Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Guerre des Mondes (Adonis)

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Dans les dernières années du XIXe siècle, les Martiens décident de conquérir la terre.


Adaptations de romans en BD H.G. Wells Mars Romans de science-fiction adaptés en BD

Dans les dernières années du XIXe siècle, les Martiens décident de conquérir la terre. Bien que mortels comme les humains, les envahisseurs ont une intelligence supérieure à eux. Ils sont équipés de tripodes qui ont une puissance dévastatrice incroyable. La bataille est commencée, notre planète et ses habitants vont subir, massacres et destructions. Un homme va assister à cette guerre en essayant de survivre au milieu du chaos. C’est son histoire que vous allez vivre en lisant La Guerre des Mondes, accrochez-vous à votre fauteuil et surveillez le ciel, car c’est peut-être pour demain !!!

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Guerre des Mondes (Adonis)
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

12/05/2008 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Adapter un roman archi-connu au format d’un one-shot en 45 planches n’est pas tâche aisée, loin s’en faut. Et il est immanquable que quelques coupes sombres doivent être faites dans le roman pour y parvenir. Jusqu’à présent, les albums que j’avais lus dans cette collection étaient parvenus à un résultat plus que satisfaisant. Mais ce n’est pas le cas de celui-ci. La cause principale de ma gêne ne vient cependant pas spécialement de l’adaptation en elle-même, mais bien plus de son traitement graphique. En effet, le dessin d’Alain Zibel m’est apparu, à plus d’une reprise, approximatif, voire maladroit. Ses personnages sont parfois mal posés sur le sol, ses perspectives me semblent, à l’occasion, étranges, son trait est figé et ses expressions de visages sont, parfois, en contradiction avec les propos de la narration. C’est d’autant plus malheureux qu’une fois de plus l’adaptation a été bien pensée. La bande dessinée reprend l’ensemble du roman et, si certaines coupes ont dû être effectuées, c’est jusqu’à présent l’adaptation la plus fidèle qu’il m’ait été donné de lire (ou de voir). Le dossier proposé en fin d’album est, à nouveau, intéressant et permet d’enrichir la lecture grâce à quelques thèmes de réflexion (comparaison du travail de H.G. Wells et de Jules Vernes, connaissances astronomiques à l’époque de l’écriture du roman, etc …) Je continue à trouver cette collection de qualité mais, n’ayant pas aimé le trait de Zibel (pourtant très lisible), je n’attribuerai qu’un petit « pas mal », sans plus, à cet album.

22/02/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

L’histoire est connue et a été maintes fois adaptée. Cette adaptation, qui se veut la plus fidèle avec l’œuvre originale, est plutôt réussie. Certes, on connaît d’avance l’histoire mais elle est toujours aussi captivante. H.G. Wells est quand même un auteur hors normes pour son époque. Le dessin est correct, sans plus. Certaines expressions semblent surfaites ou peu naturelles (trop figées). On appréciera toutefois la précision de l’encrage et le soin apporté aux décors. Un cahier supplémentaire didactique complète la bd avec des précisions apportées sur l’auteur et la conquête de Mars. Si l’intention est louable, je trouve ce cahier très (trop) succinct que pour présenter un quelconque intérêt. Par contre, le DVD offert sur lequel se trouve le roman en pdf et en audio est un réel plus. Une bd honnête qui ne trahit pas, à mon avis, l’œuvre originale.

08/01/2010 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Un album curieux. Et on en a pour son argent. L’histoire et le roman sont quasi mondialement connus et ont fait l’objet de diverses adaptations cinématographiques. Ici, l’éditeur Adonis propose l’album dans une série qui sera composée d’une cinquantaine de titres à la fin de la décennie. Et pour le prix (qui tourne autour de 15 Euro) vous avez : l’album + un dossier de 16 pages consacré à l’auteur + un CD-Rom contenant le texte original en numérique + une version audio en format MP3. Pas mal, non !?… De quoi VRAIMENT passer son temps ainsi qu’un bon moment. L’album ?… 64 pages de bonne facture pour une histoire basée sur celle écrite par H.G. Wells. Lecture agréable pour une action qui se passe voici plus d’une centaine d’années et où le dessinateur s’est plu a recréer personnages, costumes et modus vivendi d’antan. Bon travail de recherche, de documentation qui m’a permis de me (re)plonger « en ce temps-là » sous un graphisme –un rien académique peut-être- bien rendu par une ligne réaliste claire, précise, nette. Tout comme dans le roman, le lien de l’action est relié à un homme qui, empêtré dans cette véritable guerre, en essayant d’y survivre, est le fil conducteur de l’histoire. Un album « complet » qui relie la BD « sur papier » aux nouveaux médias. Pas mal fait.

17/06/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Nous voici face à une nouvelle adaptation du classique d’Herbert George Wells. Quelle en est l’utilité ? Eh bien en fait l’originalité réside dans le projet éditorial. Les Editions Adonis ont pour ambition de diffuser des adaptations des trésors de la littérature romanesque mondiale. Chaque album fait l’objet d’une adaptation soignée, accompagnée d’un CD-ROM contenant le texte intégral en pdf et une version audio en MP3. On trouve également en fin d’album une biographie de l’auteur, une analyse de l’œuvre et en l’occurrence un point sur les connaissances au sujet de la planète Mars. Pour être complet, je signalerai des extraits choisis de l’oeuvre (en anglais et en français, un lexique multilingue pour les étudiants en français langue étrangère. Une édition donc largement tournée vers la pédagogie, soutenue par l’UNESCO et l’Organisation internationale de la francophonie. Côté BD proprement dit, j’avoue avoir éprouvé pas mal de plaisir à sa lecture. J’ai découvert le trait d’Alain Zibel, assez proche de celui de Leo (Aldébaran, Kenya, Trent…). Il y a assez peu d’erreurs anatomiques ou architecturales. Il y a un petit côté figé probablement dû à cette parenté avec Leo mais avec des couleurs propres, un style clair, c’est assez plaisant. Quant à l’histoire, eh bien Chanoinat reste très fidèle à l’esprit du roman de Wells, qui est très avare en dialogues, mais pas en voix off. Donc c’est un peu chiant parfois, mais cela reste une très bonne histoire. Pour conclure, même si l’histoire est un peu lente, la réalisation soignée et les suppléments pédagogiques font de cet album un bel objet.

12/05/2008 (modifier)