Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Neige Fondation

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Le Sang des Innocents est le premier tome du préquel de la série culte créée par Didier Convard et Christian Gine, qui avait révolutionné les règles de la science-fiction dans les années 80.


Après l'apocalypse... Froid. Neige. Glace Prequel

Le Sang des Innocents est le premier tome du préquel de la série culte créée par Didier Convard et Christian Gine, qui avait révolutionné les règles de la science-fiction dans les années 80. Neige, le héros de cette grande saga écologique, conservait cependant sa part d’ombre... Toute quête a ses racines, celles de l’enfant sans mémoire plongeaient déjà dans le sang avant sa naissance... Avec la touche de profond humanisme que l’on connaît à Didier Convard, et la poésie de son coauteur Éric Adam, Neige offre une vision lucide et implacable de l’Homme placé dans des conditions de survie extrême, illustrée par le trait inspiré et expressif de Didier Poli et Jean-Baptiste Hostache.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Août 2010
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Neige Fondation

07/10/2010 | Raphifty
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Et pourtant!, sans connaitre l'univers original on pouvait se dire qu'il y avait quelques bonnes idées a prendre. Au demeurant ça ne démarre pas mal, l'histoire est plutôt bien traité aidée en cela par des décors en ruines que j'ai trouvé assez sympa. Et puis plus on avance, plus on se dit, quand est ce que ça démarre. C'est un peu mou et les idées ne sont pas suffisamment exploités. Alors ça démarre pas mais ça va vite, j'ai rien contre les raccourcis elliptiques mais j'aurais aimé que le background soit plus travaillé. Les auteurs se sont peut être dit que tout le monde avait lu Neige, et que donc il n'était pas besoin de tout préciser. Ben pas d'accord, même s'il s'agit d'un préquel je pense qu'il est important de poser les bases auxquelles peut se raccrocher le lecteur. Comme l'a dit un autre posteur voilà une BD qui, sans tomber dans le gore, gagnerait a être un peu plus péchue. C'est clairement un truc pour ados, ça va très vite, ça se lit très vite, oserais je dire que ça va s'oublier très vite? Dommage

04/10/2014 (MAJ le 04/10/2014) (modifier)
Par Raphifty
Note: 2/5

Dans une Europe recouverte par la neige, un homme et sa famille essayent de survivre au froid, à la faim et à la barbarie humaine. Pour y parvenir, l’entraide est obligatoire et pour permettre aux femmes de cette tribu d’accoucher dans les meilleures conditions, la petite équipe se rend dans l’un des derniers bastions d’une humanité rongée par la peur de l’autre. Ainsi naitra Neige, un enfant marqué par le sang… Tome 1 : Relativement court, ce premier tome nous présente un univers très riche. On entre vite dans une aventure où les personnages sont difficilement identifiables. L’intrigue est agréable mais ne place pas le lecteur dans une attente perpétuelle. La lecture se fait calmement, en décortiquant chaque dessin. Certaines toiles nous dévoilent des paysages somptueux, le dessin est l’une des forces de cette série qui même si sympathique ne renouvelle pas le genre. On referme "Le sang des innocents" en se disant que les auteurs ont terminé une série prévue en plusieurs tomes. Tome 2 : Tome deux. J'abaisse ma note d’une étoile et j'attends sceptiquement le troisième volet. "L'écharneur" n'est pas la suite que j'attendais, c'est long, les personnages n'ont pas beaucoup de personnalité, l'intrigue n'est pas passionnante. Le tout est très moyen. Les dessins quant à eux m'ont semblé moins travaillés. En refermant ce deuxième ouvrage j'ai la nette impression que l'auteur cherche à séduire un lectorat d'adolescents. Pour les autres cette série a de bonnes idées mais s'embourbe dans une histoire qui n'avance pas. Tome 3 : Je m’arrête ici. Ce n'est pas mauvais mais ce n'est pas bon non plus. C'est gentillet, enfantin. Toujours aucun enjeu avec des personnages sans âmes (qui est le(s) héros?). Aucun suspense, aucune originalité. Merci mais au prix d'une BD, je m’arrête ici... (je la recommande à un enfant de 12 ans).

07/10/2010 (MAJ le 03/06/2013) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Etonnant que ce prequel d'une série très populaire ait aussi peu d'avis... Peut-être du fait qu'elle s'en détache quand même pas mal, surtout sur le plan du graphisme. Poli et Hostache ont un style très différent de celui de Christian Gine, mais sans en avoir encore la maturité ils n'en ont pas les tics. C'est un style réaliste, qui a besoin d'encore pas mal de progression, mais il est assez efficace. Les ambiances me semblent bien posées, les looks des personnages, en particulier les Croque-mitaines, sont intéressants aussi. Bref, j'aime bien, et suis curieux de voir leur progression. Sur le plan du scénario, c'est Eric Adam qui hérite de l'univers de Convard. Sa construction est intéressante, mais ce premier tome me semble un peu "sage", ça manque de véritables rebondissements malgré l'inévitable cliffhanger de fin de tome. La suite arrive vite, le tome 2 sortira au mois d'août. Je reste encore réservé quant à ma note, mais mon petit doigt me dit qu'avec le patronage de Convard ce prequel peut être vraiment intéressant.

25/06/2011 (modifier)
Par Rive
Note: 4/5

Neige Fondation se targue d'être un préquel d'une série culte des années 80. N'ayant pas lu cette série, je me contenterai de donner mes impressions sur ce premier tome, plutôt réussi, mais qui ne dépasse pas le stade de l'introduction. Sans rentrer dans le détail de l'univers développé, et laissant ainsi une certaine part de mystère enveloppant ce monde désolé, Neige Fondation 1er se focalise sur un petit groupe de survivants, cherchant à se poser au sein d'une "Fraternité", groupe d'individus cherchant la paix et la sécurité face aux hordes de bêtes rongées par le "mal d'Orion", une sorte de maladie transformant les hommes en dangereuses bêtes affamées. Ce tome sert alors à poser la situation de cette Fraternité, en lutte permanente contre des groupes hostiles, pour s'achever sur l'enjeu véritable de leur survie, annonçant ainsi les épisodes à venir, en espérant qu'ils s'acharneront à développer cet univers passionnant. Coté dessins, le style est assez classique et plutôt réussi. Les décors sont très précis, et l'organisation physique des pages est claire, peut-être parfois trop simple pour vraiment profiter des phases d'action. Par ailleurs, les couleurs rendent bien l'atmosphère glauque d'une monde apocalyptique. On regrettera en outre le peu de charisme donné aux personnages, qui ont tous l'air d'être des personnages secondaires au visage peu expressif. Paradoxalement, le personnage le plus charismatique est l'écharneur, lorsqu'il porte son masque. C'est peut-être le seul personnage dont je suis curieux de voir la psychologie évoluer au fil des épisodes, les autres personnages paraissant bien trop honnêtes pour pouvoir être corrompus. Bref, malgré quelques imperfections et une histoire qui ne fait qu'émerger, Neige Fondation semble être une série très intéressante, à l'ambiance très proche de ce que l'ont peut attendre d'une SF post-apo, et qui est surement à suivre.

03/11/2010 (modifier)