Travis

Note: 3.81/5
(3.81/5 pour 63 avis)

Travis est un routier de l'espace qui malgré lui va se retrouver embarqué dans une sale affaire. C'est en quelque sorte le Bruce Willis de 21eme millenaire.


Anticipation Carmen + Travis Cyberpunk Cyberpunk : Espaces virtuels Label Série B Science-Fiction, le best-of

Travis, le pilote d’une navette d’approvisionnement, est en route vers une station scientifique orbitale capable de réguler à distance les phénomènes climatiques. Il est loin de se douter que des terroristes sont dissimulés à son bord ! À peine débarqué, le commando investit la station et réclame 3 millions de dollars de rançon. Il reste très peu de temps pour agir : on annonce le passage d’un cyclone dévastateur sur les Antilles... Travis et ses quelques amis de circonstances n'en sont qu'au debut de leurs aventures...le pires est à venir..

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1997
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (3 cycles terminés) 14 tomes parus
Couverture de la série Travis
Les notes (63)
Cliquez pour lire les avis

19/09/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je poste un avis après la lecture des cinq premiers albums, qui constituent un premier cycle. Travis est une sorte de routier de l’espace, assez proche par certains aspects du Han Solo de Star Wars. Il se trouve embarqué – avec quelques compagnons plus ou moins coopérants – dans certaines magouilles (les auteurs cuisinent à la sauce SF des sujets qui pourraient être contemporains, comme l’emprise des multinationales, le terrorisme, etc.). Et c’est parti pour l’aventure ! Comme souvent dans cette collection et avec ces auteurs, nous avons là de la bonne grosse aventure pas prise de tête, qui mise tout sur le rythme, la castagne, les coups fourrés, et beaucoup moins sur la finesse des personnages, à la personnalité finalement souvent peu creusée. Idem pour le dessin, qui vise l’efficacité, au détriment de détails ou d’une profondeur quelconque (il est un peu plus net à partir du deuxième tome, je ne l’avais pas trop aimé dans le premier). La colorisation, sans trop de nuances, n’est pas forcément de celles qui m’attirent le plus. Les scènes de combat en particulier ne sont pas toujours très claires. C’est donc du divertissement bien fichu – dans les limites évoquées plus haut –, mais qui finit un peu par lasser, faute de changements de rythme. Je ne sais pas si je ferai l’effort de chercher à lire les albums des cycles suivants (puisqu’un cycle est clairement relancé avec le cliffhanger final – alors que les révélations concernant Travis sont un peu « faciles »).

13/04/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

L’histoire se situe en 2050 à un moment où l’homme va commencer sa colonisation vers d’autres planètes. Ce futur n’est pas si éloigné du nôtre ce qui le rend intéressant car possible. Le héros « un peu trop sans peur ni reproche » Travis, pilote de navette, va combattre des grandes multinationales qui veulent conquérir l’espace. Le scénario est passionnant laissant une très grande place à l’action. Certaines planches sont excellentes. Les « méchants » de l’histoire sont bien exploités car on comprend ce qui les amène à commettre leurs actes répréhensibles. Cela les rend presque sympathiques. Des personnages secondaires très intéressants notamment Pacman et Vlad Nyrki… Une série qui se lit très bien avec beaucoup de rythme. Du pur divertissement digne des grosses productions hollywoodiennes avec son lot de révélations. J’ai presque honte d’avouer que j’aime bien cela, que je suis presque le lecteur tout désigné pour lire ce genre de série. Cependant, force est de constater que sur la longueur, cette série parvient toujours à conserver sa qualité graphique et narrative. Il y a 3 cycles assez distincts : - 1er cycle (du tome 1 au 5): Les Cyberneurs - 2ème cycle (du tome 6.1 à 7): Vitruvia - 3ème cycle (du tome 8 à 10): H2O - 3ème cycle (du tome 11 à 12): Les enfants de Marcos Il est vrai qu'avec les tomes 6.1 et 6.2, le 7ème tome est en réalité le 8ème et ainsi de suite ce qui pourra un peu troubler le lecteur cartésien. En conclusion, le scénario est véritablement haletant et les scènes d’action sont diablement efficaces. Une vraie bd d’anticipation de très bonne facture ! Note Dessin : 4/5 – Note Scénario : 4/5 – Note Globale : 4/5

08/06/2006 (MAJ le 06/05/2017) (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

C'est péchu, divertissant, pas prise de tête avec quelques considérations écologiques bien dans l'air du temps, bref Travis est un héros comme on n'en fait plus, inoxydable et se relevant de tous les coups durs. Sans que ce soit péjoratif de ma part le nom de la collection colle parfaitement au propos, Série B. C'est sans prétention aucune et n'a pas d'autre but que de divertir un lectorat d'ados et d'adultes. Cela reste assez soft, peu de sexe et de propos outranciers, la violence reste à un niveau plus qu'acceptable, pour tous vous dis je. Le dessin est à l'encan, seul bémol le tome 6.2 et 7, heureusement après les choses reprennent leurs places. Une série à faire découvrir aux plus jeunes avant qu'ils ne passent à autre chose.

22/11/2015 (modifier)
Par zébu
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Impossible de parler de Travis sans faire un parallèle avec Carmen Mc Callum tellement ces séries sont complémentaires et possèdent de grandes similitudes : même scénariste ; même découpage d'histoire en arcs ; l'action se déroule à la même époque (vers 2050) ; on y retrouve parfois les même ennemis ; et enfin les personnages principaux subissent en gros la même évolution ; au début ils oeuvrent principalement sans état d'âme pour une quelconque organisation pour en arriver à mener une vendetta pour leur propre compte. Bien sûr dans les deux séries ce qui prime avant tout reste l'action pure et dure ; que ce soit dans l'espace, sur terre ou dans un monde virtuel ça va à deux cent à l'heure et on n'a jamais le temps de s'ennuyer. Quoique dans le cas de Travis les scénarios semblent un poil plus élaborés que ceux de son homologue féminin. De plus, on sent que l'auteur maitrise parfaitement l'univers de la science fiction et qu'il prend du plaisir à faire évoluer ses personnages dans ce monde si particulier. Les sujets abordés sont étroitement similaires avec les problèmes actuels de notre société et les terroristes, même s'ils agissent pour le bien de leur propre cause, sont souvent les pantins involontaires de multinationales qui tirent les ficelles dans l'ombre. Ainsi l'auteur réussi à glisser une critique à peine masquée de ces grands groupes sans scrupules aux agissements plus que discutables. Contrairement au personnage de Carmen qui peut sembler antipathique et froid, celui de Travis fait bien plus chaleureux car rien que physiquement il dégage une sorte de bonhomie qui le rend bien plus attachant. De plus il est fort appréciable de voir une nette évolution de certains personnages secondaires qui feront équipe avec le héros et vont prendre une place de plus en plus importante au fil des différentes histoires de la série. Enfin, je trouve les dessins encore mieux réussis que ceux de Carmen et, quelque part, ils m'ont un peu fait penser à ceux de la série Sillage. Juste un petit bémol concernant certains albums qui bénéficient d'une colorisation beaucoup trop appuyée à mon goût (tomes 6, 2 et 10). Bref, une série de science fiction survitaminée très divertissante dont on sent que l'auteur maitrise à merveille le sujet ; dommage que parfois la colorisation laisse à désirer.

04/12/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Steve Travis est un héros d'action comme on en voyait beaucoup dans les années 80 en BD et à l'écran : beau gosse bagarreur, un peu bourrin mais sympathique, un baroudeur entêté au grand coeur qui se retrouve dans des situations où il ne devrait pas se trouver. Son premier affrontement avec Vlad Nyrki reste probablement le meilleur passage de cette série pleine d'action, aux aventures trépidantes et parfois spectaculaires. Mais pour moi, c'est un peu comme Carmen Mc Callum, trop d'action tue l'action, il me faut une dose de réflexion en plus, et ici, quand j'en ai lu un cycle entier, j'en ai un peu assez. La série présente en effet les mêmes ingrédients et les mêmes caractéristiques que Carmen Mc Callum du même scénariste, qu'il fera d'ailleurs se côtoyer dans un crossover. L'univers explosif de "Travis" a conquis son public grâce à des recettes éprouvées, revues et corrigées mais qui finissent sur déjà 3 cycles par se répéter ; il ne faudrait pas gâcher cette bonne série de SF en tirant trop sur la corde. Ce qui est intéressant ici, c'est que le futur proche évoqué est toujours d'une surprenante actualité, car malgré les progrès de la technologie, les mêmes fléaux subsistent : le terrorisme est toujours une menace qui est prête à sacrifier des innocents, il y a aussi l'insalubrité des logements, la malnutrition, la rareté de l'eau, les manip génétiques et le pouvoir grandissant des intelligences artificielles.... Au niveau du dessin, j'ai regardé avec attention les autres dessinateurs, et j'avoue préférer le style solide, bien rythmé et aux décors précis de Quet. Au final, cette série n'est pas déplaisante, mais elle s'adresse plus à un public de jeunes adultes qu'à un type de ma génération, surtout que comme je l'ai souvent dit sur le site, je n'aime pas plus que ça la science-fiction. Si je devais acheter pour la détente, je me contenterais uniquement du cycle 1.

22/10/2013 (modifier)
Par Raphifty
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

L’une des meilleures séries que j’ai pu lire. Avec un scénario rythmé et constant, un découpage parfait et une mise en couleur informatisée sublime (beaucoup de couleurs vives). Travis est l’une des meilleures bandes dessinées qu’il existe. Le troisième cycle est aussi prenant que les deux premiers et les personnages que l’on suit depuis le début sont très charismatiques… ah… Vlad ! Le dessin quand à lui est superbe. Dynamique et bourré de détails, je le trouve simplement génial. "Travis" est réellement l’une des séries SF qu’il faut avoir ! Petite crainte: la machine à sous va elle détruire cette série en voulant trop exploiter le filon?

13/08/2008 (MAJ le 14/08/2012) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je n'ai lu que le premier cycle et je ne compte pas aller plus loin. Il y a des bonnes idées dans cette série et j'aime bien Vlad (enfin, un peu moins dans les derniers tomes que j'ai lus), mais je ne suis pas totalement convaincu. Le personnage de Travis est inexistant pour moi. Il n'a pas de réelle personnalité à mes yeux et ne fait que subir l'action. En parlant d'action, je n'ai pas trop aimé les scènes d'explosions et tout ça. C'est clair que 'Travis' est meilleur que bien d'autres bandes dessinées d'action sauf que je n'ai jamais accroché à ce genre même quand le scénario est meilleur que la moyenne.

12/06/2011 (modifier)
Par McClure
Note: 4/5

Petit inculte que j'étais, je viens seulement de découvrir les 2 premiers tomes et franchement, j'aime bien. Rythme rapide et trame de fonds sur plusieurs albums, j'aime beaucoup. Le dessin est assez particulier, mais finalement on s'y fait bien. J'attends avec impatience de découvrir la fin du premier cycle. Edité après lecture de la fin du premier cycle : Après lecture des 3 derniers tomes du 1er cycle, je ne regrette vraiment pas mon achat ni ma lecture. Le dessin est peut être le point le plus faible avec un encrage assez large, et un dessin qui me fait penser au nouveaux animés type "foot2rue" (oui j'ai des gosses). Malgré tout, cela se laisse regarder sans déplaisir. Niveau scénario, le final est un peu en deça de ce que l'on en espère. J'aurais aimé aller plus loin dans le géopolitique. Malgré tout, j'ai bien envie de suivre les aventures à venir du cycle 2

07/06/2011 (MAJ le 10/06/2011) (modifier)
Par Bedelisse
Note: 4/5

J’ai bien aimé cette série, du moins le premier cycle. Le coté John MacLane de l’espace m’a bien plu. La BD ne sent prend pas trop au sérieux avec quelques pointes d’humour tout au long des albums. La fin du premier cycle m’a un peu déçu avec ces révélations de dernières minutes qui tendent la perche à un deuxième cycle. 2ieme cycle que j’ai trouvé très en dessous du premier concernant l’intrigue. Il y a un réel manque d’inspiration, de plus on est informé quasiment immédiatement de qui est derrière la combine... c’est dommage ! Le premier cycle mérite 4/5 quant au deuxième plutôt 3/5. Donc je mets 4/5 sur l’ensemble en espérant que la suite soit dans la lignée du premier.

27/02/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5

Travis/Carmen ou Carmen/Travis, le problème c'est que lorsqu'on a lu une des deux séries l'autre devient irrémédiablement barbante. J'ai commencé par Carmen Mc Callum qui n'est pas mal mais laide au possible. Travis est tout aussi laide et niveau scénario du même acabit que l'autre, de l'action pas trop mauvaise sans plus. Je ne peux pas dire où je me suis arrêtée, peut-être au tome 3, encore une fois, l'horreur visuelle m'a stoppée net. Je mets la même note qu'à Carmen Mc Callum car les deux séries se valent, bien que celle-ci m'ait lassée plus vite. Deux étoiles aussi, car bien que ne m'ayant pas plu, si je n'avais que ces deux séries sous la main et rien d'autre - je précise bien - elles restent lisibles.

02/01/2010 (modifier)