Voyageur

Note: 2.93/5
(2.93/5 pour 15 avis)

Une série déclinée en trois époques et dessinée par une ribambelle de dessinateurs : Stalner, Guardino, Marc Bourgne, Lucien Rollin, Siro, Eric Lambert et Eric Liberge.


A travers les âges Paris Voyages dans le temps

Voyageur se compose d'un ensemble de trois séries autour d'un même personnage central, Voyageur, à différents âges et différentes époques : passé, présent et futur. Dans la série du futur, une aventure initiatique dans un Paris futuriste, délabré et privatisé, aux mains d'un groupe financier qui dirige l'Europe. Le récit porte sur l'adolescence du héros et l'émergence de sa capacité à voyager d'abord dans l'espace, puis dans le temps. Dans la série du présent, un thriller rapide et tendu, Voyageur, âgé d'une vingtaine d'années, a effectué son premier saut quantique vers le passé, un passage qui l'a laissé sans mémoire. La série du passé, composée de 4 récits complets se déroulant à chaque fois dans une époque différente, montre un Voyageur plus âgé, qui part dans le temps non pas pour en modifier le cours, mais, au contraire, pour en assurer la pérennité. Texte : Glénat

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Mars 2007
Statut histoire Série terminée 13 tomes parus
Couverture de la série Voyageur
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

28/03/2007 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Encore une série à changements de dessinateurs dont l'idée pas mauvaise au départ (le saut quantique) peut plaire autant qu'elle peut déplaire ; moi, ça me tentait parce que j'aime les voyages temporels, j'en ai vu pas mal au ciné ou en TV. Mais ici hélas, l'ensemble ne m'a pas vraiment emballé. C'est une série très ambitieuse, ça se sent tout de suite, divisée en 3 cycles passé, présent, futur + un épilogue, et dont la partie présent est de loin la plus intéressante ; même la partie passé n'a pas réussi à me passionner, un comble! C'est dire si cette série qui utilise un concept hardi et assez incroyable, est un peu bancale. La partie futur est trop compliquée, lourde et ennuyeuse, j'ai décroché un peu, or il faut commencer d'abord par cette partie qui constitue le début du récit en offrant des éléments importants pour la suite de la lecture. On finit par le cycle du passé, où le dessin de Rollin n'est pas désagréable, mais l'apparence graphique de Vadder est bien changée, ce qui révèle un des défauts de ces concepts à changements de dessinateurs. L'épisode nazi dessiné par Siro est violent, il se borne à buter de l'officier boche avec de belles giclées de sang, c'est guère original. L'épisode mousquetaire est probablement le meilleur de ce cycle. Quant à l'épisode antique, au graphisme peu joli, c'est un prétexte à une boucherie, une débauche de sang, on se croirait dans la série TV Spartacus. D'autre part, les personnages sont creux et inintéressants. En bref, je retiendrai encore un clin d'oeil à Etienne Cazenac dans la tranchée, que les fans de Stalner apprécieront, mais je dois dire que je me suis plutôt ennuyé avec cette série dont j'attendais probablement beaucoup.

30/12/2013 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Je me suis laissé séduire par cette série relativement longue (13 albums) et je ne le regrette pas même si les différents cycles ne sont pas de qualité égale. Le thème du voyage dans le temps n'est pas aussi utilisé dans la bd qu'à la télévision ou au cinéma, donc c'est un peu pour cela que je me suis lancé dans cette aventure. Pour résumer la série : deux frères qui ont le pouvoir de se déplacer dans l'espace et le temps se poursuivent à travers différentes époques. Le cycle "Voyageur Futur" nous amène dans un Paris qui, espérons le, ne sera jamais aussi malsain et glauque. Les dessins de Stalner sont toujours aussi réussis. Le cycle "Voyageur Présent" est moins intéressant à mon goût. Ce thriller fantastique en 4 tomes n'est pas aussi passionnant que le premier cycle même si les dessins de Bourgne sont trés bons. Le cycle "Voyageur Passé" est lui très agréable . Ceci est peut-être dû au changement de dessinateur et d'époque à chaque tome. Les périodes utilisées sont les plus classiques historiquement (Moyen-Age, seconde guerre mondiale, époque dite "moderne", au temps des mousquetaires et bien sûr l'Antiquité). L'album se déroulant pendant l'occupation allemande est tout simplement superbe. En ce qui concerne le final ( l'album Oméga) je le trouve baclé et les dessins de Guarnido ne sont pas à la hauteur de son talent. Malgré cela je conseille la lecture de cette saga fantastique à tous les amateurs de récits de voyage dans le temps.

02/01/2012 (modifier)
Par zébu
Note: 3/5

Cycle futur : note 4/5. Nous voici à Grand Paris dans un futur où les multinationales font la loi avec d'un coté les riches de l'autre les hors zones (parias et miséreux). Dans cet univers deux frères, dont les gênes ont été modifiés, vont tenter de lutter contre l'ordre établi grâce à leur pouvoir, celui de voyager dans l'espace puis plus tard dans le temps. Vous l'aurez compris voilà un scénario très science-fiction, bien écrit, riche en surprises et en rebondissements. Au niveau dessins, s'ils s'avèrent seulement corrects dans le premier tome, ils s'améliorent considérablement au fil des albums. Cycle présent : note 3.5/5 Après un saut dans le temps nos deux frangins se retrouvent à notre époque. Va s'engager alors une lutte fratricide; l'un désire changer le court de l'histoire à tout prix quitte à devenir un terroriste afin d'effacer ce futur imparfait dont il provient; et l'autre, devenu amnésique, va tenter de retrouver la mémoire et de le stopper. Un scénario cette fois plus axé vers un coté thriller fantastique moins prenant que dans le cycle futur mais qui réussi quand même à nous captiver jusqu'au dénouement final. Les dessins sont constants et de très bonne facture du premier au dernier album. Cycle passé : note de 3/5 pour l'ensemble, mais très inégale selon les albums. On assiste à une sorte de course poursuite à travers différentes époque; l'un essayant de rattraper l'autre afin qu'ils repartent ensemble d'où ils viennent, dans le futur. Le cycle dont la qualité des graphiques varie grandement notamment à cause d'un changement de dessinateur à chaque album. Nous assistons aussi à une qualité scénaristique en dents de scie. On va du plus que moyen, avec, par exemple, un premier tome qui n'apporte rien à l'histoire générale à part le fait de justifier la présence du voyageur à une époque précise; au trés bon, le tome 2 où l'on assiste à un réel développement psychologique des personnages. Et enfin voyageur oméga dans lequel l'auteur se devait de répondre à de nombreuses questions laissées en suspens, ce qu'il arrive très bien à faire mais de façon un peu trop brutale à mon goût (ça fait un peu j'explique tel truc et hop je passe à un autre sans réel lien entre les deux et ainsi de suite) ; note 3/5. En conclusion une série très bien écrite, assez originale, à découvrir par curiosité et qui mérite un bon 3.5/5 pour l'ensemble de l'oeuvre.

06/12/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Erik

Tiens, c'est curieux! Je suis l'un des rares à trouver cette BD franchement bien... Le voyageur, c'est l'histoire d'un homme doté d’un gène quantique, qui traverse les époques et se frotte aux paradoxes inhérents aux voyages temporels. Un seul lieu : Paris du passé, du présent et du futur. Cette unité de lieu a pour souci de renforcer la cohérence de la série. Les couvertures toutes signée par Guarnido sont plutôt réussies. Les dessins semi-réalistes de Stalner sont toujours aussi magnifiques! Le scénario de Boisserie m'a littéralement captivé. Mention spéciale également pour une colorisation judicieuse tout à fait à mon goût. Je sais qu'il s'agit là d'un projet plutôt ambitieux de décliner la série en trois cycles: futur, présent et passé. Cette série sera constituée de 3 cycles de 4 tomes et un dernier album dessiné par Juanjo Guarnido en guise d’épilogue. Tout un programme! Je trouve qu'au-delà de l'aspect "commande purement commerciale", c'est plutôt bien de contenter son public de lecteur en ne les faisant pas attendre des années pour une hypothétique suite. Les voyages temporels m'ont toujours captivé. J'ai lu peu de BD traitant de ce thème assez sérieusement. Aussi, je trouve ce récit franchement original. On est troublé par le jeu des personnages qui se déchirent. Le mystère s’épaissit également sur l’identité du voyageur car ce n’est pas aussi simple que les premiers éléments ne le laissaient transparaître. Cette histoire est véritablement passionnante. 1er cycle: Futur Je suis juste un peu perplexe sur le fait que le 3ème tome du cycle "futur" nous plonge dans le passé de l’Antiquité un court instant. Peut-être les auteurs ont-ils voulu signifier que ce dont il est question : ce n’est pas simplement les déplacements dans l’espace mais surtout dans le temps. En tout cas, ce premier cycle est réellement prenant après un fastidieux apprentissage de la téléportation. Le 4ème tome qui clôture le premier cycle sur le futur tient toutes ses promesses. On est véritablement époustouflé par le dénouement du scénario et les nombreux rebondissements. 2ème cycle: Présent Le second cycle qui se passe dans le Paris du présent arrive à nous captiver autant que le monde du futur. La barre a été placé assez haute avec un changement de taille puisqu'il s'agit de suivre une intrigue policière plutôt convaincante. On éprouve même du plaisir à reconstituer certains morceaux du puzzle. Il y a une logique et une cohérence du scénario jusque dans les moindres détails et cela ne peut que me plaire. Le changement de dessinateur ne se fait pas du tout ressentir. Par ailleurs, Stalner fait un clin d'oeil assez audacieux à sa série La Croix de Cazenac (Présent - 3ème tome). Pour l'instant, c'est du tout bon ! 3ème cycle: Passé Il y a comme quelquechose qui va casser l'unité scénaristique voir narrative avec tout ces sauts temporels. On a l'impression que chacun de ces albums est totalement indépendant à la manière d'un one-shot puisqu'on explore à chaque fois une époque différente. J'ai bien aimé Passé 2 qui nous entraîne dans le Paris de l'Occupation allemande. On se rend compte également que l'un des deux jumeaux évolue dans un sens où on ne l'attendait plus. Cela redynamise l'histoire. Bref, on n'est point gagner par la lassitude ce qui constitue un exploit pour une série plutôt longue. On attend néanmoins avec impatience le fameux tome 13 (Omega) qui nous livrera, on l'espère, tous les secrets de cette magnifique saga sur le voyage spacio-temporel. Dernier tome: Oméga Nous avons enfin une conclusion avec un retour vers le futur pour Vedder. On arrive à comprendre pourquoi il fallait absolument 3 cycles même si celui du passé apparaissait un peu superflu. L'intrigue se rejoint assez efficacement. Curieusement, on regrettera un peu le dessin de Guarnido qui est moins grandiose qu'à l'accoutumé et dont le style tranche avec les dessinateurs qui se sont succédés sur la série. Au niveau du dénouement, j'avais espéré un peu mieux même si je dois reconnaître que cette conclusion est bien construite. En effet, les auteurs nous font partager un devenir de l'humanité bien sombre mais qui se semble se dessiner sous nos pieds avec des Etats endettés et rachetés par de grosses multinationales qui vont faire la pluie et surtout le mauvais temps. En conclusion, une saga temporelle à découvrir car elle remplie honnêtement sa part de marché ! Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

10/08/2007 (MAJ le 20/11/2011) (modifier)
Par tolllo
Note: 4/5

Le cycle futur composé de 4 tomes est, de loin mon préféré à l’heure actuelle, les dessins sont de plus en plus beau, le scénario est assez béton. Malheureusement j’ai l’impression que le scénariste a tiré toutes ses cartouches et qu’il ne reste plus grand chose à se mettre sous la dent pour la fin. Le cycle présent construit en 4 albums est acceptable, un peu moins palpitant certes, on en apprend tout de même un peu de choses. Ce cycle est cependant moins riche que le cycle futur mais cela se laisse lire. Du cycle passé pour l’instant je n’ai lu que le premier tome et pour ma part il est complètement superflu. Première déception sur l'ensemble de la série. Le tome sert juste à montrer la fabrication d’une statue qui est évoquée dans les tomes précédents. De plus les dessins souffrent énormément de la comparaison des autres cycles. En effet les personnages ne sont plus du tout charismatiques. Ce tome n’est là que pour remplir une des cases passé… dommage… Je dirais, que dans l’ensemble, je l’aime bien cette série science fiction un peu "old school" ! Elle commence à mélanger fiction, anticipation, thriller, et peu être Histoire. De l’action, du suspens, des rebondissements, des voyages instantanés et dans le temps, plusieurs albums par an, pour l’instant elle a de quoi plaire, et cela, malgré le fait que l'histoire puisse paraître un peu simpliste, que l'on soit capable d'anticiper plusieurs rebondissements, et, qu'en plus il y ait l’éternel quête du père, de la mère, etc. Il y a beaucoup de critiques sur le dessin et l’ambiance, mais moi j’en suis satisfait. Mis à part le premier tome du cycle passé. Je dirai même plus : ce sont les couvertures faites par "Guarnido", qui ne me plaisent pas. C’est également à cause d’elles que j’ai failli ne pas ouvrir le premier album. Ce qui m’a dérangé maintenant : - l’erreur sur les yeux des personnages qui changent de couleur dans le cycle futur. Cela pourrait paraître anecdotique, si on ne sentait pas, dès le début que le scénariste veut absolument que nous, amis lecteurs, nous nous posions la question à ce sujet : qui des deux héros, Fich ou Lou, sera le futur "sauveur" Vader. Quand on se veut mystérieux en jouant sur des détails, il faut que ces petits détails, aussi anodins soient-ils, restent très précis sinon cela fait un peu désordre ! - ce qui m’a embêté également, c’est, comme je le disais plus haut, la qualité bien inférieure du premier tome concernant le passé (soit le tome 9). Le phrasé n’est, a priori pas celui du passé. Que les protagonistes qui changent d’époque parlent mal, c’est compréhensif, mais qu'en est-il des autres personnages ? Quand un personnage dit : « le garçon qui n’en fout pas une de ses journées », en l’an de grâce 1166 je ne trouve pas ça terrible… Ensuite le dessin, il est bon, relativement proche des autres cycles, mais les personnages principaux sont ratés, si je peux m’exprimer ainsi. J’espère que les 3 prochains tomes dessiné par 3 personnes différentes seront mieux… (16/20)

08/09/2008 (MAJ le 15/04/2010) (modifier)

Cet avis est posté après la lecture des trois premiers tomes. Cet album fait naître en moi un avis partagé. Tout d'abord, je n'accroche pas du tout au trait de Stalner. Les dessins sont bien souvent trop grossiers et les visages inexpressifs au possible. De plus, la plupart des double-pages offrant des paysages devant nous immerger dans un monde fouillé et très détaillé ne s'avère pas aussi convaincant que celles du "Cycle de Cyann" par exemple. J'ai donc eu du mal à m'attacher aux personnages malgré un troisième tome plus convaincant selon moi. L'histoire se déroulant à différentes époques est, quant à elle, intéressante et prenante puisque je me suis pris à être impatient de lire la suite afin de savoir qui est réellement Vedder. Au final ma note serait plutôt 2,5/5 mais je vais mettre 3 car la suite ne peut être que meilleure avec l'arrivée d'un nouveau dessinateur pour le second cycle (Bourgne). En espérant toutefois, que l'auteur ne se perde pas dans les époques et que la psychologie et les relations des personnages soient plus travaillées et fouillées. Pour l'instant, moi je dirais que Lou est Vedder. A voir si cela se précise :) SCENARIO (Originalité, Histoire, personnages) : 7/10 GRAPHISME (Dessin, colorisation) : 5/10 NOTE GLOBALE : 12/20

14/11/2008 (MAJ le 17/11/2008) (modifier)
Par kalish
Note: 3/5

Je trouve certains avis très durs. Après Le Triangle Secret et Le Décalogue, Glénat continue les séries collectives aux sorties cadencées avec trois séries ambitieuses ( "Voyageur", "Uchronie[s]" et L'ultime Chimère ). Tout comme j’étais très énervé par la participation de Juillard pour les couvertures du Triangle, la contribution de Guarnido enrage mais on peut tout de même se consoler en se disant qu’il réalisera le dernier tome. Toujours est-il qu’on ne peut pas nier le fait que le scénario est captivant et je dois dire que je ne suis pas mécontent que le procédé permette de connaître la fin dans seulement 3 petites années. Les voyages dans le temps sont rarement traités en bd et peuvent s’avérer casse-gueule, c’est pourquoi je laisse ma note à 3. Le trait de Stalner ne m’ayant pas convaincu, j’attends beaucoup des autres cycles et des 6 dessinateurs qui suivront. Si Boisserie ne se plante pas et que les ficelles restent fines, la note ne peut qu’augmenter.

26/08/2008 (modifier)
Par bedelisse
Note: 4/5

Excellent. Très bon scénario où s’entremêlent plusieurs voyages temporels d’un même individu (enfin je suppose que c’est le même !). Le scénario est bien cadré et l’on sent que les auteurs ont déjà tracé les grandes lignes du début à la fin (13 volumes prévus). La mise en couleur ainsi que le dessin sont superbes (couleurs vives et trait précis). J’aime beaucoup le fait que l’histoire se déroule en France, pour un coup que ce n’est pas les USA ! Un calendrier des sorties pour les albums suivants est établi et c’est agréable de savoir que l’on n’attendra pas 10 ans avant d’en connaître le bout ! Bravo. Achat recommandé pour tous ceux qui aiment la SF avec voyages dans le temps.

22/06/2008 (modifier)
Par Indi
Note: 4/5

Un début de SF qui me plaît. On a plein d'éléments, d'informations et tout s'entremêle et on ne comprend pas grand chose. Mais je pense que tout ça sera éclairci pas la suite. Le dessin est très bien fait et le rendu en couleur est surprenant, ça nous met bien dans l'ambiance. J'attends donc la suite avec impatience.

18/10/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après lecture des 2 premiers tomes. Je suis surpris que cette série soit si peu appréciée. Il est même surprenant de dégommer une série sur moins de 10 % des tomes..... (lecture d'1 tome pour une série qui en comptera 13). Personnellement, sur la lecture des 2 premiers tomes, je ne lui trouve pas de défauts, cette série se révélant même très agréable à lire. Je trouve intéressant que des auteurs aient un projet aussi relevé. La suite nous dira si ce n'était qu'un gros coup commercial ou vraiment un challenge réussi. Il est vrai que beaucoup d'éléments semblent déjà lus ou vus, mais cela devient vrai pour beaucoup de productions. La différence se fait ensuite sur la cohérence de l'univers mis en place, sur la narration et bien sûr sur la qualité graphique des BD : sur ces points, "Voyageur" me parait être au dessus de la moyenne. 2011 : BD revendues, j'attends l'acquisition de la série par une bibliothèque pour me faire une avis. J'arrête les séries à rallonge sauf exceptions comme Andréas.

03/10/2007 (modifier)