Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...  
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD...
Accueil de BD-theque : bande dessinée, comics, manga, forum BD, actualité BD... Actualité BD, manga, comics, dates de sortie, rumeurs... Les immanquables BD, manga et comics Les thèmes BD Les interviews BD, comics et manga Les forums BD, comics, manga, loisir hors BD...   Ajouter une série !
0 A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Cliquez pour rechercher une série
Recherche avancée
A propos du site :
Message de bienvenue
L'aide en ligne
Les stats du site
Le blog
Le groupe Facebook
 
A voir aussi :
Les liens BD
Le dictionnaire BD
BD-Theque de poche
La boutique en ligne
L'annuaire comics
Les trophées BD
 Tous les avis - 4 et 5 étoiles uniquement Page précédente Page 2 Page suivante Avis par page : 15 - 30 - 50 - 100
20/08/2018
L'Homme de Harlem Note: 3/5
19/08/2018
L’Atelier des Sorciers Note: 4/5
The Kong Crew Note: 4/5
Jean Doux et le Mystère de la Disquette Molle Note: 4/5
La Lune est blanche Note: 5/5
Gagner la Guerre Note: 4/5
Voyage aux îles de la Désolation Note: 4/5
Le Photographe Note: 4/5
Nains Note: 3/5
Elfes Note: 3/5
Oracle Note: 3/5
Nicodémus Red Note: 3/5
Monolith Note: 3/5
La maison de la nuit Note: 2/5
Cristal Note: 2/5
Avis posté par Noirdésir le 20/08/2018 Modifier cet avis Achat conseillé ? Non
Note Note: 3/5 (Pas mal)
Accéder à la BD L'Homme de Harlem L'Homme de Harlem
J’ai connu Guido Crépax par ses albums franchement érotiques, qui lui avaient permis d’atteindre une certaine notoriété – et surtout de montrer ses talents de dessinateur.

Ici rien de franchement érotique – même si Polly, la prostituée secourue et cachée par Little Johnny, le personnage principal, est assez sexy.

Cela dit, l’histoire manque un peu d’originalité. Elle baigne dans la noirceur du Harlem des clubs de jazz, des gangsters, et des relations tendues entre Blancs et Noirs. La prostituée blanche a été témoin d’un crime, est recherchée par les tueurs, et un Noir, contrebassiste de jazz, la recueille et la protège.

Mais ce qui fait la véritable originalité de cet album – mais aussi, il faut le dire ce qui rend la lecture plus difficile à certains moments – c’est la construction de Crépax. En effet, le déroulement de l’intrigue se fait en parallèle de multiples évocations, de dessins représentant des jazzmen jouant des standards de jazz, comme si Crépax nous fournissait la bande son adaptée à son histoire, comme si nous avions là un film plus qu’une bande dessinée (et les cadrages, le rythme, très cinématographiques, renforcent cette comparaison).

Original dans la construction, mais pas assez sur le fond. A emprunter éventuellement.
Voir la fiche de cette série
Lire tous les avis sur cette série

www.bdtheque.com - Contact - Ce site nécessite l'utilisation de cookies - Flux RSS
Lien destiné au référencement du site : Liste des séries BD de BD-Theque