Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zetman (nouvelles)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Recueil de 4 nouvelles. Un programmeur qui voudrait pouvoir faire régner la justice voit son voeu exaucé... d'une certaine manière. Son jeu vidéo devient réel, et selon ses actes il gagne des points d'expérience et évolue, pour refléter ce qu'il est vraiment... et qui n'est pas forcément ce qu'on pouvait imaginer.


Manga : 1996/97, l'explosion Seinen Shueisha Tonkam

Recueil de 4 nouvelles. Un programmeur qui voudrait pouvoir faire régner la justice voit son voeu exaucé... d'une certaine manière. Son jeu vidéo devient réel, et selon ses actes il gagne des points d'expérience et évolue, pour refléter ce qu'il est vraiment... et qui n'est pas forcément ce qu'on pouvait imaginer. La deuxième histoire, c'est un savant fou qui créé un super cyborg qu'il envoie dans le passé pour se défaire de son rival, qui lui a "piqué" la fille qu'il désirait. Une jolie créature de la police temporelle intervient pour éviter que l'avenir soit changé, mais bon, peut-être n'est-elle pas si douée que ça... Troisième histoire : un garçon au caractère féminin et une jeune fille au caractère masculin voient leurs corps échangés. Le tout sur fond d'affrontement mâââle et viril. Enfin Shadow Lady qui sera repris dans la série éponyme, ou comment un fard à paupière magique peut transformer une jeune fille en super bunny girl. ^__^

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1997
Statut histoire Histoires courtes (Volume unique) 1 tome paru
Couverture de la série Zetman (nouvelles)
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

22/10/2004 | ThePatrick
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Même si j'avais détesté Shadow Lady, la critique de ThePatrick m'a donné envie de lire ce recueil de nouvelles. Comme vous pouvez le constater avec ma note, je n'ai pas beaucoup aimé ce recueil. Hormis la troisième histoire que j'ai trouvée un peu touchante et qui m'a fait rire quelques fois, je me suis un peu ennuyé. Il y a des bonnes idées, mais elles sont noyées dans des bastons totalement sans intérêt et très bourrin. De plus, je n'aime pas du tout les plans fesses/culottes que l'auteur semble bien aimer dessiner. Il doit y en avoir au moins dix par histoire ! C'est sensé être excitant, mais cela a sur moi l'effet contraire. Je préfère les choses excitantes qui sont un peu plus subtiles et/ou romantiques. Pour finir, je n'aime pas le style de dessin, mais j'ai déjà vu pire donc ça passe.

14/02/2010 (modifier)

Ces quatre nouvelles écrites à différentes périodes par Masakazu Katsura bénéficient toutes d'un scénario relativement élaboré compte tenu de leur faible nombre de pages. La première, qui met en scène Zetman, est la meilleure du lot, résolument plus noire que les suivantes, elle n'est pas vraiment axée sur l'humour; les autres ne sont pas pour autant dépourvues de charme ni d'intérêt, à part pour "Shadow lady", la dernière, qui m'a fort peu intéressé. Les dessins sont corrects mais Katsura a fait mieux sans problèmes depuis. Il aime mettre les femmes en valeur et les poses sont toujours exagérément lascives, cela donne un petit côté second degré et ressemble à un clin d'oeil pour le lecteur. Une lecture divertissante, l'album n'est pas très cher en plus, bref même si ça ne casse pas la baraque c'est à lire à l'occasion. Un petit bémol: la couverture n'est vraiment pas attirante!

07/03/2005 (modifier)

Recueil de quatre nouvelles, la première d'entre elles met en scène "Zetman", qui donnera d'ailleurs naissance à cette autre série "Zetman", du même auteur, également publiée chez Tonkam (comment foutre le bordel dans le base de données, application concrète par Masakazu Katsura...). Hormis l'apparence, ce Zetman-ci a peu de chose à voir avec son homonyme plus récent puisqu'il résulte en fait de la matérialisation d'un jeu vidéo dans la réalité... On y trouve une réflexion sur la justice et le super-héros, pas inintéressante [1]. En fait, j'avoue, je l'ai trouvé d'occasion par hasard et je ne l'ai pris qu'à cause de cette homonymie... Il faut dire que Katsura n'a pas réalisé que des trucs qui me plaisent ("DNA²", oh mon dieu ! "Video Girl AI", "I''s"... Gaaah !). Eh bin vous savez quoi ? Ce Zetman là il est vachement bien ! Les nouvelles sont toutes pétillantes d'ironie, de second degré et de malice, c'en est un vrai bonheur ! Même quand on voit les petites culottes des nanas (car on les voit, n'en doutez plus), c'est présenté avec humour et dérision (et une culotte ça peut être très dérisoire). On retrouve des passages quasi-dragonballzedesque, avec Shin-O-Shin, dont les cheveux se dressent de colère, condamnant l'attitude indigne des méchants. On pourrait dire plein de choses sur ce bouquin. Entre autres que c'est du shônen, de l'humour, de l'action, du fantastique et de la SF, mais à vrai dire on s'en fout. C'est surtout complètement délirant et on est carrément mort de rire parfois. J'adore. :) [1] petite, la réflexion, ce n'est pas non plus le propos de Katsura, même si on se dit que Batman et toute la problématique qui va avec n'est pas loin.

22/10/2004 (modifier)