Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Cycle

Note: 3.59/5
(3.59/5 pour 17 avis)

Exploration de l'univers interséquentiel et voyage dans des univers parallèles (= d'autres albums).


Lécroart, auteur oubapien par excellence Mimolette OuBaPo

Après «Cercle Vicieux», le professeur, sa secrétaire (Mlle Anne), et son assistant (Marmouset) poursuivent leurs recherches très poussées dans le domaine du temps. Là où les effets de la précédente expérience avaient résulté en un «cercle vicieux», c’est ici à l’exploration de l’univers interséquentiel qu’elles vont donner lieu. Robert Marmouset se retrouve par accident dans ce monde aussi étrange que varié, et cherche à s’en sortir, en essayant de donner sens à un mystérieux document, une hydre à six têtes... Son périple le mènera à travers des univers fort intéressants (et que vous ne pourrez pas manquer de reconnaître), mais la fin de l’histoire vous réserve une surprise bien plus monumentale.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2003
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Cycle
Les notes (17)
Cliquez pour lire les avis

02/05/2003 | ThePatrick
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai mieux accroché à cet album qu'à Cercle vicieux qui met en scène le même trio de personnages. Lécroart s'amuse avec le format BD, notamment en envoyant un de ses personnages dans plusieurs extraits de bandes dessinées. C'est sympathique à lire et j'ai beaucoup souri durant ma lecture, mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un chef d'œuvre qui faut lire avant de mourir. Disons que c'est à lire si on aime bien les albums OuBaPo. Pour l'instant, du peu que j'ai lu de cet auteur, je trouve qu'il fait des choses sympathiques, mais dans la catégorie 'amusons nous avec le support de la BD' je préfère pour l'instant des auteurs comme Jean-Paul Eid ou Lewis Trondheim.

16/10/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je suis un grand fan de Lécroart, et pour plusieurs raisons. D’abord parce que, comme Marc-Antoine Mathieu, il ne sacrifie pas l’intrigue aux contraintes oubapesques qu’il s’impose. Ensuite parce qu’il est drôle. Alors là, si j’ai préféré Cercle vicieux dans la même collection, j’ai tout de même bien apprécié cet album, totalement foutraque, où l’on retrouve les mêmes personnages que dans le Cercle, toujours aussi rondouillards, toujours en train de faire des expériences dont ils arrivent à nous démontrer l’intérêt. Les personnages sortent de la page – comme certains personnages de Tex Avery sortaient de l’écran, et on suit M. Marmouset dans sa quête absurde dans un monde para-parallèle, au milieu de collages d’œuvres de collègues de Lécroart, en se demandant jusqu’au bout où il va nous mener. A lire, et à relire donc (pour y redécouvrir les résultats des pseudos pliages de la page 32…). Etienne Lécroart a réalisé avec cet album un exercice ludique et réussi, chapeau bas !

04/10/2013 (modifier)
Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Ni plus ni moins que les autres, c'est une BD qui est véritablement intéressante à voir. On est surpris par la tournure des pages, des événements, c'est vraiment impressionnant ce genre d'exercice de style dans une BD. Un ouvrage très intéressant et que je conseille à tous les fans de BD et d'originalité. Même si j'avais trouvé Cercle vicieux plus surprenant, celle-ci est tout aussi bien. 3.5/5

18/01/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Beaucoup a déjà été dit dans les avis précédents. C'est le second récit de cette trilogie que je lis. S'il est différent de Cercle vicieux, il m'a tout autant plu. L'originalité est de mise, sous son aspect "petite BD au dessin simple", cette histoire est avant tout le résultat d'un superbe travail, bien pensé et traité de très belle manière. Le dessin est la clé de voute de cette histoire. A découvrir et à consommer sans modération.

18/02/2009 (modifier)
Par Jetjet
Note: 3/5
L'avatar du posteur Jetjet

Le Cycle fait partie de cette petite trilogie publiée à l'Association avec Cercle vicieux et L'Elite à la portée de tous du même auteur. C'est également selon moi l'ouvrage le moins surprenant, mais pourtant il ne manque pas de qualités tout comme les deux autres... Ici on retrouve le Professeur, son assistant alcoolique et sa secrétaire Mlle Anne dans une exploration singulière de la Bande Dessinée, prétexte à mettre en scène des pages fofolles où Robert l'assistant va naviguer au travers d'autres oeuvres tout en s'intégrant parfaitement aux situations les plus folles... Un exemple ? Reprendre les pages de Lapinot et les carottes de Patagonie en y intégrant le personnage tout en l'incluant au reste de l'histoire principale... On y distingue donc d'autres auteurs connus ou méconnus mais dont le style et les situations sont parfaitement distincts d'un bout à l'autre. Et que dire des dernières pages où l'histoire se juxtapose sur les précédentes, une sacrée surprise qui ne vous dira rien comme ça mais qui vaut son pesant de cacahuètes ! Au final il s'agit peut-être de la meilleure conclusion d'une histoire oubapienne mais je reste persuadé que l'achat deviendrait indispensable si l'éditeur compilait les trois histoires à la suite mais comme le prix est tout doux et que l'expérience en vaut la peine, j'en recommande l'achat ainsi que des deux autres oeuvres citées plus haut. Une expérience unique à tenter pour tous les blasés de BD classique, et un bel exemple ludique à lire...

25/12/2008 (MAJ le 25/12/2008) (modifier)
Par Cassidy
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Se plonger dans un album d'Etienne Lécroart est toujours un plaisir. Drôlerie, inventivité et originalité sont immanquablement au rendez-vous. Peu d'auteurs savent comme lui manipuler, triturer le média bédéesque avec autant d'intelligence et d'humour. Bien sûr, il n'est pas le seul à faire de l'expérimentation autour de la BD, mais chez lui, les jeux OuBaPiens n'ont pas qu'un intérêt purement formel, ce sont de nouvelles façons, ludiques et surprenantes, de raconter des histoires (même s'il utilise des intrigues plutôt simples comme bases), pas de l'expérimentation gratuite. Des exercices de style rigolos à la Queneau, dont le plus gros défaut est malheureusement qu'ils perdent un peu de leur saveur après la première lecture... mais après tout, combien d'albums peuvent être relus 2, 3 ou 4 fois sans se lasser ? Cerise sur le gâteau, "Le Cycle" est, comme les autres petits bouquins de Lécroart, à un prix abordable. Ca change agréablement d'autres BDs OuBaPiennes comme Quimby the Mouse ou Va & Vient. Bref, jetez-vous dessus !

21/04/2006 (modifier)
Par okilebo
Note: 3/5

C'est avec beaucoup de joie que l'on retrouve, ici, les personnages de Cercle Vicieux. Toujours aussi loufoque, l'auteur nous convie, cette fois-ci, à découvrir les méandres des mondes parallèles. Sa vision personnelle de ce phénomène est bien sûr teintée de dérision. L'humour y est toujours aussi présent mais ce qui fait l'originalité de cet album c'est l'incursion de planches d'autres dessinateurs et pas des moindres (Sfar, Ayroles, etc...). Au premier abord, cela peut paraître un peu déroutant mais au fil des pages, on s'habitue très vite à cette particularité. Ceci dit, j'ai préféré Cercle Vicieux mais bon, le résultat est malgré tout, convaincant. La qualité est donc, une fois de plus, au rendez-vous avec cet album alors pourquoi s'en priver !?

21/03/2005 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Mouiche, bof, je reste assez dubitatif sur cet album qui explore les circonvolutions de l’espace interséquentiel du petit monde de la bd "d’auteur". Qu’avons-nous à nous mettre sous la dent ? Pas grand chose pour celui qui a lu "Pervenche et Victor" ou encore "Cercle vicieux" du même auteur. Le fil conducteur est assez ténu et a une furieuse tendance à prendre la tangente plutôt que d’épouser la courbure d’un hypothétique récit dont la consistance fait un peu défaut. En fait, toute l’excitation du professeur me semble veine et les dialogues vides de sens. Toutefois, Lécroart innove lorsqu’il calque le style graphique d’autres auteurs, même si ceux-ci me sont trop méconnus pour la plupart. Mais ça reste laborieux et un peu trop hermétique à mon goût.

21/03/2005 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Apres avoir été ébloui par Cercle vicieux du même auteur, c’est avec impatience et excitation que je me suis procuré « Le cycle », autre œuvre oubapienne de Etienne Lécroart. Et je suis vraiment déçu. Coté innovation et OuBaPo, c’est toujours un émerveillement. Les différentes techniques et astuces employées par l’auteur sont vraiment ingénieuses et remarquablement mises en scène. Le coup de la page pliée est à ce titre très fort. Les insertions de pages d’autres BDs sont bien trouvées, mais comme d’autres posteurs ci-dessous, je ne connais pratiquement aucune des BDs dont les planches en question sont tirées… forcement ça limite l’intérêt de la chose. Donc contrairement à « Cercle vicieux », ou même à ce que fait MAM, je me suis ici fortement ennuyé. L’histoire est soporifique au possible, et la pourtant courte lecture a été un vrai calvaire. Bref, l’OuBaPo et les prouesses techniques, j’aime bien, mais à condition que le scénario suive… sinon je ne vois pas trop l’intérêt.

06/01/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 4/5

J'ai terminé la lecture du Cycle en me disant "ce mec est un génie" tellement j'ai été impressionné par son talent. Autant sur le cercle vicieux j'avais apprécié son travail et surtout l'originalité et l'ambition mais sans vibrer, autant le cycle m'a vraiment emerveillé. Il n'y a pas de réelle histoire, c'est clair, mais tout est tellement bien mené et mis en page que la lecture s'est révélée être des plus agréables et déroutantes (sachant que je suis loin d'être un connaisseur de l'OuBaPo et donc loin d'être habitué à ce style de barj' ) Petit problème, j'ai quand même trouvé un gros air de ressemblance dans l'ambiance avec les oeuvres de Marc-Antoine Mathieu. Du coup, même si j'aime beaucoup ce que fait M.-A.M., j'avais l'impression d'en lire une variante... Cet album est vraiment une belle découverte pour moi :)

15/11/2004 (modifier)