Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Doom Patrol

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Le run de Grant Morrison sur la Doom Patrol, un classique de DC Comics.


DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics Vertigo

Constituée de héros traumatisés par des événements brutaux, l'équipe de la Doom Patrol a été rassemblée par le Chef Niles Caulder afin de leur permettre de se réinsérer dans la société. Mais après un événement tragique, le groupe se retrouve décimé et l'intégration de nouveaux membres comme Crazy Jane ou Rebis va entraîner la Doom Patrol dans des aventures encore plus surréalistes et horrifiques. Texte: L'éditeur

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Octobre 2019
Statut histoire Série en cours (prévue en 3 tomes) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Doom Patrol
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

26/06/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

La Doom Patrol est une équipe de DC Comics qui a eu plusieurs incarnations depuis les années 60 et le run de Grant Morrison à la fin des années 80-début des années 90 est celui qui a marqué les esprits. Ça fait partie des différents travaux qui ont mis ce scénariste sur la map. Personnellement, j'ai souvent un problème avec le style de Morrison, mais ici ça va. Deux de ses défauts selon moi sont d'avoir une narration remplie d'éclipses et qu'il balance souvent trop d'idées par page. Ici, il se restreint et prend son temps pour raconter des histoires. Cela reste du Morrison et donc on est dans le bizarre avec notamment un méchant qui s'inspire du mouvement dada ! Disons que pour apprécier, il faut laisser son esprit cartésien au vestiaire et accepter tout ce qui arrive comme normal. Les différents concepts de Morrison sont plus ou moins facile à comprendre, en tout cas j'ai mieux compris ce qui se passait ici que dans d'autres de ses œuvres. Il faut dire que je n'ai lu que le premier tome et que pour l'instant certains thèmes sont du déjà vu. Par exemple, on va voir une jeune fille aux prises avec des amis imaginaires pas aussi imaginaires que ça et méchants qui se révèlent être une métaphore sur la peur de quitter le monde de l'enfance et d'entrer dans la puberté. Les histoires sont pas mal quoiqu'il y a quelques numéros qui m'ont captivé. Le dessin est très bien, c'est le genre de dessin qu'on retrouvait dans les comics de l'époque et que je préfère à ce qu'on fait aujourd'hui. À lire si on aime les curiosités.

26/06/2020 (modifier)