Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les derniers avis (3 avis)

Par Cacal69
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
Couverture de la série Le Banquier du Reich
Le Banquier du Reich

Le premier mot qui me vient après ma lecture : waouh. J'aime les bd historiques et plus particulièrement celles qui racontent la "petite histoire" avec ses conséquences sur la "grande histoire". Ce diptyque raconte la vie de Hjalmar Schacht de 1923 à sa mort en 1970. Personnage énigmatique, Schacht était un banquier et un économiste de renom, qui après la défaite de l'Allemagne en 1918 et le traité de Versailles, va essayer de remettre son pays sur le devant de l'échiquier mondial. Pour cela il ira jusqu'à être le ministre des finances d'Adolf Hitler. Quelle maestria dans la narration, Boisserie et Guillaume ont la merveilleuse idée de nous compter cette histoire sous la forme d'un interrogatoire entre Schacht et un agent du mossad, ce qui permet de faire cogiter nos méninges. L'agent du mossad, dont nous l'identité nous sera dévoilée à la fin du tome deux, fait contre poids aux dire du banquier. Chacun aura sa propre idée sur cet économiste. Deux couvertures austères qui mettent de suite dans l'ambiance. Le dessin rétro nous transporte de suite dans ces années d'entre deux guerres. Ce n'est pas m'ont style, mais il est tout à fait en harmonie avec le récit. Une petite merveille que je conseille vivement.

19/09/2021 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
Couverture de la série Histoire de la Grande Chartreuse en BD
Histoire de la Grande Chartreuse en BD

Je fais partie du public cible de cette BD : j’ai grandi aux pieds de la Chartreuse, et je m’intéresse un peu à l’Histoire locale. J’ai d’ailleurs acheté cette BD dans la boutique de l’Abbaye Notre-Dame-de-Chalais… A ce titre je ressors ravi de ma lecture. Laurent Bidot (qui a également réalisé Le Secret de la Chartreuse) nous livre un album certes très académique au niveau de la narration et du dessin, mais très instructif et intéressant. Tous les événements historiques importants y sont racontés (incendies, persécutions, évictions) et même l’athée que je suis ressent beaucoup d’admiration pour ces individus extraordinaires. Le dessin permet par ailleurs de reconnaître et visiter des sommets bien connus du massif de la Chartreuse. Mon seul reproche sera le format même de la BD : 48 pages, c’est bien peu pour résumer plus de 900 ans d’histoire, et on survole forcément les événements. Un album académique, mais qui intéressera sans doute les férus d’Histoire du Dauphiné.

19/09/2021 (modifier)
Par doumé
Note: 4/5
Couverture de la série Perramus
Perramus

Parti pour découvrir un monument de la bd , un symbole de la bd engagée contre les régimes totalitaires, je suis à la fin de ma lecture enchanté par les premiers tomes et déçu par le dernier tome de la série. Un sentiment final mitigé mais Perramus est globalement une bd à lire absolument. Ce réquisitoire contre toutes les juntes militaires d’Amérique du Sud mises en place pour combattre le communisme dénoncent les dérives des pays dirigés par des militaires. Les auteurs prennent comme exemple leur propre pays, l'Argentine victime d'un dictature de 1982 à 1989, ils témoignent de l'impact sur la population. Ce récit nous fait vivre et comprendre la peur des habitants traqués. Un héros qui décide d'oublier pour survivre dans cette société. Le dessin orignal en noir et blanc est tellement réussi qu'il donne encore plus de force au message envoyé par l'auteur. Les visages, les décors sont comme le scénario aux frontières du réel et de l'irréel pour dénoncer les crimes de la junte au pouvoir. La complémentarité entre le scénariste et le dessinateur nous transporte dans une ambiance oppressante, dans un monde déshumanisé où les événements nous paraissent irréels et les auteurs exploitent avec talent ces situations pour faire évoluer leurs personnages aux frontières du réel. Merci à Futuropolis pour la réédition en intégrale de la série.

19/09/2021 (modifier)