Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Kid Paddle

Note: 3.22/5
(3.22/5 pour 54 avis)

Quotidien d'un fou de jeux vidéo. De nombreuses personnes se reconnaîtront.


Quotidien d'un fou de jeux vidéos. Aventures de Kid Paddle et ses amis, tous aussi fous les uns que les autres. Délirant.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1996
Statut histoire Strips - gags 15 tomes parus
Couverture de la série Kid Paddle
Les notes (54)
Cliquez pour lire les avis

L'avatar du posteur PseudoRandom75

Et oui c’est la note maximale que je vais accorder à cette série de BD , il est très rare que je la donne mais là il le fallait, c’est pour moi la série de bande dessinée que je préfère et qui me représente le mieux. Et oui Kid paddle est un garçon de 10 ans environ, portant toujours sa fidèle casquette. Il est un vrai geek, il adore les objets gores et sa chambre et remplie de figurines plus répugnantes les unes que les autres. Kid est aussi un enfant très créatif, malheureusement pas pour des choses forcément très intelligentes. Il a par exemple plein d’idées pour torturer les poupées de sa soeur Carole et son imagination pour raconter des histoires fausses à son ami Horace est incroyablement folle. Il est aussi fan de films interdits à son âge et qu’il va tenter de voir à plusieurs reprises au cinéma avec sa fameuse technique de l’imper qui est un des running gags de la série. Niveaux gags donc c’est vraiment du très bon ! Bon bien sûr il faut apprécier l’humour sanglant et gore mais très clairement la sauce a pris pour moi. Il y a plusieurs gags originaux mais aussi plusieurs running gags si on peut appeler cela ainsi. Par exemple le guichet de cinéma que j’ai déjà expliqué plus haut qui est plutôt bon, malgré la récurrence de celui-ci, Midam réussit à nous trouver à chaque fois une idée originale. Il y aussi les divers gags avec Horace qui est l’ami naïf de Kid, qui lui aime beaucoup Rikiki un petit canard rose qui est pour son ami à la casquette verte « un truc de gamin ». Horace est un peu le « Kenny » de Kid Paddle, il est très fréquemment blessé et envoyé à l’hôpital car il s’est fait frapper par quelqu’un ou tout simplement à cause de sa maladresse et de sa malchance permanente. Kid va aussi souvent le faire marcher en lui racontant que des sornettes souvent composées d’extraterrestres prenant le contrôle des humains de diverses manières. Dans un album surtout, le gag de Big Bang qui crée une invention fausse est omniprésent. Big Bang est l’intello du groupe, malgré son appartement ses parents le laissent tranquillement avoir son petit laboratoire pour créer ses objets et machines tranquillement, pas étonnant pour un fils de scientifiques me direz vous (oui on voit ses parents dans un album). Le personnage en lui même se veut intelligent mais des fois on dirait plus qu’il fait semblant. On ressent beaucoup la créativité de son auteur, les gags sont très rarement redondants et lassants et si c’est le cas il sera vite rattrapé par plein de gags excellents, hilarants et originaux. Je ris souvent à travers ces situations grotesques et farfelues. Bien sûr ceux n’aimant pas les boyaux qui giclent ne s’y retrouveront pas mais moi comme je l’ai dit je m’y retrouve complètement. (Et encore je ne vous ai pas parlé de tous les gags existants ....) Parlons dessins, et oui le dessin, je n’ai jamais été une grande fan des BD aux personnages TROP réalistes, pour moi ce qui fait le charme des bd ce sont leurs personnages originaux, avec des visages expressifs. J’aime beaucoup le style graphique de Midam, des personnages assez disproportionnés et avec des expressions faciales exagérées. Je m’y plais, les décors eux ne sont pas non plus souvent très présents, c’est par contre assez dommage mais pour une BD comme celle-ci ce n’est pas dérangeant puisque que l'on veut surtout sourire. Enfin bref Kid Paddle, c’est ma BD CULTE ! Je mets un 5 car elle le mérite amplement. Un vrai moment de rigolades avec ce garçon geek un peu idiot mais attachant.

28/12/2019 (modifier)
Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

"Kid Paddle" est une bd qui vise quand même un public assez ciblé : en gros, les alter-ego du héros : de jeunes garçons encore enfants pas tout à fait ados, à tendance un peu geek. Cette bd ne plaira pas forcément aux parents, car l'humour vise clairement les jeunes, et pas forcément aux filles : non pas qu'elles ne puissent aimer les jeux vidéos, mais plutôt parce que les amateurs de jeux vidéos dans Kid Paddle sont tous exclusivement masculins, les rares persos féminins étant tournés en bourrique par Kid et ses potes, ou servant uniquement de faire-valoir. Vision assez étroite donc, mais il faut reconnaitre que ça marche plutôt bien, les gags sont efficaces, parfois gores mais jamais repoussants, le dessin fait le job. Petit bémol cependant : avec l'évolution du jeu vidéo de nos jours, tant dans son contenu que dans sa forme et dans le public touché, je me demande si les jeunes d'aujourd'hui (donc le public visé dont j'ai fait partie mais plus maintenant) s'y retrouveront. Kid joue dans des salles d'arcade, ou à des consoles dont le design ressemble plus à la Megadrive ou à la Super Nes qu'aux toutes récentes ps4 ou xbox one, et avec le sempiternel joystick. Attention à ne pas devenir ringard, Kid!

30/07/2018 (modifier)
Par yaglourt
Note: 2/5
L'avatar du posteur yaglourt

Une BD sur les jeux vidéo faite par un auteur qui n'y connait rien (il l'avoue lui-même). Forcément ça manque de substance et c'est vite répétitif... Une BD alimentaire parmi d'autres. Je mets quand même 2 étoiles pour le dessin sympa qui se prête bien au genre.

27/10/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Comme pour la série parallèle Game Over, il y a des gags marrants dans les albums Kid Paddle. Mais pour les deux séries l'overdose arrive assez vite, cela ne se renouvelle pas suffisamment et on se lasse facilement. Mais comme, succès et phénomène de mode aidant, les publications se sont enchaînées, l'intérêt a fortement faibli. J'ai lu trois albums et en ai feuilleté deux ou trois autres à l'occasion, et je n'irai sans doute pas au delà. Devenu une marque en manque d'idée, il est clair que l'achat me semble dispensable. Un ou deux tomes à feuilleter en bibli peut-être...

17/04/2015 (modifier)

J'ai hésité entre deux et trois étoiles. Il n'y a ici rien de bien révolutionnaire, c'est une bd qui s'inscrit dans la lignée des bds humoristiques nées dans les années 90 et qui connurent leur heure de gloire dans la décennie 2000-2010 ( Titeuf, Petit Spirou...) en respectant toutes le même schéma narratif : une bande de mômes regroupés autour d'un protagoniste de leur âge dont on nous conte le quotidien sous la forme d'une histoire drôle par page. En l'occurrence le protagoniste répond au nom de "Kid Paddle", sorte de geek à casquette complètement drogué au monde vidéoludique. Avec ses compères Big Bang et Horace il passe le plus clair de son temps à zoner dans les salles de jeux (comme le City Game) ou près des cinémas en train de manigancer dans l'espoir de regarder des films gores malgré son jeune âge qui l'interdit. C'est un gamin un peu paumé et dans sa bulle, qui a la fâcheuse tendance à confondre les univers des jeux vidéos avec le monde réel, lubie qui nourrit d'ailleurs une part conséquente des gags dans les albums. C'est rigolo, c'est frais, mais au bout d'un moment ça saoule et on se lasse car la redite pointe très vite le bout de son nez. Pas inoubliable et dans le genre je pense que l'on a fait mieux.

26/02/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Incontestablement je ne suis pas dans la cible mais je comprends que l'on puisse trouver un intérêt à ce type de BD. Pour les plus jeunes il est évident et pour les plus vieux il doit leur rappeler leurs souvenirs de jeunesse. Maintenant cela ne suffit pas, seul point positif le côté très méchant, encore que pas assez à mon goût, du héros pour les misères qu'il fait subir aux poupées de sa soeur. Sinon le schéma est classique avec la même bande de copains que l'on retrouve chez Titeuf. Rien d'original donc juste plaisant.

30/08/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Depuis le succès de Titeuf, nombre de bandes humoristiques sont apparues dans les années 90 afin d'exploiter le filon et ce style graphique nouveau qui consiste à faire le plus souvent du n'importe quoi en dessinant des bonshommes mal griffonnés. Tout le monde veut faire du Titeuf, le dessin n'est donc pas toujours joli, ça fait un peu ébauche ou dessin d'enfant, le trait est moderne, dépouillé et va à l'essentiel. C'est le cas avec "Kid Paddle" de Midam qui, même s'il ne copie pas, donne dans le style Zep. Son héros a aussi une grosse tête sur un petit corps, il a l'esprit farceur et colle bien à son époque, en étant le reflet de la passion dévorante des gamins de son âge pour les jeux vidéo ; de cette façon, les parents pourront mieux comprendre pourquoi leurs gosses sont toujours scotchés devant l'ordi ou la console. Ma génération n'est pas celle des jeux vidéo, et je n'en suis pas fan, mais là n'est pas le problème ; ce que je déplore dans cette BD moderne, et tout spécialement dans le domaine humoristique, c'est que tout se fait selon une mode, on suit un courant, on fait dans le facile et le bâclé, ce qui fait que bien peu de Bd humoristiques actuelles atteignent une qualité graphique comme on en voyait dans les années 60. D'autant plus que les exploits de ce Kid ne sont pas ce qu'il y a de plus drôle, et on en a vite fait le tour ; en lire un gag de temps en temps dans un magazine passe encore, bien que ça ne me fasse pas rire, mais se farcir du Kid Paddle à la suite, dans un album, non merci...

17/10/2013 (modifier)

Je n'ai pas lu l'intégrale des albums de Kid Paddle mais je trouve l'univers de cette bd intéressant. J'aime bien lire un tome de temps en temps. C'est une bd grand public et non pour les geeks à mon avis. J'aime bien quand Kid embête Carole ou quand il joue aux cartes avec ses amis. Au final je pense qu'on peut avoir quelques tomes chez soi de Kid Paddle.

29/11/2011 (modifier)
Par Didier24
Note: 3/5

Kid Paddle me fait presque penser à moi plus jeune (même génération : premiers jeux vidéo, premiers grands films d’horreur, premiers bricolages mal ficelés…), bref mon enfance ! C’est pourquoi j’apprécie cette série, l’idée du petit Barbare comme héros de jeux vidéo (qui donnera naissance à une série parallèle : Game Over) ça c’est une trouvaille ! Si en plus il ne lui arrive que des malheurs… alors là génial ! La série monte crescendo avec les pauvres jouets martyrisés de sa sœur, le père un brin classique en total décalage avec son fils et les copains aussi fêlés que Kid. L’apogée de la série sera les deux avant-derniers tomes : ''Dark j’adore'' et ''La momie qui Pue qui tue !'' EXTRA ! Mais… il en faut bien un le dernier opus Panik Room (depuis que temps que l’on attendait ce nouvel opus, on aurait dû l’appeler plutôt Désiré Paddle !) montre des signes de faiblesse. En effet Midam voulant fonder sa propre maison d’édition « MAD Fabrik » nous a donc fait « mariner » un petit moment. Alors que tous les autres auteurs reviennent vers un éditeur, car c’est devenu très difficile de s’auto-éditer en ces temps difficiles (prise de risque, gestion, part de marché, commercialisation, invendus, charges sociales…) bref tout les inconvénients de l’édition, Midam a lui préféré comme un grand se lancer avec quelques partenaires dans l’aventure de la production ! Bon courage et bonne gestion ! (et bonnes emmer…ennuis, donc à mon avis, on en reparlera une fois que son égo se sera refroidi financièrement !). Au niveau de l’album, pas de surprise, c’est bien du Kid Paddle classique. J’aime toujours autant cette série, mais… « Pas de surprise », c’est là le défaut ! Les mêmes genres de gags avec juste quelques légères variantes et en plus il y a trop d’intrusion de la série Game Over dans cet album (2 planches à chaque fois pour un seul gag, c’est trop long !). Autant de battages pour un si maigre résultat, ce n’était vraiment pas la peine de griffonner autant de carnets à idées dans toutes les pièces de sa maison pour sortir ce genre d’album ! Bref la série s’essouffle, un peu de recul semblerait nécessaire pour faire un album de qualité, il en va de la survie de sa maison d’édition !

02/09/2011 (modifier)
Par js
Note: 4/5

J'apprécie Kid Paddle ! Il me fait mourir de rire par moments ! Les gags sont bien drôles et ne sont pas répétitifs (pourtant c'est toujours le même principe en soi). Kid Paddle a une imagination débordante et très particulière ! Tous les personnages sont caricaturaux à souhait et cela, pour notre plus grand plaisir ! Entre parenthèses, quand j'ai lu Les P'tis Diables pour la première fois, j'ai un peu retrouvé la relation entre Kid et sa soeur. Le dessin nous montre des personnages plutôt moches avec des expressions tant au niveau du visage que du corps bien marrantes ! Les jeux vidéos sont bien pensés ; toujours les mêmes (il y a d'ailleurs la série de Bd Game Over) mais je ne m'en lasse pas ! Le 'hic' avec cette série ... Kid ne représente plus les jeunes générations actuelles...Par exemple, peu de jeunes d'aujourd'hui savent se servir d'une grosse manette avec le gros joystick rond d'une megadrive par exemple... Surtout à l'aire du tactile et de la Wii... Cela enlève sûrement un peu de charme à cette BD, mais je pense que l'humour est toujours au rendez-vous (d'ailleurs le tome 12 sortira en août 2011 normalement).

07/06/2011 (modifier)