Kady

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Complots et embrouillaminis dans la publicité du futur.


Ours et nounours

Alors que le ""colporte de Ropland"", supermarché flottant arrive dans une nouvelle cité portuaire pour une quinzaine commerciale, une jeune fille mystérieuse, Kady, s'échappe du navire. Recherchée par Kassos, le terrible ambassadeur, elle doit son salut à trois curieux compères, le nain Fidji, Shaker, un garçon qui possède quelques points communs avec Kady dont un vieux compte à régler avec Kassos, et Mossieur (dit Mon Gros), un ours blanc apprivoisé. L'alliance de nos quatre protagonistes arrivera-t-elle à empêcher le complot que préparent Kassos et ses hommes ? (résumé BDNet).

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Kady
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/09/2004 | Spooky
Modifier


Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

« Kady » est une satire de notre société de consommation. Le « colporte de Roplan » est un supermarché flottant en route vers un port. L’équipage est en plein préparatif pour la quinzaine commerciale. Dès son accotement, il est assailli par une foule impressionnante qui s’arrache les promotions. Du côté des organisateurs, tous les moyens sont bons pour appâter le client : venu de stars et de personnages du milieu politique, corruption, règne de l’apparence. Tout va pour le mieux pour les organisateurs jusqu’à l’intervention plus ou moins volontaire de plusieurs personnages. Parmi eux figurent Shaker, héros que l’on retrouvera dans « Balade Balade » du même auteur ; Kady, jeune mannequin victime de cette société et avec qui des scandales vont apparaître à jour ; Fidji et son ours blanc apprivoisé. Il est assez difficile de classer cet album. Humour, tendresse, poésie avec la présence irréaliste d’un ours, sarcasme sont présents tout au long de cette BD. Ce qui fait que « Kady » est un livre assez difficile à aborder. Des idées, des détails foisonnent et une relecture s’avère à mon avis indispensable pour saisir la richesse du propos. Ça dérange, ça émue parfois, ça enfante bref la lecture de cette BD ne m’a pas laissé indifférent ! La qualité du découpage et de la mise en page s’avèrent excellentes avec la succession de passages calmes entrecoupés par des scènes d’action. Le format est assez inhabituel dans le monde éditorial (112 pages), il laisse une liberté de narration aux auteurs et permet à Kokor d'exprimer ses idées pleinement. « Kady » est finalement un livre attachant et qui se classe parmi les albums les plus surprenants de ma bédéthèque.

28/06/2005 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Drôle de BD. Encore une fois, Kokor a réussi à me désarçonner. Je ne saurais dire si j'ai aimé ou non cet album. Il faut savoir que l'intrigue est extrêmement dense, complexe, et qu'il faut du temps pour comprendre réellement de quoi il retourne, quelles sont les motivations des personnages, etc. Au début, ça ressemble à un conte de fées qui aurait pu s'intituler "L'ours et la poupée" (cf résumé) ; puis ça tourne à l'empoignade générale, un retournement complet de situation, et ça finit bizarrement, de façon assez pessimiste. De plus, un personnage qui apparaît au début est supprimé presque sans prévenir, alors qu'on commence à s'y intéresser. Je ne saurais dire si la longueur de l'histoire m'a saoûlé, ou si elle m'a captivé, tant il a fallu de concentration pour tout comprendre. Je regrette que certains personnages n'aient pas été mieux approfondis, cependant. Une chose est sûre, il s'agit là d'une curiosité, à découvrir...

16/09/2004 (modifier)