Mikido

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Dans le monde de Mikido, tout le monde a un pouvoir. Mais quand on est élève de CE2, un pouvoir c'est surtout l'occasion de faire n'importe quoi !


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Couleur de peau : bleu Vu à la télé !

Dans le monde de Mikido, tout le monde a un pouvoir. Mais quand on est élève de CE2, un pouvoir c'est surtout l'occasion de faire n'importe quoi ! Alors que sonne l’heure de la rentrée, Kiku, Faustin et les autres deìcouvrent deux nouveaux élèves dans leur classe : Djibrill, l’empoté super collant qui se retrouve au Pôle Nord quand il loupe sa téléportation, et Subrata une jeune fille normale... si l’on oublie ses quatre bras, sa peau bleue et sa parfaite connaissance de tout ! Entre chamailleries, jalousies et matchs de robyfoot (robots qui jouent au foot !) à la récré, c’est une nouvelle année qui commence à l’école primaire Nelson Lafayette !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Juin 2008
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Mikido
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

12/07/2008 | Ro
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

C'est assez plat en effet. Les personnages me semblent inexpressifs au possible, et les actions narrées, y compris le Robyfoot, ne font pas preuve d'un vrai dynamisme. Le public visé est probablement le même que celui de la série télévisée dont c'est inspiré, mais je trouve qu'il y a quand même plus intéressant, y compris dans le divertissement pur, pour la tranche des 9-12 ans, comme La Jeunesse de Picsou, Lou ! ou Sylvio.

29/07/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Il parait que cette BD est issue d'un dessin animé, je ne connaissais pas ce dernier. En tout cas, cet album est loin de me convaincre. Le dessin est de très large inspiration manga. Les visages et leurs expressions ne sont pas mauvais. Par contre, les décors sont souvent vides et les personnages assez figés. Et il y a quelques loupés qui donnent un aspect presque amateur à l'ensemble. Quant au scénario, il est enfantin et parcouru de clichés et de facilités scénaristiques pas très réjouissantes. C'est un mélange de shonen, de récit style Foot 2 rue ou Galactik Football pour le robyfoot, et de Lanfeust De Troy pour les pouvoirs magiques de tous les personnages, le tout dans une ambiance d'école primaire. Trop basique et trop prévisible pour être intéressant pour le moment. C'est en outre raconté de manière très enfantine, pas à même satisfaire un lectorat de plus de 12 ans. Ca peut plaire à un public jeune mais il y a bien meilleur même pour les enfants.

12/07/2008 (modifier)