Nextwave (Nextwave Agents of H.A.T.E.)

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Prêts pour la série la plus originale et iconoclaste du moment ? Nextwave débarque avec une première histoire complète écrite par Warren Ellis (Planetary) et illustrée par Stuart Immonen. Ceux qui aiment les récits super-héroïques qui sortent des sentiers battus vont être servis !


Auteurs britanniques Marvel Super-héros rigolos Warren Ellis

La Horde d'Agents Irréductibles contre les Néo-Extrémistes (ou H.A.I.N.E) fonde le groupe NEXTWAVE pour combattre les Armes Non Conventionnelles de Destruction Massive. Ses membres ? Monica Rambeau (Photon), Machine Man, Meltdown, la chasseuse de monstres Elsa Bloodstone et Captain. Et ils sont fin prêts pour leur première mission. Cet haletant récit complet est tiré de Nextwave, une série déjà culte aux Etats-Unis, écrite par le très populaire Warren Ellis (Planetary) et illustrée par l'excellent Stuart Immonen (Superman : identité secrète). Les couvertures originales et la biographie des auteurs viennent enrichir le programme.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Avril 2007
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Nextwave
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

15/05/2007 | Ro
Modifier


Pour moi culte! Cette mini série est un événement unique dans un univers main stream parfois trop cloisonné. Ce comics est une sorte de carte blanche aux auteurs offerte par Marvel. C'est critique intelligent en restant léger. L’excellentissime Immonen au mieux de sa forme et servi par un encrage élégant, viens tempérer le style parfois trop glauque de Ellis, l'équilibre est parfait. Coté scénar les codes sont respectés c'est une action ininterrompue où la psychologie des super-héros has beens s'y développe et surprend, c'est un perpétuel contre pied respectueux et habile. l'humour est présent à toutes les pages sans tomber dans le piège facile du gag, car ce n'est pas une parodie, mais bien du 100% comics. Le côté OVNI de ces 2 albums peut déplaire, mais vous ne lirez jamais d'autres bd de ce genre.

07/05/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 2 tomes. Le premier tome vaut un bon 4/5, le délire est organisé et les clins d'oeils nombreux. Il se compose de 3 histoires distinctes se faisant suite. Sa construction m'a fait penser à Authority sauf qu'ici la démesure est remplacée par l'humour. Il m'a fallu un laps de temps pour m'habituer au dessin très agréable mais limite conceptuel dans sa conception très informatisée. Dans le second tome, les ressentis se sont inversés, je me suis mis à vraiment apprécier le dessin notamment quelques doubles pages superbes mais je suis resté de marbre devant les scenarii partant en délire complet. J'étais presque content d'en finir sans que ce tome n'ait cependant été une corvée à lire. Mais après le premier si réussi, il faut reconnaitre la pointe de déception qui en ressort. "Nextwave" n'est pas le meilleur Ellis mais un Ellis ne se refuse pas, surtout le premier tome offrant un pur moment de divertissement sans consommation de neurones.

25/06/2011 (modifier)

Ah la la... Elle est amusante sur le principe cette BD. Warren Ellis se paye la tête de l'univers Marvel, son propre éditeur... Au moment même où sort Civil War. Paraitrait même que certaines Couv étaient carrément abusées ... Bref, au début j'y croyais en me disant que le politiquement incorrect allait faire du bien. Mais bof. Bof, car le rythme est intenable. On est à fond tout le temps, les combat se succèdent ou plutôt s'enchainent, s'entrecroisent, sans logique réelle et on passe finalement à côté de ce qui aurait pu être un scénario, ou au moins une narration. La traduction que j'ai lue ne semble pas aider du tout. J'ai une version "censurée" ou tous les gros mots ont disparu ?!! (j'ignore si c'est voulu ... ) A la limite, il vaut mieux lire un bon Garth Ennis si on veut du trash, ou lire Ultimates qui crache un peu dans la soupe mais de façon bien plus subtile.

09/05/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5

Warren Ellis a beau avoir beaucoup de talent il ne peut pas réussir tout ce qu'il entreprend, je viens de découvrir cet auteur avec Transmetropolitan et NéoUniversel qui m'ont donné envie de connaître d'autres de ses productions. Avec "Nextwave" la catastrophe est totale, je me demande comment il a pu faire un truc pareil, c'est un véritable gouffre scénaristique, c'est juste bourrin et sans intérêt, il ne se passe rien en dehors de dézinguer des monstres, et niveau humour j'ai dû rire cinq ou six fois, je précise que je me suis arrêtée au premier tome ce qui est déjà un exploit... Je pense que cette série s'adresse plus à un public masculin et de surcroît fan de supers-héros. Un comics qui m'a plu et qui tourne aussi un peu en dérision les supers-héros c'est The Boys, mais ici la parodie est poussée à l'extrême et trop décalée et n'a eu aucun effet sur moi. Sinon le dessin est vraiment sympa avec des couleurs bien gaies et s'accorde bien au récit.

08/09/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

Dans la veine de The Authority, voilà une série iconoclaste qui se moque avec le plus grand sérieux et la plus grande folie des super-héros de l'univers Marvel. Imaginez Nextwave, un groupe dissident de la H.A.I.N.E (H.A.T.E, parodie évidente du S.H.I.E.L.D) qui se rebelle contre ces derniers, les accusant de protéger une mégacorporation terroriste qui aurait pour but de tester joyeusement des Armes Non Conventionnelles de Destruction Massive en éradiquant un petit peu des régions entières des USA. Imaginez que ce groupe soit composé de : - Monica Rambeau, ex-Photon, ex-Capitaine Marvel, ex-membre de Vengeurs dont elle a été un moment à la tête, capable de se transformer en n'importe quel rayonnement électromagnétique, qui profite de son expérience passée chez les Vengeurs pour se placer en tant que chef de Nextwave, et à propos, vous a-t-elle déjà dit qu'elle avait fait partie des Vengeurs ? - Captain (anciennement connu sous le nom de Captain Fuck), ancien punk beurré comme un petit Lu, que des martiens à grosses têtes ont choisi comme nouveau détenteur de leurs pouvoirs super naturels qui l'ont transformé en héros digne d'un Superman crétin et beurré comme un petit Lu - Machine Man, androïde au caractère digne d'un Bender de Futurama, capable de transformer son corps en couteau suisse géant - Elsa Bloodstone, chasseuse de monstres au physique de top model, aussi bourrine avec ses poings qu'avec ses fusils à pompe - Meltdown, mutante ex-membre d'X-Force, capable de faire exploser tout ce qu'elle désire d'un simple "tick tick boom !" Et contre eux, quels ennemis ? Un dragon chinois géant et vert doté d'un slip violet à la Hulk, un policier ripou capable de se métamorphoser en Transformer géant à moustache et bien sûr l'inénarrable Dirk Anger, directeur de la H.A.I.N.E au caractère... heu... affirmé. Ca a l'air débile résumé comme ça. Ca l'est. Mais c'est néanmoins raconté sur le ton du second degré, faisant mine régulièrement de se prendre au sérieux pour donner évidemment plus d'impact à l'humour. Textes narratifs hilarants, scènes d'anthologie où l'on frise le ridicule sans jamais tomber dans le clownesque, super-héros Marvel méchamment tournés en dérision, des répliques et des personnages à peine plus politiquement corrects que ceux des très bons albums The Authority de Mark Millar, je dois dire que je me suis fendu la poire à bien des moments au cours de ma lecture. Ce n'est pas une série parfaite car l'humour retombe un peu à certains moments, parce que certains passages sont quand même un peu "débiles" et parce que l'intrigue se borne en gros à une suite de combats mais ce fut un véritable petit bonheur de lecture pour moi avec son lot de crises de fou rire. Addendum : Petite déception après lecture du second tome qui m'oblige à baisser ma note. J'ai encore rigolé à plusieurs reprises lors de la première moitié de sa lecture mais je trouvais l'humour quand même trop souvent lourdingue. Quand à la seconde moitié, elle m'a plutôt laissé indifférent et m'a paru nettement moins marrante malgré quelques idées amusantes. J'espérais quelque chose de plus percutant, j'ai finalement lu un album qui s'oublie rapidement après lecture et n'a pas la force humoristique qui m'avait étonné et plu dans le premier tome. Dommage.

15/05/2007 (MAJ le 24/03/2008) (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Arf, quel bon gros délire ! Je dois avouer que je me suis marré comme un con à de nombreuses reprises lors de ma lecture. Pourtant impossible de mettre plus de 3/5 tellement c’est idiot. Les scénarios des différents épisodes sont vraiment bébêtes et sans intérêt, et servent seulement de prétextes aux nombreuses explosions et autres scènes de combat, et surtout à des répliques et situations faussement sérieuses et drôles au possible. Pas le comics de l’année (l’humour est parfois quand même lourd), mais si vous êtes à la recherche d’un truc marrant et pas prise de tête pour un sou, alors Nextwave devrait vous plaire.

19/01/2008 (modifier)