Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Va & Vient

Note: 2.63/5
(2.63/5 pour 8 avis)

Avec cet exercice de style, Emmanuel Guibert nous rappelle qu'il a aussi le talent pour nous épater en très peu de pages.


Format à l’italienne Guibert OuBaPo

Avec cet exercice de style, Emmanuel Guibert nous rappelle qu'il a aussi le talent pour nous épater en très peu de pages. Prévu à la base pour être un Patte de Mouche, Va & Vient s'est peu à peu imposé comme un livre-objet. Dans l'esprit de La Grande Famiglia (Thomas Ott et Gila 1998), ce livre cartonné avec empreinte à chaud en couverture, avec sa seconde couleur d'appoint magnifie la prouesse de Guibert, basée sur une époustouflante progression narrative en trois temps. Les trois actes de cette saynète universelle qui parle d'amour, de sexe, et de paternité, ainsi emballés en feront probablement un petit cadeau idéal.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Va & Vient
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

08/09/2005 | cac
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Emmanuel Guibert développe ici une idée toute simple, mais efficace, proche de l’Oubapo : utiliser trois fois la même suite de dialogues ou commentaires, qui se font suite dans trois situations différentes et successives de la vie d’un homme et d’une femme, allant du quelconque à l’érotisme. On devine un peu à l’avance les situations, mais j’ai quand même trouvée amusante et très bien faite cette histoire courte. L’Association l’a publiée dans un bel écrin, avec couverture et dos toilés, c’est un bel objet. Alors qu’au fond, on aurait tout aussi bien pu retrouver cet album dans leur collection Patte de mouche, le format s’y prêterait très bien. Alors du coup, le débat semble lancé sur le rapport coût/temps de lecture. J’avoue que, comme Jetjet, je fais généralement abstraction du prix lorsque le plaisir de lecture est au rendez-vous – ce qui est le cas ici (je n’achète pas des livres au kilo, et conçois que les petits éditeurs prennent des risques et survivent dans d’autres conditions que les gros…). De plus, j’ai pu le trouver en occasion peu cher. Toujours est-il que cette courte mais très agréable lecture est hautement recommandable !

02/07/2016 (modifier)
Par Miranda
Note: 1/5
L'avatar du posteur Miranda

Le jeu de mots sur lequel se base cette courte histoire est bien trouvé, simple mais bien trouvé, malheureusement la mise en images est totalement ratée, au lieu d'évoquer le plaisir et la joie c'est au contraire une angoisse presque morbide qui prend place, comme si cet homme subissait la pire tragédie de sa vie au lieu de vivre d'heureux évènements. Cette petite réflexion sur la vie bien mignonne est totalement massacrée, son noir et blanc est sombre et laid et n'évoque pour moi que la tristesse. Pour mettre en valeur ce petit scénario bien malin il aurait fallu de jolies cases rappelant plutôt de petites fresques détaillées et colorées où la sensualité et la joie de vivre auraient pu s'exprimer. Mais l'auteur ne s'est vraiment pas foulé avec ses trois coups de crayons jetés sur le papier à la va-vite… à croire qu'il a voulu lui-même tuer son œuvre. Pourtant il sait faire de belles choses, il nous l'a prouvé dans La Fille du professeur… Après tout cela et le prix prohibitif de 22 euros et 22 secondes de lecture, ce qui revient cher la seconde ! Et sachant que Guibert aurait pu faire mille fois mieux s'il s'en était donné la peine, je ne peux mettre plus d'une étoile car cela ressemble juste à une grosse blague pour ne pas dire une grosse arnaque.

11/02/2010 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Jetjet

Après avoir longtemps effectué des Va & Vient autour de cette page et de ses critiques, j'ai finalement opté pour acquérir ce petit bouquin édité en format italienne, au papier glacé et à la couverture de prestige... Pas de doute, l'objet en soi est magnifique... Il s'agit d'un petit plaisir éphémère en vue d'une lecture courte mais drôle, d'un procédé plutôt bien vu dont on peut s'amuser à deviner la suite juste en lisant les paragraphes qui se répètent mais pas les situations qui mettent en place une situation typiquement masculine que j'ai déjà vécu et que je ressens à cette lecture comme un flashback me rappelant de biens jolis souvenirs... Quant au prix tellement évoqué, il est exagérément élevé en vue du contenu, c'est indéniable mais passé outre ce geste de folie (après tout, toute collection en soi est un luxe et une folie), je remarque que je suis plutôt satisfait de mon achat car son contenu me correspond en tous points et le mécanisme simple mais admirable... On sort peut-être de la lecture classique de bande dessinée puisqu'il s'agit davantage d'illustrations accompagnées d'une simple phrase mais ce n'est jamais vulgaire, honteux et la fin convenue reste tout à fait charmante... Joli cycle que les dessins dépouillés ne m'ont aucunement dérangé. Voici l'objet le plus inutile et le plus dispensable de ma bibliothèque mais également celui dont j'aurais la plus grande joie à ressortir de temps en temps pour 1 minute de plaisir complice... Le cadeau idéal à offrir à son compagnon pour une demoiselle ou pour un ami qui vient d'agrandir sa famille... ou bien à soi-même... Et cela n'a bien évidemment pas de prix aussi j'ose une note atypique, inappropriée ou surestimée mais tout à fait ressentie. Sinon on peut se rabattre sur Je ne savais pas quoi t'offrir donc je t'ai pris ça de Jim mais ce serait cruellement manquer d'imagination et je doute que ce soit le parti pris des lecteurs de notre petit site marron ;)

11/02/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

C'est étonnant, en lisant les avis précédents, je me rends compte que tout le monde fait le même constat après la lecture de cette BD. Prix : 22 euros Temps de lecture : moins d'une minute chrono. Dessin : minimaliste N&B mais expressif Scénario : exercice oubapien sympa un peu dans le style de Jean qui rit et Jean qui pleure. (Une troisième histoire reprenant les personnages des 2 premières avec les mêmes positions mais pour un résultat complètement différent) Intérêt : sympa mais compromis prix / temps de lecture abominable. La finition de la BD ne justifie pas un tel prix d'autant qu'il y a une collection à l'Association vraiment faite pour ce genre de récit : les pattes de mouche qui ne coûtent que 3 euros. Je suis content de l'avoir lu mais je ne l'achèterai certainement pas.

02/09/2009 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

Cette BD est un exercice de style très sympa. Le lecteur découvre deux histoires aux même textes mais chacune dans un registre très différent. Autant la première partie est classique, autant la deuxième est assez coquine. Je trouve cela fort réussi et original. Le trait de Guibert est net et précis, l’auteur délaisse les décors et ne met que l’essentiel. Le lecteur est donc invité à se concentrer sur les personnages et à se laisser guider par une narration exemplaire. La lecture m’est donc apparue très plaisante. Seulement voilà, si l’album est très bien relié, il se présente comme un objet de luxe et se lit très vite (moins de dix minutes suffisent pour feuilleter le livre)… tout cela pour la modique somme de 22 euros ! C’est trop ! Du coup, ma note est sévère pour cet ouvrage… en attendant qu’une éventuelle édition à moindre coût apparaisse…

03/12/2006 (modifier)

Petit exercice de style assez coquin, assez sympathique, mais pas super bien dessiné et très vite lu. C’est très bien trouvé, original, mais en raison de ce dessin trop dépouillé et du trop faible nombre de pages, ça ne vaut pas son prix, ni même une présentation aussi classieuse. Personnellement, je trouve qu'en “Patte de mouche”, à 3.00 € donc, ça aurait été très bien, et j’en aurais vivement conseillé l’achat, mais là, ce one-shot a les inconvénients d’un “Patte de mouche” sans son avantage majeur : le prix. Empruntez-le plutôt ;)

19/09/2006 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Difficile de noter cette BD. En refermant l'album (environ 30 secondes après l'avoir ouvert), on se dit que c'est une jolie petite expérience OuBaPienne simple mais très réussie. Comme le dit la présentation du bouquin, "Emmanuel Guibert a le talent pour nous épater en très peu de pages". Puis on regarde la 4ème de couverture et on se dit PUTAIN 22 EUROS NON MAIS C'EST UNE BLAGUE ?!?! Déjà que je trouve que les "Pattes de Mouche" de L'Association, à 3 €, sont chères, alors 22 euros pour 30 secondes de lecture, même si c'est une bonne petite BD, même si c'est un beau livre avec une couverture en toile, c'est de l'abus, c'est n'importe quoi. C'est "la BD artistique et intelligente c'est pas fait pour ces connards de pauvres, c'est du produit de luxe". Le jour où L'Association rééditera cette histoire dans un format moins coûteux, je reviendrai changer ma note en 4/5 pour la qualité du contenu. En attendant, seulement 2/5. Une BD à lire, oui... mais gratuitement, en bibliothèque ou en librairie !

14/04/2006 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Des albums comme ceux-là montrent que la bande dessinée, c'est également un bel objet. Format à l'italienne, couverture toilée et papier de très bonne qualité font de ce livre quelque chose qui sort du commun de la production. Le hic, c'est qu'avec tout ça le prix s'en ressent. L'histoire est une succession de 3 petites scènes accompagnées d'une petite phrase par planche qui se répète dans les 3 scènes. Bel exercice de style et ça aurait fait un mignon petit album oubapien de la collection Patte de Mouche, mais à 22 euros ce livre est plutôt destiné aux esthètes de la bd, ou aux fans absolus de l'oeuvre d'Emmanuel Guibert...

08/09/2005 (modifier)