A bord de l'Etoile Matutine

Note: 3.32/5
(3.32/5 pour 22 avis)

Librement adapté du roman de Pierre Mac Orlan.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Adaptations de romans en BD Pirates

Un homme sur la fin de ses jours nous fait la lecture du roman de sa jeunesse. Craignant toujours le couperet de la justice, c’est sur le ton du secret de la confidence qu’il nous raconte sa participation, plutôt en tant que témoin, au monde des gentilshommes de fortune du début du dix huitième siècle...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mai 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série A bord de l'Etoile Matutine
Les notes (22)
Cliquez pour lire les avis

23/05/2009 | Miranda
Modifier


L'avatar du posteur eric2vzoul

Il s'agit d'une histoire de pirates, décomposée en courts chapitres qui racontent chacun un épisode de la vie du narrateur. Devenu vieux, celui-ci se penche, non sans nostalgie, sur les divers épisodes, tantôt épiques, tantôt triviaux, parfois navrants de son passé de gamin perdu devenu pirate par hasard. Un récit d'aventure, un vrai ; merci à Riff Reb's de sortir Pierre Mac Orlan des oubliettes ! Certes, les anecdotes sont assez convenues, on a droit à tous les clichés de la vie à bord et des virées à terre de joyeux pirates, les chapitres sont un peu inégaux, et construisent un ensemble décousu, comme les souvenirs d'un vieillard. Mais le style, teinté d'une noire ironie, est enlevé et le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. Et surtout, il y a le découpage nerveux de Riff Reb's, au sommet de son art, qui brille dans cette adaptation du roman, et le met en image d'un trait virtuose excellent lorsqu'il s'agit de rendre les ambiances maritimes. C'est de la fausse couleur, réalisée avec du lavis coloré dans des tons tranchés, qui changent à chaque chapitre, mais qui a la puissance d'un noir et blanc profond. Chaque planche mériterait d'être encadrée. Et surtout, cet album constitue le premier volume de la “trilogie maritime” de Riff Reb's, qui inaugure le meilleur pour la suite : Le Loup des Mers et Hommes à la mer vont confirmer le grand talent de l'auteur.

10/07/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'adore le dessin de Riff Reb's. Quel virtuose du dessin ! C'est un vrai régal pour les yeux ! En revanche, le scénario m'a moins emballé. L'histoire est bonne et la narration dynamique sauf que la seule chose qui fait sortir cet album des milliers histoires de pirates est le dessin magnifique. La plupart des personnages ne sont pas mémorables et certains chapitres m'ont moins intéressé que d'autre. Cela reste une bonne lecture si on aime les histoires de pirates, mais cela ne renouvelle pas du tout le genre.

28/11/2014 (modifier)
Par sloane
Note: 5/5
L'avatar du posteur sloane

Et voilà, on avise, on avise et on en oublie l'essentiel, car oui cette BD est pour moi essentielle. Elle fait partie de mon top 10. Que d'images elle suggère, voilà un récit qui fait voyager. Je vous l'accorde la compagnie n'est pas des plus raffinée, mais quel destin, quelles histoires individuelles. On est assez loin des histoires habituelles où de beaux pirates abordent les navires anglais, ici le quotidien de ces marins nous est décrit sans fard, il nous montre des hommes qui boivent, qui s'ennuient. Un quotidien finalement assez routinier entrecoupé de quelques épisodes marquants mais au bout du compte assez vain. Vers où vont ces hommes? Une hypothétique fortune, l'envie un jour de poser leurs sacs. Dans cette histoire au travers des différentes péripéties, on voit bien que ce qui compte en réalité c'est de naviguer, d'être sur la mer, après le reste importe peu. Le très grand talent de Riff Reb's et avant lui de P. Mac Orlan c'est de nous montrer que ces pirates, ces forbans sont avant tout des hommes, placés certes dans un contexte particulier, et que les actions qu'ils mènent ne sont qu'une fuite en avant. On peut à leur sujet parler de panache mais ce serait oublier la cruauté et le manque de pitié dont ils font preuve. Au talent du conteur vient s'ajouter celui du dessinateur. Quelles planches, mais quelles planches! Peut être parce que je fait du bateau, mais ça parle! (je n'ai pas encore attaqué d'autres voiliers). Case principale de la page 25 et bien d'autres! Tout cela a un grand pouvoir d'évocation. Et puis n'oublions pas ces trognes, les gens sont normaux! Oui alors pour un texte magnifique, intelligemment mis en valeur et pour un dessin et des couleurs juste parfait, je cultissime cet ouvrage. *Je le possède en deux exemplaires, donc un que je prête et je n'ai que de bon retours

22/08/2014 (modifier)
Par Elrik
Note: 3/5

Après avoir découvert Le loup des Mers, je suis un peu déçu car je n'ai retrouvé la même cohérence tout au Long de l'histoire. J'ai trouvé certains passages un peu cliché dans le glauque. Pourtant l'ensemble des dessins est quand même très bien. Une ambiance de pirate cela se laisse lire mais sans plus.

09/06/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai récemment découvert l’œuvre de Pierre Mac Orlan en lisant son très beau roman "L’ancre de miséricorde", et était curieux de découvrir ce que Riff Reb’s avait pu faire en bande dessinée avec l’univers de cet auteur. Au passage, Riff Reb’s, dont c’est le premier album que je lis, voilà bien un pseudonyme qui évoque pour moi un frère de la côte, allez savoir pourquoi… J’ai bien aimé cette histoire et son traitement. Je ne sais ce qu’il a modifié en adaptant le roman d’origine (que je n’ai pas lu), mais cet album est une réussite. Le dessin d’abord m’a plu, la colorisation aussi. Quant à l’intrigue, mêlant aventures picaresques et dérives plus ou moins oniriques, elle est prenante et nous mène du début à la fin assez vite, on ne la lâche pas. Une bonne BD d’aventure, donc, mais pas seulement. Une bonne lecture en tout cas, que je vous recommande.

10/09/2013 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Voilà une bd sympathique mais sans plus. Je ne connais pas l'oeuvre de Pierre Mac Orlan, mais cette adaptation ne me motive pas plus que cela pour lire l'oeuvre originale. Riff Reb's nous entraîne à bord du bateau pirate l'Etoile Matutine, où la vie n'est pas rose tous les jours. L'histoire est racontée par le mousse du navire vers la fin de sa vie, car il sera un des rares acteurs de ce récit à s'en être sorti vivant (la plupart des pirates de l'époque ne devaient pas vivre très longtemps). Je suis pourtant un amateur des récits de pirates, mais à mon avis c'est plus une étude ethnologique sur les pirates du XVIII ème siècle qu'un récit d'aventures sur les forbans des mers. A la fin de ma lecture je me suis demandé où étaient les abordages (le récit se déroule toujours après), les poursuites en mer avec les navires royaux, les combats navals etc... L'auteur nous narre de nombreux aspects de la vie de tous les jours de ces bandits sans foi ni loi dont le but principal est de boire du rhum. Malgré tout ce récit reste agréable à lire, les différentes histoires se lisent bien, rapidement et sans que l'on s'ennuie. Par contre les dessins sont très réussis et les couleurs également. A bord de l'Etoile Matutine reste une bd agréable à lire, mais attention pour les fans de piraterie certains peuvent être déçus par la lecture de ce one shot.

13/02/2012 (modifier)

Belle réussite cette oeuvre. Le monde des pirates est dépeint sans concession. Ils sont durs, violents, poivrots, supersticieux, vénals, menteurs... et leur folie guide leur liberté. C'est un souffle épique qui rugit de ces pages. Que nos vies et notre morale semblent étriquées face à ce déchaînement de vie et de mort.

19/04/2011 (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5

Et dire que je n’avais pas encore avisé ce one-shot ! Le « franchement bien » n’est selon moi pas exagéré. Ce récit de pirates offre tout ce que j’attends de l’aventure : un dépaysement géographique, une aventure rythmée et captivante, et des personnages aux gueules bien trempées… Le récit fait preuve d’une certaine cruauté par moment, ce qui semble logique! Me voilà satisfait de découvrir un récit de pirates un peu plus cru, et laissant enfin apparaître un brin de réalisme dans le caractère des personnages : ils nous font rêver, mais ce ne sont au final que des crapules ! L’aspect graphique est très réussi ; le trait comme la colorisation, tout semble maîtrisé et parfaitement en adéquation avec l’aventure proposée… En conclusion, il s’agit pour moi d’une réelle réussite. Sans hésiter, je vous conseillerais cette aventure, bien que d’autres posteurs semblent plus réservés sur la notation. À vous de voir, si vous aimez le premier chapitre, vous aimerez les autres…

19/06/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Globalement "A bord de l'Etoile Matutine" est une bonne BD. Elle n'a pas réellement de défauts mais elle n'excelle nulle part. Il y a un manque d'originalité dans le récit, au goût de déjà lu. Heureusement la narration et le découpage des chapitres offrent une lecture aisée. Le dessin est beau, fin et précis, mais il devient répétitif sur la longueur. Idéal pour occuper une soirée, il manque le plus qui fait ressortir de la production généreuse. A découvrir, ce one shot est accessible et plaira à beaucoup de monde.

19/06/2010 (modifier)

Mouais ... Joli coup de crayon mais cette BD n'a rien d'immergeant. Ce qui est ennuyeux c'est que tout est "raconté". On ne rentre en fait jamais vraiment dans le sujet et surtout on ne ressent pas l'aventure. Les chapitres défilent comme des anecdotes, et le personnage principal semble lui même avoir a peine vécu cette histoire. En principe j'adore les histoires de pirates. C'est souvent l'occasion de voyager, et la vie en mer permet souvent de pousser les hommes à bout, bon prétexte pour rentrer dans les personnages, aussi abjects soient ils. Mais là on passe plus de temps à terre que sur les bateaux et finalement on s'égare ... dommage

05/06/2010 (modifier)