Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Atalante - La Légende

Note: 2.56/5
(2.56/5 pour 87 avis)

Histoire de dieux et de déesses.


Au temps de la Grèce Antique Guerrières Lanfeust Mag Mythologie Mythologie Grecque

Atalante est une BD qui se passe en Grèce antique. L'héroïne, Atalante, est une jeune et belle jeune fille, abandonnée à la naissance et élevé par les êtres des forêts, qui a reçut des dons des déesses Artémis, Aphrodite et Hécate, et ce ne serait pas drôle sinon, une malédiction de la reine des Dieux Héra (Et oui encore et toujours celle là... ). Elle va donc se lancer dans de nombreuses aventures, dont la première est le sauvetage de Chiron, qui fera d'elle une Héroïne et la cinquantième Argonaute de Jason. A suivre dans le deuxième tome...

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mai 2000
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (Premier cycle de 10 tomes terminé) 12 tomes parus
Couverture de la série Atalante - La Légende

11/05/2001 | Alix
Modifier


Par Cacal69
Note: 1/5
L'avatar du posteur Cacal69

86 avis pour Atalante, alors que quelques chefs-d'œuvre n'en n'ont que 2 ou 3 ..... Vous allez me rétorquer : tu fais le 87ème. Ben .... woui. Je possède les quatre premiers tomes, un cadeau d'un ami qui connaît mon amour pour la mythologie et la bd. J'ai poussé le vice jusqu'à emprunter les 3 tomes suivants. Je n'ai pas eu la force d'aller plus loin. Crisse revisite la mythologie grecque. Je reviens sur l'avis d'Agecanonix, dans la version Arcadienne, Atalante accompagne bien Jason et les argonautes, elle sera la seule femme présente. Mais point d'Atalante dans la version Béotienne. Pour clarifier la complexité de ce personnage. Un scénario qui prend quelques raccourcis avec les récits originels et une héroïne très bimbo qui ne colle pas vraiment à l'idée que je m'en faisais. Le dessin de Crisse ou de Grey tout en rondeur est beau, mais sans âme, avec une colorisation très flashy que je n'apprécie pas. Bref, pas une réussite. Note réelle : 1,5.

24/08/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai lu les trois premiers tomes, « pour voir ». Et je l’ai fait sans réel enthousiasme. Il faut dire que je ne pense pas être le cœur de cible d’une série, découverte sur le tard, et qui me parait viser surtout un lectorat adolescent. Même si l’intrigue prend corps au cœur de la mythologie grecque, cela bascule rapidement dans de la fantasy classique, rejoignant des univers proches dans une foule de séries typées « Lanfeust » de chez Soleil, que ce soit au niveau graphique, ou au niveau du scénario et des dialogues (avec des tentatives humoristiques plus ou moins réussies). L’héroïne est elle aussi à l’image de ses consœurs de chez Soleil, hyper sexuée, à tel point qu’on a l’impression de voir Pamela Anderson téléportée dans la Grèce antique (Crisse cultive quand même pas mal la ressemblance !). Pourquoi pas ? Mais comme ce n’est pas publié chez Tabou ou qu’il n’y a pas l’humour qui relève parfois le goût chez Dany, eh bien je n’ai pas trouvé mon compte dans cette histoire. Bon, donc, c’est du divertissement calibré – pas pour moi hélas – et qui peut plaire, mais ce n’est pas ce qui m’attire. Ma lecture fut laborieuse.

23/11/2020 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Crisse s’attaque à la mythologie grecque. Evidemment, il prend des libertés sur les récits originels sans pour autant les dénaturer. Editée chez Soleil, Atalante est une série grand public, plutôt tournée vers l’aventure et l’action, au ton humoristique… bref du Crisse dans le texte. Le résultat est plutôt intéressant. Cette relecture « fantasy » de la mythologie est assez rafraichissante tant par l’atmosphère légère et drôle que par le trait très singulier de Crisse. L’univers graphique est soigné et il donne beaucoup de force à la série même s’il risque de rebuter certains lecteurs. Atalante, même si elle initie à sa façon à la mythologie, se contente d’être un bon divertissement. Il n’y a ni psychologie, ni réflexion sur les mythes fondateurs, ni mécanique tragique. Je dois reconnaitre que j’ai préféré les séries antérieures de l’auteur comme L’Epée de cristal ou le premier cycle de Kookaburra que j’ai trouvé plus ambitieuses et surprenantes. Une bonne série, plutôt à destination d’un public ado.

14/03/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Avec cette série démarrée en 1999 dans Lanfeust Mag, Crisse se livre à une relecture parfois surprenante de la Mythologie grecque, en la détournant à sa façon, avec fantaisie, sensualité, humour et action. C'est un peu énervant pour ceux comme moi qui aiment la Mythologie et la connaissent bien, mais bon, soyons larges. Car il faut savoir que Atalante n'a pas participé à l'expédition des Argonautes, car Jason craignait que la présence d'une femme ne provoque des conflits. Ce personnage féminin est idéal pour Crisse, même s'il est trop bimbo, car avec sa silhouette de rêve, Atalante lui permet de dessiner de belles courbes sans céder à la tentation de la dénuder comme font beaucoup d'autres dessinateurs, mais je ne suis pas d'accord avec d'autres posteurs qui se plaignent d'une plastique trop avantageuse et de gros bonnets; moi, j'aime bien, c'est bien plus joli à regarder qu'une planche à repasser, il faut juste ne pas en abuser, et il faut bien reconnaître que le dessin de Crisse enjolive cette série qui lui permet aussi de multiplier les séquences fantastiques et les combats héroïques au gré de planches riches en belles couleurs et en détails. On mesure ainsi la maturité atteinte par cet auteur au trait très sensuel. Toutefois, ce genre de bande, typique de chez Soleil, est idéale pour un public adolescent, trop légère pour un adulte; j'avais acheté le tome 1 dans un festival BD, et je n'ai lu la suite que bien plus tard en biblio, sans baver d'impatience, ce qui montre mon manque d'enthousiasme, surtout que les albums suivants sont bien inférieurs au tome 1. "Atalante" reste quand même une Bd plaisante au joli graphisme et un peu trop maniériste, mais je n'en recommande pas l'achat, car Crisse est trop long entre chaque opus, et qu'il s'est fait un fric fou avec cette série. A lire en bibliothèque.

06/08/2013 (modifier)

Merci Soleil, il n'y avait que vous pour oser publier de pareilles calamités. On aura rarement vu une équipe de héros dont on se fiche aussi éperdument ; et quelles péripéties entre : trouver un bateau, aider une jeune femme amoureuse d'un dauphin, sortir d'un labyrinthe... Wahouuuu ! J'ai l'impression que Crisse n'a qu'une histoire et qu'il nous la ressert à différentes époques : Canari chez les mayas, Atalante dans la Grèce antique, Zorya et l'épée de cristal, Luuna chez les indiens.... toujours le même mode opératoire avec une bimbo écervelée à moitié à poil et des petits personnages sensés être drôles pour faire une quête sans intérêt. Je ne sais pas s'il pense rendre hommage aux femmes en les représentant de la sorte mais personnellement je n'y vois que des poupées sans cerveau en simple fantasme pour adolescents fans de "loft story" (en plus elles ne cuisinent même pas). Cette fois ci l'auteur ne prend aucun risque, les albums peuvent se lire indépendamment les uns des autres. C'est bien parce qu'on a l'habitude qu'il ne finisse jamais ses histoires. Là de toute façon on s'en fout. On voit bien qu'il ne sait pas du tout où il va, lorsqu'il a du temps il dessine un album et le met en vente, purement commercial. Atalante c'est Pamela Anderson qui incarne Alice au pays des merveilles dans la série Hercule. C'en est bête que c'en est insoutenable. Alors que le cinquième tome arrive je me demande ce que sera le 6ème ? Atalante sur l'île de la tentation de Kho Lanta ? Atalante et les ch'tis à Mikonos ? Vraiment j'ai hâte. J'oubliais de parler du dessin, c'est pas mauvais mais c'est limite malsain (Atalante se fait attraper par un centaure..... bof même sans avoir d'arrières pensées), il y a beaucoup de couleurs (trop peut-être), ça fera certainement plaisir aux enfants, mais passé dix ans... .

15/11/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 1/5
L'avatar du posteur Gaston

Mais comment ce truc a pu recevoir autant d'avis ? D'accord, le dessin n'est pas mauvais si on aime le genre, mais le scénario n'a pas réussi à me captiver. Je ne me suis pas attaché aux personnages et je me foutais de ce qui pouvait leur arriver. En fait, le scénario n'est pas totalement mauvais et la manière dont l'auteur utilise la mythologie grecque aurait pu être intéressante. C'est juste que, malgré tous mes efforts, je n'ai pas réussi à trouver le récit ne serait-ce que un peu captivant et le tome deux m'est tombé des mains en cours de lecture. Ma première série de Crisse et probablement la dernière.

17/08/2011 (modifier)
Par AqME
Note: 3/5

J'aime bien la mythologie et surtout la mythologie grecque. Avec Atalante, je suis parti avec des à priori car j'avais peur de voir cette belle mythologie trainée dans la boue et dans la bande dessinée pour adolescents débiles. Je dois avouer que malgré quelques largesses au niveau du scénario, je n'ai pas été déçu et j'ai même été agréablement surpris, notamment par des graphismes pas dégueulasses et des personnages célèbres relativement attachants. Le scénario reste assez basique. Une enfant non désirée se retrouve dans un fleuve et une déesse la recueille. Ainsi, elle se retrouve bénie par Aphrodite, Artémis et Hécate et grandit avec de grands talents. Elle souhaite rejoindre les amazones pour essayer de trouver une place dans ce monde qui lui semble étranger. Bien entendu, une palanquée d'aventures vont se dérouler et on va rencontrer moult personnages célèbres et civilisations perdues. Le tout reste agréable et facile à suivre. Cela ne casse pas trois pattes à un canard mais ça reste bien potable. Les dessins sont bien sympathiques aussi. Les femmes sont tout en rondeur avec de belles formes et on peut tomber facilement sous leur charme. Les autres personnages se sont pas en reste, notamment Jason et Hercule qui forment un duo de choc. On reconnait bien les personnages, il n'y a pas trop de ressemblances et c'est aussi un point non négligeable de cette série. Le tout fait assez cartoon mais cela ne m'a pas dérangé. Il reste les sorties épileptiques de la série, qui sait se faire désirer et Crisse met beaucoup de temps pour sortir un nouvel album. La fin du tome 4 nous laisse sur notre faim et il va falloir attendre le dernier tome pour afin savoir ce qui arrive à certains héros. Ce qui est dommage, c'est aussi que certains personnages intéressants restent totalement en retrait par rapport à d'autres. Orphée est mal exploité alors que Hercule est surexploité. Le personnage de Niké est juste insupportable et apporte un humour lourd et débile dont on se passerait bien. Au final, Atalante n'est pas une série mal foutue, bien au contraire, elle possède des atouts indéniables mais les sorties se font rares et quelques personnages sont pénibles. De plus, la liberté prise par rapport à la mythologie et aux héros mythologiques peut en énerver certains. L'achat n'est donc pas conseillé mais la lecture l'est.

14/05/2011 (modifier)

Je dirais que cette série est rafraichissante, les dessins sont plaisants à regarder et il y a un petit coté humoristique sympa... Les personnages de la Mythologie grecque sont également bien caricaturés... Mais bon voila, ça devient rapidement ennuyeux à mes yeux, disons que les aventures de ces dieux grecs sont plaisantes à lire un moment, mais c'est un peu trop gentillet, sans faire dans la finesse je dirais que l'ensemble dessin / scénario, sent trop le savon et pas assez la sueur... Donc non, je ne conseille pas l'achat, l'étendue de la BD est immense, Atalante est loin d'être une série culte et une priorité de lecture.

23/01/2011 (modifier)
Par ThomasPi
Note: 3/5

Sympa pour les yeux, intéressant pour la culture, moyen pour le reste... Nous voici plongés en plein coeur d'un mythe grec... et d'échéos à plusieurs autres ! Le tout en restant plutôt fidèle aux récits antiques. A cela s'ajoute une belle part d'imagination, qui donne encore plus de couleur au mythe : un univers assez merveilleux, où les faunes s'associent à l'héroïne et où les dieux ont une belle place. Le dessin est attrayant, la couleur bien vive (en accord avec cet univers merveilleux). Cependant, le scénario me semble un peu lâche dans ce tome 1 : parfois trop rapide (presque incohérent, donc), parfois trop lent. A lire malgré tout, en espérant une suite mieux assurée, avec Jason et la toison d'or.

06/11/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Je m’attendais au pire … et j’ai été plutôt agréablement surpris. Première remarque : alors que les couvertures me faisaient craindre l’horreur (avec ce style très proche du dessin d’animation), le contenu s’est avéré bien plus séduisant. Les personnages sont joliment croqués, et les décors sont d’une richesse à laquelle je ne m’attendais pas. Ensuite : la série revisite le mythe de Jason d’une manière simpliste mais bien plaisante. Il est clair que l’auteur prend beaucoup de libertés vis-à-vis de l’original, mais ce n’est pas plus mal. L’œuvre s’adresse avant tout aux adolescents, et dispose de bien des atouts pour les séduire : la plastique avantageuse des personnages féminins, la profusion de rebondissements, des mises en page dynamiques et cinématographiques, des dialogues réduits à l’essentiel, des jeux de mots assez basiques. Humour et aventure, donc, au menu de cette série, qui n’a d’autre but que de nous distraire. L’objectif est atteint. Pas mal, donc …

16/09/2009 (modifier)