Drain

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Il a rendu son chagrin immortel, elle lui fera payer !


Image Comics Immortels Japan-Fantasy Les ninjas Vampires

Il a rendu son chagrin immortel, elle lui fera payer ! Son clan dévasté, sa famille massacrée, Chinatsu, une femme ninja de 400 ans n’a qu’un but dans la vie : se venger ! Devenue vampire à son tour, elle traque sans relâche le meurtrier de sa famille à travers le monde et les siècles. Rien ni personne ne pourra l’arrêter... pas même son ancien amour, Freya, revenue pour se venger d’avoir été transformée.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Mai 2008
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Drain
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

02/06/2008 | Spooky
Modifier


Par kanibal
Note: 3/5

2 tomes pour raconter cette histoire alors qu'il était largement possible de le faire en un one shot. Le récit manque cruellement de rebondissement et le tout se lit dans un battement de cils. Sur le plan esthétique les planches sont magnifiques avec de très belles couleurs. Drain pourrait être qualifié de "Shojo manga" mais un Shojo très sanglant, on retrouve pratiquement les mêmes code du shojo. A lire en bibliothèque

29/04/2012 (modifier)
Par Graveen
Note: 2/5
L'avatar du posteur Graveen

Drain. Premièrement, j'aime bien les histoires de vampires. Secundo, le dessin est joli. Style manga colorisé informatiquement, qui donne un aspect très léché. Par contre, le découpage ne me plaît pas. Impression de fouilli, accentué par quelques effets informatiques. Combien de fois me suis-je demandé où passait l'épée ? Enfin le scénario. Une vampire qui va se venger. On sent bien que finalement tout l'intérêt se trouve dans l'action, cette dernière se prétant bien au dessin.

27/07/2010 (modifier)
Par daggerman
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Quand le dessin transcende à lui tout seul le scénario. Voilà comment résumer cette série. C'est vrai le scénario n'est pas original, ici c'est la vengeance d'une brune dont il s'agit. Vous me direz vu de très très loin le scénario de Kill Bill est du même type, si ce n'est que là il s'agit de la vengeance d'une blonde. Les comparaisons scénaristes s’arrêtent là. Il est vrai que dans "Drain" l'histoire tient en 3 lignes avec 3 protagonistes seulement. 99,99% du travail est fait par le dessinateur (Takeda). C'est grâce à lui que soleil a pu éditer cette histoire sur 2 tomes. Car un bon tiers des cases sont vides de dialogue, cette absence est amplement compensée par la qualité du dessin. Et quel dessin !!! Sublime !! Parfait !! Magnifique !! Tout est là et plus encore : qualité du trait, pas d'à peu près dans les proportions, une mise en couleur avec une gestion de la profondeur de champ imparable (des arrières plans flous avec les premiers plans nets ou le contraire). Ce qui donne à l'image un côté réaliste qu'on peut retrouver dans certains animés (Blood The Last Vampire pour ne citer que lui). D'ailleurs le style est à mi-chemin entre l'animé manga (ne pas confondre avec le manga tout court) et la BD occidentale. Une symbiose réussie! En résumé un scénario qui tient en 3 lignes avec 3 protagonistes => 3/5 Un dessin qui frise la perfection => 5/5 Ce qui nous donne une moyenne de 4/5. Certains trouverons ma note généreuse, mais je fais ça pour encourager le dessinateur à trouver un autre scénariste pour réaliser une BD qui restera dans les anales.

08/06/2009 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

J'ai été attiré par le graphisme très soigné de cette œuvre. C'est vraiment très joliment fait, et la mise en page est agréable. La colorisation est impeccable également. Vraiment que du bon côté graphisme ? Pas tout à fait hélas, l'abus d'effets de flou sur TOUTES les cases finit par lasser et décevoir un peu. Coté scénario c'est un peu trop plat, l'héroïne (son passé et surtout son caractère à mi chemin entre l'ombre et la lumière) a un potentiel assez sympa, mais ce potentiel n'est pas du tout exploité. En fait le scénariste semble manquer d'idées et suivre une trame archi classique et déjà vue dans les histoires de vampires (même les tomes 8 et 9 de Gunnm Last Order sont plus ingénieux dans le genre... c'est dire !). Le second tome pousse le vide scénaristique jusqu'à n'être qu'un unique et interminable combat... Bon, je ne vais pas non plus "casser" cette œuvre et vous la déconseiller, car si c'est sans surprise, c'est tout de même une bonne "BD-popcorn" avec ce qu'il faut d'action et une belle réalisation. Pour les amateurs du genre pas vraiment exigeants au niveau créativité donc...

23/06/2008 (MAJ le 31/10/2008) (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Commençons par le bon : le dessin. Je le trouve excellent ! Précis, net, le trait est fin comme je l'aime, l'encrage ne vient pas le grossir inutilement. Les personnages sont superbes, surtout les personnages féminins à forte poitrine, ce qui ne gâche rien... La couleur informatique est plaisante quand il n'y a pas overdose de flou. Passons au mauvais : l'histoire. Que c'est naze ! D'ailleurs peut on vraiment parler d'histoire tant celle ci est mince, pour ne pas dire inexistante. Une superbe jeune femme, une vampire, enchaîne des scènes de combats franchement pas palpitantes. D'ailleurs on ne sait même pas ce qui motive tant de violence ... ? (rien sans doute). Heureusement une deuxième magnifique jeune femme, blonde cette fois fait sont apparition en milieu de tome et une scène lesbienne entre les 2 protagonistes vient réveiller le lecteur mâle en train de s'endormir... Bref rien à retenir du coté de l'histoire, il faut vite que le dessinateur se consacre à un projet avec un vrai scénario pour nous faire profiter de son talent. PS : Spooky t'as été soft sur la galerie, je vais rajouter une planche plus significative qui donnera envie aux ados pré-pubert de se jeter sur cette série...

10/06/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Tiens, une nouvelle série vampirique... "Drain" est l'oeuvre d'un duo inédit sous nos contrées ; d'un côté C.B. Cebulski, ci-devant agent, rédacteur, traducteur et plus récemment scénariste sur "Spider-Man fairy tales", "Wolverine" et "Loners", et de l'autre Sana Takeda, ancienne game designer et dessinatrice de "Soulfire". Ils nous proposent une histoire de vampires qui se veut détonante avec son lesbianisme affirmé et son graphisme à la fois délicat et audacieux. Pourtant "Drain" se révèle relativement creux à la lecture. Les deux seuls éléments narratifs sont présentés sur la fiche histoire, mais pour rappel nous suivons les pas de Chinatsu, contaminée par un vampire 4 siècles auparavant, qui cherche à avoir une vie de vampire "pépère", sans se faire repérer, mais qui voit ressurgir dans sa vie Freya, son ancienne maîtresse qui souhaite de venger d'avoir été contaminée (à sa demande !) près de 200 ans plus tôt. La moitié du premier tome est donc constitué de flashes-backs qui, s'ils nous montrent le passé des personnages, n'en sont pas moins inutiles. Si l'on s'attache à l'aspect vampirique du récit, nous avons des personnages qui sont quasiment immortels, dont l'aspect physique s'est figé quand ils ont été contaminés. Ils ne craignent pas la lumière du soleil et bien sûr sucent le sang de leurs victimes pour se nourrir. Bien sûr, certains s'en délectent, alors que d'autres, comme Chinatsu, chassent lorsqu'ils en ont réellement besoin. J'ai dit auparavant que le graphisme de Sana Takeda était délicat et audacieux. On ressent dans son trait l'influence du manga, aussi bien dans l'aspect que dans le dynamisme des combats. Tiens d'ailleurs, à propos des combats, il faudra qu'on m'explique comment deux filles dont les bustiers ont visiblement beaucoup de mal à contenir les arguments pulmonaires arrivent à faire des cabrioles et des passes d'armes sans que jamais rien ne sorte. Pour le coup, la notion de fan-service, que l'on applique essentiellement aux productions nipponnes, prend tout son sens avec ce comic. En définitive, c'est agréable à regarder, mais pour l'histoire vous repasserez.

02/06/2008 (modifier)