSE ET RIT !

28/08/2021 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
Couverture de la série Les Gardiennes d'Aether
Les Gardiennes d'Aether

Ce que j'ai pris au premier coup d'oeil pour un ersatz franco-belge de manga pour adolescentes s'est révélé être en réalité une BD rafraichissante et très drôle. Cela se passe dans une terre de royaumes mi-steampunk mi-magiques, le type de décor fictif qu'affectionnent shonen et autres shojo. Le héros y est un humble serviteur du palais royal, gentil mais un peu naïf. A ses côtés se trouve son amie d'enfance, devenue garde du palais, très douée au combat et très amoureuse de lui. Quand éclate soudain une invasion ravageuse du royaume par un peuple d'insectes géants, le héros, son amie et la princesse royale vont s'enfuir ensemble, bénéficiant de l'aide d'une troisième jeune femme, capitaine solitaire d'un vaisseau dirigeable. Nous avons donc trois femmes, toutes charmantes. L'une est une épéiste de génie, l'autre est une princesse magicienne, et la troisième est une scientifique débrouillarde et indépendante. Et au milieu d'elles, le brave Aether, mignon et bienveillant, mais un peu trop bon et trop con. Pourtant c'est bien lui auquel toutes les trois vont s'attacher et qu'elles vont vouloir protéger à tout prix, ainsi que la puissante épée qu'il a trouvée, quitte à le faire passer pour un baron qu'il n'est pas. Le graphisme est d'influence manga. Il ne sort pas vraiment du lot mais il est agréable et il fonctionne bien. Il réussit en tout cas à bien faire passer les expressions des personnages et les situations humoristiques. Car c'est ça la force de cette BD ; ce n'est pas tellement son intrigue qui a le mérite d'exister mais dont la trame de fond ne passionne pas particulièrement, mais c'est son humour. J'ai mis un petit temps à m'en imprégner, trouvant les quelques premières clins d'oeil à des dialogues de cinéma amusants mais un peu lourds. Mais peu à peu, tandis que je m'attachais davantage aux protagonistes et au contexte, je me suis mis à sourire de plus en plus, voire à rire pour de bon. Il y a quelques vraiment bons moments et des gags qui tombent bien. En outre, les personnages sont assez remarquables, le véritable rôle de héros étant laissé aux trois femmes tandis que le héros masculin, lui, fait souvent figure de potiche. Mais au final, lui aussi a une intéressante personnalité, par sa gentillesse, sa bonhommie et sa bonne humeur. Même s'il est effectivement souvent neuneu comme le disent ses camarades, il a bon fond et il fait bien avancer le récit. J'ai terminé le premier tome de cette série avec un grand sourire sur les lèvres et j'ai bien envie de lire la suite, pas tant pour son intrigue comme je le dis plus haut, mais plutôt pour passer davantage de temps avec ses personnages et l'humour qui les accompagne.

28/08/2021 (modifier)
Par Seube
Note: 4/5
Couverture de la série Le Vagabond des Étoiles
Le Vagabond des Étoiles

Pouaah mais qu'est ce que j'adore Riff Reb's. Encore une adaptation fabuleuse, même si je ne veux pas la placer au même niveau que sa Trilogie Maritime (anthologique à mes yeux). Je suis peut être un tout petit peu frustré par la légère "répétitivité" du ton employé par rapport à ce que j'ai déjà lu de l'auteur. Même si les scènes ne se passent plus en mer mais dans une cellule (et surtout dans les passés du protagoniste), l'ambiance générale ne change pas trop trop. Qu'à cela ne tienne ! Je me trouve parmi les lecteurs les plus réceptifs de Riff Reb's. Son dessin est fabuleux, les ombres et l'expression des visages dégagent toujours une profondeur complexe. L'histoire en elle-même est originale et sans savoir si l'adaptation est réussie, il est clair que la BD à elle seule nourrit beaucoup notre imaginaire. L'ensemble paraît macabre mais on retrouve encore et toujours une poésie particulière qui permet de trouver une beauté pure à l'ouvrage. Le texte, que ce soit les dialogues et surtout la narration - très présente -, permet de nous emporter autant que le dessin. Encore merci à cet auteur, mon plaisir reste intact!

28/08/2021 (modifier)
Par Benjie
Note: 4/5
Couverture de la série Western
Western

Un scénario classique et un dessin remarquable, voilà en résumé ce que m’inspire cet album. Le scénario se tient parfaitement, c’est du très bon travail, bien écrit, bien rythmé, aux dialogues précis et pas bavards. La chute est très bien maitrisée et la morale de l’histoire : nul ne peut échapper à son destin ! Le dessin de Rosinski est une vraie claque. Toutes les pages ne se valent pas mais franchement l’album est d’une très grande qualité graphique. La mise en couleur sépia restitue ce qu’on imagine de sueur et de poussière dans l’ouest américain à la fin du XIXe siècle. Un album que je recommande sans hésiter.

27/08/2021 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
Couverture de la série Taxi ! - Récits depuis la banquette arrière
Taxi ! - Récits depuis la banquette arrière

Je découvre Aimée De Jongh avec cet album, et je ressors ravi de ma lecture. Le pitch de l’histoire ne me tentait pourtant pas plus que ça, et j’ai trouvé le premier tiers assez ennuyeux et vide… et puis les langues de délient, les conversations deviennent plus intéressantes, plus personnelles, et l’autrice réussit l’exploit de rendre les 4 chauffeurs de taxi intéressants et attachants sur un album relativement court (96 pages assez légères en textes). La réalisation de l’album est exemplaire. La narration passe d’une époque à une autre avec une fluidité impressionnante. Le dessin en noir et blanc est élégant et détaillé. Un album original et réussi, que je recommande aux amateurs de romans graphiques.

27/08/2021 (modifier)
Par Seube
Note: 4/5
Couverture de la série L'Homme gribouillé
L'Homme gribouillé

Une très belle composition. Voilà un conte des temps modernes qui mérite une place de choix dans sa bédéthèque. A nouveau, je confirme une troisième fois mon intérêt pour Frederik Peeters. Après mes lectures de Pilules Bleues et Oleg, le voici au dessin : il devient à mes yeux un grand nom de l'univers BD actuel. Un auteur complet, je suis pressé de découvrir ses autres créations, qui semblent variées. J'ai entendu Frederik Peeters parler de son travail: il a utilisé un stylo-pinceau Pentel pour le dessin, 13 balles, auquel on ajout un aplat gris sur Photoshop. Rien dans le matos, tout dans le travail et la créativité. J'aime la BD. Les scènes pluvieuses dans Paris sont à couper le souffle et il arrive encore à me régaler lorsqu'on quitte la ville. Je reste un peu dubitatif sur les scènes enneigées (dernière partie). Les flocons occupent un peu trop l'espace, gâchant un peu mon plaisir alors que certaines scènes - et double pages - méritait peut être plus de visibilité. Par contre quelle plume pour les personnages! L'héroïne principale, Betty, dégage énormément de charme. Elle a un regard très profond et qui fait face à l'adversité, c'est très attirant. Et que dire l'Homme Gribouille ou de Max Corbeau, surtout lui ! Ce personnage à plumes est esthétiquement beau bien que cauchemardesque, notamment dans ses mouvements. Il apporte beaucoup de poids à l'histoire, c'est une grande menace qui plane du début à la fin, alors qu'il n'intervient pas tant que ça non plus, si on fait bien attention. Et je pense qu'au-delà du scénario bien ficelé, cette réussite vient aussi du dessin. Frederik Peeters a créé un personnage qui marque les esprits et hante nos héroïnes avec brio. Pareil, je salue franchement le scénario de Serge Lehman pour avoir proposé un scénario bien calibré, qui monte en puissance jusqu'au final. Je n'ai senti ni lourdeur, ni platitude à aucun moment. Le voile se lève régulièrement, on est constamment surpris par les péripéties de ces 2 héroïnes, qui forment un magnifique combo. L'humour est tout de même présent est prête à sourire quelques fois, j'ai adoré le moment où Clara subit un choc, rentre à la maison complètement éberluée par un évènement et finit par lâcher "Ma grand-mère est une pute". Si l'histoire baigne de plus en plus dans le genre fantastique au fil des pages et avec un chouïa d'ésotérisme, c'est juste ce qu'il faut pour garder un pont avec le réel. Je trouve quelques petits manques, notamment sur l'origine de certains personnages, qui reste un mystère complet après fermeture du bouquin, ou même le Commencement de cette histoire, expliqué de façon trop anecdotique à mes yeux. Le rendu final est excellent! Il y a une belle complémentarité, la collaboration me paraît fusionnelle. J'espère redécouvrir un nouveau récit signé par ces 2 auteurs. Avant que cela n'arrive, je vous invite vraiment à découvrir ce récit.

26/08/2021 (modifier)
Par Yann135
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
Couverture de la série Bernard Prince
Bernard Prince

Le beau Bernard Prince est un ancien agent d’interpol qui parcourt le monde sur son navire – le cormoran – avec son pote Barnay Jordan, un marin ronchon, querelleur et alcoolique ainsi qu’avec le jeune Djinn. Avec cette série vous allez vivre des aventures enthousiasmantes qui fascineront les petits comme les grands. Les rebondissements sont nombreux. Le suspens est au rendez-vous dans chaque album. Vous ne pourrez que vous attacher à ces personnages nés sous la houlette d’un duo hors norme, Hermann et Greg. Voilà donc une série qui défie le temps et les styles. Les aventures tumultueuses de Bernard Prince sont remplies d’humanité et d’émotions positives. Si vous rajoutez des décors exotiques – souvent des pays imaginaires mais inspirés de pays existants - et un graphisme incroyablement beau, vous tomberez indéniablement sous le charme de ce héros. Je suis fan absolu de la série. Vous avez là l’occasion unique de plonger dans un bestseller de la BD ! A (re)découvrir de toute urgence.

25/08/2021 (modifier)
Couverture de la série Murderabilia
Murderabilia

Étrange histoire, qui aurait pu partir vers quelque chose de plus gore, ou vers un fantastique macabre. Mais rapidement, le dessin d’Ortiz adoucit tout (aseptise peut-être ?). Étrange peut-être, mais intéressante en tout cas. On suit cette histoire un peu branque avec plaisir. La narration est fluide, et sait ménager quelques rebondissements, ainsi qu’une fin ouverte. L’intrigue nous montre aussi que les personnes les plus bizarres, les moins « sympathiques » ne sont pas celles que l’on croit, puisque le collectionneur d’objets liés à des massacres, meurtres et catastrophes, a priori morbide et « dérangé », se révèle au final plus équilibré que ses voisins, et finalement bien plus agréable et sympathique. Je suis plutôt satisfait de mon achat. D’autant plus que Rackham a vraiment bien fait les choses, avec une couverture cartonnée et un dos toilé, un papier épais (j’aime aussi les choix de colorisation d’Ortiz, avec ces nuances de rose et de violet qui dominent). Note réelle 3,5/5.

25/08/2021 (modifier)
Par fuuhuu
Note: 4/5
Couverture de la série Silence
Silence

Silence est un homme, un peu limité (style Forrest Gump) qui a été "asservi" par l'homme le plus influent du village, qui est aussi une véritable ordure. On suit l'histoire à travers les pensées de Silence, qui, j'ai oublié de le dire, est muet. A mes yeux, l'immense point fort de cette album est de nous faire suivre l'histoire par les yeux d'un benêt, innocent et sincèrement gentil. Hormis Forrest Gump, c'est la première fois qu'un benêt arrive à m'intéresser et même à m'émouvoir. J'ai trop souvent eu l'habitude de lire des caricatures concernant les idiots et ici, on en est loin. Deuxième point positif : l'originalité de l'histoire. Quand on a lu des centaines, voire des milliers d'histoires différentes, il devient de plus en plus difficile de trouver une histoire qui arrive encore à nous surprendre. Et bien ici, chacun des chapitres m'a étonné. Jamais, je n'ai réussi à deviner où l'auteur voulait m'emmener. Quel plaisir de lire une histoire vraiment originale. Enfin, j'ai beaucoup apprécié le dessin en noir et blanc. Les traits des personnages reflètent vraiment bien leurs émotions et leur personnalité. Rapidement, on s'identifie ou on déteste les protagonistes tellement les planches sont expressives. Un bon 4 étoiles MAUPERTUIS, OSE ET RIT !

24/08/2021 (modifier)