Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

L'Ile au trésor (Pratt)

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Adaptation de 2 romans de Robert Louis-Stevenson : - L'Ile au Trésor suivi de - David Balfour/Enlevé ! (Nom original : Kidnapped !)


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Adaptations de romans en BD Auteurs italiens Pirates Pratt R.L. Stevenson

La célébre histoire de Robert Louis Stevenson mise en images par PRATT. Dans cet album on trouve également une autre histoire de Stevenson, celle de David Balfour (histoire nommée "Kidnapped !" en version originale). L'histoire de David Balfour, débute à la mort de ses parents quand son oncle, afin de lui voler son héritage, paye un capitaine sans scrupule qui kidnappe le jeune homme sur son bateau. On trouve dans cette histoire un patriote écossais, Alan Stuart, dont le physique et l'humour ne son pas sans rappeler un futur Corto Maltese.

Scénaristes
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1980
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série L'Ile au trésor (Pratt)

25/08/2006 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Deux adaptations de roman de R.L. Stevenson. Le premier est bien sûr la célèbre 'Ile au trésor' dont j'ai déjà lu une ou deux adaptations en bande dessinée. Il n'y a donc pas de surprise dans le scénario car je sais toute l'histoire, mais cela se laisse lire facilement et j'aime bien le dessin de Pratt quand il est plus détaillé. Cela ne vaut pas toutefois l'anime des années 70 qui reste pour moi la meilleure adaptation de l'œuvre. Ensuite, il y a une histoire que je ne connaissais pas et je fus content de la découvrir. Comme Ro, j'ai bien aimé le début, mais certaines péripéties sont moyennes et le récit ne possède pas de personnage charismatique comme Long John Silver. Je comprends qu'elle soit moins connue. Enfin, encore une fois le dessin de Pratt fait en sorte que cela se lise facilement.

14/04/2013 (modifier)
Par Chalybs
Note: 3/5

Voilà un album qui malgré son titre, nous offre deux histoires, deux adaptations, pour le prix d'une. Si la première œuvre nous offre un titre des plus évocateurs (même si j'avoue n'avoir jamais lu l'œuvre originale) et plutôt accrocheur, en revanche, la deuxième histoire, pour ma part m'a semblé sortir de nulle part. Ce n'est pourtant pas la plus mauvaise des deux, mais pas non plus la meilleure. Les deux histoires se valent avec chacune des qualités et des défauts spécifiques. Pour l'île au trésor, nous partons à la grande aventure, celle des pirates qui ont bercé notre enfance, de folles courses poursuites, des rêves de richesses et d'action, de mystère et de découverte ! Un terrain propice au développement de notre imaginaire. Même si je ne connais pas l'œuvre de Stevenson, cette adaptation me semble plutôt réussie. Dynamique, peu de temps mort, peu de coupure inexpliquée. Si coupe franche il y a eu, le couturier a parfaitement réussi à recoller les morceaux restant afin de donner un résultat final cohérent. La trame est linéaire malgré tout et offre peu de surprise, aujourd'hui cela manquerait presque d'originalité. Pour la deuxième histoire, nous ne partons pas à la grande aventure, nous y sommes contraint, puisque le héros est kidnappé. Du nom même de la nouvelle ("Kidnapped !") dans sa version d'origine. Il est amusant aussi de voir que le héros involontaire de cette nouvelle est un écossais du nom de Balfour alors que Robert Louis Stevenson s'appelle en fait Robert Louis Balfour Stevenson de son vrai nom et est né à Édimbourg… Cette histoire s'articule en fait en deux parties, deux nouvelles de Stevenson, dont la suite ("David Balfour") ne nous est pas présentée ici. Le lien est un fait historique, mais qui n'est ici qu'anecdotique, je le passerai donc. Cette histoire, quoi que plus originale, semble plus décousue. Entre un héritage mystérieux, un kidnapping, une traversée de l'océan, un naufrage, un retour chez soi, une traversée du pays conquis par l'Anglais, on va de rebondissement en rebondissement en perdant parfois de vue l'histoire de base. Ce pourrait être un bon point, mais la manière dont tout cela s'enchaine fini plutôt par donner une histoire un peu brouillonne… Néanmoins intéressant de découvrir une nouvelle œuvre de Stevenson. Surtout que tout cela est mis sur le papier par le génial Pratt, Hugo de son prénom, papa de l'éternel Corto Maltese. Son trait reconnaissable sans effort souffre peut être des défauts de ses qualités. C'est-à-dire, un trait qui ne change pas d'une BD à l'autre, d'un roman à l'autre, voir même parfois d'un personnage à l'autre…Ainsi, héro adulte ou enfant, méchant ou gentil, jeune ou vieux tout le monde ressemble au minimum à un moment ou à un autre de l'aventure, si ce n'est tout du long, à Corto…Au final, il est parfois malaisé de reconnaitre qui est qui au premier coup d'œil tant certains personnages se ressemblent. Ce défaut est néanmoins gommé par une mise en page toujours très bonne, un dessin dynamique clair et lisible. Toutes les qualités que l'on connait à Hugo Pratt sont ici présentes. On aime ou on n'aime pas, c'est affaire de goût.

04/11/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album contient deux adaptations de romans de Stevenson : L'ile au trésor et David Balfour/L'Enlevé ! (histoire nommée "Kidnapped !" en version originale). Le premier est bien connu. Le deuxième est l'histoire d'un jeune écossais spolié par son oncle, emporté contre son gré sur les mers et qui rencontrera ensuite un aventurier rebelle écossais avec qui il vivra quelques aventures. Je suis assez heureux de voir de telles oeuvres transposées en BD, même si le résultat est moyennement convainquant. Le dessin est dans le style des débuts de Pratt. On reconnait immédiatement sa patte, la même que dans les premiers tomes de Corto Maltese, avec le dynamisme et le style qui l'accompagne. Mais on reconnait aussi quelques défauts, notamment des visages très changeants et aux expressions étranges, ainsi qu'un encrage un peu brouillon. L'ile au trésor est racontée assez fidèlement. Bien sûr, l'adaptation en BD impose des coupes claires dans le texte mais Pratt s'en sort bien et offre une narration très fluide et sans défaut manifeste. Quelques passages seulement sont un peu confus et auraient mérité un meilleur traitement. Cependant, véritable reproche que je ferais, je n'ai pas su ressentir à la lecture de cette BD la même ambiance que j'avais ressenti à la lecture du livre : l'âme du récit ne ressort pas, et c'est sans réelle émotion qu'on suit Jim Hawkins et Long John Silver. Je ne connaissais pas le roman Kidnapped !, c'est donc avec des yeux neufs que j'ai découvert son adaptation en BD. L'histoire m'a assez captivé au bout de quelques pages, puis m'a un peu décroché vers les deux tiers. Le récit change en effet de tournure assez souvent. S'entamant comme un conflit d'héritage un peu fantasque, il se poursuit en aventure maritime sympathique, avant de s'éterniser un peu en traversée de l'Ecosse en pleine guerilla entre patriotes écossais et soldats anglais. La conclusion est cependant assez bonne, me reconciliant avec le récit. L'adaptation en BD est plutôt réussie puisque, hormis quelques textes narratifs superflus et un tassement du rythme vers les deux-tiers de la BD, on est relativement bien tenu en haleine par le récit. Des adaptations BD intéressantes, parce qu'elles sont réalisées par le grand Hugo Pratt d'une part, et parce qu'il s'agit de romans du grand R.L. Stevenson d'autre part, mais au niveau de la BD pure, ce n'est pas un indispensable.

25/08/2006 (modifier)