Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Elève Ducobu

Note: 2.52/5
(2.52/5 pour 21 avis)

Et voilà Ducobu, dernier de sa classe et imbattable en matière de copiage ! Evidemment, il se place toujours à côté de Léonie Gratin la première de la classe... Ce qui déclenche toujours pas mal de rebondissements !


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Albums jeunesse : 6 à 10 ans BDs adaptées en film Ecole Journal de Mickey

Ducobu est un cancre comme tous les autres : il est la hantise du prof, parfois aussi son souffre-douleur, il ne connaît jamais la moindre réponse aux questions des contrôles, il tente d'arracher des bribes de réponses en copiant sur sa voisine, et il se retrouve régulièrement au coin de la classe, un bonnet d'âne sur le crâne. Mais à la différence de tous les autres cancres, Ducobu assume son statut. C'est un cancre heureux et fier de l'être, dont l'imagination débordante renouvelle en permanence les mille et une façons de se faire envoyer au coin en compagnie du squelette de la classe (très sympathique, il faut le signaler).

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1997
Statut histoire Strips - gags 25 tomes parus
Couverture de la série L'Elève Ducobu
Les notes (21)
Cliquez pour lire les avis

16/05/2002 | dut
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Là encore, c'est une bande humoristique moins stupide qu'elle n'en a l'air qui récolte pas mal de notes basses, assez imméritées quand même.. J'avoue honnêtement, que je n'en raffole pas, mais je la trouve bien plus proche de mes aspirations que Kid Paddle ou Titeuf qui me sortent par les trous de nez... En 1994, apparaissait ce garçon rondouillard vêtu d'un pull à rayures ressemblant à la tenue pénitentiaire des Dalton, cancre professionnel qui ne cesse de copier sur sa voisine de classe Léonie, une chipie à lunettes et à couettes très studieuse, victime aussi des farces de cet élève dissipé souvent coiffé d'un bonnet d'âne ; cette opposition sert souvent des gags simples et peu recherchés mais suffisamment sympas pour déclencher quelques sourires. Les auteurs savent tempérer le caractère de Ducobu, un garçon finalement débrouillard et généreux, ce qui le rend sympathique, même s'il désespère son instituteur. Loin d'être un exemple pour les écoliers, le pari était donc un peu risqué au départ, et à l'instar de Titeuf, il peut autant plaire ou déplaire aux parents qui sauront sans doute avertir leur progéniture de ne pas l'imiter, mais le pas est franchi, les gags sont assez drôles quoique répétitifs, c'est devenu un best-seller de l'édition, avec un dessin plutôt moyen au début, qui a su bien s'affiner dès que la bande a atterri en 1998 dans le Journal de Mickey.

10/07/2015 (modifier)
Par Nijal
Note: 3/5

Quand j'étais jeune et innocent, j'appréciais particulièrement lire les péripéties scolaires de Ducobu dans le Journal de Mickey. Il faut avouer que les strips humoristiques à la jeunesse, en général, ne volent pas bien haut -il suffit de voir Titeuf. Bon c'est vrai que Ducobu ne déroge pas vraiment à la règle, on n'est pas face à du Sartre, mais les dialogues sont quand même relativement travaillés, et proposent du FRANCAIS CORRECT. Je dirais même qu'on trouve une certaine virtuosité dans les dialogues. Et puis tous les personnages sont attachants, les situations relativement variées, bref tout ça est à mettre au crédit de cette BD, ce qui fait que les strips de Ducobu sont agréables à lire une fois de temps en temps. Mais bon, pas au point de lire un album entier...

04/08/2006 (MAJ le 01/12/2011) (modifier)
Par js
Note: 4/5

Ducobu, cancre indétrônable ! J'aime beaucoup les personnages et leurs relations entre eux ! Il est attachant et vraiment drôle ! J'avais peur que les gags finissent par me lasser (basés pour la très grande majorité sur le même principe : j'essaye de tricher -> 0/10 -> au coin). Et bien non, on rigole toujours autant, même après plusieurs tomes !!! Au final, on s'attache même à ce comique de répétition (la sempiternelle dictée "fongique", les 0/10, le coin ...) ! N.B : tricher, ce n'est pas bien les enfants ! Il faut réviser ! ^^

01/05/2011 (modifier)

C'est un BD qu'il ne faut pas rater ! Certes, de temps en temps, les blagues ne sont pas drôles. Après avoir lu 4/5 planches, on se dit que ça va être pareil. Mais c'est ça qui en fait toute sa saveur. On croit qu'on va arrêter et la planche suivante nous fait marrer. Un conseil : ne le lisez pas quand vous êtes en dépression. Car à ce moment là, vous ne trouverez pas la planche drôle et la prochaines fois vous vous rappellerez de votre dépression à ce moment-là. Mais dites-vous bien que c'est mon Coup de Coeur et qu'il faut l'acheter. P.S. : J'ai tous les albums et je l'ai aussi en bibliothèque rose.

26/01/2010 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Une autre série de mon enfance que plusieurs ne semblent pas trop aimer. Personnellement, encore aujourd'hui, je trouve que c'est une bonne série et je relis encore un tome de temps en temps. Les gags sont assez variés même s'ils tournent autour des mêmes thèmes, les personnages sont attachants, je rigole bien et le dessin moyen au début devient vite excellent. Toutefois je trouve qu'il y a un peu trop de tomes, mais vu que c'est populaire avec les jeunes cette série ne va pas se terminer avant longtemps....

27/09/2007 (MAJ le 22/08/2009) (modifier)
Par Tetsuo
Note: 1/5

De l'inutile, du déjà vu, un dessin mauvais, des blagues redondantes... il n'en faut pas plus pour me faire fuir loin très loin de cette bande dessinée. Aucune finesse ni subtilité. Et examinons un peu plus en détails quelques aspects de la série : bon déjà un matériel (tables, chaises et professeur en blouse, lot fourni tout compris) datant des années cinquante, une nana moche mais super intelligente, un benêt pas si bête car plein de ressource et (peut-être le meilleur) un squelette qui parle ! Voilà au niveau des idées véhiculées, on frôle le passéisme et la ringardise. En fait y’a rien a récupérer, l’ensemble me paraît trop mauvais pour que je puisse y trouver une once de plaisir. Non j’ai beau chercher, lire l’album à l’envers, avec un ouvrage de psychanalyse sur l’école en parallèle, devant mes films préférés et même les yeux fermés, je ne trouve aucun intérêt ou bonne situation pour me plonger dans cette lecture… Le dessin fait peur par le manque de décor, les tronches loupées. On a vraiment le strict minimum syndical au niveau de la composition. Moins y’en a, plus on va vite… Et puis être obligé de se farcir 15 pages pour trouver une planche rigolote… ça fait peu d’éclat de rire au final par album…

10/10/2008 (modifier)
Par Bedelisse
Note: 2/5

Je n’irais pas à dire que c’est mauvais, mais plutôt commun voir lassant après quelques pages. En plus toutes les blagues se passent en classe, il faudrait de temps en temps sortir « l’élève » du contexte école. Les dessins ne sont pas vilains mais je trouve les vêtements des élèves et le décor de la salle de classe ringards, vieillots, ce qui dénote totalement dans les derniers albums où les enfants parlent de console de jeux.

08/04/2008 (modifier)
Par Superjé
Note: 2/5

Bof. Cette BD à première vue peut paraître sympa, et elle l’est… à seulement 1 a 2 gags par semaine dans Le journal de Mickey, parce que en album, ça devient vite lourd. Dans les premiers albums, le dessin n’est pas encore maîtrisé, il n’est pas très beau, et il n’y a pas beaucoup de décors et les couleurs sont horribles. Les gags ne sont pas horripilants, mais ça passe. Les personnages sont bien sympas. Les auteurs se seraient arrêtés au 3ème tome, j’aurais mis 3/5. Dans les derniers tomes, le dessin est beaucoup plus beau, mais les gags ne sont plus drôles, répétitifs et ridicules (ducobu qui dans son coin fais un potager, une boite de nuit, un restaurant ou des fournitures a son effigie, non on se fout de nous là). Et la je mets 2.5/5 voire même 1.5/5. Bon ya quelques trucs intéressants, comme Léonie qui est amoureuse de Ducobu, ou les stratagèmes que Ducobu invente pour avoir une bonne note, sont des fois bien trouvés. Et j’ai remarqué que Ducobu grossit au fil des tomes :). Voila, une bd qui était pas mal pour les premiers tomes, mais là, faut que les auteurs arrêtent la série.

03/09/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Ducobu = le roi des cancres ?... Fort vraisemblable car, dans son genre, je n'ai pas encore vu pire que lui... Il fait son apparition dans "Tremplin" n° 1 du 4 Septembre 1992 ; un périodique belge à tendance catholique distribué dans les écoles belges. Ducobu ?... c'est tout simple... et ça marche... très fort même !.. Le postulat, pourtant, est d'une simplicité désarmante : la vie de tous les jours d'un cancre au milieu de sa classe. Ducobu ?... c'est aussi une sorte de quatuor de base formé par cet incorrigible cancre, sa copine -Léonie Gratin- première de classe et copiée sans vergogne, Monsieur Latouche -l'instituteur- plus que souvent dépassé par les événements, et -surtout- Nénesse, un squelette qui parle (et confident de Ducobu). Et cet adepte du zéro pointé va en avoir, des adeptes. Rapidement en effet, Ducobu va faire l'unanimité auprès du jeune lectorat. Il faut dire que ses (més)aventures sont de celles qui arrivent chaque jour dans n'importe quelle classe de cet âge. Et des Ducobu, il y en a TOUJOURS un dans chaque classe ! La notoriété de ce personnage va même s'amplifier en France par son apparition dans "Le Journal de Mickey" dès 1997. Et tout comme Titeuf, Cédric, Kid Paddle... "Ducobu & Cie." va vite s'installer en tête des ventes d'albums. Le graphisme ?... un trait sec, nerveux, qui m'a un peu dérangé de par son style "simple" dans les débuts de la série. Mais ce trait s'accorde bien aux histoires de Zidrou qui -oui- "fait" de l'humour juvénile, mais avec une grande sincérité. Hommage aux Dalton ?... Ducobu est toujours vêtu d'un pull "bagnard" rayé jaune et noir ; comme un "forçat des études"... Série plaisante. Vraiment.

05/02/2007 (modifier)
Par scapin
Note: 2/5

Une bd sympa mais sans plus. J'appréciais cette bd quand j'étais plus jeune mais maintenant quand j'essaie de les relire je n'accroche plus du tout. A partir de onze ans, cette bd devient assez bête et même si l'humour est présent, l'élève Ducobu est loin d'être hilarant. Mais quelques gags restent tout de même sympathique. Mais je préfère sincèrement Titeuf même s'il n'y a pas vraiment lieu de comparaison entre ces deux-ci. L'élève Ducobu est un bd moyenne pour enfants.

02/10/2006 (modifier)