Marlysa

Note: 2.68/5
(2.68/5 pour 53 avis)

Une série heroic fantasy qui n'a rien a envier à Lanfeust.


Adoption Guerrières Lanfeust Mag

C'est à Tolden, près de la forêt de Morjéal, que Marlysa connaît, sa seconde naissance. Abandonnée par une étrange créature, elle est recueillie par Randin et Telsi, un couple de villageois sans enfant. Mais le visage de Marlysa porte un terrible secret. Soucieux de garder le bébé, ils recouvrent son visage d'un masque. L'enfant devient une belle et fougueuse jeune femme. Marlysa et ses compagnons entrent dans la fondation pour y apprendre les rudiments de l'art du combat. Mais au-delà de l'océan des brumes, "Il" commence à gronder. Une menace sourde et inquiétante. Des événements mystérieux et la disparition de ses parents adoptifs forcent Marlysa et ses compagnons à prendre la route de Dompour et de "L'autre côté". Un périple dangereux qui va bouleverser leur destin et créer la légende de Marlysa, la femme au masque.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1998
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (différents cycles + 1 tome 0 "La Jeunesse") 18 tomes parus
Couverture de la série Marlysa
Les notes (53)
Cliquez pour lire les avis

23/08/2001 | Kael
Modifier


Par Jérem
Note: 3/5

Après la lecture des 15 premiers tomes, je me suis décidé à donner mon avis sur cette série que je suis de loin depuis un certain temps. Il est vrai que Marlysa remplit parfaitement « le cahier des charges » de l’éditeur Soleil : beaucoup d’action, pas mal d’humour, de nombreuses jeunes femmes à la plastique avantageuse, des personnages sympathiques sans trop de psychologie, un mystérieux secret entourant l’héroïne. Cependant Marlysa est une saga plutôt plaisante à lire. L’histoire, bien que fort classique, est intéressante et bien menée, ménageant intelligemment suspense et mystère. Les dessins ronds et colorés de Danard sont vraiment jolis, d’autant qu’en plus de bien soigner ses planches, il a su un créer un bestiaire et un univers visuel propres à la série. Agréable et divertissante, Marlysa est une bonne série de fantasy, certes loin des meilleures productions du genre, plutôt à destination d’un public ado/adulte. Si j’en conseille la lecture pour les amateurs de fantasy, l’achat, au vu du grand nombre de tomes et d’un scénario cherchant un second souffle dans les derniers tomes, me semble par contre dispensable.

25/10/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Après lecture du 1er cycle et au vu des nombreux avis négatifs sur cette série, je ne la trouve pas si mal que ça, on ne peut pas avoir du chef-d'oeuvre à chaque fois. Marlysa s'inscrit dans la lignée des héroïnes fortes qui affirmaient leur caractère bien trempé dans de nombreuses séries au cours des années 90 : L'Epée de Cristal, Carmen Mc Callum, Caroline Baldwin, Moréa, Atalante, Rubine, El Niño, Ganarah ou encore Mortepierre. Cette série brasse en effet des éléments d'heroic fantasy déja explorés ailleurs et peut-être en mieux, mais tout n'est pas à jeter ; l'héroïne est une belle et sculpturale jeune femme au tempérament fougueux, entourée de comparses sympathiques et étranges, comme Stirius, cette créature reptilienne qui se régénère dans l'eau. De combats redoutables en sombres complots, sa route à la recherche de son passé et de sa vérité, croise d'autres personnages insolites et quelques monstres. Les scénarios de Gaudin sont classiques mais efficaces, et les dessins rayonnants de Danard recréent un imaginaire foisonnant et des décors féeriques que l'on s'attend à trouver dans ce type de série épique, au sein d'un genre pourtant bien encombré, et qui n'ont rien à envier à ceux de Lanfeust De Troy. Certes, le graphisme est parfois un peu confus, aux cases très chargées, mais finalement agréable, et je ne trouve pas qu'il ressemble à du sous-Crisse ; le ton un peu plus naïf destine la bande plutôt à un lectorat d'ados ; les personnages principaux n'ont peut-être pas assez de profondeur, et enfin la révélation du visage de Marlysa est un peu décevante..... mais malgré tout ça, c'est une Bd que j'ai lue en bibliothèque sans ennui. Ceci dit, je lui préfère quand même Les Forêts d'Opale, mais je persiste à penser qu'elle ne mérite pas tout le mépris que j'ai pu lire dans la plupart des avis du site.

27/08/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Le premier tome était assez sympathique avec un mystère qui m'attirait, mais j'ai vite décroché en lisant les autres tomes du premier cycle. Il n'y a pas grande originalité, les personnages ont autant de personnalité que mes pieds et les combats sont d'un ennuyeux. En plus, je trouve que hormis le tome 1, le scénario est mal construit. Je ne sais pas si c'est parce que je n'étais pas passionné par ce que je lisais, mais les autres albums m'ont semblé partir dans tous les sens sans aucune structure solide. Il y a plein de passages que j'ai jugé inutiles et le mystère autour du masque de l'héroïne est finalement sans grand intérêt. Je n'ai pas envie de lire la suite. Les seules choses à sauver à mes yeux sont le premier tome et quelques trouvailles graphiques, mais c'est peu et cette série est dispensable.

17/08/2011 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 2/5

Ca commençait bien, on sentait arriver le souffle épique et puis... Et puis, je me demande si l'histoire n'est pas purement et simplement une partie de jeu de rôle avec parfois des tirages aux dés incongrus (les tirages, pas les dés). Ca file dans tous les sens, et, ci et là, on perd le fil. C'est gênant ! Une histoire classique de chez classique qui manque, hélas, de profondeur réelle et surtout souvent de second degré, ne parlons pas du 3ème... Le volume 6 est peut-être le plus cohérent de la série. Peut-être parce que limité à un seul volume ? Point de vue graphique, on ne peut s'empêcher de se demander si le dessinateur n'a pas fait ses classes chez Crisse. Le trait est très similaire. Les femmes sont pulpeuses en effet, mais elles ont presque toutes le même corps (hélium, gaz très érotisant :)) avec des variantes. Ceci dit, on ne peut pas du tout dire que c'est bâclé, c'est un bon petit dessin agréable mais sans véritable âme, hélas. Les couleurs sont flashies à fond, à mettre des lunettes de soleil (non, il n'y a aucune allusion, ici :)) pour lire. Il est très facile de distinguer les bons des méchants, aucun problème neuronique à ce sujet, confort de lecture assuré, style Fast Food ; comme le reste d'ailleurs, surtout côté scénario. Non, ce n'est pas mauvais, c'est très calibré "ados masculins", c'est vrai qu'il y a à boire et à manger dans ces volumes. Le genre de séries à emprunter en bibliothèque pour se bâtir un scénario ludique, ou rêver à des belles créatures improbables. C'était bien parti, mais qu'après deux volumes, on traîne des pieds pour lire la suite, n'a jamais été signe d'une série incontournable... C'était bien parti pourtant...

03/05/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je croyais lire une quête dans le genre de l'oiseau du temps. C'est en vérité une BD vite oubliable mais pas déplaisante. Malgré un emballage assez classieux, rien ne fonctionne. Les généreux contours de l'héroïne ne sauvent pas cette BD de l'immersion. Faute d'inventivité, la déception est à la mesure de l'espoir suscité dans les premières pages du premier tome. Les dessins sont très réussis mais il n'y a que cela (d'ou les 2 étoiles). Le scénario est paresseux et inutilement alambiqué. Cela reste sympathique sur le plan du spectacle mais oubliable sur le reste. Mon Dieu! Ils ont osé! Ils l'ont faient: la jeunesse de Marlysa!!! On aura tout vu! L'exploitation commerciale dans toute sa splendeur! Comme si cela allait apporter quelquechose de nouveau! :(

04/03/2007 (MAJ le 09/11/2008) (modifier)
Par popak
Note: 1/5

Avant tout, je précise qu'on m'a prêté cette série. Voilà une BD fantasy qui démarre tout à fait classiquement. Un mystère bien entretenu autour d'un bébé recueilli par un couple de villageois. Dans les deux premiers tomes, on suit avec indulgence l'éducation, puis la quête de Marlysa. Les méchants ou autres monstres et zombies sont à peine crédibles et les dessins passables. Une fois passé de "l'autre côté", les choses se gâtent vraiment. On dirait qu'un enfant a repris le scénario en main. Ca part dans tous les sens. Des raccourcis sont nombreux et il faut s'accrocher pour suivre le fil de l'histoire sans balancer la bd à l'autre bout de la pièce. De plus, dans les scènes d'action, on n'arrive plus à distinguer qui fait quoi. Le dénouement du 1er cycle est ridicule. Pour résumer les 5 premiers tomes (cycle 1) : Les personnages manquent de profondeur, l'histoire est d'une banalité affligeante et le dessin n'arrive pas à sauver le tout. Comme j'avais la suite, j'ai quand même lu une vingtaine de pages du n°6 en espérant que l'histoire soit plus intéressante. Et ben non, le scénario est toujours aussi simpliste. La qualité du dessin qui va en s'améliorant au fil des tomes, n'arrive pas à sauver cette série de la médiocrité. A ce sujet, cette série étant avant tout destinée aux jeunes, je ne comprends pas l'habillement sexy et l'exhibition des formes généreuses des héroïnes. Note (sans hésiter) : 1 PS : Etant fan des romans "Assassin royal", j'ai des sérieuses doutes/craintes quant à l'adaptation de l'histoire en BD par le même scénariste.

08/10/2008 (modifier)
Par Thaugor
Note: 3/5

Les dessins sont du "Soleil" classique, c'est-à-dire que nous sommes continuellement face à des blondes aux corps évocateurs où à longueur de pages les demoiselles sont dénudées. Les dessins et les couleurs sont pas trop mal et le bestiaire est légèrement original (par rapport au fantasy habituel type troll/elfe/nain) bien qu'on reconnait tout de suite les méchants et les gentils. Pour le scénario, je le trouve un peu trop niais dans le sens où chaque personnage est soit tout blanc, soit tout noir, on se croirait dans un conte de fées. L'héroïne est toujours prête à sauver tout le monde et se sort de mauvais pas un peu trop facilement. Pour moi, il manque le côté humour déconnant que l'on trouve normalement dans ce genre de série (type Trolls ou Lanfeust par exemple) qui permette de mettre du second degré. Ce qui est dommage, c'est que dans le premier cycle, le scénario part sur une petite originalité : une héroïne masquée (avec un mystère planant sur son visage), mais la révélation à la fin de ce cycle est très décevante. Les cycles suivants sont sans trop d'originalité, on en apprend trop peu sur le monde où elle évolue et même les personnages secondaires ne sont pas assez développés.

17/04/2008 (modifier)
Par sky doll
Note: 2/5

Les dessins sont plaisants mais déjà je n'aime pas du tout la mise en couleur des 4 premiers tomes (trop criarde à mon goût : rose orange fluo, non merci ça agresse mes petits yeux). Dans le tome 5 enfin, je suis d'accord avec le choix des couleurs : merci. Mais bon tout cela ne suffit pas à mon sens à sauver le scénario (question de goût) et encore moins à s'attacher aux personnages qui sont vraiment fades. Conseil : prenez-les en bibliothèque pour être certain que le style vous plaît (ne pas se fier à la beauté du coffret)

23/02/2008 (modifier)
Par Kalish
Note: 2/5

Attention, bd ultra commerciale, pire que "Lanfeust" ou Trolls De Troy. Le premier cycle est pas mal, une bête quête avec une élue, n’ayons pas peur des mots, super bonne, qui se bat super bien avec sa bande de potes classiques (une râleuse, un bellâtre et un monstre qui fait mal). Voilà, voilà ça avance petit à petit, on rencontre des nouveaux méchants, des nouveaux alliés énigmatiques (tu parles). Bon la fin de l’histoire est pas mal, hormis le fait que ce que cache le masque (c’est quand même le truc qui pousse à lire les 5 tomes) bah c’est nul et puis c’est très mal rendu. Ah oui le dessin, parlons-en, du sous-Crisse (déjà que je n'aime pas Crisse) avec des couleurs flashies, des monstres risibles, une héroïne super-cruche avec sa bouche en cul de poule, bref c’est incroyablement indigeste et sans cette débauche de gros seins et de vert fluo cette série aurait pu rester pas mal. Sinon la suite j’en parle 2 secondes, Marlysa devient une héroïne sans peur et sans reproche prête à aider n’importe qui, pour pas un sou puisqu’elle est déjà blindax. Si c’est votre genre lisez le premier cycle mais pour la suite abstenez-vous.

01/10/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Avis portant sur le premier cycle uniquement : 5 premiers tomes (après j'ai laissé tomber...) Force est de constater que les séries Soleil des années 90 ont toutes le même problème, elles débutent relativement bien mais finissent relativement mal... Autre constat, qui bien sûr s'applique à "Marlysa", la cible des lecteurs est principalement adolescente et l'on retrouve comme toujours des sculpturales héroïnes..... Je ne déconseillerai pas la lecture mais bien l'achat. "Marlysa" est le type de série qui ne donne pas envie d'être relue, et pourtant on l'oublie vite... Je mets 2 car il existe pire...

01/09/2007 (modifier)