Je suis légion

Note: 3.04/5
(3.04/5 pour 27 avis)

Deux entités surnaturelles se livrent un combat sans merci pendant la Seconde Guerre Mondiale.


Devil's Due Publishing Immortels

Stanley Pilgrim, policier londonien engagé par le MI-6 comme beaucoup de ses collègues, est chargé d’enquêter sur le meurtre d’un riche notable, Victor Douglas Thorpe, dont on a retrouvé le corps totalement exsangue. Pilgrim, veuf depuis peu de temps, aurait aimé refuser, mais ses supérieurs ne lui laissent guère de choix : le policier retrouve son ancienne équipe, et se voit bientôt confronté à une série de meurtres qui défient la raison. Des meurtres où l’assassin semble à chaque fois endosser la personnalité de sa victime. Karel Ricek, résistant roumain, tente de survivre aux rafles de la Gestapo et se voit confier une mission de la plus haute importance : il doit rejoindre un commando allié parachuté dans les montagnes de Transylvanie pour abattre le dignitaire SS Rudolf Heyzig, un des chefs du Sicherheitsdienst, le service secret nazi. Aidé de Maria Mirceanu, seule survivante de son ancien réseau, il part à la rencontre du commando et se prépare à l’attaque. Hermann von Kleist, membre de l’Abwehr, le service secret de la Wehrmacht, atterrit à Bucarest avec pour mission de produire un rapport d’évaluation sur le projet "ultra secret" dont Rudolf Heyzig a la charge. Ce projet a pour nom de code "Légion" : il consiste en une série de tests effrayants que doit subir une fillette roumaine, Ana Anslea, qui semble disposer de capacités surnaturelles. Des capacités qui, si elles étaient pleinement exploitées, donneraient aux nazis une puissance inimaginable.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2004
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Je suis légion
Les notes (27)
Cliquez pour lire les avis

03/06/2004 | Thorn
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Bon, voilà le type même de scénario qui, à vouloir bâtir une intrigue carabinée pour nous tenir en haleine, perd son lecteur en cours de route – en tout cas cela a été mon cas. En effet, j’ai vraiment eu du mal à suivre l’histoire, et ce dès le premier tome. Fabien Nury a pourtant puisé dans plusieurs sources pour bâtir son scénario. D’abord l’histoire quasi mythique de Dracula, déjà mise à toutes les sauces ailleurs. Ensuite dans le film « Quand les aigles attaquent » pour ce qui est de l’attaque de la forteresse pour éliminer Rudolf Heyzig. D’ailleurs, l’élimination d’Heyzig et pas mal d’épisodes (en particulier le refuge dans une crypte d’église) font furieusement penser au commando qui a éliminé le chef nazi Heydrich (voir à ce propos le récent et excellent bouquin de Laurent Binet « HHhH »), l’histoire originale se déroulant en Tchécoslovaquie et non en Roumanie comme ici. A tout cela s’ajoutent les inévitables luttes d’influence en Angleterre et en Allemagne (avec l’évocation du projet Walkyrie contre Hitler) : trop d’ingrédients qui empêchent la sauce de prendre ! En effet, à vouloir surcharger le scénario, Nury me l’a rendu un peu indigeste. Même si, à la fin, cela se simplifie – avec rebondissements plus prévisibles, j’ai trouvé l’ensemble excessivement obscur et vain. Le dessin de Cassaday est bon, mais il n’est pas de ceux qui me touchent. Bref, une série un peu bancale, que je vous recommande plutôt d’emprunter, pour vous faire une idée. Note réelle 2,5/5.

19/04/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je me réjouissais à la perspective de lire cette série pour y retrouver John Cassaday, la pointure des comics que j'avais apprécié sur Captain America, et qui réalise ici une Bd traditionnelle en Europe. Il ne délaisse pas pour autant ses cadrages et sa mise en page alambiqués. Malheureusement, il tombe sur un Nury en mal d'inspiration. Celui-ci pond un scénario hyper embrouillé, à partir d'une histoire au sujet des nazis, dont on a plus ou moins entendu parler (une armée de soldats surhumains obéissant aveuglément). Il mélange ça à la légende de Dracula, ça frise le n'importe quoi, c'est du délire total, mais très bordélique.. Tout le tome 1 est statique ; les auteurs finissent par comprendre qu'il faut que ça bouge, parce que ça ronronne trop, et les tomes 2 & 3 enchaînent des scènes d'action furibardes, mais ça ne suffit pas pour faire remonter le niveau. Je n'ai pratiquement rien compris au tome 1, ou alors j'ai loupé un truc, je n'ai pas su voir la subtilité du scénario, et malgré les belles images de Cassaday, c'est pas passionnant, on s'y ennuie vite ; à la fin du tome 1, j'avais déjà décroché, je n'ai lu les albums suivants que pour constater l'évolution, et rien n'a pu faire repartir mon intérêt. Quel dommage d'avoir Cassaday et de ne pas savoir utiliser un talent graphique de ce calibre dans une histoire plus simple, car bénéficier d'un tel dessinateur américain comme lui n'est pas une chose qui arrive souvent en Europe. En fait, tout ce scénario aurait pu fournir quelque chose de vraiment démentiel à son crayon, il y a des idées dingues, mais tout est gâché par une surenchère d'effets trop complexes pour réellement captiver.

02/08/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je fais parti de ceux qui n'ont pas apprécié cette série et c'est dommage parce que je trouve que le scénario a du potentiel et j'ai bien aimé au moins la première moitié du premier album. Sauf qu'ensuite j'ai commencé à décroché. Déjà au départ je n'aimais pas le dessin, mais parfois j'avais aussi du mal à comprendre des cases ! Et puis j'ai commencé à décrocher du scénario durant le deuxième tome. Je trouvais que cela devenait de plus en plus n'importe quoi et au final les personnages ne m'intéressent pas. Toutefois, même si je n'ai pas trop aimé je conseil la lecture pour ceux qui aime se genre d'histoire car cela me semble meilleur que plusieurs histoires de conspirations que j'ai lu.

17/09/2012 (modifier)
Par McClure
Note: 3/5

BD achetée en intégrale brochée façon comics. Graphiquement, c'est assez simple et plutôt efficace. Il manque simplement du détail, d'une part dans les visages masculins qui rendent effectivement le jeu du "qui est qui" très délicat à suivre et d'autre part, dans certains fonds de cases et décors qui sont réduits à un minimum encore une fois efficace mais parfois vraiment trop dépouillé à mon goût. Sur le plan du découpage, par contre, c'est vraiment fluide et de bonne qualité. Certes il est très classique mais cela sied bien à la trame. Le point fort justement, c'est la partie scénario, au moins sur les 3/4 de la série puisqu'il est bien construit, mais le final arrive vite et tourne assez court au reste de l'histoire. Je suis très friand de l'historique, moins du fantastique (de ce type s'entend). Et le gros bémol pour moi, c'est que le final emporte tout dans le fantastique et "sort" à mon sens des rails posés par la grosse première partie. Ceci étant, j'ai passé un agréable moment de lecture, certes pas exempt de défauts mais pas non plus le bousain du coin. Je conseille l'achat dans cette petite version.

12/10/2011 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Grand amateur de récit fantastique, un peu moins d'histoire, j'étais curieux de lire ce que Fabien Nury nous avait concocté avec ce triptyque, lui qui avait si bien su me plonger dans les affres du trouble parcours de Joseph Joanovici durant cette même seconde Guerre Mondiale (Je vous renvoie à Il était une fois en France.) Mais ici, on est loin de la démerde, des magouilles de bas quartier et des "petits" profits personnels à tirer de ce conflit. On est ici dans le Grand Œuvre. Dans le complot. L'intrigue. La manipulation à grande échelle. Reste à savoir qui joue vraiment avec qui... Le Reich veut vaincre et ne recule devant aucune expérience pour parvenir à ses fins : D'étranges êtres et de sombres pouvoirs vont tenter d'être maîtrisés... mais n'est pas maître qui croit. Nury se fend d'un scénario un peu alambiqué, mais prenant. Sorti de ce contexte historique, il m'a grandement rappelé un film de SF de la fin des années 80', "Hidden", où des formes de vie extraterrestre prennent possession d'êtres humains, en passant d'un corps à l'autre, comme s'il s'agissait de simples véhicules. On n'est pas exactement sur le même registre, on est plus ici dans le thriller fantastico-historique, mais tout de même, je me demandais s'il ne s'en était pas inspiré. Reste que concernant le dessin, John Cassaday nous propose un trait réaliste qui plombe un peu la narration, tant la ressemblance des personnages pèse sur la fluidité de notre lecture. On peine parfois pour savoir qui est qui... C'est bête, car le reste est sympa ; décors, colorisation, paysages, détails : c'est du tout bon. Dommage car cette série qui revisite un des grands thèmes du fantastique (les vampires), fourmille de bonnes idées et trouvailles. Je regrette juste que la difficulté qu'on éprouve à identifier les personnages casse le rythme de la lecture. Une série sympa tout de même dont je conseille la lecture, mais pas pour autant l'achat.

12/10/2011 (modifier)

Une BD franchement originale, mais de lecture complexe par moment. Ce n'est qu'à la 2e lecture, voir même à la 3e qu'on prend vraiment la mesure de l'oeuvre. A lire donc, mais à ne pas rester sur une première lecture.

27/08/2011 (modifier)
Par Chéreau
Note: 2/5

Un récit très prenant au démarrage, servi par la grande rigueur scénaristique de Fabien Nury. Le scénario est bâti comme une machinerie parfaite, chaque élément s'emboîtant parfaitement dans le précédent, sans temps mort ni dialogue superflu, exigeant du lecteur une attention soutenue et une bonne mémoire. Au bout de trois tomes, cette narration si enchevêtrée (plusieurs histoires se mêlent qui se rejoignent à la fin) et si élaborée peut lasser. A force de se concentrer pour comprendre et ne pas perdre le fil, l'intérêt s'émousse. Bon, et puis, il s'agit d'une énième relecture mythologique de l'histoire, avec entités surnaturelles qui interviennent en secret dans le cours des grands évènements. Bref, un épigone de l'histoire secrète ou du chant des Stryges. On pardonne à Fabien Nury parce qu'il s'en tire avec une telle maestria qu'il met une sorte de point final au genre. Difficile de faire mieux. Mais il serait surtout temps de faire autre chose... Un mot pour le dessin : la construction des pages est superbe, mais l'image donne une impression de rigidité et de froideur. Peut-être voulue, compte tenu du sujet.

01/01/2010 (MAJ le 22/07/2010) (modifier)
Par tolllo
Note: 2/5

Pas mal de petites choses m'ont vraiment plu dans cette série. Malheureusement ces bonnes choses sont parasitées par un petit nombre de défauts. Ce qui m’a le plus gêné finalement c’est le dessin. Bien que très beau, la profusion de personnages légèrement similaires m'a dérangé. J’ai régulièrement vérifié pour voir à quel personnage j’avais affaire..... On passe d’un groupe de personnages à un autre sans transition, tout en écoutant parler en voix off un troisième attroupement de protagonistes… Parfois je ne savais plus qui parlait et à quel moment. Je ne sais pas pourquoi j’ai été perturbé de la sorte mais c’est terriblement déconcertant. Dommage car l’idée du pouvoir du sang est drôlement bien mise en scène et fichtrement bien exploitée. Savoir contrôler des individus grâce au sang est une vraie trouvaille. La scène de la petite fille contrôlant une dizaine de personnes pour créer une troupe d’élite sans conscience individuelle m’a vraiment bluffé ! Comme je le disais plus haut, la lecture a été trop gâchée par bon nombre de détails qui m’ont forcé à stopper ma lecture pour revenir en arrière. Trop déconnecté du récit, je n’ai pu en profiter pleinement, et cela malgré le fait d’avoir repris la lecture à zéro… (9/20)

17/05/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette série fantastique n'est pas mal du tout. Elle possède d'incontestables atouts mais également certaines faiblesses perceptibles. Le dessin par exemple n'est pas exempt de tout reproche. Pourtant, j'aime d'ordinaire le style semi-réaliste. Les traits de certains personnages sont par exemple difficilement reconnaissables d'une page à l'autre. Cela fait également roman-photo pour certaines cases un peu contemplatives... Par contre, le scénario est assez bien ficelé dans l'ensemble. Il est vrai que d'autres séries exploitent le filon de la guerre et des entités surnaturelles. Je pense notamment à L'Histoire Secrète bien que le genre soit légèrement différent. Il est également question de puissances occultes qui s'affrontent... Le mystère est savamment entretenu avec une trame prenante. J'ai juste été quelque peu déçu par le dénouement de ce thriller fantastique qui se démarque des ambitions affichées au départ par cette série. On pourra tout de même s'intéresser de près à cette trilogie.

23/07/2009 (modifier)
Par kalish
Note: 2/5

Lors de ma lecture, j’ai été assez passionné par l’histoire mais après digestion, je me dis que bon… bof, bof… comme on dit. Ok… pas mal, l’idée d’intégrer du fantastique au milieu de la seconde guerre mondiale. La partie historique est vraiment bien faite et bien documentée (Enfin, je suppose… Je suis pas historien) ; Churchill et son conseil, les généraux allemands et le projet Walkyrie, les résistants d’Europe de l’est. Mais bon c’est beaucoup de blabla pour pas beaucoup de surprises et de rebondissements. En plus, j’ai trouvé la fin illogique ce qui a fini de me gonfler. De plus, le dessin me fait penser à du Kordey en un peu meilleur et c’est pas un compliment, donc on ne peut pas dire que la lecture était vraiment plaisante. En bref, historiquement, c’est riche et intéressant mais au-delà de ça…

30/03/2009 (modifier)