Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République (Knights of the Old Republic)

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 5 avis)

4 000 ans avant la destruction de l’Étoile de la mort, Zayne Carrick, Padawan accusé d’avoir massacré ses compagnons d’entraînement, fuit ses propres maîtres.


Dark Horse Comics Guerres interstellaires Space Opera Star Wars

4 000 ans avant la destruction de l’Étoile de la mort, Zayne Carrick, Padawan accusé d’avoir massacré ses compagnons d’entraînement, fuit ses propres maîtres. Des criminels peuplant les bouges de la cité souterraine de Taris au mystérieux droïde découvert dans les cratères d’une lune désertique, Zayne rencontrera nombre d’alliés providentiels dans sa quête de vérité. Cette nouvelle série explore l'univers étendu Star Wars à travers des événements survenus environ 3964 années avant l'Episode IV : Un Nouvel Espoir.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Février 2007
Statut histoire Série terminée 9 tomes parus
Couverture de la série Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République

07/03/2007 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Le Grand A

Star Wars – Chevaliers de l’Ancienne République est la meilleure série de l’univers étendu après Star Wars - Clone Wars. En fait il s’agit d’une série « spin off » du jeu vidéo Knights of the old republic (que j’appellerai KOTOR pour ne pas confondre avec les comics) qui a eu un large succès en 2003 et dont l’histoire se situe quelques décennies après le dernier tome de la série La légende des jedi, vous me suivez ? Dans le jeu de rôle KOTOR, le joueur incarnait Dark Revan, un sith ayant perdu la mémoire et qui avec l’aide de plusieurs compagnons de fortune va suivre les traces de son passé et essayé de se tourner du bon côté de la Force en rejoignant l’ordre jedi. Tout cela avec comme trame de fond, une énième guerre entre la République et l’Empire des sith dirigé par l’ancien apprenti de Dark Revan. Quel est le rapport avec le comics ? C’est simple, tout l’univers créé à l’origine dans ce jeu vidéo, les planètes Taris, Manaan, ainsi que certains personnages comme Carth Onasi ou Mission Vao, on le retrouve dans Chevaliers de l’Ancienne République. La lecture en est que plus agréable pour celles et ceux qui ont joué à l’époque au jeu vidéo. L’histoire se passe quelques années avant les évènements qui ont lieu dans KOTOR et est centrée sur Zayne Carrick, un apprenti jedi pas très doué mais dont la Force se montre protectrice avec lui (il est chatté comme c’est pas possible). L’action démarre après que les maîtres jedi aient eu une vision du futur qu’ils vont interpréter comme dangereuse. Leurs apprentis en seraient la cause, ils décident donc d’être prévoyant et de tous les tuer. Tous, sauf Zayne Carrick qui réchappe au massacre et qui à partir de là,… (lire plus)

08/01/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Hormis Star Wars - Clone Wars, rares sont les BDs de Star Wars qui sont vraiment de qualité à mes yeux. Eh bien, Les Chevaliers de l'Ancienne République EST une bonne BD de Star Wars. J'ai cru avoir du mal à m'y faire car le dessin ne me plaisait pas trop au début. Inégal, il alterne des cases très réussies et d'autres au style plus amateur où le dessinateur compte trop sur la colorisation informatique pour donner la profondeur qui manque à son trait. Cependant, je m'y suis fait. Et lors du chapitre vers la fin où un autre dessinateur prend la relève, j'ai même regretté momentanément le changement de style, et cela non pas parce que l'autre est plus mauvais (quoiqu'il soit gênant que ce second dessinateur change complètement le visages de plusieurs personnages, notamment celui du héros lui-même). Mais plutôt que le dessin, c'est surtout le scénario qui est bon. Soyons honnête, si j'ai voulu lire la BD au départ c'est parce que j'ai adoré les jeux vidéos Kotor (Knights of the Old Republic), que j'ai appris que l'action de la BD se passait, comme le début du jeu, sur Taris et qu'on retrouvait des lieux et personnages du jeu. Et c'est vrai que c'est vraiment sympa de retrouver des visages et endroits connus, sans que cela puisse être aucunement gênant pour quelqu'un qui n'a pas joué au jeu de ne pas les connaître auparavant. Outre ces références, le récit est bon et prenant. Les personnages sont vite attachants. On est vraiment happé par l'intrigue et par l'action, désireux de savoir ce que deviendra le jeune héros et comment résoudra-t-il l'épineux problème dans lequel il a été jeté malgré lui. En outre, une petite dose d'humour rend les évènements plus humains que dans d'autres récits de Star… (lire plus)

07/03/2007 (MAJ le 08/04/2009) (modifier)
Par Chalybs
Note: 3/5

Cette série est pour le moins perturbante voir dérangeante quand on l'aborde sans autre forme de procès. J'ai adoré les films de Lucas, j'adore l'univers de StarWars mais j'avoue ne m'être jamais renseigné plus auparavant sur le reste de l'univers. Grâce à un ami qui vient de me prêter quelques romans au format poche (se déroulant après les films) et grâce à ces BDs/Comics, merci Monsieur Delcourt, je tiens enfin l'occasion d'enrichir ma culture de l'avant l'épisode 1. Et c'est là que ça devient perturbant. Premièrement, contrairement au roman qui se déroulent peu de temps après l'épisode 6 et où l'on retrouve nos héros fétiches, contrairement à Star Wars - Clone Wars qui se déroulent en plein milieu des épisodes connus, ici point de cela et nous voilà projeté à une époque où même l'ancêtre Yoda avec ces 800 ans passés n'était même pas né… Tous mes repères ont donc disparu… Pire que cela, les anciens Maitres Jedis semblent étrangement flirter avec le coté obscure. Puisque je ne connais pas cette période de l'histoire de StarWars, comment savoir si ce sont des déviants ou si à cette époque tous les jedis étaient borderline ? Voilà, je n'ai pas trop su par quel coin de la BD l'attraper afin de ma plonger dans l'ambiance radicalement perturbée et perturbante. Pour autant, sorti de cet aspect propre aux Jedis et à leurs jeunes padawans, l'univers et vite reconnaissable. Nous retrouvons en environnement riche et varié, aux multiples aliens avec leurs multiples caractères, nous retrouvons les contrebandiers, nous retrouvons une organisation politique complexe mais aisément appréhendable. Tout cela porte en fait, l'essentiel de ce premier tome : le scénario. En y retrouvant tout les ingrédients de StarWars, l'humour d'un Solo qui faisait défaut dans la série Star Wars - Clone Wars est… (lire plus)

04/11/2008 (modifier)
Par LeVellave
Note: 4/5

Critique des tomes 1 & 2. Dessin : 4 dessinateurs dont deux principaux Brian Ching et Dustin Weaver. Là aussi du très bon dessin, fait avec passion et avec grand soin. Les deux dessinateurs sont bons. Avec une petite préférence pour Ching. Un petit mot pour les deux autres dessinateurs Travel Foreman (beurk pas beau) et Harvey Tolibao (sympa et rigolo). Scénario : Très bon scénario. Intrigant et passionnent. Rien à redire. Enfin, si un petit très. Sur certains passages, j'ai du mal à comprendre ce qu’il se passe. Il y aussi parfois des références qui sont un peu obscures et que le commun des lecteurs ne comprendra pas.

08/07/2008 (modifier)
Par Chelmi
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Chelmi

"Star Wars - Chevaliers de l’ancienne république" ou le Jedi fugitif... L’univers de Star Wars continue de s’étendre. Miller fait un bond de 4000 ans en arrière, plus précisément 3964 années avant Un nouvel Espoir. Il y raconte la fuite et la recherche de justice d’un padawan pas très doué de prime abord, Zayne Carrick, accusé à tord d’avoir massacré ses amis. A travers cette quête, l’auteur nous fait remonter au plus près de l’origine du conflit entre l’ordre Jedi et les Sith. C’est un excellent scénar avec une intrigue très prenante, de bons personnages, de l’action et un zeste d’humour. De plus, pas la peine d’être un fan de Star Wars, c’est accessible à tous. Autre point positif, on est loin du manichéisme primaire : bons / méchants, qui plane au dessus de la saga, surtout du côté des maîtres Jedi... (Je n’en dis pas plus !). A l’image de Star Wars - Clone Wars, c’est un collectif de dessinateurs (Ching, Foreman, Weaver, Tolibao, ...) qui illustre la série. Je trouve cette équipe un peu en-deçà de celle de Clone Wars. Les expression des visages sont parfois bizarres, surtout au niveau du regard, et le fond de certaines cases trop vide à mon goût. Je chipote un peu, ça reste très correct. Le découpage et la mise en scène sont bons, c’est très agréable à lire. Je pense aussi que les dessins souffrent beaucoup de la comparaison avec Clone Wars. Pas forcément simple de passer derrière... Les couleurs informatiques de Atiyen sont de bonne facture. Elles sont travaillées juste ce qu’il faut sans tomber dans la surenchère. Elles collent bien à l’univers Star Wars et ont l’avantage de ne pas faire dans les tons pétants et brillants très à la mode ces derniers temps dans le comics. Après… (lire plus)

19/03/2007 (modifier)