Star Wars - Vector

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Une saga Star Wars s'étalant sur 4 époques (et 3 tomes) : l'aventure de Céleste Morne et du talisman de Muur s'entame aux côtés de Zayne Carrick à l'époque des Chevaliers de l'Ancienne République, puis croisera la route de Vador à l'époque Dark Times, de Luke Skywalker à l'époque Rebellion pour enfin finir sa route auprès de Cade Skywalker à l'époque Legacy.


A travers les âges Dark Horse Comics Guerres interstellaires Star Wars

Une terrible prémonition alerte le Pacte (groupe secret de voyants Jedi chargé de surveiller et circonscrire toute activité Sith) du rôle qu'est appelé à jouer la planète Taris dans un futur proche. Suite à leur vision, ils activent leur agent Celeste Morne. Le destin de cette Jedi se trouve rapidement lié à la découverte d'une puissante relique Sith, à l'armée mandalorienne ainsi qu'à Zayne Carrick, le Padawan accusé du meurtre de ses compagnons. L'aventure de Céleste Morne et du talisman de Muur s'entame ainsi à l'époque des Chevaliers de l'Ancienne République, puis croisera la route de Vador à l'époque Dark Times, de Luke Skywalker à l'époque Rebellion pour enfin finir sa route auprès de Cade Skywalker à l'époque Legacy.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Avril 2009
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Star Wars - Vector
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/04/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cette nouvelle série Star Wars est basée sur un concept accrocheur : il s'agit de proposer un scénario qui fera le lien avec les 4 époques majeures de la saga Star Wars. L'héroïne, Celeste Morne, et sa malédiction entameront en effet leur périple commun à l'époque des Chevaliers de l'Ancienne République avant d'être plongée en hibernation durant des millénaires et de reprendre vie à l'apogée de Darth Vader durant Dark Times, puis de croiser la route de Luke Skywalker à l'époque de Rebellion pour enfin finir sa route auprès de Cade Skywalker dans une conclusion épique à l'époque de Legacy. Au passage, les auteurs donnent l'explication et utilisent une maladie affectant les bas-fonds de la planète Taris et que les joueurs du jeu vidéo Kotor ont déjà croisée : la peste rakhgoul. Trame scénaristique accrocheuse, donc, mais résultat un peu mitigé. Tout cela ressemble quand même beaucoup à une trouvaille commerciale pour apâter le fan de l'univers Star Wars grâce à un lien entre ses 4 époques et ses personnages majeurs. Et la mise en scène de ce scénario se révèle quand même un peu légère, assez superficielle voire artificielle par moment. En réalité, c'est surtout le premier tome qui est un peu décevant. Les suivants sont plus intéressants, sans être véritablement plus profonds pour autant. Chaque époque est dessinée par un dessinateur différent, et certaines époques se partagent mêmes différents dessinateurs pour chacun de leurs chapitres. L'époque Chevaliers de l'Ancienne République, qui occupe l'ensemble du premier tome des éditions Delcourt, bénéficie pour commencer d'un dessin assez moyen. Dynamique et efficace, il est assez formaté "comics d'action" hormis en ce qui concerne les visages. En effet, le visage de l'héroïne, Celeste Morne, est vraiment bizarre, très déformé, presque simiesque. Alors certes, ça lui donne une personnalité (et un charme ?) mais je trouve ça vraiment bizarre et j'ai eu du mal à m'y faire. C'est d'autant plus dérangeant que ce visage bizarre n'a rien à voir avec son faciès très net et simple sous la plume des dessinateurs suivants. Les graphismes des autres époques sont nettement plus réalistes, la palme allant à la première partie de l'époque Dark Times qui est vraiment très soignée. Le style des dessinateurs suivants est plus classique mais de bonne qualité et cadrant bien avec les autres bandes dessinées de l'univers Star Wars. Le récit laisse la part belle à l'action. C'est davantage un comics de divertissement qu'une exploitation vraiment intelligente de l'univers Star Wars comme pouvait l'être les meilleurs passages de Star Wars - Clone Wars par exemple. Le premier tome se décrédibilise par des facilités scénaristiques un peu trop nombreuses. Le ton est à la fois dramatique (plein de morts, une malédiction digne d'une tragédie antique, etc...) et léger comme un banal récit de comics pour adolescents. Je n'ai donc pas trop accroché, trouvant que le scénario manquait de profondeur et finalement d'originalité. En outre, Zayne Carrick, le héros de Chevaliers de l'Ancienne République a vraiment l'air d'un grand dadais un peu idiot et trop "adolescent américain de base" tel qu'il est représenté dans le premier tome de cette saga à travers les âges. Les chapitres suivants sont plus accrocheurs à mon goût. La rencontre avec Vador, quoique courte dans le tome 2, est assez jouissive. Je regrette juste l'abandon un peu facile du Seigneur des Sith face au danger. J'ai du mal à ne pas l'imaginer revenir rapidement à la charge. Le passage avec Luke et Leia ne m'a pas tellement accroché. Luke était en effet, à l'époque de Rebellion, un jeune jedi sans trop de pouvoirs. Sa rencontre avec Celeste ne le met donc guère à son avantage. Je trouve en outre que cette rencontre avec un jedi aussi puissant passe bien inaperçu dans les évènements suivants concernant Luke et ses proches : un des soucis de l'univers étendu Star Wars qui se développe de manière non chronologique et présente du coup parfois quelques incohérences. Par contre, l'implication de Celeste Morne dans la fin de Darth Krayt dans le dernier chapitre de Vector, elle, permet de bien faire évoluer les évènements de l'époque Legacy. J'y regrette cependant la rapidité expéditive avec laquelle sont réglés les cas de Krayt puis surtout de Celeste Morne et de Muur eux-mêmes. Voilà donc une série au scénario un peu artificiel et léger pour séduire le lecteur lambda. Mais le fan de Star Wars y trouvera un contenu de bonne tenue. Le rythme est bon et, pour peu qu'on ne se pose pas trop de questions, on se laisse porter par la lecture. En outre, la curiosité du fan le poussera forcément à vouloir assister à la rencontre de Celeste Morne avec Vador, Luke puis Cade Skywalker. Mais l'achat n'est pas pour autant indispensable.

10/04/2009 (modifier)