Gunnm Last Order

Note: 3.41/5
(3.41/5 pour 22 avis)

Le combat entre dans sa phase finale !!! Gally, qui pensait avoir eu raison de Nova, tombe sous l'explosion de l'ultime piège tendu par le savant fou. Ce dernier récupère les restes de son cerveau et les emmène sur Zalem, la cité céleste. Son but : faire revivre Gally et lui donner un nouveau coprs, l'"imaginos" !! Le secret des citoyens de Zalem, enfin découvert, déclenche parmis eux une vague de fureur et de folie. Ce qui fut autrefois un havre de Paix est alors emporté dans un ouragan de sang ! Un nouveau siècle, de nouvelles donnes dans l'univers de Gunnm. Accrochez-vous ! Ca commence maintenant !


Guerrières La vie en suspension Mars Robots Seinen Shueisha

ATTENTION !!! Ne lisez l'histoire de Gunnm Last Order qu'après avoir lu la série originale, bien des secrets étant révélés pour la bonne compréhension de cette nouvelle série !!!! Gunnm Last Order, véritable continuation de la série Gunnm, propose un cheminement parallele à la fin originale en reprenant l'histoire au début de son neuvième tome. Rappel : La vie de Gally continue, entre combats et défis, dans la poursuite incessante de sa vérité. L'apparition d'un scientifique fou de Zalem, le professeur Nova, marquera un changement radical dans sa lutte contre Zapan, ancien Hunter warrior restauré par Nova. Gally persa sa seule famille, Ido, et fini elle-même au bord de la mort. Elle sera récupéré par le bureau d'inspection de la surface basé sur Zalem, le G.I.B.... Continuant son périple, elle fait la rencontre de Fogia, un mercenaire, qui fera renaitre en elle les sentiments d'amour oubliés. De nouveaux défis viennent se présenter sur sa route, en la personne du Fils de Nova, Chaos, doté de pouvoirs de psychométris, et de son alter-ego Cyborg, Den, le leader de la rébellion contre Zalem. Gally fait également la rencontre de Koyomi, militante du Barjack de Den, et de ses répliques Tuned, les GR-Series. Dans les combats acharnés et le chaos qui se déroulent en surface, l'opératrice Tuned et amie de Gally, Lou, est démise de ses fonctions et Nova livre le secret de Zalem : les citoyens majeurs de Zalem ont sans exception une puce électronique en lieu et place du cerveau... Gally parvient finalement finallement à détruire Nova dans son repaire, le Granit Inn, en venant à bout du piratage de son cerveau par Ourobouros, mis au point par le savant fou. Mais sur le chemin qui la mène vers Fogia, Gally est victime d'un nouveau piège tendu par un Nova ressuscité grâce à ses compétences en nanotechnologie. L'explosion la détruit complètement... Nova récupère les restes de son cerveau et les apporte sur Zalem...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2002
Statut histoire Série terminée 19 tomes parus
Couverture de la série Gunnm Last Order
Les notes (22)
Cliquez pour lire les avis

30/11/2002 | Piehr
Modifier


Par Jérem
Note: 3/5

J’adore Gunnm et c’est tout naturellement que j’ai acquis l’intégralité de Gunnm Last Order. Autant éviter tout suspense, cette suite est malheureusement très loin de la série mère. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à la noter, tant elle m’a enthousiasmé par moments et ennuyé à d’autres… je m’explique. Après la fin précipitée de Gunnm où nombre d’éléments de l’histoire sont éludés, l’idée d’en faire une suite est intéressante et prometteuse. Kishiro y développe considérablement son univers, revient sur beaucoup d’évènements du passé, éclaircit progressivement les zones d’ombres de l’intrigue. En ce sens Last Order, apporte beaucoup de choses à Gunnm. D’autant que visuellement c’est toujours superbe. La technique de dessin s’est modernisée mais le rendu est toujours excellent. Par contre, le scénario n’est passionnant que par intermittence et souffre de pas mal de longueurs. Beaucoup de chapitres sont superflus et alourdissent le récit, pourtant si limpide jusque-là. Pire, dans une recherche de complexité scénaristique, l’auteur pond une histoire que des éléments parasites et des mauvaises idées rendent parfois confuse et difficile à suivre. De même, les nouveaux personnages sont décevants, tant dans leur design que dans leur personnalité ou leur utilité dans le récit. Je ne parle pas de Nova, qui sombre un peu dans le n’importe quoi. Néanmoins, c’est très sympa de retrouver la plupart des personnages de Gunnm, même si ils sont moins présents. Enfin, les combats (composante essentielle de la série) sont souvent longs et ennuyeux. Un comble quand on les compare à ceux de la série-mère, tellement fluides, efficaces et intéressants. Kishiro tombe dans le piège de la surenchère de puissance des combattants… on se croirait dans DBZ par moment. L’auteur ne nous épargne pas non plus l’inévitable tournoi d’arts martiaux… Bien que globalement décevant, Gunnm Last Order enrichit très nettement le génial univers de Kishiro, mais n’aura un intérêt pour les seuls amateurs de la série-mère.

27/11/2017 (modifier)
Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

En relisant cette série la semaine dernière, je me suis rendu compte à quel point je ne l'aimais vraiment pas. Déjà, j'avais trouvé la fin de Gunnm, quoiqu'un peu précipitée, très bien réalisée, convaincante, et suffisante pour la série. Un final en beauté pour conclure une superbe série en somme. Et puis, voilà qu'une nouvelle série proposant une autre fin démarre. J'avoue avoir été sacrément circonspect dès que j'ai entendu parler de cette idée, puis je me suis dit qu'il n'y avait pas de mal à jeter un coup d’œil. J'ai donc acheté et lu les deux premiers tomes, et là, le bide. Tout ce qui faisait le charme de la première série a, à mon sens, disparu. Les combats prennent une place largement trop importante par rapport à l'histoire, les personnages comme Desty Nova perdent largement de leur superbe qu'ils avaient, mélange de folie et de génie, inquiétant et pourtant attachant, Kaos a complètement changé de figure .... On voit apparaître les anciens clones de Gally, deux assistantes de Desty Nova apparaissent ... Bref, plein de nouveautés que j'ai trouvées bien décevantes, à l'inverse de ce que j'avais adoré dans la première série. Et que dire des dialogues ! Là où la première série avait joué finement en insinuant beaucoup plus qu'elle ne disait, jouant sur les non-dits et les attitudes, la suite se fait porteuse de morale énoncée en permanence, tout est dit sans laisser au lecteur le choix. Je reconnais quand même que la série est bien faite, qu'il y a encore ce dessin parfaitement bien fait, maîtrise, toujours autant dynamique et un régal, même dans les combats. Un très bon plus. Et j'avoue qu'on sent que l'auteur à de l'idée tout de même. En résumé, ma note traduit plus une énorme déception par rapport à la série mère qu'une véritable bande dessinée ratée, surtout que je n'ai pas réussi à dépasser le stade du deuxième tome, donc je ne juge pas la suite. Cependant, je recommande chaudement de rester sur Gunnm pour ne pas trop se sentir floué. 2/5 pour le dessin et la qualité de l'auteur. Mais déconseillé.

10/11/2012 (modifier)
Par Yaglourt
Note: 4/5

Beaucoup de fans de la première série regrettent l'ambiance cyberpunk de la Décharge. En perdant la noirceur d'un background post-apocalyptique et en mettant l'emphase sur les combats, la suite de Gunnm tend moins vers le seinen et plus vers le shonen (montée en puissance des persos, succession de combats). Des combats en plus sous la forme d'un tournoi, c'est le vieux cliché propre aux shonen (c'est peut-être voulu par l'auteur qui a de l'humour). On tend donc vers le shonen mais pas pour les enfants (c'est toujours aussi gore). Tous ces combats qui occupent la moitié du manga sont bien intégrés dans l'histoire et la servent et surtout ils laissent libre court aux délires technologico-martiaux de l'auteur (imagination débordante servie par une énorme culture G) : la bio-technologie des vénusiens, la téléportation d'énergie par trou de vers des jupitériens, les karatékas de l'espace et toutes leurs écoles délirantes, etc. Ajoutez tout ce qu'il faut de rebondissements et de phases épiques, le tout servi par la maestria habituelle de Kishiro et sa mise en page limpide. (D'ailleurs je rejoins l'avis général quand au dessin toujours aussi bon mais aussi au changement de chara-design malheureux). Ce qu'on gagne en scènes d'action on le perd forcément en fond, mais comme la série est beaucoup plus longue que Gunnm, on peut dire que Last Order est un manga au moins aussi riche, mais avec plus d'action. Autre qualité qui manquait un peu à la première série (chose que les fans n'ont pas toujours remarquée), on a maintenant une histoire bien structurée sur le long terme (et oui, Gunnm est une succession d'arcs pas toujours bien reliés entre eux et fonctionnant sur du court-terme), avec une trame géo-politique de grande ampleur à l'échelle spatiale (ce qui fait qu'on peut parler de tendance space opéra). En résumé Last Order est un excellent seinen dérivant vers le shonen, dans le genre SF dérivant vers le space opéra.

19/07/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je suis franchement déçu par cette suite de Gunnm. Tout ce qui faisait l'originalité de cet univers futuriste a disparu au profit de scènes de bastons totalement insipides. Les nouveaux personnages ne sont pas attachants et je me fichais de leur histoire personnelle. La seule chose que j'ai aimée, c'est la présence de Desty Nova. J'aime sa personnalité qui donne des répliques savoureuses. Malheureusement, c'est peu pour me faire apprécier ma lecture. D'ailleurs, j'ai arrêté au tome 5 car je commençais à m'ennuyer sérieusement. La suite sera sans moi. Je préfère relire les tomes de la série originale.

23/04/2010 (modifier)

Les amateurs du premier cycle de Gunnm ne pourront qu’être déçus par ce second cycle où l’auteur a décidé de supprimer tout ce qui faisait le charme de la série, à savoir une montée en crescendo de l’intensité dramatique entre 2 protagonistes. Dans Last Order, les personnages sont jetés dans l’histoire par paquets de 12 ce qui fait qu’on ne peut s’attacher à aucun d’entre eux. Les 3 premiers volumes laissaient pourtant entrevoir un certain potentiel. Mais Kishiro en a décidé autrement préférant recentrer l’histoire sur un tournoi qui dure tout de même depuis 8 volumes maintenant, rendant l’histoire aussi plate qu’un Naruto et consort. Gunnm est vraiment devenu un manga des plus indigestes tant au niveau graphique que scénaristique. Restent les éclaircissements apportés sur le passé de Zalem et de la Décharge, la aussi, encore une fois de bonne idées massacrées à coup de combats ridicules entre des protagonistes en totale incohérence avec le reste de l’univers créé par l’auteur (des vampires dans un univers futuriste cyber-punk). Cette suite est donc à éviter, l’histoire étant bien moins réussie que la première fin imaginée par Kishiro et soit disant « bâclée ».

25/08/2009 (modifier)
Par fonch001
Note: 2/5

Gunnm est un assez bon manga. L'histoire d'un androïde de combat dans un univers post-apocalyptique n'est pas inintéressante et les graphismes sont très riches, très fouillés avec beaucoup de minutie dans les détails. Du beau travail, encore relevé par un découpage très dynamique. Gunnm Last order étant la suite de Gunnm, les graphismes sont dignes des mêmes louanges. En revanche l'univers de la première série n'est pas palpable ici. On s'approche plus par moment du space opéra que de l'univers glauque de la première série. En fait ça part un peu dans tous les sens, au point que dans 2 des derniers tomes parus (tomes 8 et 9) Gally n'apparaît même plus, laissant place à une histoire de vampire (oui, oui de vampire) n'ayant aucun rapport avec l'aventure de Gally. Bon elle revient dans le tome 10 mais cela manque de fil directeur (Elle est d'ailleurs absente du tome 11 ou l'auteur nous présente un robot-phallus-combattant...). Il est vrai que la fin de Gunnm avait un gout étrange et je comprends que l'auteur ait eu l'envie de poursuivre un peu l'aventure... Mais quand ça part en c***ll*s comme ici, il faut savoir s'arrêter. Cette suite est de fait très dispensable.

23/06/2008 (MAJ le 27/02/2009) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Après lecture des 10 premiers tomes de cette série, mon sentiment est mitigé. Néanmoins, je ne manquerai pour rien au monde la sortie des prochains tomes. La première chose à m'avoir marqué en entamant la série à l'époque, c'était la disparition complète de l'ambiance qui m'avait tellement plu au début de Gunnm, l'ambiance de la Décharge qui s'était déjà étiolée au fur et à mesure de l'ancienne série. On se retrouve dès les premières pages de Last Order sur Zalem et les anciens compagnons de Gally sont de lointains souvenirs dont on a à peine quelques bribes de nouvelles de tome en tome. Je trouve qu'il manque la touche d'ambiance et le décor profond et intéressant qu'avait Gunnm. Là, toute l'histoire se résume un peu trop souvent à des combats et de la parlotte, avec des ennemis de plus en plus puissants, parfois démesurément puissants. L'auteur crée un monde nouveau, nettement plus étendu et diversifié que celui de la simple Terre de Gunnm. C'est un monde souvent intéressant mais je le regrette un peu car il détériore l'image que je me faisais de l'univers de Gally auparavant. L'auteur y ajoute une société spatiale pour qui les terriens et même les habitants de Zalem ne sont que des parasites ou des expériences. Il amène aussi des mutants de l'espace, venus de Jupiter, de Mars et d'ailleurs, des surhommes aux multiples cerveaux capable de quasiment tout ce qui est imaginable, et même tout un clan de vampires. Ce devient souvent trop confus et surtout pas très crédible. Et pourtant, malgré tout ça, je continue à accrocher et à dévorer les tomes quand ils sortent. Les dessins sont toujours excellents quoiqu'ils deviennent un peu froids. La narration est d'une grande efficacité et les intrigues très prenantes : on n'a qu'une envie, tourner la page pour savoir la suite et acheter le tome suivant dès que possible pour s'épargner le cliffhanger de chaque fin d'album. Sentiment mitigé, donc. Ca n'a plus le charme de Gunnm et ceux qui découvriront un tome parmi les autres sans connaitre le début risqueront de trouver ça nul, incompréhensible et bourrin. Mais j'accroche bien malgré moi.

15/11/2003 (MAJ le 12/01/2009) (modifier)

Je suis un fan de la toute première heure de Gunnm, la série originelle. Cette suite, même si elle se révèle très bonne, ne me satisfait pas totalement, et ce pour deux raisons : - le dessin a évolué et, s'il est encore meilleur dans l'ensemble, je trouve les visages moins réussis, moins expressifs, plus lisses ; - beaucoup de la poésie de la première série a disparu, pour laisser la place à plus de combats et moins de réflexion sur le sens de la vie de l'héroïne. Ces deux points enlèvent une étoile au tout.

14/04/2007 (modifier)

N’ayant pas vu de commentaire récent… je me lance dans l’aventure… Je viens de terminer le tome 9. Et "Gunnm last order"… J’adore. En résumé (difficile sans vouloir en dire trop…) : la suite de l’histoire de Gally et la recherche de ses origines. Par ailleurs Kishiro développe un peu plus le monde entourant Zalem et Jeru, et on comprend mieux qui tire les ficelles derrière tout ça. L’histoire prend une tournure plus ‘science-fiction’, avec une réflexion sur la civilisation humaine et son avenir. Quant à Gally, son questionnement intérieur est de plus en plus poussé… Les personnages secondaires sont bien développés (les tomes 8 et 9 sont consacrés à l’un d’entre eux…). Par conséquent, je trouve que l’univers de Gally s’est bien enrichi au fil de l’histoire. Le dessin est toujours aussi beau, aussi pur. Quatre étoiles pour l’instant… Je réserve la cinquième à la fin de la série. ** Suite à la sortie du tome 14... ah non, on en est déjà au 15 ** Suite à la multiplication des tomes, l'histoire s'essouffle. On en vient à un Seinen de base, avec des combats, toujours des combats, des ennemis de plus en plus puissants. Je baisse la note d'une étoile

14/04/2007 (modifier)

J'ai acheté seulement les derniers Gunnm de la première série (ceux que je préférais). Mais avec le "Last Order", je compte bien suivre la série entière dans ma bibliothèque. J'adore vraiment GLO et je le préfère à Gunnm. Ne serait-ce que pour ses interrogations philosophiques qui sont vraiment bien posées, l'interrogation sur la cité parfaite de Zalem et comment elle doit être régulée (inscription du rôle du corps dans l'interrogation), la découverte des personnages (complexes) par eux-mêmes, le destin, les évolutions de la conscience de Gally... Tout ça me plaît énormément. C'est vrai que parfois, les scènes de combat fatiguent un peu, mais ce qu'on trouve ailleurs dans le manga les compense largement à mes yeux, et puis, on apprend toujours quelques trucs dans les techniques mises en oeuvre (ne serait-ce que pour les références scientifiques).

13/09/2005 (modifier)