Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Roman des Goscinny - Naissance d'un gaulois

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La vie de René Goscinny racontée par sa fille, Anne.


Biographies Documentaires La BD au féminin Profession : bédéiste

Catel rencontre par hasard la fille de René Goscinny qui vient de publier un roman, Anne Goscinny. Celle-ci lui demande de faire une BD sur son père. Elle refuse en disant qu'elle souhaite rester fidèle à son objectif de départ : mettre les femmes en lumière. Mais en y refléchissant, Catel se dit que le scénariste d'Astérix, du petit Nicolas et même de Lucky Luke a de quoi l'attirer...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Août 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Roman des Goscinny - Naissance d'un gaulois
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

16/02/2020 | Canarde
Modifier


Par Canarde
Note: 3/5
L'avatar du posteur Canarde

Grande fan des biographies féminines de Catel (Olympe de Gouges, Kiki de Montparnasse, Benoîte Groult, et Joséphine Baker) et complètement formatée par l'univers de Goscinny dès l'enfance (Le Petit Nicolas, Astérix, Iznogoud et Lucky Luke), coincée dans la gare de Lyon dans l'attente d'un train hypothétique, je tombe sur ce volume, achète un sachet de fruit sec et me trouve un coin de banquette pour entamer la lecture. (pas la peine d'essayer de trouver un sandwich mangeable en ce lieu hostile) 1. La bichromie pastel fait perdre le mordant et l'élégance des tâches du dessin habituel de Catel, la première page est assez parlante, je trouve. 2. Le découpage des chapitres par lieux de vie est aussi absent, et mine de rien, cela manque. 3. Le personnage de la fille de René Goscinny passe assez vite pour une sorte de fille à papa gâtée et agaçante, on se sent de plus en plus exclu des conversations entre Anna et Catel, qui semblent plutôt ressortir de leur intimité. Bref c'est difficile de s'identifier, et l'une des dernières scènes où les familles de Catel et d'Anna se retrouvent à jouer au ballon dans une piscine, devant une maison de maître, ne me semble pas très à sa place. 4. En revanche l'histoire de René Goscinny est chouette, et on regrette que Catel ait farouchement tenu à mettre une fille en regard de Monsieur Goscinny pour une raison politique, même louable. (montrer que de grands personnages historiques féminins ont réellement existé et changé le monde, eux aussi) La consistance des deux personnages (père et fille) en pâtit. Les épisodes les plus récents de la vie de Goscinny sont un peu éludés, l'évolution de Pilote par exemple, les rapports avec Gotlib, ou d'autres...

16/02/2020 (modifier)