Léonard

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 65 avis)

Léonard est bien sur l'immensément talentueux Léonard de Vinci (ou plutot devrais-je dire une caricature). Léonard inventeur de génie, crée sans cesse de nouvelles choses totallement inimaginables pour son époque. Dans sa tâche il est assisté par un disciple (malgré la volonté de ce dernier) gaffeur et maladroit à souhait.


Achille Talon magazine Albums jeunesse : 10 à 13 ans Léonard de Vinci Pif Gadget Séries fleuves

Léonard commence toujours la journée de bonne heure. Pour marquer ce début de journée, il se sent obligé d'aller réveiller son disciple (très parresseux fainéant soit dit en passant) en hurlant le très fameux "DEBOUT DISCIIIIIPLE!" Le disciple assiste donc malgré lui son génie de maître car il sert la science et c'est sa joie :) Le génie établi les plans, et le disciple cloue, scie, ponce, frotte, ... La maison du génie est égallement habitée par un chat (Raoul) qui est très philosophe et par une souris (Brisbette) elle aussi amateur de belles reflexions! Un autre acteur, est un crâne! oui un crâne en exposition qui lui aussi fait des remarques très pertinentes. Lorsque la géniale journée de notre génie touche à sa fin, Léonard est content, le disciple est exténué et couvert de bandages en tout genre. Mais on se trouve toujours face à une invention merveilleusement réalisée et le plus souvent totalement décalée par rapport à l'époque où ils vivent.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1977
Statut histoire Strips - gags 54 tomes parus

Couverture de la série Léonard © Le Lombard 1977
Les notes
Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 65 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

18/09/2001 | Alix
Modifier


Par Charly
Note: 4/5
L'avatar du posteur Charly

J'ai lu la bande dessinée "Léonard" et je lui donne une note de 4/5. Pourquoi ? Eh bien, c'est simple : j'ai beaucoup ri ! Les gags sont ingénieux, les personnages attachants, et l'humour est bien dosé. J'ai particulièrement apprécié les inventions farfelues de Léonard et les réactions du disciple. Si vous cherchez une BD légère et divertissante, je vous la recommande chaudement.

30/06/2024 (modifier)
Par karibou79
Note: 3/5
L'avatar du posteur karibou79

3.5 Tant d'albums marchant inlassablement sur le même principe: un inventeur de génie teste sa nouvelle invention sur son esclave-disciple qui rechigne puis subit l'échec. Et même si les habitants du bourg grognent parfois à la porte de cet atelier explosif, ils seront quittes à en reprendre une couche pas longtemps après. Ca pourrait être redondant (ça l'est en fait) mais les inventions étant si diversifiées et l'ambiance si bon enfant qu'on est toujours sûr de passer un bon moment. Si tous les gags ne font pas, il en aura toujours quelqu'uns qui marcheront par album. Si les personnages secondaires récurrents (le chat ou le crâne par exemple) n'évoluent pas, ils meublent joyeusement les scénes à l'instar de la Coccinelle de Gotlib. Et puis il y en a d'autres qu'on revoit avec plaisir comme le chevalier teutonique et son casque modulable. Bref de bons moments de lecture. Si acheter l'intégralité ne fait aucun sens, en avoir 2-3 dans sa bibliothèque pour les enfants de passage fera des heureux.

19/05/2023 (modifier)
L'avatar du posteur Tomdelapampa

Ouah 53 albums au compteur !! Je serais curieux de savoir si des personnes possèdent la collection complète. Pour ma part je me suis contenté que de quelques albums dans ma prime jeunesse. J’en garde un bon souvenir, j’aimais bien le principe de ce Génie inspiré d’un célèbre inventeur et de ce disciple gaffeur. Les gags sont hyper redondants et fonctionnent tous sur le même schéma, à savoir la réalisation et le test des illuminations de notre Léonard, qui se soldent systématiquement par un échec. Malgré une trame étirée jusqu’à plus soif, je trouve l’ensemble plutôt sympathique et bien mis en images par Turk, qui arrive à bien faire ressortir l’humour avec son trait rond.

15/03/2023 (modifier)
Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Je me souviens assez bien de quand j'ai commencé à lire Léonard : j'étais en primaire, et j'avais tout de suite beaucoup aimé. Une bd drôle qui ressemblait à celles que je lisais déjà mais que je ne connaissais pas, et qui avait plein d'albums, c'était le top. J'en ai donc emprunté quelques-unes puis, au cours de ma carrière de lecteur; j'en ai relu au fur et à mesure par ci par là. Cette lecture peu assidue mais continue fait que je ne me suis jamais lassé de notre bon génie. Certains gags, surtout des premiers albums, sont assez drôles, et même si je n'aime pas trop les souffre douleurs dans ce genre de bas, il y a un côté vieux couple que j'aile bien dans le duo génie/disciple. Ce dernier en voit de toutes les couleurs mais il est indispensable à Léonard, qui lui fait subir tout et n'importe quoi même pas par méchanceté, mais parce qu'il en a besoin. Le personnage de Léonard, qui est hautain et arrogant, m'a toujours fait rire, et pour le coup le dessin y est pour beaucoup. Turk a toujours réussi à merveille à donner à son génie ce petit air supérieur et sur de lui, et certaines cases sont tout simplement drôles et se suffisent à elles mêmes. Une autre réussite de la bd, c'est les personnages secondaires, dont le chat et la souris qui m'ont toujours bien fait marrer. Evidemment, côté négatif, on retrouve la répétition des gags, et le fait que certains soient inégaux : il y en a des vraiment drôles et des tout justes moyens. Mais dans le genre, Léonard est un bin cru, une bd idéale pour les enfants, où pour mettre dans les toilettes : un gag de temps en temps, sans abuser et, comme moi, vous continuerez à apprécier Léonard.

17/11/2021 (modifier)
L'avatar du posteur bamiléké

Il faut reconnaitre à Turk et Zidrou une imagination digne du Maître Léonard. Trouver autant d'inventions quelquefois bizarroïdes pour magnifier le talent du génial Toscan, il est probable que ce dernier en rit dans sa barbe. Les auteurs rendent ainsi avec humour un hommage à l'un des plus grands génies de l'histoire de l'homme. Un concentré d'art, de pensée et de progrès. Ce que je trouve drôle dans la série, outre des gags réussis, c'est que le progrès nous saute souvent à la figure. Ce n'est pas le disciple, image d'une humanité souffrante et consommatrice un peu malgré elle qui dira le contraire. Mes enfants aimaient beaucoup cette série, perso je n'étais pas trop fan (d'où ma note moyenne). J'aime bien ce que je connais du travail de Zidrou mais je n'accroche pas aux personnages dessinés par Turk. De plus je trouve les personnages secondaires assez limités ce qui oblige à une relation quasi exclusive entre Léonard et le disciple. Heureusement l'introduction de la petite impertinente Mozzarella peut diversifier les situations de gags. Une lecture bien récréative pour presque tous car voir un disciple en charpie peut ne pas convenir aux très jeunes.

15/11/2021 (modifier)
Par Cacal69
Note: 3/5
L'avatar du posteur Cacal69

Si vous êtes amateurs de burlesque, d'anachronismes et de jeux de mots, cette série humoristique est pour vous. Les albums regroupent plusieurs histoires courtes, toutes sur le même schéma : le génie Léonard invente et son disciple subit. L'univers ne s'arrête pas à nos deux protagonistes, toute une kyrielle de personnages secondaires truculents gravitent autour d'eux : Raoul le chat, Bernadette la souris, Yorrick le crâne et Mathurine la bonne. Et une toute nouvelle, Mozzarella la fille adoptive de Léonard. Je ne suis pas un adepte d'humour en bd, mais Léonard est l'exception qui confirme la règle, je souris (le verbe, pas Bernadette) toujours autant après chaque relecture. Le dessin de Turk est clair et colle parfaitement à ce genre de bd. Je conseille la lecture, surtout les vingt premiers albums, après cela devient un peu répétitif. Note réelle : 3,5

18/07/2021 (modifier)

Une série d'humour classique d'un niveau honnête. En tout et pour tout, j'ai dû lire les trente-six premiers tomes en bibliothèque. Le concept est un peu répétitif : Léonard invente, et son disciple subit. Il est développé tout au long de la série sans forcément beaucoup de génie mais avec du savoir-faire, d'autant plus que les dessins de Turk sont vraiment très sympathiques. Toutefois, la redite s'installe clairement à partir du vingt-cinquième tome, ce qui fait tout de même vingt-quatre tomes d'inventivité ! Je ne conseille pas l'achat, car on s'en lasse vite, mais c'est donc clairement dans les vingt-quatre premiers tomes de la série qu'il faut piocher si on veut en extraire le meilleur. Parlons-en, du meilleur. Il s'agit des trois aventures en 44 pages dans cette première moitié de la série, à savoir Génie en balade, La Guerre des Génies et Génie en sous-sol. Ce sont vraiment d'excellents albums humoristiques, surtout le tome 10. Je conseille l'achat uniquement de ces trois tomes-là. Pour ce que j'ai lu de cette série, les auteurs ont réitéré le concept de la grande aventure une seule fois par après, dans le tome 29, mais c'était franchement moins bien.

23/09/2019 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Voilà de la BD vraiment très, très bonne. Première raison, c'est qu'elle ne s'essouffle pas, je trouve que tout au long des plus de 40 albums les auteurs ont réussi à nous livrer de la qualité en sachant se renouveler. Seconde raison, les personnages, ce pitoyable Léonard, le génial disciple, le chat Raoul, la servante Mathurine, la petite souris, bref tous possèdent une sacrée personnalité et leurs interactions sont toujours drôlissimes. Les gags font mouche, il y a parfois une mise en abime avec le chat qui renforce le propos. Du tout bon donc que l'on peut relire à l'envi en piochant de ci de là, ces albums se déclinant en histoires courtes d'une ou deux ou trois pages. A conseiller, il faut au moins posséder quelques albums.

29/11/2014 (modifier)
Par Jul
Note: 4/5

Léonard a vraiment fait partie d'une des séries préférées de mon enfance. Avec Gaston Lagaffe, Astérix, Spirou ... Le comique de répétition avec le réveil systématique du disciple (à la pelleteuse ou par d'autres moyens plus tordus les uns que les autres), les inventions farfelues (ou même inscrites dans l'histoire), les dessins parfois hyper techniques (les rouages, les boulons ... ). Tout cela est vraiment jubilatoire. Parfois il y a énormément de détails, c'est très fouillé. Je trouve cette œuvre nettement meilleure que bon nombre de séries comiques pour enfants (du journal de Spirou par exemple). Léonard c'est vraiment le haut du panier. Et c'est toujours très drôle (grâce au personnage du disciple, le looser par excellence, paresseux, amorphe et victime de son maitre). J'ai lu environs 25 albums. Je les aime tous. En particulier les récits longs (La guerre des génies, Génie en ballade ou Génie en sous-sol ). Vraiment très bon et indémodable.

18/09/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette création désopilante du tandem fou Turk/De Groot est comme Iznogoud ou Achille Talon, devenue un must de la série humoristique. Ici, les 2 compères se déchaînent avec encore plus de brio que dans Robin Dubois, en utilisant un ton cartoonesque très Tex Avery, un comique visuel pétaradant et en abusant d'une quantité impressionnante d'anachronismes. Ce qui donne des gags judicieusement étalés sur une planche-gag ou en 2 voire 4 pages, dans un style le plus souvent délirant, aidés par le trait très expressif de Turk qui s'est bien affiné. Pourtant, en utilisant les mêmes recettes à chaque fois, détournées ou ré-adaptées, avec des gimmicks, l'imagination explosive de De Groot fait mouche, on sent que les 2 auteurs sont complètement en osmose sur cette série souvent considérée comme une oeuvre enfantine, alors qu'elle procure autant de joie à un public adulte, j'en sais quelque chose, puisque je l'adore. On a vite compris qu'il s'agit d'une décapante parodie de Léonard de Vinci, où le héros se veut tout aussi créatif que son illustre modèle ; son faire-valoir, le pauvre disciple qui en prend plein la gueule, lui sert à tester ses mirifiques inventions à grand coup d'humour très visuel, dont chaque case est truffée de petits détails savoureux destinés aux lecteurs attentifs. Ce qui est drôle, c'est non seulement la gestuelle de Léonard envers son disciple, mais aussi la création de ses appareils abracadabrants, des machines infernales dont le disciple fait les frais, et des inventions géniales de notre époque comme le chauffage central, qui sont bien-sûr totalement incongrues et inadaptées à ce XVème siècle. On reconnaît là le goût immodéré des auteurs pour les anachronismes, procédé comique fréquemment utilisé dans Robin Dubois qui donnait lieu à des gags d'anthologie. Le logis du génial inventeur est aussi un décor qui fait rire puisqu'il est perpétuellement encombré d'inventions ratées ou inachevées, son atelier est un véritable capharnaüm où traînent une quantité d'outils et de bibelots qui ne servent à rien. A cela s'ajoute le gag dans le gag, avec le chat Raoul (qui subit lui aussi parfois des retombées catastrophiques), une technique déjà habilement employée par Delinx et Godard dans La Jungle en folie (les pies philosophes des bas de pages) et surtout par Gotlib avec sa coccinelle dans Rubrique-à-Brac. Il faut louer l'imagination prolifique des auteurs pour arriver à faire fonctionner une série qui dure depuis 1975, comptant plus de 40 albums comportant à chaque fois dans son titre le mot génie. Alors, si les premiers albums sont en qualité gaguesque ceux qui permettent le plus de se pisser aux culottes, c'est un peu normal sur une telle longévité, et il n'est pas nécessaire d'en acheter plein, 4 ou 5 suffiront pour avoir une approche, mais ne passez pas à côté d'un monument de la BD humoristique.

08/09/2013 (modifier)