Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Muo Wang - Les éveillés

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

Han se réveille au sein d’une citadelle. Il ignore comment il est parvenu jusqu’ici et dans quel but. Des explosions attirent son attention vers les remparts où il se dirige. Il découvre alors une vaste vallée prise d’assaut par une armée de 30 000 soldats.


Han se réveille au sein d’une citadelle. Il ignore comment il est parvenu jusqu’ici et dans quel but. Des explosions attirent son attention vers les remparts où il se dirige. Il découvre alors une vaste vallée prise d’assaut par une armée de 30 000 soldats. Que veut cette armée ? Qui la dirige ? C’est un autre mystère. Et pour la cinquantaine de personnes qui comme lui se sont éveillés dans la citadelle, il en est de même. Pour Kamala, la danseuse indienne, Laïloken, le vieux druide gallois, Bléda le cuisinier Huns, Illam l’enfant muet et Népher, l’intrigante égyptienne, c’est le début d’une mystérieuse quête, une quête de la vérité.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Août 2007
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Muo Wang - Les éveillés © Soleil 2007

04/09/2007 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Tomdelapampa

Je m’étais fait avoir à l’époque !! Une série sans suite, on ne connaîtra donc jamais le fin mot de l’histoire. Je ne vais pas dire que c’est bien dommage mais c’était pas déplaisant à lire. Ce 1er tome n’est qu’une mise en bouche, on présente les personnages et ce contexte mystérieux (des personnes de divers horizons se réveillent dans un endroit inconnu, une citadelle assiégée), ça appâte bien, on se pose quelques questions mais pas le moindre début de réponse. Le dessin est stylé manga et les couleurs ne font pas très naturelles mais ça passe bien. Ça aurait pu donner une petite série sympa.

22/06/2022 (modifier)
Par papyrus
Note: 2/5

Si l'histoire avait de quoi laisser présager quoi que ce soit (je ne reviendrai pas sur la trame déjà résumée dans les précédent avis) après bientôt 3 ans d'attente, le volume que j'avais acquis va retourner chez mon bouquiniste préféré car lancer une série sans le répondant derrière au niveau production je dis non ! Y en a marre ! Marre des séries pour lesquelles il faut pleurer pour avoir la suite, on ne citera pas Elixirs (qu'on a cru un temps ne jamais sortir le tome 2 celui là), si jamais elles sortent... qui n'a pas attendu la suite de Les Feux d'Askell après les sempiternelles rééditions. Perso Samuel Beckett j'aime assez mais c'est du théâtre et "En attendant Godo" une pièce, là on nous en fait version BD ! Moralité passez votre chemin !

04/08/2010 (MAJ le 04/08/2010) (modifier)
Par Chalybs
Note: 3/5

Voici une nouvelle série qui mérite que l'on s'arrête cinq minutes (ou 30 pour la lire en entier ! ;) ) L'intrigue (même si j'ai l'impression d'avoir déjà vu quelque chose d'approchant s'en pouvoir me rappeler quoi…) est sympathique et originale. Une cinquantaine personnes d'ethnies différentes se réveille dans une citadelle assiégée sans savoir comment et pourquoi ils sont arrivés là ! La citadelle rajoute une couche de mystère en présentant plusieurs temple d'origines aussi diverses que les éveillés. Se premier tome d'introduction ne traine pas pour nous mener dans l'action et capter notre attention. Une seule chose que je n'ai pas aimé, ce sont ces quelques allusions sur une page au fait que blablabla, les ethnies sont là pour apprendre à s'entendre et blablabla, je vous colle une morale facile histoire de faire bien. Il y a un manque de subtilité dans le message et ça m'a passablement gâché ma lecture à ce moment. Cependant, ce passage fut vite oublier pour le reste de la lecture, fluide et assez captivante. Coté dessin, très intéressant de même. Le trait très cartoonesque tire sur le style oriental, sans exagération et sans surtout en arriver au manga. Une style très personnel, très agréable, d'autant plus que les couleurs parfaitement maitrisées, contrastée et colorées offrent de jolis dégradés et de jolis paysages. Seules, peut-être les perspectives et du coup quelques cadrages sont-ils légèrement mal maitrisés, mais on le pardonne aisément au vu du reste et de l'impression globale positive qui se dégage. Une nouvelle série qui fleure bon le mystère de l'orient à découvrir sans honte.

07/01/2008 (modifier)
Par Kalish
Note: 2/5

J’ai lu cette bd pour Jean-Luc Istin qui dirige la collection Celtic de chez Soleil… J’aurais peut être pas dû. Le principe : A une époque indéfinie, des soldats de tous les pays du monde se réveille sans savoir pourquoi dans une citadelle assiégé par une immense armée. Dès leur réveil, ils se mettent en tête de défendre la cité. Alors déjà premier truc, ça me paraît un peu bizarre que leur premier réflexe soit de défendre une cité complètement vide, qu’ils ne connaissent pas au lieu de chercher une échappatoire, bon passons… Au bout de 3 jours de siège le héros, guérisseur chinois, se réveille et va essayer d’organiser les troupes pour chercher de la nourriture et des armes. Bah évidemment, ça fait trois jours qu’il défende le fort sans bouffer et sans armes, un druide, premier éveillé avait visiblement pris les choses en main mais il n’avait pas penser à ce genre de petits détails… Bon alors pour simplifier l’histoire, malgré leurs différences ethniques, les vikings, les arabes, les indiens et autres romains parlent tous la même langue histoire de favoriser l’entente entre les peuples (probablement le message que veut faire passer l’auteur), je trouve ça quand même un peu facile ; c’est pas le dialogue qui va empêcher deux ethnies diamétralement opposées de se foutre sur la gueule. Une fois ces énormes pilules avalées, les dialogues sont franchement mauvais et redondant (un p’tit « par tous les dieux » toutes les 2 pages). Istin m’avait quand même habitué à mieux. Le dessin ne rattrape pas grand chose, classique de la bd actuelle avec des grands yeux à la sauce manga et des couleurs à l’ordi, pas mauvais, mais pas mon style. Je mets quand même pas 1 étoile pour l’histoire originale et intrigante à la Lost. A voir la suite.

29/10/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette BD se distingue par un dessin qui n'est pas mauvais du tout. Du moins en ce qui concerne les personnages et les bâtiments qui sont bien. Car par contre, je n'aime pas du tout le dessin de tout ce qui est naturel (arbres, décors montagneux, autres types de décors, etc.) où le dessinateur change d'encrage et où on sent qu'il maîtrise vraiment moins. Mais le tout est rattrapé par une colorisation, informatique, que je trouve très réussie. C'est donc le dessin qui m'a amené à lire cette BD et j'y ai découvert un récit assez divertissant. C'est un mélange de fantasy, pour l'ambiance médiévale fantastique et quelques créatures, et de SF pour le concept : des personnages issus de toutes les civilisations de la Terre médiévale ou antique se réveillent dans un lieu étrange, une forteresse inconnue où ils doivent endurer sans savoir pourquoi le siège d'une armée mystérieuse. Chinois, Huns, Indiens, Amérindiens, Celtes, Romains, Arabes, etc... Que font-ils là ? Quel est ce lieu ? Que peuvent-ils y faire ? Voilà les questions classiques mais efficaces qui parsèment ce récit. Malgré quelques petites facilités ou clichés, malgré quelques imperfections (je pense notamment à un moment de narration ratée quand le cuisinier découvre "comme par hasard" l'ouverture du passage secret), c'est une histoire assez prenante ou du moins divertissante. A suivre car nous n'avons là que l'introduction et que tout peut s'effondrer rapidement, mais peut-être avons-nous là une série intéressante en devenir.

04/09/2007 (modifier)