Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Epée de Cristal

Note: 2.72/5
(2.72/5 pour 39 avis)

La quête de Zorya la guerrière, Brisbane le mage et l'épée de cristal.


Guerrières

L'Aneith, Gardienne du pentacle est sur le point de mourir. Le pentacle est le symbole des cinq sens qui équilibrent leur force collective et si la gardienne disparait son pouvoir se dissipera et les Anthonomes perdront la raison et detruiront tout. Le seul moyen de sauver le pays de la Corne céleste est de réunir les masques des sens pour reconstituer la structure du pentacle. Ils sont cinq séparés mais indissociable... C'est à Zorya, disciple de L'Aneith, qu'il incombe la lourde tâche de sauver la Corne céleste. Mais rénir les masques n'est pas si facile que ça: Le Néant guette la fin de l'Aneith et il est bien décidé à ne pas laisser le pentacle se régénèrer. C'ets pour cela que Zorya doit avant trouver Brisbane, le vieux magicien, qui seul sait où se cachent les Maitres des sens. Depuis des siècles, le Néant règne sur les anthonomes. Seul Beryl, l'épée de cristal pourrait le faire disparaitre, mais Il à exterminer toutes les demoiselles capables de donner vie à cette épée. Elle n'est plus désormais qu'une arme de métal, incapable d'infliger une quelconque blessure au redoutable adversaire.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1989
Statut histoire Série abandonnée (premier cycle de 5 tomes terminé, suite abandonnée) 6 tomes parus
Couverture de la série L'Epée de Cristal
Les notes (39)
Cliquez pour lire les avis

16/10/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'ai lu que les 5 albums du cycle 1. Aventure, sensualité et humour se mêlent dans cette saga fantastique qui a connu le succès dès le début, devenant un incontournable de l'heroic fantasy, contribuant à populariser ce genre auprès d'un public passionné. En effet, la fantasy entamait une nouvelle ascension depuis des débuts prometteurs avec d'autres séries comme Thorgal ou La Quête de l'Oiseau du Temps ; la série est donc arrivée au bon moment, le genre n'étant pas encore envahi. Mais encore une fois, c'est de la fantasy que je n'aime guère, celle des jeux de rôle, utilisant ici un scénario un peu puéril, surtout au début, inutilement embrouillé, pas assez poussé, où j'ai relevé quelques maladresses scénaristiques, des dialogues parfois ridicules, et une héroïne, Zorya, bien jolie à regarder, mais sa figure d'amazone à la tenue sexy est à l'opposée des guerrières comme pouvait l'être Red Sonja dans la saga de Conan : avec sa coiffure à la lionne, ses maquillages, ses poses et ses talons hauts, on est loin de Xena. Néanmoins, il y a quelques personnages attachants, et la fin rattrape un peu le côté creux de l'ensemble. La réussite de la bande tient surtout au dessin de Crisse, qui a aussi ses détracteurs, certes plus maîtrisé que dans ses premiers essais dans le journal Tintin, et qui ira en s'améliorant pour aboutir à ce trait si sensuel, nourri de plusieurs influences, mais qui atteindra cependant une efficacité visuelle saisissante sur Kookaburra. Ici, ça préfigure Atalante, certaines cases sont encore trop remplies, entraînant parfois la confusion. Bref, rien d'exceptionnel pour moi, mais je laisse cette série à ses fans.

27/09/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

1.5 Une série qui ne m'a pas du tout intéressé. Il y a quelques bonnes idées, mais généralement je n'ai pas aimé le scénario et les personnages. Cela commence mal avec un début qui ne présente pas vraiment l'univers. J'avais même l'impression d'avoir accidentellement commencé avec le tome 2. En plus, tout le long j'ai trouvé que cela part dans tous les sens comme si le scénariste improvisait du début jusqu'à la fin avec un scénario de toute façon basique que l'on a déjà vu des centaines de fois dans la fantasy. Pour ce qui est du dessin de Crisse, j'aime bien ses décors, mais pas vraiment ses personnages. Je ne vois pas en quoi ses filles sont sexy.

24/08/2012 (modifier)
Par Puma
Note: 2/5

Bof, ... pas de quoi fouetter un chat ... se lit ... limite péniblement .... en devant se forcer sur la fin ... Un re-re bof sur la fin... et pas convaincu du tout ! Au point que je me demande : à part pour son talent de dessinateur plasticien des appendices féminins toujours exagérément volumineux et au bord de l'explosion, quel autre talent accorder à Crisse ???? Un seul Bourgeon, Franz, Hergé, Franquin, Gibrat, Ruizgé, Geert, Vink, Andréas, Comès, etc ... , vaut décidément mieux à mes yeux que tout Crisse !!!!

24/08/2012 (modifier)
Par jevy
Note: 3/5

Je viens de relire cette série cet été (les 5 1ers tomes). Elle a effectivement compté pour moi à sa sortie et avec du recul je continue à la trouver intéressante même si elle n'est pas culte. Je ne parlerai pas du dessin, d'autres l'ont brillamment fait dans les avis précédant. L'histoire aurait pu être "brillante" ; démarrant sur un ton faussement naïf et convenu elle évolue vers une trame plus complexe et "adulte" pour finir limite "dark fantasy" dans le dernier opus. A côté de Zorya l’héroïne, il y a un foisonnement de personnages secondaires mais du coup certains auraient pu être plus développés (exemple : le maître du toucher qui semble bien fade voir agaçant à parler comme le Yoda de Stars Wars !!)...le Néant me laisse perplexe ; il n'est parfois pas traité avec le soin (dû par le scénariste) à tout bon méchant qui se respecte...que dire du maître de l'ouïe (sexy et "jumelle" de Zorya); elle joue avec un gode page 38 du tome 5 : qu'est-ce que ça vient faire là (clin d'œil , touche "adulte", appât sexy-commercial ??) !!! Au final, un cycle qui se lit bien avec une trame intéressante mais aussi quelques défauts de scénarios ou frustrations qui m'empêchent d'en faire une série culte. A acheter si vous aimez l'HF bien sûr...

23/08/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

Mon avis ne tient compte que des 5 premiers tomes. Le 6ème est complètement raté. L'Epée de Cristal, c'est l'une de mes premières séries de fantasy... et quelle claque à l'époque. J'avoue qu'il faut apprécier les dessins très singuliers de Crisse (au mieux de sa forme). Pour ma part, je trouve l'ensemble graphique très réussi : c'est coloré, travaillé et original. L'histoire, quant à elle, est bien moins naïve qu'elle n'en a l'air au premier abord. Goupil s'amuse à détourner certains codes de la fantasy pour surprendre le lecteur. Et ça marche ! Je veux bien reconnaitre que L'Epée de Cristal a peut être pris un petit coup de vieux, mais elle demeure une série culte en fantasy.

23/11/2011 (modifier)
Par zébu
Note: 1/5

Aprés la lecture du premier cycle (5 tomes). Franchement déçu par cette BD. Déjà je trouve que le scénario a pris un méchant coup de vieux ; peut etre qu'au début des années 90 c'était le top et encore que parce qu'une des toutes premières séries d'héroïc fantasy française donnant plus d'importance aux personnages secondaires, mais maintenant tout cela me parait bien fade et inintéressant comparé à d'autres série plus "jeunes". Ensuite, graphiquement y a rien à faire, je ne suis vraiment pas fan des dessins de crisse que je trouve, en plus, inapproprié à l'histoire. Bref, j'ai eu toutes les peines du monde à finir ce premier cycle d'un ennui mortel qui ne mérite, pour moi, pas plus de 1.5/5.

10/11/2011 (MAJ le 10/11/2011) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette série paraît totalement dépassée par les bandes dessinées plus actuelles en matière d'héroïc fantasy. Je lui reconnais cependant un très bon style graphique avec un découpage dynamique des planches. La conclusion de cette série apparaît toutefois très médiocre ce qui rajoute un peu à la déception. Il faut dire que je n'ai pas été véritablement emballé par cette énième quête. Il n'y avait que du réchauffé avec les éternels mêmes clichés. Nous avons une espèce de Dark Vador qui représente le mal que doit combattre un clone d'Atalante très mignonne et très bonne (et non conne). Pourtant, il y avait un bon potentiel au départ qui s'est évaporé à mesure que l'histoire avance dans un méandre où le lecteur se perd totalement. Il ne reste plus grand chose au sortir de cette lecture pour peu qu'on arrive jusqu'au bout. Je vais tout de même rester un peu indulgent dans ma notation pour tenir compte du fait que l'épée de cristal a joué un rôle tout de même non négligeable dans le genre de l'héroïc fantasy. Cela reste divertissant.

05/11/2008 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

J’ai découvert cette série en même temps qu’ Aquablue et les premiers albums de la collection « Aire libre ». C’était au milieu des années 90, de nouveaux éditeurs faisaient leur apparition et parmi eux, « Vents d'ouest » m’était inconnu. C’est lors d’un passage chez un ami qui possédait «"L' Epée de Cristal" (les 5 premiers tomes qui composent le premier cycle) que je me suis à feuilleter cette bd. Je fus ressorti déçu de cette lecture. Avant tout, je tiens à préciser que je n’aime pas le trait de Crisse, le dessinateur. Certes, certains décors sont assez détaillés, j’ai ressenti de Crisse une grosse implication dans son travail graphique et son coup de patte est très personnel mais… je déteste sa façon de dessiner ses personnages féminins. Avec Crisse, l’aspect physique des femmes se résument à des yeux de biche, des grosses lèvres, une forte poitrine, un tour de taille minuscule, un gros derrière… bref, tout ce qui stéréotype d’une manière simpliste les femmes. De plus, pour bien différencier ses personnages féminins, le dessinateur ne change souvent que leur coiffure avec une couleur distincte… c’est bien maigre ! La mise en couleurs, quant à elle, m’est apparue satisfaisante, elle m’a beaucoup aidé à lire "L’Epée de Cristal". Les ambiances sont réussies, elles m’ont semblé bien adaptées aux diverses séquences. Au niveau du scénario, j’ai trouvé la lecture de 'L’Epée de Cristal" très fastidieuse, l’histoire a tendance à tourner en rond bien qu’il y ait de gros retournements de situation. Comme la plupart des récits d’héroïc-fantasy, le scénario de cette bd se résume à une quête et une confrontation entre le bien et le mal. Les personnages ne me sont pas apparus si intéressants que ça, ils sont très stéréotypés. A titre de comparaison, "La Quête de l’oiseau du temps", dessinée par Loisel et scénarisée par Le Tendre est une série qui a réussi à m’attacher aux personnages en les rendant énigmatiques et à me procurer des moments de frissons et d’émotions, au contraire de "L’Epée de Cristal" qui y échoue lamentablement du moins auprès de moi… Après avoir réalisé «"L'Epée de Cristal", Crisse est devenu un des dessinateurs attitrés des éditions « Soleil » en réalisant d'autres séries. Ce succès, il le doit à son trait très personnel qui a su conquérir de nombreux lecteurs… mais pas moi. L’histoire m’est apparue pénible à suivre et m’a semblé manquer d’originalité. Les personnages sont à mon avis peu attachants et trop stéréotypés. "L’Epée de Cristal" est finalement une série à réserver aux fans du coup de crayon de Crisse et de récits d’héroïc-fantasy. Pour les autres, passez votre chemin !

01/09/2007 (MAJ le 04/11/2007) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une bonne série d'heroïc-fantasy qui développe une sorte de quête mystique assez attachante. Une série bien maîtrisée -certes- mais où j'ai retrouvé quasi tous les poncifs du genre, tant dans la forme que -aussi- le graphisme. Le graphisme ?... un style assez curieux car cette forme de trait "rond" n'est pas souvent exploité dans ce genre de BD. Style minutieux aussi car Crisse "remplit" bien ses cases, ne se contente pas d'axer le dessin sur les personnages. Décors et arrière-plans constituent ainsi une bien belle part dans les planches et mise en page. Les histoires ?... Jacky Goupil leur amène une bonne dose d'humour qui allège souvent les scénarios (un peu) convenus. Une série qui est loin d'être dans les meilleures du genre, mais agréable de lecture, attachante par son concept. Je n'en demande pas plus.

19/09/2007 (modifier)
Par Ubiquiste
Note: 4/5

Les albums dessinés par Crisse sont tellement bons, je ferais abstraction du second cycle et considèrerais la fin du tome 5 comme la fin définitive. Alors effectivement, je comprends que la fin suscite une déception, mais est-ce une raison pour descendre le tout ? C'est une des BD qui, quand j'étais collégien, m'a emballé ; Un monde de fantasy coloré, une héroïne sexy, de bons personnages secondaires, le cycle original est frais et sympa. Et il le reste.

18/02/2007 (modifier)