La sémantique c'est élastique

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Rubrique emblématique de La Revue Dessinée depuis le n°1, cette bd décortique avec humour l’évolution du vocabulaire au fil du temps, que cette évolution soit naturelle ou politique pour manipuler l’Histoire.


BDs éducatives Documentaires

Quelle est la malédiction de la dinde ? Un Arabe peut-il être antisémite ? Comment les femmes ont-elles disparu de la langue française ? Autant de questions qui permettent de mieux comprendre comment le langage nous influence, nous façonne et transforme la réalité. La Sémantique c’est élastique se propose d’offrir des armes aux lecteurs pour mieux se défendre, et surtout, pouvoir frimer lors de repas de famille.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Février 2019
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La sémantique c'est élastique
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

24/10/2019 | Pierig
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Plutôt joueur, surtout avec les mots, j'avais découvert la rubrique de James "La sémantique c'est élastique" dans la Revue Dessinée. L'album compile donc un florilège de mots ou d'expression ayant évolué au fil de l'histoire ou des contextes géographiques et/ou sociaux qui se l'approprient. Si le dessin type "dessin de presse" est un peu aride et ne s'encombre pas de fioritures c'est pour mieux aller à l'essentiel et nous retracer les incongruités ou mauvaises interprétations communes de certains mots ; qu'il s'agisse du féminin de "salaud", de "barbare", "antisémitisme" ou du lexique d’origine anglaise dans le français, James décortique avec humour et simplicité ces pseudos évidences ou erreurs fréquentes. Les amateurs de bons mots et de précision linguistique ne pourront qu'apprécier, mais l'album ne s'adresse pas non plus pour autant à une pseudo élite linguistique tant la vulgarisation et le ton employé devraient réjouir le plus grand nombre parmi les curieux.

05/11/2019 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

La sémantique, c’est non seulement élastique … mais aussi fantastique ! James use d’un trait minimaliste (type dessin de presse) pour illustrer l’origine de mots, assez communs pour la plupart, et l’évolution de leur signification au cours du temps. Le ton adopté est résolument didactique mais pas barbant pour autant. L’auteur réussit à rendre le tout distrayant avec une mise en forme décontractée et décomplexée. On y apprend ainsi que les défenseurs de l’orthographe ont tout faux, que croire n’est pas synonyme de certitude, que le déjeuner a sauté un repas au cours du temps, que la suprématie du masculin sur le féminin est arrivé tardivement dans la langue française … voire même que certains mots veulent dire aujourd’hui l’exact contraire du sens premier ! Instructif … et presque jouissif. Bref, une petite pépite de la langue française !

24/10/2019 (modifier)