Mélusine

Note: 2.92/5
(2.92/5 pour 24 avis)

Série de Gags dont le personnage central est une belle sorcière sortie tout droit de l'imagination de ses auteurs!


Heroic-Fantasy (pour de rire) Journal Spirou Les Roux ! Sorcières

Le tomes de cette serie s'enchainent et ne se ressemble pas. Mélusine est une jeune fille pas vraiment comme les autres, puisqu'elle est apprentie sorcière. Elle n'en rate pas une pour nous faire rire, et ça au moins, elle le réussit !!

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1995
Statut histoire Strips - gags 27 tomes parus
Couverture de la série Mélusine
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

25/12/2001 | Katerine
Modifier


Par Chéreau
Note: 2/5

Mélusine est souvent citée comme une des trop rares héroïnes de BD un peu dégourdies. Il est vrai que le dessin est agréable et vivant, la colorisation correcte. Mais les histoires sont assez ineptes et finissent rapidement par ennuyer le lecteur de plus de 8 ans. Or certains détails un peu cruels ou certaines situations un peu suggestives s'adressent plutôt à l'humour d'adultes. Bref, une série correcte sans plus, à réserver à un jeune public pas trop exigeant.

25/07/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Voici une série plutôt destinée à la jeunesse sur une charmante apprentie aux longs cheveux roux, qui suit bien sagement des études de sorcellerie et réalise des devoirs pratiques en testant ses aptitudes dans un château hanté où cohabitent joyeusement fantômes, vampires, loups-garous, morts-vivants et autres monstres délirants. Le métier rentre tant bien que mal, de nombreux tours de magie carrément loupés conduisent au désastre et agrémentent ces facéties fantastico-humoristiques. A mi-chemin entre la Famille Adams et Harry Potter, ces gags à l'humour macabre menés par une héroïne attachante et mignonne, sont peuplés d'un imaginaire déjà exploité dans la série TV Ma Sorcière bien-aimée, mais suffisamment riche pour permettre aux auteurs d'y puiser plein d'idées. Celles-ci ont tendance à s'épuiser vu le nombre conséquent d'albums, ça manque un peu de renouvellement, mais le trait fluide et plein de verve de Clarke rend cet univers plein de fantaisie et amusant, où gravitent des personnages rigolos, c'est l'essentiel. A lire en biblio, ou acheter un tome ou 2, et voir si affinités.

26/09/2013 (modifier)
Par js
Note: 3/5

Mélusine est pleine de bonne volonté ; mais parfois cela ne suffit pour réussir ce que l'on entreprend ! Les gags ne sont pas exceptionnels, mais ils arrivent à faire sourire, parfois rire (plus rare). En règle générale, c'est rigolo et les personnages avec chacun leur caractère stéréotypé sont plaisants ! Le dessin est expressif et clair, bien qu'il manque un peu de précisions par moments. Une BD sympathique qui fait sourire !

02/05/2011 (modifier)

Au début, j'avais acheté cette série pour faire plaisir à ma femme, qui est fan des sorcières. Je me disais : ouais, encore une BD de cartable avec des gags carambaresques... ...Puis j'y ai pris goût ! Les personnages sont sympathiques, les gags sont, le plus souvent, de bonne qualité, et l'univers est intéressant. Bref, petits et grands peuvent y trouver leur bonheur ! (6)

05/04/2011 (MAJ le 20/04/2011) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Magie et humour font-ils bon ménage ? A mon avis, cela concourt à une facilité scénaristique de nature à provoquer des gags sans véritable saveur ou intérêt quelconque. Bref, il faut oublier les rires aux éclats ! Les plus petits apprécieront les aventures de cette jeune et espiègle sorcière. Les plus grands passeront largement leur chemin car franchement cela ne fait pas hurler de rire tant cela paraît basique. On pourra objecter que c'est mignon, mais encore ? C'est sympa mais sans plus. Et puis, une apprentie à l'Ecole des sorcières, cela sent réellement le réchauffé d'un autre célèbre sorcier. Oui mais Mélusine s'adresse de toute façon à un public moins adolescent. Mon plus jeune fils aime bien. Ses titres préférés: Sortilèges, Le bal des vampires ou encore Halloween. Il n'y a pas grande originalité même dans les titres. La maîtresse de mon fils lui a demandé d'en lire un titre à l'occasion d'Halloween afin de l'étudier en classe. C'est dire que c'est devenu au fil du temps une petite référence en la matière. On sourira tout de même devant tant de maladresse de ces apprentis sorcières. C'est un bon moment à partager avec les enfants dans l'innocence de l'âme. Le HP fait beaucoup trop peur !

23/06/2008 (MAJ le 29/10/2009) (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'aime pas vraiment "Mélusine". L'univers des sorciers et des sorcières n'est pas ce qui m'attire le plus dans les oeuvres de fiction et "Mélusine" n'échappe pas à la règle. Les gags ne m'ont pas souvent fait marrer et encore moins sourire. À la longue, ça tourne en rond et Clarke ne semble plus avoir vraiment d'idée. Le dernier album avec comme nouveau personnage une petite peste (quelle idée originale !) ne m'a pas du tout convaincu. Quant au dessin, il est énergique et sympa, mais quelquefois je trouve que la couleur rend ça moche.

26/03/2008 (MAJ le 22/08/2009) (modifier)
Par Tichat
Note: 4/5

Personnellement cela fait un bon moment que je lis Mélusine, j'adore cette petite rousse et son caractère. J'aime assez ce qui est merveilleux, et l'on est gâté par cette histoire nous entraînant dans un monde de sorcière, fée, dragon, lutin ?, et bien d'autres personnages encore. Il est vrai que vers les dernière BD, les gags deviennent un peu moins drôles, mais je reste fan de cette adorable sorcière et je compte bien continuer à poursuivre ses aventures. Mélusine change vraiment des autres BD qui rejoignent assez le même thème, bon après tout je ne peux pas dire que je m'y connaisse à fond dans ce domaine mais pour moi cette BD reste la meilleure dans la catégorie féerie.

12/06/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

A mes yeux, la réussite de cette série dépend principalement du graphisme de Clarke. En effet, j’avoue un faible pour ce trait simple, efficace et dynamique, … et si naturel. Je n’ai pas le sentiment que ce dessinateur doit forcer son talent pour parvenir à une telle qualité et, les choses simples étant bien souvent les meilleures, c’est sa force. L’univers des apprenties sorcières n’est toutefois pas mon préféré. Il permet cependant une agréable variation dans ses développements, et l’adjonction de bon nombre de seconds couteaux permettra à la série de garder une certaine fraicheur durant de nombreux tomes. A l’heure actuelle, le manque de renouvellement se fait malheureusement trop ressentir, et je n’ai fait que parcourir les derniers tomes (depuis le douzième, environ) d’un œil distrait. Pas mal, à ses débuts, mais maintenant … bof … Mélusine décroche un 3/5 avant tout grâce à son dessinateur, mais aussi à quelques gags vraiment excellents dispersés au cœur des premiers tomes.

09/06/2009 (modifier)
Par billy
Note: 3/5

Mélusine... j'en étais amoureux quand j'étais petit... personnage féminin de bande dessiné que j'appréciais le plus dans mon enfance. Le temps passant je l'ai abandonné pour d'autres plus réelles ! Revenons à la bd, série de gags plaisant à lire sur fond de magie et de sorcellerie. Il y a de quoi faire de l'humour, et ça marche plutôt bien. Les dessins sont réussis pour le genre. Par contre, j'ai abandonné la lecture au tome 6, donc je ne connais pas trop l'évolution de la série. En tous les cas pour les enfants, je conseille sa lecture.

29/03/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

La bonne petite sorcière bien sympathique qui est tombée au bon moment, surfant sur la vague Harry Potter, même si le contexte est très éloigné... Les gags me font assez régulièrement sourire et même parfois rire, mais, vous l'aurez déjà compris, je suis bon public. Les situations burlesques créées dans cet univers n’ont rien de bien sublime mais sont quand même assez bien pensées, mignonnes et plutôt bien mises en situation. Les dessins ne sont pas en reste, assez simples mais efficaces, à réserver aux plus jeunes ou aux adultes qui cherchent à se détendre tranquillement. Si on n’a rien d’autre à faire, c’est satisfaisant, cela passe le temps. C’est sûr on ne va pas courir chez soi pour lire le nouveau Mélusine, mais on peut apprécier quand même. Enfant (14/20) Adulte (11/20)

10/03/2009 (modifier)