Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Vacances virtuelles

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Preston Snoop est un chasseur de primes intergalactique. On peut même dire que c'est le meilleur dans son domaine. Mais le professionnel en a marre de pourchasser les gredins visqueux, et aspire à plus de tranquillité.


Cyberpunk : Espaces virtuels

Lors d'une escale, il remarque une offre d'emploi mystérieuse provenant de Dream Team, une société contrôlée par la toujours souriante Happy Jenny. Cette compagnie propose à de riches oisifs des aventures palpitantes et parfaitement virtuelles. II leur suffit juste de créer un monde et des personnages crédibles. Dès lors, tout est possible. Snoop doit gérer les divers bugs du programme et devient le shérif de chacune de ces applications. Mais à peine engagé, Snoop déchante : la tâche semble être plus ardue que prévue. Pour sa première mission, il doit réguler en douce les agissements d'une famille BCBG transformée en véritables tyrans dans un univers moyenâgeux. Snoop n'a pas une minute à perdre...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2004
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Vacances virtuelles

17/02/2006 | Mr Georges
Modifier


Par Ems
Note: 2/5

Je me suis arrêté au premier album car je n'ai vraiment pas été touché par cet album. Le dessin est trop style manga pour moi, il manque cruellement de personnalité, le scénario ne relève pas l'ensemble. Pas pour moi...

15/05/2007 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 1/5

L'histoire met en scène Preston Snoop, ex-chasseur de prime, devant réguler des mondes virtuels créés par et pour des gens fortunés. J'ai pas trop apprécié, mais alors pas du tout. Dessin style manga pas très réussi (le héros est un sosie de Sangoku), scénario mal construit (l'idée était pourtant pas mauvaise), le style action/humour qui balance dans l'un puis dans l'autre... Non franchement, je n'aime pas trop "casser" le travail des auteurs, mais la j'avoue que l'ensemble donne une impression baclée et qu'il aurait peut-etre fallu finaliser le travail. Personnellement je ne me suis pas du tout laisser prendre au jeu et j'ai du me forcer à aller jusqu'au bout... Enfin bref, dans le même registre il y a des choses 1000 fois plus intéressantes.

03/01/2007 (modifier)

On peut comparer cette bd à un manga à l’européenne. L’action laisse place à l’action de case en pages. Le scénario de base est original et laisse la porte ouverte à toutes les possibilités. Vous vous souvenez du film où Arnold Schwarzenegger se met à rêver de vacances virtuelles sur la planète Mars ? Et bien c’est la même chose !!! Il y a aussi un petit côté de Matrix dans cette histoire. Pouvoir revivre son passé, et comprendre ce qui s’est mal déroulé sans pour autant changer le vrai court des choses… C’est S.F ou Freudien au choix. Le dessin est bon et drôle. Dans le 2e tome, l’histoire donne un petit coté « humain » qui manquait dans le 1er tome. Que de Bis ! Encore !

17/02/2006 (modifier)