Sémio

Note: 2.56/5
(2.56/5 pour 9 avis)

Seuls les grands-pères se souviennent qu'aux confins de la terre se trouve l' ancien pays aujourd'hui peuple de démons. Ils racontent avec émotion leur fuite jusqu'à la péninsule ou vit maintenant le peuple des Boisés. Seuls eux peuvent percer le secret de Semio.


Sémio, de la caste des vilains mais formidable dresseur d'aurochs, sauve la jeune noble Calligyne pendant une tempête. Enfermé pour avoir usurpé la place d'un autre dans l'arène, il est libéré par la jeune fille qui est tombée amoureuse de lui. Au cours de leur fuite, ils parviennent aux portes d'Ithycène, l'ancienne capitale, aujourd'hui habitée par les démons.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1996
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Sémio
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

12/11/2001 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Mouais, ben je n’ai pas trouvé grand-chose d’intéressant ni d’original dans ces deux albums. Un gros bof donc. Il faut dire qu’après la lecture de Le Dernier loup d'Oz (au dessin minutieux et fouillé presqu’à l’excès) il y a quelques jours, le dessin de Joël Mouclier m’a paru bien léger. C’est souvent flou, peu précis, avec des changements ou erreurs de proportions parfois (pour les aurochs par exemple, ou lorsqu’un personnage les chevauche). Certaines scènes d’action étaient difficilement lisibles du fait de ces approximations (qui semblent être un parti pris du dessinateur). Le scénario de Contremarche quant à lui ne m’a pas paru beaucoup plus clair. Et le peu que j’en ai saisi ne m’a pas franchement captivé. L’opposition entre les démons et les boisés, et/ou les intrigues de la cour des boisés auraient pu être davantage développées. C’est en tout cas une lecture décevante.

25/12/2016 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Il est bien sur extrêmement dommage que les choses n'aillent pas plus loin que ces deux tomes. Malgré cela ce diptyque peut se lire tel quel. Le dessin de Mouclier est parfois un peu approximatif dans les proportions des personnages mais il y a de belles planches, je pense notamment à la vieille cité sous les eaux. Le scénario de Contremarche pêche un peu par trop de simplisme par moment et il y a des raccourcis vraiment très rapides. Encore une dois dommage donc que les auteurs n'aient pu ou voulu poursuivre l'aventure!

27/09/2014 (modifier)
Par BDenis
Note: 3/5

(Avertissement : j'accorde toujours plus d'importance au scénario qu'au dessin) Une bonne petite histoire d’heroïc fantasy très plaisante à lire, un univers attachant qui peut être source d’inspiration pour les rôlistes. J’ai trouvé une dimension artistique aux dessins qui me va bien, on distingue bien les personnages – pas de confusion possible – et les décors sont jolis donc c’est bon pour moi. On regrette juste que ce monde n’ait pas eu de suite, il y aurait eu matière. Mais comme il est dit dans d’autres avis ci-dessous, et bien que la série soit indiquée abandonnée, l’ensemble forme un cycle en deux tomes donc pas de frustation cliffhanger pour moi. 3.38 / 5

29/05/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

J’ai bien aimé cette BD. Effectivement, la série a été abandonnée mais les deux premiers volumes forment un cycle complet. Les auteurs ont réussi à créer en seulement deux volumes un univers cohérent avec son histoire, sa mythologie, ses codes et ses secrets. L’intrigue est plaisante et bien menée. L’ensemble graphique est plutôt joli, à la fois original et travaillé. Sémio est une bonne série qui aurait mérité une suite. A découvrir.

02/01/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture des 2 tomes. Je pensais avoir déjà avisé cette série. Du coup je rattrape mon retard. J'ai personnellement été déçu par cette série. Côté dessin ça passait bien, il y a un charme et une personnalité dans ce graphisme. Par contre côté scénario, j'ai eu du mal avec l'aspect brouillon mais c'est l'arrêt de la série qui saborde tout simplement le projet : il reste beaucoup trop de questions sans réponses. Le diptyque qui reste de la série n'est pas suffisant en lui même. J'ai aimé le dessin mais cela n'a pas suffit, j'ai revendu ces BD. La lecture remonte à pas mal de temps, et pourtant je ressens toujours le côté amer de cette lecture qui ne m'a pas donné satisfaction. A découvrir pour le dessin mais l'achat est vraiment dispensable.

03/08/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ces deux tomes peuvent se lire comme une histoire complète J'ai mis du temps à me décider à lire ce diptyque, tout d'abord à cause de la tauromachie que je déteste et ensuite pour les mauvaises critiques que cette série a reçues, ici et ailleurs. J'en reviens donc à la tauromachie qui n'est pas ici celle que l'on connaît. Les aurochs sont des animaux presque vénérés qui servent surtout aux déplacements des gens ; quiconque les blesse peut être gravement puni. Ils ont d'ailleurs une façon très particulière de les domestiquer. Ce monde est parallèle à un autre plus ancien mais qui subsiste encore, formé d'un genre de démons qui vit dans une ancienne cité abandonnée, où il ne vaut mieux pas s'aventurer au risque de ne jamais revenir. Ces deux peuples sont unis… par quelques secrets inavouables. Les personnages sont attachants et le seul regret que j'ai, est qu'il n'y ait pas eu quelques tomes de plus à cette histoire, même si la fin est absolument acceptable. J'ai beaucoup aimé cet univers un peu mythologique et parfois grandiose, dans lequel j'aurais voulu me balader plus longtemps. J'ai aussi énormément apprécié le dessin et surtout les magnifiques couleurs directes de Mouclier. Il est vrai que le trait peu sembler un peu approximatif, c'est un style assez particulier qui présente l'avantage de donner un beau mouvement aux personnages.

03/08/2009 (modifier)
Par Tugdual
Note: 3/5

Je ne suis pas entièrement d’accord avec les deux critiques précédentes. Pour ma part, j’ai plutôt apprécié Sémio. Le dessin de Joël Mouclier m’a plu pour le travail sur le mouvement. Le scénario lui, me parait être inspiré par plusieurs références mythologiques (arthurienne, grecque, bilbique et le mythe de la disparition d’une civilisation faste). Peut-être qu’un tel mélange nuit à la compréhension de l’univers de Sémio ? La lecture de cette oeuvre reste tout de même plaisante.

13/08/2004 (modifier)
Par Pierig
Note: 1/5
L'avatar du posteur Pierig

GrÔsse déception que SEMIO ! Les couleurs chatoyantes masquent un trait approximatif et un scénario en dessous de tout. :( Le problème de cette série est qu'on n'arrive pas à s'attacher aux personnages qui n'ont aucune personnalité. L'univers créé par Contremarche et Mouclier semble être complexe et prometteur. Mais finalement, on sait très peu de choses sur cet univers et les castes qui le peuple, ce qui a tendance à rendre l'album assez hermétique. Malgré ce constat, on accroche un peu au premier tome, suffisamment en tous cas pour vouloir lire la suite. A la lecture du deuxième tome, on déchante bien vite. En effet, on a la désagréable impression que bon nombre de planches ne servent que de "remplissage" et la fin, qui tombe comme un gros cheveu sur une soupe refroidie, est décevante. D'ailleurs ce second opus laisse présager d'une suite qui ne verra pas le jour, faute de succès de la série, j'imagine ! Bref, si vous appréciez le mélange d'H-F et de tauromachie sans saveur et dénué de tout intérêt, cette bd est faite pour vous !

30/05/2003 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

J'avais aimé Dragons, des memes auteurs, j'ai donc acheté Sémio sans me poser de question. Le dessin reste beau, meme si j'avais préféré les ambiance SF de Dragons. Ici, c'est un peu plus brouillon dans les decors, c'est dommage. L'histoire est bien trop plate et previsible. A aucun moment de la lecture je n'ai vraiment été passionné par ces 2 tomes.

12/11/2001 (modifier)