Gyo

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Et si les poissons marchaient ?


Junji Ito L'horreur en bande dessinée Seinen Shogakukan Tonkam

Et si les poissons marchaient ? Une étrange invasion débute, des poissons munis de pattes d’insectes sèment la panique en ville ! Partout ces mutants sans vergogne tuent et transmettent un virus inconnu. Fruit de recherche militaire dont on a perdu le contrôle, le parasite à l’origine de ce phénomène, ne semble connaître aucune limite dans son évolution. Après les poissons et les baleines, le voici en quête d’un nouvel hôte : l’Homme...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 2006
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Gyo
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

23/08/2006 | Spooky
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un couple passe ses vacances sur une plage et tout tourne mal quand les poissons sortent de l'eau et se mettent à attaquer les humains. Personnellement, je déteste lorsque je suis à la plage tranquille et que tout à coup un requin sort de l'eau pour venir me manger. C'est vraiment chiant et je suis content qu'un auteur dénonce enfin ce fléau. À bas les poissons qui marchent, ils arrêtent pas de gâcher nos vacances ! Plus sérieusement, le scénario est digne d'un film z. Le scénario est improbable et malgré tout le ton est sérieux. J'ai trouvé que le scénario était sympa, mais je ne peux pas dire qu'il m'a grandement passionné. Heureusement que l'histoire ne dure que 2 tomes et que le dessin crée une bonne ambiance d'horreur. Sans le talent de l'auteur je pense que je me serais vite ennuyé.

04/06/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Imaginez que vous êtes sur une plage du Japon et plus précisément sur l'île d'Okinawa. Vous bronzez avec votre belle fiancée allongée sur le sable chaud ou entrain de siroter un jus. Soudain, vous voyez sortir de l'eau des poissons qui marchent et pire encore des requins blancs qui vous croquent en une bouchée. Bigre ! Vous avez beau vous réfugier dans votre appartement, rien n'y fait. Les poissons attaquent et détruisent les murs pour vous bouffer ! On ne leur donne plus rien à manger ; il ne faut pas venir se plaindre ! ;) J'ai un peu résumé le début de cette incroyable histoire à dormir debout. Il faut vraiment vous accrocher et accepter toutes les niaiseries de cette friandise digne d'une série Z. C'est acidulé à souhait comme un bonbon qu'on déguste devant un nanar. Oui, c'est marrant pour peu qu'on ne se prenne pas la tête. Il n'y a qu'un pas vers l'idiotie ... En tout cas, je me dis qu'il n'y a que les japonais pour imaginer des histoires pareilles avec en plus une dose de sérieux. Tout cela n'est-il pas bactériologique ? On peut soit frissonner de terreur, soit rire aux éclats devant la scène où les requins provoquent des accidents de circulation. Forcément, ils doivent bien emprunter les routes !!! A découvrir car c'est une perle en 2 volumes seulement ! ;)

05/11/2009 (modifier)
Par karibou
Note: 2/5

J'ai adoré Spirale, je regrette d'avoir acheté Gyo. Le postulat est sympa mais le scénario, s'il est bien barré, n'arrive pas à me convaincre. Les décors sont d'un vide qui ralentit constamment l'histoire. Par contre, l'achat du dernier tome est hautement recommandé pour les 2 courtes histoires qu'il contient à la fin. Celles-là, ce n'est que du bonheur !

17/02/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je crois qu'il faudrait créer un genre "horreur", voire "épouvante", et y mettre les productions de Junji Ito dedans... En effet, après Spirale et Tomié, arrive donc en France "Gyo", nouvel objet de terreur made in Japan. Il s'attaque cette fois à une terreur atavique, universelle : et si, d'un coup, les poissons sortaient de l'eau, s'ils pouvaient marcher ? Et s'ils avaient envie de nous chasser, à notre tour ? Le découpage, les cadrages et le dessin de Ito sont d'une efficacité à toute épreuve. Je dirais même qu'il y a un faux air d'Aldébaran... Heureusement que la qualité graphique est là, car si l'histoire, même si elle est bien menée, ne pourrait pas tenir la durée. C'est donc une chance (et un bon choix de la part de l'auteur) que la série s'arrête en deux tomes.

23/08/2006 (modifier)