Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Trolls de Troy

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 105 avis)

Angoulême 1998 : Alph'Art Jeunesse 9-12 ans pour le tome 1. Angoulême 2002 : Alph'Art Jeunesse 9-12 ans pour le tome 5. Deux siècles avant l'histoire de Lanfeust, la quête pleine d'humour d'un troll sauvage et d'une jeune fille.


Angoulême : récapitulatif des séries primées BoDoï Christophe Arleston Lanfeust Mag Le monde de Troy Les Roux ! On en parle...

Troy est un monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un a le don de figer l'eau en glace, l'autre de fondre le métal d'un regard. On trouve sur Troy toutes sortes de créatures, mais les plus redoutables pour l'être humain sont sans nul doute les Trolls. Pourtant, ces terribles prédateurs sont sympathiques. Ils chassent le dragon, cueillent le paysan et possèdent d'innombrables recettes pour les accommoder. Mais un jour, les hommes décident d'exterminer les Trolls et forment un groupe de chasseurs aux terribles pouvoirs. Mais plutôt de que tuer les Trolls, ils décident des les enchanter et de les revendre en tant qu'esclaves aux chantiers des Monts de Confluence. Teträm, brave Troll, accompagné de sa fille adoptive, l'humaine Waha, sont les seuls qui ont échappé à la capture. Ils vont tout tenter pour sauver les siens. Avec l'aide d'un vieux Troll sorcier, ils vont essayer de rompre l'enchantement. Mais deux ingrédients sont essentiels à la potion magique. Une mèche de cheveux du sorcier ayant jeté le sort, et une flamme du feu originel. Teträm et Waha s'embarquent donc dans un long périple, à la recherche de ces deux ingrédients. Leur route sera semée d'embûches et de monstres en tout genre.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1997
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Tomes 1-4 : 1er cycle, tomes suivants indépendants) 24 tomes parus
Couverture de la série Trolls de Troy
Les notes (105)
Cliquez pour lire les avis

24/04/2001 | Alix
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Avis posté après la lecture du premier cycle de 4 tomes. Censée se passer quelques temps avant la « série-mère », ce « Trolls de Troy » se concentre, comme son titre l’indique, sur ces bestioles bizarres – et leurs rapports belliqueux avec les hommes qui les environnent. Hélas, ces aventures peinent très rapidement à captiver le lecteur. Les jeux de mots (sur les noms essentiellement) sont assez lourds – et comme déjà vus dans les autres séries de l’univers. Quant aux aventures proprement dites, elles s’avèrent sans grand intérêt, n’était le dépaysement dans l’univers de Troy. Je me suis arrêté à ce premier cycle, contrairement aux auteurs, qui ont poursuivi. Le monde de Troy est donc rempli, au point de déborder, de publications dispensables, qui ont dilué les quelques bonnes idées pour les exploiter à fond, en leur faisant perdre par la même ce qui aurait pu attirer les lecteurs curieux : c’est clairement une série qui s’adresse à un lectorat paresseux et peu curieux (et peu exigeant ?).

05/04/2018 (modifier)
Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Je ne serai pas très original, je suis l'avis d'à peu près tout le monde ici. Les premiers tomes sont (vraiment) bons. J'ai englouti les 4 premiers albums que j'ai trouvés vraiment très bien. Mais à la fin du 4e tome, qui conclut le cycle, j'ai été déçu d'une fin si rapide et me suis demandé ce qu'allaient donner les albums suivants. Rien de bien exceptionnel ... La série perd nettement en intérêt après la lecture du 6e album. Pas la peine d'aller plus loin. Mais jusque là, c'est vraiment chouette. Les personnages sont attachants, les répliques sont drôles, et j'avoue que les jeux de mots à chaque page, moi, ça me fait bien marrer. En fait, le village, les personnages et leur caractère, tout ça me fait penser à Astérix, en plus trash. Du moins jusqu'au tome 6. Après la série perd en fraîcheur, les histoires sont mal ficelées et ça devient lourdaud.. Perso je n'ai pas acheté d'album mais les ai lus en bibli, et je conseille d'en faire de même. En tous cas, n'achetez pas toute la collection d'un coup avant d'avoir jeté un œil à tous les albums, car il y a une sacrée différence entre les premiers tomes et les suivants.

09/02/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

L'idée d'une série parallèle à Lanfeust De Troy n'est pas mauvaise, et au départ, développer le personnage du troll était séduisant car ces créatures ont suffisamment de potentiel, d'où ce spin-off qui assez vite montrera ses limites. C'est pas que l'ensemble soit mauvais, la série misant ouvertement dès le départ sur l'aspect humoristique ; l'humour est cocasse, l'univers est intéressant à explorer, la mythologie trollesque est plutôt bien développée, l'imagination d'Arleston étant débordante, il a de bonnes idées, et d'ailleurs le cycle des 4 premiers albums est sympathique, même si on perçoit de l'étirement, des scènes inutiles et certains côtés grotesques. Finalement, à la longue, ça commence à bien faire, ce premier cycle aurait dû en rester là, ou alors continuer avec 1 ou 2 diptyques à la rigueur, et après basta ! Mais on est rendu aujourd'hui à 20 albums. C'est beaucoup trop, toutes les recettes sont épuisées, certains tomes ne sont plus drôles du tout, le ton gaguesque devient trop répétitif, et il y a toujours cette complaisance dans le gore et la bouffe sanglante d'humains, ça devient carrément indigeste, le régime alimentaire des trolls finit vraiment par m'ennuyer grave. Au final, la source se tarit de plus en plus, Arleston tire sur la corde comme un malade, c'est comme ça qu'il a bousillé d'autres Bd, la série se vautre dans la fange ultra commerciale et pathétique, c'est un désastre... c'est pourquoi je ne la conseille pas en achat, tout au plus peut-on acheter les 4 premiers, ou au contraire picorer au gré des albums indépendants, au lecteur de voir. D'ailleurs, je n'ai pas tout lu, et je ne sais pas si j'en lirai d'autres, mais je ne suis pas pressé. Sinon, côté dessin, rien à dire, je le trouve vif, sympathique et bien adapté à ce type de bande, même si parfois Mourier ne fournit que le strict minimum par endroits, c'est pourquoi je préfère de loin le Mourier de Les Feux d'Askell.

14/01/2016 (modifier)

( Après lecture des tomes 1-8 ) Ma critique portera surtout sur les quatre premiers tomes, qui forment un cycle. Ces tomes 1 à 4, à mon avis, sont bons et même meilleurs que la série mère Lanfeust De Troy. Enfin plus exactement, ils sont du même niveau que le tout début de Lanfeust, c'est-à-dire qu'on se poile bien ! Alors d'accord, il ne faut pas être trop regardant sur la cohérence du scénario. Par exemple, à certains moments les trolls ont l'air quasiment invincibles ; alors qu'à d'autres, ils paraissent super vulnérables, ce qui est somme toute logique quand on pense aux pouvoirs magiques bourrins que possèdent certains humains. Ainsi, dans ce premier cycle, des villages de trolls entiers sont capturés avec une facilité déconcertante ; on se demande pourquoi les humains ne l'ont pas fait plus tôt ! Autre truc pas logique, on nous dit au début du premier tome que les trolls ne doivent pas révéler aux humains qu'ils savent parler, mais c'est contradictoire avec tout le reste de la série.... Il y a aussi beaucoup de facilités scénaristiques. De ce point de vue, le pouvoir magique aléatoire de Waha est un peu le deus ex machina par excellence : il peut sortir les héros de n'importe quelle situation, et ne pas marcher quand le scénariste veut les laisser dans la mouise ; c'est pratique ! Mais peu importe, car on est surtout là pour ce marrer, et ça fonctionne très bien. Arleston est dans un de ses bons moments, où il manie plusieurs types d'humour pas subtils mais bien fendards : trolls idiots mais foncièrement sympathiques, humour crade sur leurs mœurs alimentaires et hygiéniques, personnages humains lâches, idiots et/ou cupides, et évidemment des jeux de mots douteux, qui dans ce contexte passent très bien. Les références à notre monde (comme la parodie de politiquement correct, T.1 pl. 8 ) sont rigolotes et pas trop envahissantes dans ces 4 premiers tomes. Il y a de grands moments de déconne, comme le cauchemar de Teträm, qui m'ont bien fait rigoler. Le dessin, parfaitement adapté, rend notamment les visages expressifs et rigolos (et souvent assez abrutis, il faut bien le dire). Sur l'aventure elle-même, il y a de chouettes idées, et la meilleure réside sans doute dans le tome 3, "Comme un vol de pétaures", où la gravité est annulée par la conjonction des trois lunes de Troy. C'était une des images qui m'étaient restées de cette BD, après plusieurs années. D'ailleurs, avant de relire tout ça, je croyais que ce passage était dans la série mère : c'est dire à quel point, même inconsciemment, je place "Trolls de Troy" devant Lanfeust De Troy. Un petit plus au passage, on évite d'avoir en permanence des bimbos qui font du racolage pour mâles hétéros frustrés comme dans Lanfeust, et on ne s'en porte pas plus mal. Bien au contraire, le personnage loufoque de Waha, l'humaine élevée comme une troll, donne lieu à des scènes assez cocasses ! À partir du tome 5, il s'agit d'aventures indépendantes. Les tomes 5, 6 et 7 sont un peu faibles. Il y a moins d'idées pour l'aventure elle-même et moins de variété dans l'humour. Le comique de situation et de personnage devient assez répétitif, et dans ce contexte les jeux de mots paraissent poussifs et forcés (alors qu'ils ne sont pas spécialement plus foireux que d'habitude). Quant au tome 8, ça devient franchement n'importe quoi, il y a beaucoup trop d'allusions à notre monde humain moderne : pour tout dire, il n'y a même quasiment que ça. Se contenter de transposer dans le monde de Troy les concerts de rock, la Star academy, Mission impossible et j'en passe, déjà, ça fait complètement artificiel et on ne croit plus deux secondes au monde de Troy. Et surtout, comme ce n'est pas vraiment parodié, c'est juste de la transposition sans intérêt, voire du plagiat (pour Mission impossible par exemple). T. 1-4 : (et demi) T. 5 : T. 6 : (l'annonce de la grossesse de Puitepée m'a quand même bien fait rire). T. 7 : T. 8 : T. 9 et suivants : je n'ai pas lu. Ma note globale sur la série et mon conseil d'achat ne portent évidemment que sur les quatre premiers tomes. Je vous suggère d'oublier l'existence des autres pour rester sur une bonne impression.

10/05/2015 (modifier)
Par Thobias
Note: 3/5

C'est très inégal et la série décline d'albums en albums atteignant le niveau de Lanfeust Des Etoiles. Pourtant les premiers étaient sympas et le tome 6 Troll dans la brume est aussi génial qu’hilarant. A l'inverse des albums tels que Trollympiade ou Rock'n'troll attitude sont d'une nullité affligeante. Tous les personnages principaux sont attachants ce qui est assez rare pour être signalé. Je n'ai pas lu les derniers albums et je ne compte pas le faire. Le scénariste est clairement incapable de se renouveler mais continue de s'en mettre plein les poches en fournissant à un rythme effréné des scénarios de plus en plus merdiques. Il est grand temps qu'il se rende compte qu'il a complètement épuisé le filon du monde de Troy et qu'il passe à autre chose. Les quatre premiers tomes méritent 4/5 et le 6 5/5. J'ai oublié le 5 et le reste vaut entre 1 et 3 selon les albums. Je recommande particulièrement l'achat de tome 6, un one shot qui est le meilleur album de la série selon moi.

22/05/2014 (modifier)
Par Essi
Note: 3/5

Stop par pitié ! En passant au rayon BD de la Fnac cette semaine j'ai été stupéfait de voir que la série en était à son 17ème tome !!!!! C'est du grand n'importe quoi. C'est pire que le syndrôme XIII ! Dommage. Sympa et bien structurée au début, plus fun et plus déjantée que les Lanfeust, cette série aurait du s'arrêter au tome 6. Depuis cela tient plus de l'arnaque commerciale qu'autre chose. Donc pour ceux qui découvrent le monde de Troy vous pouvez acheter les tomes 1 à 6. Mais ensuite stop !

15/12/2013 (modifier)
Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Ah là là .... L'attrait du fric ..... Sans rire, cette série est l'exemple type de la série qui montre qu'on doit savoir s'arrêter à temps. Ce fut avec cette série que je rentrais dans le monde de Troy pour la première fois, et j'avoue que j'ai littéralement dévoré les 4 premiers tomes, me disant que c'était la meilleure série que j'avais lue depuis longtemps (ah, insouciante jeunesse ...). Puis j'ai attaqué les autres séries, dont Lanfeust, avant de revenir à celle-ci et de lire les tomes suivants. Et là, ce fut le drame. Je me suis pris une baffe monumentale, tant le niveau baissa. C'est comparable aux Astérix. Je rigolais encore au 6, le 5 étant plutôt passé sans allez au-delà du sourire, et puis ensuite .... le carnage total. On tombe dans le gros n'importe quoi, avec un humour qui devient lourd (mais alors vraiment quoi !), des multiplications de références qui à force paraissent inutiles, des personnages qui n'évoluent pas dans les tomes (je dirais même qu'ils involuent !), devenant des prétextes à des gags tournés les trois quarts du temps autour de massacres et autres exercices de force brutale troll. D'une première série qui méritait un large 4/5, on tombe vite dans l'ultra-commercial qui est juste ridicule. Et ca continue, preuve que le ridicule ne tue pas (mais il devrait). Achetez la première série, à la rigueur jusqu'au six qui propose encore des bonnes idées, mais oubliez ce qu'il y a au-delà, ca n'en vaut pas la peine. 2/5 pour l'ensemble, mais 4/5 pour les premiers tomes

29/01/2012 (modifier)
Par zébu
Note: 2/5

En premier lieu il faut saluer le travail du dessinateur qui réussit à produire de très bons dessins sur tous les albums que j'ai lus. Nous voici donc dans un monde dérivé de celui de Lanfeust De Troy dans lequel tous les humains possèdent des pouvoirs magiques ; ces derniers ont pour ennemis mortels des trolls dont nous suivrons les aventures d'une tribu un peu particulière puisqu'elle a recueilli et adopté une humaine en son sein. Déjà j'ai eu du mal à surmonter le concept de base du "gentil" troll qui chasse les mauvais humains qui, d'ailleur pour la plupart, ne leur ont rien fait et font tout ce qu'ils peuvent pour essayer de survivre dans un monde assez rude. Enfin bon, passons. Seulement voilà, "Trolls de Troy" patit du même syndrome dont souffrent un grand nombre de série signées Arleston. Le premier cycle s'avère très agréable avec une histoire sympa et une touche d'humour qui souvent fait mouche ; mais le succès aidant, le coté lucratif prend le pas sur le coté créatif. Aussi, à cause d'un manque d'inspiration la qualité des scénarios se dégrade inexorablement albums après albums jusqu'à en arriver à des histoires franchement mauvaises (T11 par exemple). On atteint même le paroxisme de l'album commercial avec le T14 qui possède tout juste une petite histoire inédite (cela dit en passant pas bien terrible) de quelques pages et nous ressort des pseudo gags pas drôles déjà parus des années auparavant dans Lanfeust magasine. En gros on nous prend pour des vaches à lait et on se fout de nous. Pour moi ce fut la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ainsi j'ai décidé de boycotter la série tant que monsieur Arleston n'aura pas compris qu'il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité.

06/12/2011 (modifier)
Par Jetjet
Note: 2/5
L'avatar du posteur Jetjet

Hébus le troll apprivoisé par Lanfeust étant l’un des personnages les plus populaires de la série éponyme il était donc logique que l’une des séries dérivées capitalise sur ces drôles de personnages… Ce qu’Arleston n’a pas tardé à faire avant même la fin de la série mère. Et on prend un dessinateur au style similaire de celui de Tarquin et pas trop mauvais et on recommence dans le monde de Troy en plaçant l’action deux siècles plus tôt (donc pas de cross overs) avec une gentille famille Troll vivant dans un village similaire à celui d’Astérix ou des Schtroumpfs au choix, une humaine sauvageonne recueillie et élevée comme un troll et c’est reparti pour un tour…. Oui sauf que curieusement la sauce ne prend pas malgré un succès tout aussi phénoménal. Passé certains gags récurrents sur l’homme en tant que met principal et une aventure pas trop mal fichue mais bien en deçà des aventures de Lanfeust et achevée en 4 tomes, le reste devient d’une banalité et d’une vulgarité affligeante. Arleston a bien compris le truc et compris qu’il fallait exploiter le filon de Troy jusqu’à en épuiser toutes les aspérités. Et Waha la sale gosse qui se prend pour un troll mérite des claques en permanence… Impossible de s’attacher à qui que ce soit dans ce foutras qui est aussi intéressant à suivre que plus belle la vie sur France 3, c’est dire l’étendue du massacre. A ce rythme là on en est même à se demander ce qui avait pu être si plaisant dans les aventures initiales mais peut-être le public visé n’est pas le même ? A priori cela fait rire beaucoup de monde mais déjà à l’époque je sentais venir la supercherie… Le dessin n’est pas mauvais mais on a la sale impression, et cela dès le départ, de goûter à du réchauffé comme si toutes les idées rejetées par Arleston avaient été récupérées puis compulsées pour ces Trolls de Troy…. Du coup merci bien car non seulement je ne complète plus cette série mais n’ai guère envie de lire Lanfeust des Etoiles… Mieux vaut s’en tenir à la série de départ sans chercher à s’en éloigner sous peine d’une immense déception…. A éviter complètement, le point supplémentaire est pour le dessin parce que je suis bon prince mais on ne m’y reprendra plus. Arrêtez le massacre par pitié ! Achat conseillé ? Surement pas !

14/02/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Probablement la série de l'univers de Lanfeust que j'ai appréciée le plus jusqu'à présent. L'histoire ne se prend pas au sérieux et plusieurs moments sont très drôles. Le premier cycle est vraiment plaisant à lire et la série aurait dû se terminer avec le quatrième tome. J'aime un peu moins la suite. Cela tombe trop dans l'exploitation commerciale. Il y a des scènes plaisantes et plusieurs gags m'ont fait rire, mais j'ai vraiment eu la sensation que le scénariste tirait inutilement sur la corde. Il y a même deux-trois tomes que j'ai trouvés carrément inutiles. J'ai arrêté après le tome 10 car j'en avais un peu marre des trolls et je tenais absolument à garder un bon souvenir des premiers tomes.

22/01/2011 (modifier)