Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Passeurs

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

Que se passe-t-il quand on est mort ?


Albums jeunesse : 6 à 10 ans La Mort

Manu joue à la playstation. Il est très fort, tellement fort qu'il va arriver en retard à son devoir de maths. Et là, il est beaucoup moins fort. D'ailleurs, il stresse un peu Manu. Et en pleine rue, il tombe. La mort est passée par là, mais Manu ne le sait pas. Il se réveille dans un monde bizarre, plein de couleurs qu'il n'a jamais vu, et c'est un pirate à tête de chat qui l'accueille. Au moins, c'est un devoir de maths qu'il n'aura pas à faire... Mais quand même, il se passe de drôles de choses ici-bas... Le pirate n'a plus sa tête de chat, mais celle d'un vieux forban, Igor une tête de monstres. Petit à petit, Manu se rend compte qu'il est au royaume de la Mort, celle dont personne n'ose prononcer le nom à haute voix... Mais pourquoi Manu n'est-il pas comme les autres passeurs ? Quelque chose semble le lier encore au monde des vivants.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Février 2007
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Passeurs

27/02/2007 | Spooky
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Un diptyque plutôt sympa très inspiré du travail d'un certain Tim Burton. Sur un sujet grave : que se passe-t-il quand on meurt ?, les auteurs nous offrent un conte sans prétention. Ils nous décrivent un monde plutôt foutraque, peuplé de créatures bizarres. Pas trop horrible pour qu'un large public puisse lire cette BD, on suit avec plaisir les aventures de Manu au pays des morts. Le dessin est plaisant et une colorisation pétante atténue la morbidité du sujet. Une lecture sympa.

10/11/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà un sympathique récit jeunesse à l'ambiance assez proche des oeuvres de Tim Burton, avec un peu plus de légèreté dans le ton. La narration est bonne, les quelques passages humoristiques amènent le sourire, et l'idée du scénario est intrigante et donne envie d'en savoir plus. On suit avec plaisir ce jeune garçon dont on ne sait pas s'il est vraiment mort ou pas, ainsi que ses compagnons fantastiques dans cet univers particulier. Le dessin lui aussi est tout à fait plaisant, même si je préfère quand Mickaël roux s'associe à Lorien (comme dans Jour de pluie) pour ce qui est de la colorisation. Agréable et divertissant.

12/07/2009 (modifier)
Par bonnet
Note: 4/5

Une histoire originale, avec des dessins enfantins mais de bonne facture et pleins de couleurs malgré le thème abordé : la mort. Je la conseille aux petits comme aux grands qui passeront un agréable moment à lire les deux albums. Les personnages sont attachants et drôles. On est dans le même style que la série Karma ou que les dessins de Wondertown.

03/01/2009 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 3/5

Et si vous décédiez, comme ça d'un coup, sans prévenir. Où vous retrouveriez-vous ? Et qui vous présenterez votre nouvel endroit ? C'est ce qui arrive à un petit garçon qui se retrouve affublé de 2 compagnons chargés de lui transmettre des informations et de l'accueillir dans le monde des morts. Ces derniers, Edward Teach dit Barbe noire et Brutov, font donc office de passeurs. Mais ce petit garçon n'est pas un mort comme les autres... C'est curieux mais sympathique et très bien mené, beaucoup d'humour en plus dans cette histoire fantastique. Davantage accès vers un public enfantin, les adultes peuvent y trouver un certain plaisir, tant cela reste plaisant et amusant. Mickaël Roux a un style de dessin particulier mais que j'apprécie. Beaucoup de cases rythment l'histoire, séquençant en détail les différentes aventures que vivent nos héros. Le mystère reste entier concernant Manu (le jeune héros) même si j'ai une petite idée concernant son rôle dans cette histoire. Reste à savoir où Vidberg compte nous emmener.

26/01/2008 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Ayant bien apprécié Le Journal d'un remplaçant de Martin Vidberg et curieux de voir ce qu’il pouvait proposer d’autre, je me suis laissé tenter par cet album clairement orienté jeunesse. Comme souvent avec un tome d’introduction, peu de choses sont dites. Toutefois, les bases sont posées et le mystère autour de la mort de Manu reste entier. La lecture est fluide grâce à une narration et un découpage adaptés. Côté dessins, Mickaël Roux reste fidèle à son style, qu’il a développé dans Jour de pluie ou encore Piraterie. Je trouve la colorisation de Thorn très réussie (elle a un bon coup de pinceau virtuel) mais sans doute en décalage avec les dessins, car trop travaillée (la chevelure de Manu en est un exemple). Enfin, le lecteur attentif reconnaîtra la présence des célèbres bonshommes patatoïdes de Martin Vidberg dans cet album. Bref, voici une lecture sympathique qui demande à être confirmée dans le second opus.

10/04/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

La collection Igloo, chez Carabas, compte décidément des petites séries sympathiques... Ici c'est le thème de la mort qui est traité, par le biais du personnage de Manu, un gamin tout simple qui passe "de l'autre côté". Mais seulement il n'a pas l'air d'être tout à fait mort... Bon, soyons réaliste, ça se lit en moins de 10 minutes (30 pages + un bonus) lorsqu'on est un adulte, moins vite lorsqu'on est un gamin. Mais c'est sympa. Martin Vidberg, qui vient de sortir "Journal d'un remplaçant" chez Delcourt, nous propose une petite chronique fantastique avec la complicité de Mickael Roux, déjà auteur du proche "Beurk" (proche dans le genre, qui est aussi le fantastique). Roux a un style que j'aime bien, assez enfantin, mais en même temps plutôt travaillé, et mis en valeur par les couleurs de Thorn.

27/02/2007 (modifier)