Garage Isidore

Note: 2.57/5
(2.57/5 pour 21 avis)

Hâbleur, râleur, un peu flemmard mais néanmoins sympathique, Isidore gère son garage et veille sur la santé des véhicules plus ou moins farfelus que viennent lui confier des clients crédules et désemparés. Gag après gag, cette série fera sourire puis éclater de rire tous ceux qui ont eu un jour ou l'autre à se plaindre de leur garagiste...


Drôles de métiers ! Journal Spirou

Le scénario est pas mal. Tout comme Mélusine (du même auteur), cette série est originale et le sujet est traité à fond. Le dessin d'Olis est dynamique et expressif. Notre garagiste aura bien des ennuis avec une clientèle pas toujours agréable...

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1995
Statut histoire Strips - gags 14 tomes parus
Couverture de la série Garage Isidore © Dupuis 1995

22/09/2002 | Ferdi
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Ah tiens, j'avais oublié de chroniquer cette petite Bd humoristique qui paraissait dans le journal Spirou à partir de 1991. Parmi les séries humoristiques modernes apparues dans les années 90, je la trouve bien meilleure que la moyenne, mieux dessinée que Kid Paddle et plus drôle que Titeuf voire même que L'Elève Ducobu... Elle raconte les affres d'un garagiste, râleur sympathique, excessif et gentiment hâbleur, qui prend son métier très au sérieux, restant imperturbable face aux véhicules plus ou moins excentriques que lui confient des clients farfelus ou désemparés. Les portraits criants de vérité rappelleront aux habitués des garages, des situations pas toujours plaisantes, on a tous plus ou moins été confrontés à certains faits, c'est l'un des intérêts de cette bande, on a un peu l'impression de s'y reconnaitre. L'ennui, c'est que en lire 14 albums, ça peut vite saouler, l'aspect répétitif peut ennuyer, il faut donc en lire de temps en temps, et ça passera mieux. Le dessin est vif, au trait moderne, très vaguement inspiré de Jidéhem, mais il respecte la tradition du journal Spirou ; je trouve que les 2 dessinateurs se complètent, le personnage vedette a d'ailleurs évolué lors de la reprise par Stedo. Voila donc une petite Bd qui ne paie pas de mine et qui n'est certes guère indispensable, mais ça a le mérite de faire gentiment sourire, c'est déjà pas si mal.

01/11/2020 (modifier)
Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Je lisais cette bande dessinée dans le journal de Spirou, j'ai eu un ou deux albums, et, ma foi, ça remplissait son office : à savoir me faire sourire et me faire passer un agréable moment. En relisant cette bd, un constat : ce n'est pas exceptionnel, mais c'est largement meilleur que pas mal d'autres séries à thèmes, ou que d'autres séries humoristiques du même genre qui passaient à la même époque dans Spirou (Cupidon, L'Agent 212, Les Paparazzi, etc.). Les gags ne sont pas d'une originalité folle, c'est rempli d'un bon nombre de clichés, mais ça ne rend pas pour autant les garagistes antipathiques. Au contraire, ils semblent plutôt sympas. Le dessin remplit parfaitement son office selon moi. Il est certes classique dans cette catégorie de bd, à savoir l'humour pour enfants, mais très bien maitrisé, clair et plutôt agréable. Les personnages ne sont pas très approfondis, se résumant à un trait de caractère (comme pour l'apprenti par exemple), et les gags ne sont pas toujours drôles. Le genre de bd que l'on lit distraitement, pour passer un moment sans prise de tête. Et au milieu se cachent parfois de vraies bonnes idées, comme celle des mini-isidores qui décident de faire grève ou s'engueulent. Les gags où ils sont présents m'ont toujours fat marrer, et c'est ce que je retiens en premier de cette bd, qui trouvera surtout son public parmi les enfants

01/05/2018 (modifier)
Par Quentin83
Note: 4/5

Parmi toutes les séries humoristiques style Les Profs ou L'Elève Ducobu, Garage Isidore obtiendra sans difficulté ma préférence. L'univers est assez inhabituel pour une BD destinée aux plus jeunes, et la mécanique saura être comprise sans être non plus trop développée. A noter qu'à ce titre l'auteur se permettra de se corriger, comme lors d'un gag où le moteur d'une voiture est placé à l'avant alors qu'en réalité il est placé à l'arrière. Du coup en bas de page un petit Vroum (mascotte du garage) criera : "hey ho faute, sur ce modèle le moteur est à l'arrière !" Bref cette série décalée saura vous faire rire par ses situations loufoques (notamment les rivalités entre Isidore et son concurrent voisin Lamordache), ses personnages farfelus (Isidore est lui même bien barré, et je ne parle pas de ses apprentis) et ses dessins précis concernant les voitures et parfois hilarants, on voit de ces tronches parfois ! Garage Isidore est donc une série bon enfant qui vous détendra un quart d'heure seulement hélas, car c'est là le défaut de la série : un album se lit très rapidement. La faute aux nombreuses histoires sans dialogues (qui restent cependant très drôles, comme lorsque les garagistes s'empruntent puis doivent se rendre des outils). Hormis ce défaut vous n'avez aucune raison de vous priver de cette BD pleine d'humour !

10/05/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Bon, dans la série, les gendarmes, les profs, les psys, les cloportes, etc, je demande le garagiste... Et là ça grippe... Voici une énième série (prétendument) humoristique centrée sur une profession : le garagiste. Alors, oui, on est bien dans la caricature (humour aussi gras que le dessin), dans le stéréotype et les aprioris. Mais moi je ne goute vraiment pas ce genre d'humour qui devient surtout très vite lassant et répétitif... Et puis côté dessin, franchement c'est du recuit : faudrait voir à changer l'huile de vidange ! Bref, à moins d'être un garagiste sado-maso, si vous avez envie de rire, je vous conseille plutôt d'aller lire autre chose ou de garder ces quelques pages pour vous dégraisser les paluches après avoir fait les niveaux de votre voiture !

26/09/2009 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Cette bande dessinée nous donne un aperçu humoristique de la vie d'un garagiste. C'est une bonne idée à la base mais je trouve qu'on se lasse très vite d'Isidore et de ses voitures. L'humour change peu d'une page à l'autre. Les situations sont presque toujours les mêmes. C'est d'autant plus regrettable que l'idée est originale et que le dessin moyen-bon sert bien la série (j'aime bien les voitures toutes rondes). "Garage-Isidore" souffre selon moi d'une concurrence dans le domaine de l'humour "sur une page" bien trop forte pour véritablement s'imposer comme une référence du genre. De loin pas un immanquable mais vous pouvez toujours allez voir à la bibliothèque... En voiture s'il vous plaît : ça fera plaisir à Isidore...

20/04/2004 (MAJ le 20/08/2009) (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Dans cette si délicate catégorie des séries d’humour à l’univers limité, le Garage Isidore est, pour moi, une très belle réussite. Gilson fait montre d’un indéniable savoir-faire dans l’élaboration de gags en une planche efficaces et (parfois) originaux. La galerie de personnages (Isidore en tête) est assez savoureuse, quand bien même elle serait stéréotypée. Il ne saurait d’ailleurs pas en être autrement puisque la série fonctionne sur le principe de la caricature. Imaginez donc l’archétype du garagiste, et Isidore y répondra sans peine, salopette bleue, mauvaise foi et cambouis en tête. Le trait de Olis, tout comme celui de son successeur (Stedo) est classique du style franco-belge à gros nez. Net et dynamique, il convient à merveille à la série. Et si Olis manquait de maturité à ses débuts, il ne faudra pas trois tomes pour qu’il acquière toute la maîtrise indispensable à ce type d’univers. Stedo sera, quant à lui, encore plus rapidement efficace. Mais il est vrai qu’il bénéficiait de l’indéniable avantage de pouvoir décalquer le graphisme de son prédécesseur. Il faut toutefois reconnaître qu’à l’instar d’un Cauvin, Gilson souffre de l’épuisement de son sujet, et sombre alors dans la redite. Au fil des albums, les gags sentent de plus en plus le réchauffé et je ne peux conseiller l’achat que des trois ou quatre premiers tomes. Les autres sont encore agréables à lire, certes, mais un emprunt via la bibliothèque me parait plus adéquat. Achat conseillé donc, mais pour les premiers tomes.

09/06/2009 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

Personnellement j'en ai lu au compte-goutte dans Spirou et au beau milieu de toute les séries de ce type proposées par la maison Dupuis, ça doit être une de celles que je préfère. Gilson a de bonnes idées et j'aime beaucoup le dessin fendard d'Olis. Et puis les seconds couteaux sont marrants (l'apprenti, le concurrent...). En fait pour ceux qui aiment la bd sous cette forme (strip), je pense que ça vaut carrément le coup.

21/06/2007 (MAJ le 16/06/2008) (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Garage Isidore est une série en strip sur l'humour au travail. Depuis Franquin et son Gaston Lagaffe, cela semble être devenu un thème récurrent dans nos chers (!) supermarchés. Il est donc normal d'avoir un a priori négatif sur cette œuvre... Pourtant celle-ci est loin d'être aussi insipide que prévu. Les couleurs et le trait des personnages sont bien maitrisés, l'humour est bien présent et dans l'ensemble ne sent pas le réchauffé. Une œuvre sympathique qui fait souvent sourire et parfois même rire. Bien sûr, ce genre de série finit toujours par lasser sur la durée. Mais l'achat de quelques tomes est tout à fait recommandé pour qui aime le genre. Précision utile: les connaissances en mécanique ne sont pas utiles pour lire cette BD ;) Il ne lui manque finalement que l'originalité.

13/07/2006 (MAJ le 06/06/2008) (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Bof. Une autre série de gags qui s'étire autant que les auteurs le peuvent. C'est marrant un tome, mais après c'est très répétitif et on retrouve souvent des histoires déjà vues dans d'autres séries franco-belges du même genre. Quant au dessin, je trouve que le style d'Olis est sympathique avec un trait qui me fait quelquefois penser à du Franquin (enfin, plutôt du sous-Franquin). En revanche, je trouve que son successeur a un dessin moins agréable et en particulier au niveau des visages.

26/03/2008 (modifier)
Par Haddock
Note: 4/5

Isidore est pour moi une bonne bd d'humour basée sur la mécanique, ce qui n'est pas courant et c'est plutôt original. Il y a peu de personnages mais il y a une grande concurrence entre Isidore et le garage d'en face ce qui met pas mal "d'action". L'apprenti du garage est aussi un bon personnage car il ne sait pas réparer de voiture et est un idiot fini, ce qui ajoute du suspense. Il ne vous reste plus qu'à lire la bd !

12/02/2008 (modifier)