La Révolution Pilote - 1968-1972

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Un véritable documentaire à valeur historique sur la revue qui a révolutionné la BD : Pilote.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide BD Reportage et journalisme d'investigation Documentaires Pilote Profession : bédéiste

Un véritable documentaire à valeur historique sur la revue qui a révolutionné la BD : Pilote. Pilote, le premier magazine BD « pour adultes », a révolutionné le monde de la bande dessinée grâce au génie de son rédacteur en chef, René Goscinny. Ce succès est également dû aux auteurs talentueux qui y collaborent durant la période décisive et mouvementée de 1968-1972. On y retrouve Gotlib, Fred, Druillet, Mandryka, Bretécher, Giraud... C'est ce monde-là qu'Éric Aeschimann, journaliste au Nouvel Observateur, et Nicoby nous racontent à travers leur regard éclairé sur la bande dessinée moderne. Eric Aeschimann et Nicoby se sont associés pour nous offrir un superbe documentaire très complet sur pilote, la revue qui a révolutionné la BD.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Janvier 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Révolution Pilote - 1968-1972
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/04/2015 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Contrairement à Ro, je connaissais les événements de cette époque du journal Pilote (la réunion où plusieurs auteurs font un procès à Goscinny, les relations difficiles ensuite entre Goscinny et certains auteurs comme Gotlib). C'est vraiment une époque fascinante. C'est intéressant de voir décrire ces conflits entre auteurs même si ce qui est arrivé à Goscinny est tout de même assez triste. J'ai bien aimé voir les différentes versions de certains auteurs de l'époque et on sent vraiment les émotions des auteurs. Franchement, je savais déjà en gros ce qui s'était passé, mais cela ne m'a pas du tout dérangé et j'ai lu cet album du début jusqu'à la fin totalement captivé comme si je venais de découvrir pour la première fois l'histoire du magazine Pilote. Le dessin est excellent et j'adore les couleurs.

16/08/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Cela commence par une envie, celle d'Eric Aeschimann, écrivain, journaliste et fan de BD, de fouiller l'histoire du journal Pilote et de comprendre ce qui l'a transformé d'une publication pour adolescents à un journal bien plus mature et innovant qui va révolutionner une grande partie du monde de la bande dessinée avant de disparaître, tandis que ses auteurs se dispersaient dans de nouveaux projets et d'autres journaux créés par eux-mêmes. Cela s'est passé entre 1968 et 1972, à l'époque où des géants de la BD étaient harmonieusement assemblés dans les pages du journal, des noms célèbres tels que Gotlib, Giraud, Druillet, Mandryka, Fred ou Bretécher. L’événement déclencheur de cette révolution artistique est probablement une réunion clé ayant eu lieu durant l'été 68 où des dessinateurs s'en sont pris violemment à René Goscinny, fondateur et rédacteur en chef paternaliste mais génial de Pilote. Pour comprendre ce qu'était le journal Pilote à l'époque et découvrir de l'intérieur ce qu'il s'est passé exactement, Eric Aeschimann décide d'aller interviewer sur ce sujet spécifique les dessinateurs de l'époque. Pour cela, il va s'associer avec Nicoby pour qu'il mette en image, dans une BD où les deux auteurs se mettront eux-mêmes en scène, la façon dont ces interviews se sont déroulées, ce que les paroles des grands noms de l'époque ont évoqué pour eux et les réflexions qui en ont découlé. L'album se scinde en 6 chapitres, pour autant d'auteurs rencontrés, ou manqué de peu dans le cas du regretté Giraud. Chaque entretien est mis en scène pour faire ressentir les émotions et les interrogations d'Aeschimann et Nicoby face à des personnages aussi célèbres du 9e Art et à ce qu'ils leur apprennent des événements de l'époque. Outre le côté instructif, il y a aussi une vraie émotion qui se dégage du récit et une part d'humour dans la mise en scène. Moi qui n'ai quasiment jamais lu de journal Pilote en tant que tel, j'ai une vraie affection pour le microcosme de ses auteurs que j'ai pu découvrir par le biais de la Rubrique-à-Brac ou d'Achille Talon qui les mettaient régulièrement en scène et reflétaient l'atmosphère de l'époque. Les voir ainsi "en vrai" parler d'eux-mêmes et de ce qu'il s'est passé à l'époque est assez touchant. Mon seul regret est de n'avoir pas davantage de détails sur le vrai du faux de cette fameuse réunion de 68 ("celle où ça a bardé !") car les témoignages des différents auteurs ne se recoupent pas parfaitement et aussi parce que si j'ai bien compris, j'ai l'impression qu'il y avait très peu de vrais dessinateurs de Pilote face à Goscinny : mais alors qui étaient les autres ? Une lecture documentaire très intéressante, amusante dans la forme et touchante dans le contenu. Elle m'a donné furieusement envie de relire les œuvres de auteurs de l'époque et me fait regretter encore plus la disparition de nombreux grands artistes, Goscinny en tête.

09/04/2015 (modifier)