October Faction

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Cette nouvelle série de Steve Niles (30 Jours de Nuit), un spécialiste des ambiances glauques et fantastiques, est formidablement servie par le talent de Damien Worm, qui rappelle Ashley Wood & Ben Templesmith. October Faction, c’est en quelque sorte la Famille Addams version adultes !


IDW Publishing Nouveautés BD, comics et manga

Fredrick Allan et sa famille sont des chasseurs de monstres à la retraite. Une famille un peu spéciale cependant, puisqu’elle comprend un tueur de fantômes; une sorcière et un mage. Mais parfois… C’est la folie qui sert de ciment à toute une famille, aussi dysfonctionnelle soit-elle…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Novembre 2019
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série October Faction
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

15/11/2019 | LuluZifer
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Bienvenue à Gristlewood. Oh que voilà une très bonne chose! Personnellement je kiffe très fort ce genre de récit et si en plus il est mis en scène par Steve Nile avec au dessin le talentueux Damien Worm, que voulez vous moi je suis preneur. Au dessin donc D. Worm, dont le trait en un poil plus léché fait indubitablement penser à l'excellent Ben Templesmith, nous propose ici des ambiances oppressantes et lugubres à souhaits. Ce dessin demande aux lecteurs un peu d'attention dans le sens où il ne se dévoile que par bribes. Tout se passe dans une pénombre crépusculaire où des silhouettes longilignes évoluent telles des ombres. Certains détails ne se révèlent que peu à peu dans des perspectives bizarroïdes et parfois au détour d'une case surgit un visage de ceux que l'on n'aimerait pas croiser le soir au coin d'un bois, taillé à la hache, forcément, comme maquillé pour un Halloween de déments. Ne pas oublier la belle couverture gothique qui n'est pas sans rappeler la famille Adams. Les choses dites ainsi vous vous attendriez sans doute à un nouveau bête récit horrifique avec un dessin un peu trash. Encore un récit avec des monstres de tous poils, des jets d'hémoglobine à n'en plus finir, bref du slasher de seconde zone pour ados prépubères. Que nenni braves gens, qui dit monstres ne dit pas forcément grosse bêtes poilues et jets de sang. Le monstre ce n'est pas le vampire, la goule, cela peut être quelque chose de bien moins abstrait de plus réel et finalement pourquoi pas vous ? Contrairement donc à l'idée reçue ce récit qui met en scène une famille décomposée chasseuse de monstres, l'histoire n'en oublie pas pour autant l'humour, attention genre second degré, pas de l'humour à la Bigard. Certes cette belle famille cache de sordides secrets mais elle fait front grâce à un scénario malin qui à coup de non dits, de révélations, de courts flashbacks donne aux personnages une véritable épaisseur. Pour ma part une belle découverte, merci luluZifer, j'en connais d'autres qui devraient aimer, donc faites tourner, vivement la suite.

07/12/2019 (modifier)
Par LuluZifer
Note: 3/5
L'avatar du posteur LuluZifer

Steve Niles est un scénariste que tout le monde connait un tant soit peu, je pense, si on aime lire des comics et surtout des comics horrifiques. Il a, entre autres, scénarisé la série 30 jours de nuit au côté du talentueux Ben Templesmith, au design lugubre et terrifiant, qui a à son actif un bon nombre de comics en cours. Et bien évidemment du Spawn avec plusieurs titres à son arc et du Star Wars. Présentement, c’est au côté d’un petit nouveau (à son actif également 3 séries dont Dark soul) qu’il s’accoquine et débute une série assez prometteuse qu’on a la chance de pouvoir lire en français depuis ce mois-ci. Cette série est publiée depuis 2015 dans sa version originale chez IDW Publishing et compte à son actif 5 volumes. De plus, elle est déjà optionée et une adaptation en série va bientôt déboulée sur Netflix. C’est bien connu aux US on ne rigole pas ! Dans « October Faction », nous allons suivre les aventures de la famille Allan. Une bien étrange famille qui combat les forces du mal. Les membres de cette famille, bien lugubre, ont des pouvoirs surnaturels. Mais rien n’est jamais simple. Cette famille complètement dysfonctionnelle va réapprendre à s’aimer au fur et à mesure et se serrer les coudes. Puisque combattre des tueurs psychotiques ou même des créatures fantastiques ce n’est pas vraiment calme. En complément, de cette famille, en cours de rétablissement, va se greffer un adolescent à la face de robot et l’ancien acolyte de Fredrick Allan, le père, un loup-garou. Vu comme ça le pitch est assez simple. Excepté qu’il y a cette empreinte graphique très forte grâce à Damien Worm mais surtout en toile de fond de ce récit un scénario de Niles qui a l’air d’annoncer beaucoup de surprises. On sent déjà les prémices d’une création assez forte en sensations et pourvus d’échanges émotionnelles assez profonds entre les personnages. Ne pas se fier au ton léger qui met parfois de côté le ton horrifique, si cher aux histoires de Niles. Pour moi, un bon début de série surnaturelle et fantastique, très prometteuse, aussi bien pour les ados que pour les adultes et j’attends de voir avec impatience le rendu de la série originale adaptée par Netflix. Et bien évidemment le tome 2 d’October Faction chez Delcourt !

15/11/2019 (modifier)