Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yu-Gi-Oh !

Note: 2.09/5
(2.09/5 pour 11 avis)

Yugi est un jeune lycéen possédant un étrange puzzle qu'il trimbale partout avec lui. Un jour, il parviendra à le faire et découvrira l'immensité de son pouvoir...


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Jeux de cartes Nekketsu Shonen Shueisha

Yugi est le souffre douleur de deux étudiants de sa classe mais après les avoir sauvés, il s'attirera leur amitié et découvrira le secret du puzzle millenium qui lui permettra de réveiller un deuxième Yugi qui possède de biens étranges pouvoirs. Mais ce second Yugi est surtout un expert dans un étrange jeu de cartes et quand son grand-père se fera enlever par le champion du même jeu, notre jeune héros devra faire preuve de débrouillardise et de tout son savoir faire en la matière pour sauver son grand-père mais aussi ses amis. Mais il devra aussi arriver à contrôler son double qui ne se laissera pas marcher sur les pieds et qui tient vraiment à gagner.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1998
Statut histoire Série terminée 38 tomes parus
Couverture de la série Yu-Gi-Oh !
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

22/07/2002 | Katerine
Modifier


Par Thobias
Note: 2/5

Quand j'étais jeune ado j'adorais feuilleter ce manga dans les magasins pendant que ma famille faisait les courses. Je les ai tous lus comme cela et je n'ai jamais recommencé ma lecture depuis. Rentré chez moi je recopiais les cartes du jeu que j'avais mémorisées et j'y jouais avec des bouts de papier. Que me reste-il de ces souvenirs de jeunesse? Que Yu-Gi-Oh doit justement se limiter à un public de jeunes ados. Rien n'est vraiment approfondi : les personnages ont très peu de psychologie (à part peut-être Pegasus qui a quand même un background), les duels sont extrêment répétitifs (Yu gi a-t-il fait une seule partie sans Le magicien des ténèbres) (La carte clé est toujours piochée au bon moment alors que Yugi est sur le point de perdre), et le jeu en lui même n'est pas passionnant (Magic the gathering est un milliard de fois mieux). Cependant la partie duel sur l'île de Pegasus est agréable à suivre (le début et la fin du manga étant sans intérêt) certains decks à thème sont bien foutus (je pense au jeu Harpy lady de Maï en particulier) et la bonne idée qui fait l'intérêt de cette série de mangas c'est l'apparition des cartes qui sont jouées sur une sorte de terrain de jeu. En fait j'aimerais qu'on refasse ce manga mais à partir du jeu de carte Magic et avec des persos plus chiadés.

24/05/2014 (modifier)
Par gruizzli
Note: 1/5
L'avatar du posteur gruizzli

Bon, maintenant que j'ai bien entamé les BD que j'aime, parlons des autres ! Alors, que dire de cette BD .... Beaucoup de choses en fait. Déjà, on va commencer simplement : le dessin. Assez peu agréable (que des angles), parfois embrouillé avec des traits partout (on se croirait dans un duel de sabres alors que c'est juste le vent qui souffle ....), qui contribuent à rebuter l'œil (faut avouer que c'est parfois super agaçant). Sinon on peut noter un effort au niveau des visages, mais bon, ça casse pas trois briques à un canard. Ensuite, je dirais qu'un point assez sympa dans le manga c'est la psychologie des persos, qui sans être très fouillée varie quand même et est parfois sympathique, dans quelques cas bien pensée, mais dans l'ensemble, c'est pas transcendant non plus ! Voyons, que reste-t-il ? Le nombre de tome ? 38 pour un manga, c'est quand même super long ! Y a intérêt à ce que le reste suive. Bon, ben tout à été dit, on peut aborder enfin le gros point noir (oui, c'était pas encore le pire) : le scénario. J'avoue clairement : je ne cours pas après la crédibilité des scénarios de manga pour ado (je veux dire, entre DBZ où le mec explose une planète du bout du doigt ou Naruto où le mec est aussi balèze que le gars qui à vingt ans d'entrainement après .... quelques mois d'entrainements ......) mais je demande quand même parfois des limites, surtout quand l'humour est loin d'être le pilier du manga. Et bien là, c'est tout bon ! Les premiers tomes sont sympathique, avec un côté double du héros, le méchant et le trop gentil (en fait après c'est deux gentils seulement) et plein de jeux. C'est amusant, on suit en se demandant un peu ce qui va arriver. De mon point de vue c'est le meilleur. Et puis, arrive le jeu de carte .... Là c'est carrément l'anarchie ! Entre le mec qui à des combos de fou qu'on connaissait pas la case d'avant, qui sort des nouvelles cartes qu'il n'utilisait pas le match d'avant -à croire qu'il aime sortir les cartes pourries quand le combat le vaut pas ... Un peu maso ou alors con- qui tire la carte toujours pile au moment .... Les cartes en projection holographique en 3D qui s'anime (oula, sacré machine), puis ensuite pareil mais avec une petite planchette marchant à pile (je veux savoir la marque !) ... Les mecs qui combattent dans la rue (sans que ça circule d'ailleurs) sans gêner les passants (qui aiment bien regarder ...), dans les aquariums, sur un zeppelin à 2.000 m d'altitude (là, j'avoue que je trouvais ça un peu tordu), dans une tour sur une île achetée par un gars trop riche qui fait ça pour prouver qu'il est le meilleur (et qui explose d'ailleurs. L'île, pas le gars !) On rajoute aussi des cartes que si tu les joues tu meurs (non, pas virtuellement, réellement), des gars qui gueulent les noms des combattants en permanence (en un duel, j'ai compté 8 "Yugi", et il dure trois tours ....) a tel point qu'on se marre quand il le dit .... Non, je reconnais des points intéressants : le côté égyptien, les objets millénaires et leurs mystères (en fait pas assez approfondi je pense), quelques bonnes idées dans les personnages ... Mais face au scénario qui devient de plus en plus invraisemblable au fur et à mesure, on décroche allègrement. De toute façon, l'un va gagner par une combinaison trop-de-la-mort-qui-tue-sa-mère qu'on n'avait pas vu l'épisode avant. Et ainsi de suite tout au long. De toute façon, il ne se passe pas grand chose d'autre que les combats (et les "yugi"). Je pense que jusqu'au tome 15 ça passe encore, mais après c'est vraiment trop invraisemblable pour que ça passe (notez que l'enfermement du papy dans la télé c'est aussi tordu). Bon, ben voila, je crois que j'ai dis l'essentiel : une série qui avait quelques bons atouts à proposer, qui peut parfaitement se lire si vous avez 4 heures et beaucoup d'argent à perdre (on peut aussi l'emprunter) mais qui lasse vite et qui est malheureusement répétitive ! C'est bête, le départ aurait pu être mieux exploité. Je rajoute les quelques pathétiques tentatives d'humour (surtout au tome 1 ....) qui donnent en fait le sentiment que l'ensemble est plus destiné à se faire du fric qu'autre chose. Un 1/5 pour les raisons sus-citées, et un achat vivement déconseillé. Regardez plutôt l'anime sur Youtube, c'est du même gabarit (avec des doublages hilarants en prime).

13/12/2011 (modifier)

Alors, Yu-Gi machin, j'ai connu ça au tout début, quand un copain me les prêtait. J'ai dû en lire entre 6 et 8 tomes (je ne me souviens plus bien), et j'ai abandonné en faisant bien comprendre à mon "fournisseur" que c'était de la bonne grosse daube. Ayant connu l'ascension des jeux de cartes à collectionner (Magic, L5R et autres de la grande époque), la platitude de l'univers et de la résolution des combats m'ont passablement ennuyés (tout est presque prévisible, sans aucune tension, rien, plat, nada, queutchi, nul). À noter que le jeu de cartes pur (sans l'histoire à la con tout autour) est potable, bien que de très loin inférieur à ses prédécesseurs. Par contre, je conçois parfaitement que ça plaise beaucoup aux jeunes, même si dans le style shonen ce titre n'a vraiment pas grand chose pour lui (que ce soit le scénario basique, ou le dessin potable mais bien trop formaté). En bref : vite on oublie, et on se relit du vrai bon shonen à la Dragon Ball.

13/02/2010 (modifier)
Par Belhou
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Voilà la première série manga que j'ai lue. Yu-Gi-Oh! est une véritable formule magique, et a bouleversé toute une génération ! Tout y est ! Action, magie, émotion... Ce manga est tout simplement excellent, et ne s'est jamais essoufflé, même en 38 tomes (plus un hors série). La série se compose de quatre parties: Le commencement: Yugi apprend à contrôler son double et affronte plein de brigands. Le royaume des Duellistes: Yugi, afin de libérer son grand père, se rend sur l'île des duellistes pour y affronter Pegasus, le méchant le plus légendaire de la série ! Battle City: Un grand moment de la BD manga ! Le plus long cycle de la série et le plus célèbre ! Yugi affronte Marik, possédé par sa haine. Le Roi Yugi: Un cycle exceptionnel ! Yugi se rend 5000 ans en arrière afin de retrouver le nom du Pharaon, et de vaincre le puissant Zork Nécrophédius ! Un chapitre sanglant ! Il y a également eu un dessin animé avec 6 saisons (dont deux cycles ajoutés: Le Monde Virtuel de Noah et le Sceau d'Horycacle), plus un film brillantissime sorti en salles en fin 2004. Bref, ce manga est tout simplement génial et cultissime ! Le fait d'explorer le monde des jeux est également très original ! A acheter les yeux fermés !

26/01/2010 (modifier)

Bof! Un dessin pas tip-top (mais pas horrible non plus) pour des histoires particulièrement chiantes… d’accord, l’univers des cartes est bien développé, mais ça tourne en rond, très répétitif, et l’intrigue principale traîne en longueur. Et puis je ne trouve pas les personnages intéressants. On nous sert à la louche l’éternelle rengaine sur le surpassement de soi, qui passe bien sûr par la confiance en soi, mais aussi en ses compagnons. En gros, un pour tous et tous pour un! Assez nase, en fait :(

11/08/2002 (MAJ le 31/03/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je lis rarement des mangas mais j'ai fait un tour dans la bibliothèque de mon fils où figurent quelques "Yu-Gi-Oh!". Je suis assez surpris de la différence entre le dessin animé (qu'il m'arrivait de suivre avec mon fils et que je ne trouvais pas si mal) et cette série bd qui fait pâle figure à côté. C'est une mauvaise exploitation de l'image même de ce phénomène. Trop commercial, trop convenu. On peut regretter surtout l'absence de fluidité entre les scènes qui fait cruellement défaut. Je n'arrive pas à suivre le cheminement de l'histoire. Une vraie déception ! Dans le genre "cartes au pouvoir magique", la lecture des Arcanes et Arcane Majeur suivi de L'Histoire Secrète m'a beaucoup plus passionné.

14/12/2007 (MAJ le 14/12/2007) (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'avais entendu parler du phénomène Yu-Gi-oh! et j'ai voulu voir de quoi il en retourne. J'ai vu quelques épisodes de l'anime et j'ai trouvé ça bof. Un autre trip à la Pokémon, mais avec des cartes au lieu d'animaux bizarre. Sauf que j'ai su aussi qu'il y avait un manga. Alors je suis allé à la bibliothèque les emprunter. Je ne me doutais pas alors que j'allais avoir droit à l'un des scénarios les plus répétitifs que j'ai lu ! Tout d'abord, au début, il n'a pas de cartes, mais seulement un étudiant-justicier et sa bande d'amis qui se retrouvent toujours face à un gros méchant qui veut leur faire du mal. Alors notre étudiant-justicier lance un défi de jeu au méchant et finit bien sûr par gagner. Par la suite, on a droit à l'entrée des cartes Yu-Gi-Oh! qu'on a vues si souvent à télé. Là ce n'est qu'une suite de duels avec des cartes qui font invoquer des monstres et c'est un peu moins répétitif par moments. Les personnages sont insignifiants et on ne s'attache pas à eux. Par contre, j'aime bien les dessins que je trouve dynamiques et accrocheurs. Si l'auteur avait autant peaufiné le scénario que le dessin, "Yu-Gi-Oh!" serait un bon manga.

14/12/2007 (MAJ le 14/12/2007) (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai franchement eu du mal à la lecture de cette série. Je l'ai empruntée en me disant que j'y retrouverais peut-être une portion de ce que j'aime dans la plupart des Shonens, mais franchement non, presque tout le contenu de Yu-Gi-Oh! me déplait. Côté dessin, il n'y a rien à dire : c'est du manga classique, propre sans être original. Le fait que Yûgi soit dessiné sans nez et avec de gros yeux qui louchent dans les premiers tomes m'exaspérait un peu mais on s'y fait (on oublie pas, on vit avec, comme le dit la grande poète romantique). Côté scénario, maintenant, c'est franchement puéril. J'ai été surpris de voir que les premiers tomes ne parlaient pas directement du jeu de cartes Yu-Gi-Oh! dont j'entendais tellement parler et que je voyais à la télé. En réalité, Yûgi, grâce à son Puzzle Millénaire, se transforme en Roi des Jeux, mais de tous les types de jeu (jeux de dés, jeux avec un couteau, "Magic the Gathering"-like, jeux de foire, tamagotchis, et autres jeux plus spécifiques...), et c'est avec ses jeux qu'il devient un super justicier qui va punir tous les méchants. Les scénarios au départ sont ultra-répétitifs, c'en est même franchement lourd : Yûgi et ses amis sont de gentils collégiens, mais voilà un ou des gros nouveaux méchants qui veulent les racketter/arnaquer/tabasser/défier, Yûgi et ses amis se prennent des coups jusqu'à ce que la goutte fasse déborder le vase et apparait alors Super-Yûgi (le mec super pédant et sûr de lui) qui balance son habituel "je vais te proposer un jeu que tu ne pourras pas refuser", le méchant (le con) accepte évidemment, et vlan avec ses super-pouvoirs ludiques, Super-Yûgi fait perdre le méchant (parfois même en trichant) et le voilà bien puni : bouh ! Et ça recommence... Alors en plus, j'ai trouvé que ces histoires suintaient bien souvent d'une forte charge de violence et de frustration. Les relations entre gens sont des relations de défis sans arrêt, ou des tentatives de profiter du plus faible, de le frapper avec joie : j'ai trouvé ça assez malsain. Et puis quand Super-Yûgi vient punir les méchants, on sent vraiment la frustration du gars qui a été embêté dans sa jeunesse et rêve de se venger en faisant souffrir ses ennemis. Et puis, il y a des répliques formidables : "Celui qui froisse l'âme d'autrui finit par se brûler !", "si tu avais eu plus de respect pour tes baskets, tu aurais peut-être gagné...", etc... C'est tellement ridicule qu'on dirait du second degré, mais à la lecture, même en prenant ça au second degré, ce n'est pas drôle tellement ça a l'air de se prendre au sérieux. Ce n'est qu'au bout de quelques tomes qu'apparait le jeu de Yu-Gi-Oh! bien connu. L'histoire se résume alors en une suite de défis et de combats à base de cartes à jouer, d'invocations de monstres hétéroclites et de tours de magie cartomancienne. Le scénario devient un tout petit peu moins répétitif (disons que la fréquence de répétition n'est plus d'une histoire identique au jeu près à chaque épisode mais que le tout est un peu plus suivi et un tout petit peu plus prenant) mais il ne s'élève toujours pas au dessus du niveau de cours de récréation. Ceci étant dit, j'ai pu noter tout de même une qualité chez l'auteur : il réussit à captiver légèrement son public quand il traite de matchs de jeu de cartes. On se prend parfois presque facilement au jeu et à l'envie de voir quelle carte va sortir au prochain coup pour contrer les attaques vicieuses de l'ennemi. Il y a donc quelque chose que je juge un peu réussi dans cette série. Mais pour tout le reste, je trouve les histoires puériles, un peu malsaines, inintéressantes, pas originales et je déconseille donc la lecture même aux plus curieux.

07/09/2004 (modifier)
Par Thorn
Note: 2/5

(Je n'ai lu que les deux premiers tomes) Mouais... je suis franchement pas convaincue par ce manga. La plupart de ses aspects sont très très classiques, et plutôt moins bien traités qu'ailleurs (je pense au dessin, à la trame générale de l'histoire, aux relations entre personnages). Quant à ce qui pouvait se révéler un peu original, à savoir des combats par jeux interposés, c'est finalement tout aussi décevant : très répétitif (à chaque fois, hop il sort un jeu, gagne par chance ou magie (bon là j'exagère, il y a une ou deux fois où il s'en sort par une astuce, mais ces rares passages corrects sont noyés dans la masse), et hop, une terrible punition s'abat sur le méchant). La première fois ça paraît intéressant comme concept, mais à force... :( Et puis même si les jeux varient, je m'attendais à voir plus exploités de vrais jeux, alors que là ce n'est pas le cas, dommage.

26/02/2004 (modifier)
Par Perle
Note: 2/5

Bof... Ca commence plutôt bien. Le dessin n'est pas des plus créatifs pour un manga de ce genre mais ça se laisse lire. L'idée de base est originale, les histoires sympathiques, les héros plutôt attachants quoiqu'un peu caricaturaux... Ensuite, ça vire à la pure série de baston sans originalité (à part qu'au lieu des personnages, ce sont les monstres des cartes qui se frittent)... Ajoutez à celà des thèmes ultra-classiques : amitié virile, sens de l'honneur, courage, volonté de se surpasser... C'est bien beau mais malheureusement ça a déjà été traité un million de fois ! A moins d'être un afficionada du shonen, donc, on se lassera très vite.

25/02/2003 (modifier)