Histoires à lunettes (Durant les travaux, l'exposition continue...)

Note: 3/5
(3/5 pour 10 avis)

Gags en une page sur des thèmes récurrents


BDs controversées Journal Spirou

Vous êtes gardien de musée ? Amnésique ? Vous voulez parler de vos problèmes à la télé ? Vous êtes un scientifique raté, vos collègues vous considèrent comme la lie de la profession ? Vous êtes un personnage récurrent de la série "Durant les travaux l'exposition continue". Ne vous inquiétez pas. Midam et Clarke ont tout prévu pour vous. D'ailleurs, si vous croyez au paranormal, ou si vous êtes sceptique face à tout ça, il se peut que vous fassiez également partie des albums.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1998
Statut histoire Strips - gags 5 tomes parus
Couverture de la série Histoires à lunettes (Durant les travaux, l'exposition continue...)
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Je n’ai pas lu tous les albums car ce genre d’humour, usant les mêmes thématiques jusqu’à la corde, n’est pas mon trip. De plus, le dessin de Clarke est assez paresseux avec l’expression des protagonistes réduite à néant à cause des lunettes (ok, c’est aussi le titre de la série a posteriori). La plupart des gags, versant dans l'absurde, voire le gore, tombent à plat. Quelques-uns sortent du lot, l’exception qui confirme la règle en somme. A l’origine, ce délire d’auteurs n’avait pas vocation à être publié et peut être aurait-il mieux valu ainsi …

08/11/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Mon avis ne porte que sur le premier tome, le seul que j’ai lu (et que je possède). En effet, si je ne regrette pas forcément mon achat, je pense m’arrêter là – à moins d’avoir l’opportunité d’en emprunter (sans que cela ne soit une priorité). C’est un album sympa, mais sans plus, qui m’a fait rire une ou deux fois, et m’a fait sourire sur quelques autres gags. Ces gags usent souvent de personnages et/ou de situations récurrents, ce qui amène assez rapidement des redites, Midam peine un peu à se renouveler. Néanmoins, j’ai bien aimé certains gags entre les professeurs Jenkins (dans le rôle du foldingue) et Médart (dans le rôle du mentor impassible), et d’autres avec l’amnésique qui écoute son dictaphone au réveil. Un peu d’humour noir sur une table d’opération m’a plu aussi. Mais, je le répète, malgré le dessin de Clarke – du gros nez efficace – les gags vraiment réussis sont trop peu nombreux, et un trop grand nombre sont très quelconques. Mon album me suffira donc.

06/11/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une série à gags que j'ai trouvés sympathiques. Il faut dire que je trouve le dessin de Clarke sympathique. J'aime bien comment il dessine ses personnages qui ne semblent jamais étonnés par ce qu’ils voient. C'est dommage que le scénario ne soit pas du même niveau. Comme souvent avec les séries à gags, je trouve que le niveau est inégal. Certains gags m'ont fait sourire et même rigoler alors que d'autres m'ont ennuyé. Je suis d'accord avec Mac Arthur lorsqu'il dit que les deux tomes avec un thème sont les moins bons. J'ai préféré lorsque les thèmes sont variés car cela permet de me surprendre, ne sachant pas quel va être le sujet du prochain gag et surtout dans ces deux tomes j'ai eu l'impression que les auteurs ne reprenaient que des clichés sur deux sujets déjà abordés plusieurs fois. Globalement, je trouve que c'est un bon divertissement, mais je ne conseille pas l'achat car je sais que certains ne vont pas se marrer (il suffit de regarder les différentes notes).

27/07/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une série de gags en une planche dont la force comique réside avant tout dans l’aspect impassible de ses acteurs. En effet, à la manière d’un Buster Keaton, tous ces personnages à lunettes demeurent stoïques face aux événements auxquels ils sont confrontés. Les auteurs ont des thèmes de prédilection, qu’ils malaxent en tous sens jusqu’à plus soif. Personnellement, j’avoue un faible pour les histoires mettant en scène un(e) amnésique à son réveil, et qui écoute le message préenregistré qui le (la) renseigne sur son état. Les tomes 1, 2 et 5 varient les sujets, tandis que les tomes 3 et 4 traitent d’un thème central (le paranormal pour le tome 3 et l’enfantement pour le tome 4). Personnellement, je préfère les albums les plus variés, et tout particulièrement les deux premiers tomes. La série est très inégale, et si certains gags sont vraiment excellents, d’autres sont tout simplement nuls. Mais, en moyenne, la collection atteint un niveau tout à fait acceptable, qui en fait un judicieux emprunt de bibliothèque. Au niveau graphique, le trait de Clarke (Mélusine) est typique des séries humoristiques à gros nez. Ses visages sont variés et son trait est dynamique. C’est classique, mais efficace. Pour résumer, une bonne série à emprunter.

08/06/2009 (modifier)
Par pol
Note: 1/5
L'avatar du posteur pol

J’ai trouvé cette BD plutôt catastrophique. Je n’ai jamais rigolé. On peut bien sûr ne pas aimer une BD d’humour parce que c’est pas le style d’humour qui nous fait rire. Ici c’est grave parce que je n’ai pas compris ce qui est censé être drôle. A un point tel que, des fois, j’avais l’impression qu’il manquait la chute du gag. Véridique. On a le droit à 6 ou 7 thèmes différents qui reviennent en boucle. Mais que ce soient les amnésiques, les autopsies ou je crois que le pire c’est gars avec sa machine à écrire, ça ne m’a arraché aucun sourire. En plus comme les gags sont répétitifs et comme c’est pas drôle, eh ben c’est répétitivement chiant. Seul les strips avec les professeurs Médart et Jenkins relèvent le niveau à mes yeux. C’est bien trop peu pour pouvoir mettre une autre note que ce 1/5.

21/06/2007 (modifier)
Par biglolo
Note: 1/5

Méga-déçu ! Aux vues des avis précédents, je me faisais une joie de récupérer les 2 premiers tomes de cette série, pensant que j'allais bien me marrer. Surtout que j'adore l'humour dérision, absurde et le comique de répétition (Gotlieb, les Nuls, les Monty Python...). Et bien sur ces 2 tomes, j'ai bien ri 2 fois et esquissé 2 ou 3 sourires... pas plus. Le reste du temps, j'étais sans voix devant ces gags que je ne trouvais pas drôles du tout. Donc ne vous précipitez pas pour lire ces BD ou du moins, feuilletez-les avant de les acheter, histoire de voir si vous êtes réceptifs à leur humour... quant à moi, je vais me relire les Rubrique-à-Brac et Les Dingodossiers, histoire de vraiment me marrer.

21/06/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5

Midam (Kid Paddle) au scénario et Clarke (Mélusine) au dessin m'ont offert un véritable "comic-(s)trip" dans la plus pure appellation du terme. Tous deux se lâchent dans cette série de tendance graphiquement incorrecte. Ils foncent dans la bêtise intelligente avec des histoires courtes où l'absurde n'est pas sans rappeler celui des "anciens (comme Sempé) du genre. Un véritable exercice de styles réussi. Drôles (très), jamais méchantes -quoique- ces "Histoires à lunettes" ne peuvent pas être lues à côté de quelqu'un concentré à faire quelque chose de méticuleux. A force de m'entendre souvent m'esclaffer, il raterait certainement son but. Poilant. Des planches "poil à gratter" d'une idiotie spirituelle. A découvrir. Très vite. Ah que ouiouioui !...

10/02/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

J'adore le dessin de Clarke : les bouilles de ses personnages sont formidables notamment quand il s'agit de gags absurdes. C'est pourquoi j'ai toujours cherché avec envie la véritable BD où cet excellent dessin servirait un vraiment bon humour pour former une BD formidable. Et en fait, cette BD existait (presque) déjà depuis des années : c'est Durant les travaux l'exposition continue dont le premier tome, le meilleur à mes yeux, date de 1998. Tomes 1 et 2 : Ces deux tomes fonctionnent plus ou moins par paire car les gags du tome 2 répondent en écho à ceux du tome 1 : chaque page de gag du second tome reprend le même contexte et plus ou moins les mêmes personnages que la même page du premier tome. Ce sont des gags usant pour la plupart de l'humour absurde, parfois un petit peu noir. Et sincèrement, je les trouve excellents dans leur ensemble. Bien sûr, certains sont moins bons que les autres, n'attirant que le sourire pour moi (par exemple ceux assez répétitifs sur le savant Jenkins ou l'amnésique qui se réveille, quoique certains d'entre eux soient hilarants), mais c'est déjà un très bon minimum. Quant aux meilleurs, presque la moitié des gags du premier tome et plus d'un tiers de ceux du second tome, ils m'ont littéralement fait éclater de rire à chaque page. Très bien construits, originaux et percutants : j'adore. Tome 3 : Note approximative : 2.5/5 Le troisième tome change de structure, utilisant une thématique unique pour tous les gags : ici, le thème du surnaturel. Les gags sont plus bavards, les chutes nettement plus plates voire un peu lourdingues certaines fois. J'ai quand même bien ri à un certain nombre de gags mais le niveau est nettement un cran en dessous des premiers albums à mes yeux. Mon conseil, si vous avez aimé les 2 premiers tomes, serait vraiment de ne pas gâcher votre bonne opinion sur la série : vous pouvez vous passer de la lecture de cet album. Tome 4 : Note approximative : 2.5/5 Si je suis plus indulgent avec cet album là, c'est parce que j'aime beaucoup Clarke pour son dessin mais aussi pour la plupart de son humour. Mais il est certain que cette BD là est loin d'être son meilleur résultat. Le dessin est simple et sans réelle nouveauté quand on connaît Clarke. Le thème traité de la naissance et de la maternité l'a déjà été très souvent et il n'y a pas vraiment de neuf sur le sujet dans cette BD. Et quant à l'humour, force m'est d'admettre qu'il est assez moyen, sans rien qui fasse éclater de rire ni qui donne une quelconque envie pressante de lire le gag suivant. Très moyen et surtout rapidement oubliable, hélas... Tome 5 : Note approximative : 3.5/5 Le cinquième tome reprend la même structure que les 2 premiers de la série. On retrouve le même type de gags avec les personnages récurrents du savant Jenkins, des explorateurs dans la jungle ou de l'amnésique qui se réveille. L'humour de Clarke et sa mise en page est toujours très efficace et le rire vient facilement. Il faut cependant admettre qu'à force de gags sur des sujets similaires depuis le début de la série, l'humour s'essouffle un peu. Un peu de nouveauté ne ferait pas de mal mais ce sont malgré tous des albums que je lis avec un réel plaisir.

20/05/2006 (modifier)
Par A.bomba
Note: 4/5

Délirante et bien déjantée cette BD. Je l'ai découverte il y a peu dans Spirou mag' et je suis entièrement d'accord avec l'avis précédent. Midam et son Kid me plaisait déjà bien, mais là je ne suis pas du tout déçue par sa nouvelle collaboration. au contraire! Les gags sont bien trouvés, et cette lecture déride bien le zygomatique après une journée de boulot. Abordable tout public, mes fils sont fans à fond les neurones. Que voulez-vous l'humour doit se développer très tôt si on veut le garder longtemps. ;) Bien chouette petite naissance que voilà. :)

23/04/2004 (modifier)

Délirant ! Génial ! Absurde ! A mourir de rire ! Midam et Clarke, qu'on a connu plus sages... Ah, on me fait signe que non... Midam a déjà commis Kid Paddle, gosse trash passionné de morve, et Clarke, quelques broutilles comme Thérapies en vrac et P38 et bas nylon, bien délirantes elles aussi... Ces deux lascars se sont associés pour notre plus grand plaisir et passent au crible quelques phénomènes de société (gardien de musée, voyantes, chercheur...) avec des gags récurrents mais toujours bons.

23/04/2004 (modifier)