Joyeux Noël, May !

Note: 2.73/5
(2.73/5 pour 15 avis)

La rencontre de deux femmes que rien ne semble rapprocher mais qui souffrent toutes deux d’un manque intérieur qu’elles ne peuvent expliquer...


Aire Libre Auteurs suisses Cosey Froid. Neige. Glace La Montagne Secrets de famille... [USA] - Rocky Mountains States - Les Rocheuses

Rocky mountains. Colorado. Mrs Univails ne peut retrouver son chalet, trop de neige obstrue sa route. Elle est contrainte de rester à Rocky Mountains et d'attendre des conditions plus favorables. Ce qu'elle ignore encore, c'est qu'on lui a prêté la caravane, d'une femme dont elle est on ne peut plus proche...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Novembre 1995
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Joyeux Noël, May !
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

22/05/2002 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà un album assez classique pour Cosey, qui nous narre non pas une aventure – elle est le plus souvent éloignée de ses histoires, du moins au sens où on l’entend généralement – mais une « tranche de vie » de quelques personnages, dans un coin paumé des Montagnes rocheuses, aux Etats-Unis. L’intrigue se déroule sur un tempo très calme – trop sûrement – dans ce qui est avant tout une affaire d’ambiance. Des petits riens, au milieu d’une nature omniprésente, dans de très beaux paysages (et le dessin de Cosey est ici très bon, même si un peu daté), pour des retrouvailles, des renaissances de deux femmes, qui passent leur temps à se chamailler, mais qui se révèlent aussi très complices. Pas de début, et pas de réelle fin, pour ce « moment » fragile, capté par Cosey, et qui est assez bien retranscrit. Mais cela reste tout de même un peu léger, engourdissant. Toutefois, les décors naturels, la reconstitution de la vie qui anime un patelin du fin fond des Etats-Unis sont quand même bien fichus. A emprunter à l’occasion.

04/02/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ayant depuis peu découvert les autres Bd de Cosey hors Jonathan, j'ai continué avec ce one-shot qui comme certaines séquences de Saigon-hanoi, se situe dans un décor très américain, et même encore plus. J'aime bien cette atmosphère de patelin perdu dans les Rocheuses en hiver, le récit se veut intimiste, lent et contemplatif, avec pas mal de cases muettes où ne passent que les silences, les regards, les sentiments refoulés... et le dessin très évocateur colle bien à ce décor et cette ambiance, malgré un rendu étrange et quelque peu géométrique sur les montagnes. On retrouve la sensibilité de Cosey, un peu analogue à celle qu'il insufflait dans Jonathan. Mais à y regarder de plus près, il est vrai que cette histoire n'est guère excitante, il ne se passe rien, il y a une sorte de torpeur omniprésente, ça fait juste un peu de bien à l'âme qui en sort purifiée, mais honnêtement, je ne cours pas trop après ce genre de récit. Pas désagréable à lire, mais pas de grandes sensations...

29/02/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Cela faisait longtemps que j'avais lu du Cosey et ce n'est pas son meilleur album. Déjà je n'aime pas son dessin ici et je préfère son style dans À la recherche de Peter Pan et je me demande si les couleurs sont le problème. Le scénario ne m'a pas du tout captivé. C'est le genre d'histoire où pour que je la trouve intéressante, je dois absolument m'attacher aux personnages principaux et les deux sœurs m'ont laissé totalement indifférent. Il faut dire qu'il ne se passe rien durant la majorité de l'album et que cela m'a vite ennuyé. J'ai trouvé que tout était banal sauf peut-être deux ou trois pages qui sortent du lot.

23/07/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une fois de plus, Cosey nous propose une histoire de rencontres. Deux femmes que rien ne semble rapprocher mais qui souffrent toutes deux d’un manque intérieur qu’elles ne peuvent expliquer, se rencontrent, s’apprivoisent et finissent par s’apprécier. Rien de bien original mais l’histoire est bien menée. Cosey multiplie les non-dits et les cases sans paroles aux regards évocateurs sont légions tout au long du récit. C’est agréable à lire, résolument optimiste et bien dans la lignée des autres récits de l’auteur. Je regrette cependant cette fin trop facile à mon goût. Un bon petit Cosey, sans plus.

23/03/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

On va vraiment croire que je n'aime pas Cosey. Je tiens tout de suite à dire que je respecte cet auteur sincèrement. Cependant, cette oeuvre ne m'a pas enchanté. J'ai réellement du mal à croire à cette histoire de retrouvailles entre deux soeurs qui ont été séparées par un drame familial et qui se retrouvent bien des années après, tout à fait par hasard, alors que la route du col est fermée pour cause d'enneigement. La rencontre proprement dite sonne déjà faux avec des dialogues inimaginables. Les couleurs sont chaudes et vives comme à son habitude. C'est caractéristique chez cet auteur. Finalement, je crois que cette histoire a été écrite dans l'esprit de Noël. Tout peut arriver comme le passage du père Noël. Dommage, je n'y crois plus...

25/08/2007 (MAJ le 04/03/2008) (modifier)
Par ppol
Note: 3/5

Quand j'ai vu cette BD la première fois j'ai pensé:Youpi c'est du Cosey c'est donc génial! J'ai donc été un peu déçu quand j'ai découvert que malgré des dessins dignes de A la recherche de Peter Pan, l'histoire elle n'était pas à la hauteur des mes attentes. Ce n'est pas que l'histoire soit vraiment ratée (bien qu'elle repose un peu trop à mon goût sur des coïncidences) mais simplement cette histoire ne me fait pas rêver, je n'arrive pas à m'attacher aux personnages. Où sont les élans d'émerveillement auxquels Cosey nous a habitués (comme dans Le Voyage en Italie ou certains Jonathan). N'empêche, un Cosey médiocre reste très supérieur à la grande majorité des bandes dessinées qui paraissent aujourd'hui.

19/06/2006 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 3/5

En général, j'aime beaucoup Cosey dont les histoires inventives et souvent émouvantes me font souvent penser dans leur ton, comme dans leur propos à des romans de Paul Auster. Ici, on retrouve certaines de ces qualités : des personnages originaux dotés d'une personnalité fouillée, une ambiance assez prenante et une intrigue bien conçue. Je reconnais cependant que sur ce dernier point, Cosey a produit beaucoup mieux notamment dans son Voyage en Italie ou dans Zeke, et que là le résultat est moins probant. En tout cas, la force d'évocation de son dessin (paysages de montagne fabuleux, fidélité du rendu de la vie d'une petite ville américaine) est intacte et compte pour beaucoup dans l'intérêt de l'ouvrage. A lire, mais peut être pas à acheter car Cosey a probablement produit des choses plus riches en émotions.

27/07/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu cette BD avec un bon à-priori : je venais de lire le Voyage en Italie et j'avais apprécié Saigon-Hanoi qui ressemble beaucoup pour moitié à Joyeux Noël, May !. Et effectivement, lors de ma lecture, je l'ai plutôt appréciée. Cosey n'a pas son pareil pour dessiner des décors grandioses de montagnes enneigées : on ressent le froid, la grandeur, l'air pur dans ses dessins. L'ambiance y est. Bref, même si étant jeune, je n'aimais pas trop le dessin de Cosey, maintenant je l'aime plutôt bien. Ensuite, l'histoire, même si elle ne m'a guère captivé se lisait plutôt bien... jusqu'à la fin que j'ai trouvé franchement bof. En gros, je ne vois pas vraiment l'interêt de cette histoire : pourquoi mettre en BD un tel scénario où il ne se passe en réalité... presque rien. On a une sorte de révélation en fin d'album, révélation qu'on comprend à moitié mais surtout qui n'apporte rien à l'histoire à mes yeux, qui est traitée en 2-3 pages et puis, pouf, voilà l'histoire est finie. Tout ça pour quoi ? Je n'ai pas ressenti suffisamment d'émotions à la lecture pour que ce simple récit me suffise. Le scénario est sans originalité et sans réel interêt à mon goût.

27/09/2004 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Je ne connaissais pas Cosey. Mais plus je lis ses albums, plus je découvre un auteur à part, passionné de nature et de rapports humains. Cet album est sans prétention, il fait appel à une histoire simple, mais qui touche en plein cœur. C’est un très bon album, empreint de poésie et de bons sentiments les grincheux diront que c’est gnan-gnan ; si j’avais lu ça il y a 5 ou 10 ans, j’aurais peut-être eu la même réaction. Non, là, c’est frais et intelligent.

20/06/2004 (modifier)
Par hipopom
Note: 2/5

Comme tout le monde, je ne pense pas qu'il s'agit du meilleur album de Cosey. Les décors sont certes assez beaux, les montagnes enneigées superbes mais en revanche les personnages sont beaucoup moins bien, pour eux le trait est plus gras et ils ne se détachent pas vraiment les uns des autres. Le scénario est simple mais utilise de grosses grosses ficelles qui nuisent à l'histoire que ce soit sur la parenté des héroïnes ou la résistance hors norme de la mère. L'histoire est assez banale et on a l'impression de l'avoir déjà vue plusieurs fois à l'écran. On dirait que Cosey ne parvient pas à nous émouvoir, pourtant il essaye avec plein de bonne volonté mais, pour cette fois, le courant ne passe pas.

28/12/2003 (modifier)