Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Ma'at

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Bande dessinée hors-norme où chaque case est une peinture.


Séries hélas abandonnées

Début 2051, la notion de gouvernement fut abolie, le capitalisme céda sa place à un libéralisme généralisé. Un système où la place de certaines entreprises est telle, qu'elles font et défont les guerres. Décentralisant le pouvoir, ces sociétés-états en sont arrivées à se doter de véritables budgets de défense et d'armement. (extrait de la page 6 et 7) Asie du sud-est, 2081. Cinq entreprises engagées à l'échelle mondiale se sont alliées dans la recherche d'un nouveau genre d'énergie. Pris en charge par l'UCM (Union pour le Commerce Mondial), son développement basé sur la fusion-génique s'effectue en orbite. A la vue du manque de résultats et malgré l'implication de trois continents, le projet prend fin huit ans plus tard sur la mort de quatre de ses responsables scientifiques. (extrait de la page 7) 2093, Sahyadri, chaîne rocheuse du nord de l'Inde. Un satellite militaire, alarmé par un grand dégagement thermique, fait état d'une étrange découverte. Au milieu d'une chute de météores : un être vivant...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Novembre 2007
Statut histoire Série abandonnée (prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Couverture de la série Ma'at

26/11/2007 | biglolo
Modifier


Déçu… Quand j’hésite entre 1/5 et 2/5 pour la cotation d’une série, je me pose la question de savoir si je serais prêt à lire la suite. Puisqu’en l’occurrence, il faudrait me payer cher pour réitérer une expérience aussi peu captivante, je ne peux que me résoudre à attribuer un 1/5. Et cela me désole sincèrement de descendre la moyenne de cette série, car cet auteur a un talent indéniable ! Mais son graphisme relativement inédit n’est, à mon sens, pas adapté à la bd. Si certaines planches sont originales et impressionnantes, la plupart sont seulement confuses. Ce graphisme abstrait convient certes aux scènes cataclysmiques provoquées par la petite Akira en puissance, mais il fatigue à la longue et se révèle beaucoup trop confus pour les scènes plus banales. Difficile en effet de comprendre qui est qui et qui fait quoi. Pour ce qui est de la dimension métaphysique, je citerai un extrait à titre d’illustration : « Andreii, que crois-tu qu’il puisse se passer quand l’homme rencontre l’idée de l’homme, quand l’indéfini croise le défini, quand un lieu sans contraire croise une simple contradiction ? A ton avis, que se passerait-il pour l’un et pour l’autre ? ». Ajoutez à cela une petite dose de religion égyptienne et vous obtiendrez le genre de délire qui me passe très loin au-dessus de la tête ! (Je suis quelqu’un de terre-à-terre, moi ! ;)) En tous cas, mention spécial pour les relecteurs de sette série qui on laisser passé une belle floppée de faute d’hortographes ! ‘Ma’at’ est certes une série inhabituelle, mais cela ne suffit malheureusement pas à en faire une série de qualité.

26/05/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Une pure merveille tant graphique que scénaristique ! En fait tout se tient. L'histoire "explique" ou justifie cette approche graphique d'une originalité et qualité exceptionnelles ! Pour une première BD, quelle audace ! Mais ça paye et on attend la suite avec impatience ! (bientôt 1 an déjà...) On se laisse doucement imprégner par cet univers et ses personnages (surtout notre si mystérieuse héroïne ...) et on n'en décroche plus... *****lecture du tome 2***** Pfiouuuu ! Toujours aussi magnifique, même si la trame reste toujours aussi evanescente. On apprends au moins que 3 tomes sont attendus pour parfaire cette histoire complexe mais sublime :p En tout cas, un régal graphique ou la forme et le fond se completent pour constituer une oeuvre picturale de splus intense que j'ai lu depuis longtemps ! Vivement la suite !

28/08/2008 (MAJ le 02/06/2009) (modifier)
Par Nazzred
Note: 5/5

Sublime, splendide, exceptionnel ... que dire d'autre ? Aussi bien graphiquement, où j'ai l'impression de regarder des toiles de grands maîtres où les explosions de couleurs, les traits du pinceau et le dessin sont comme une explosion dans sensation dans mon esprit, que scénaristiquement où l'histoire est tout bonnement sublime, l'idée géniale et les textes proches du lyrisme d'un poème. Ce silence forcé de l'héroïne me transporte dans un monde onirique. Aucun regret dans son achat, un peu moment de bonheur, j'avoue attendre avec impatience (ou pas) d'autres oeuvres de Phelip.

08/02/2008 (modifier)
Par biglolo
Note: 3/5

Claque visuelle, cette BD est pour moi un OVNI. Chacune de ses cases est une peinture. Certaines sont époustouflantes. D'autres, trop abstraites, sont déroutantes et n'aident pas à la compréhension de l'histoire. On suit les errements d'un être quasi-stellaire, créé par des sociétés-états, qui essaie de comprendre ce qui lui est arrivé. La rareté des textes et les quelques flashbacks rendent la lecture un peu difficile. J'ai dû interrompre plusieurs fois ma lecture pour essayer de recoller tous les morceaux. Pour le moment cette BD est pour moi une véritable curiosité et j'attends de voir la suite pour me faire une opinion plus tranchée. L'histoire me laisse pour l'instant sur ma faim et son évolution sera déterminante et peut facilement faire basculer la note vers le 2/5 ou le 4/5.

26/11/2007 (modifier)