Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Donjon Antipodes

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Série se déroulant 10000 tomes avant Donjon Zenith.


Chiens & Chats Donjon Lewis Trondheim Sfar

Les guerres continuelles qui voient s'affronter Elfes et Orques ne laissent que peu de survivants. Seul sur le champ de bataille, un chien orque pleure la disparition de son maître. Mais le temps du recueillement est de courte durée. Il croise une animal destiné à être un ennemi : un chien d'Elfe bien éduqué et à la langue bien pendue. Pour survivre dans ces contrées sauvages, ils vont devoir faire équipe.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Janvier 2020
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série Donjon Antipodes
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

19/01/2020 | Ro
Modifier


Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

C'est de très loin que j'ai suivi la série Donjon et toutes ses séries parallèles, et c'est surtout le fait que ce nouvel opus soit dessiné par Gregory Panaccione qui a titillé ma curiosité. Et bien ma foi, c'est un album plutôt agréable, dynamique et plein de surprises, avec tout le talent expressif que sait faire passer Gregory Panaccione quand il s'agit d'animaux (je vous renvoie à son album sans texte Toby mon Ami). Car nos deux protagonistes ne sont autres que deux chiens que tout sépare à la base. L'un est un chien de guerre orc qui n'aime rien moins que partir en guerre et croquer de l'elfe, quand l'autre est justement un chien un peu précieux dont le maître était un elfe. Etait, car nos deux bestiaux vont se retrouver livrés à eux même suite justement à une bataille opposant elfes et orcs. Voici donc le récit d'un duo improbable qui prend doucement consistance au fil des pages et des péripéties auxquelles ils vont se trouver confrontés. C'est fluide, assez drôle, et le trait de Panaccione donne au tout sa consistance et son feeling. Sans être extraordinaire à mon goût, voilà de quoi passer un bon moment de lecture divertissant et original.

20/01/2020 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Depuis la fin précédente de la série des Donjon, je noyais ma tristesse dans la série Ralph Azham. Et maintenant que cette dernière est (à priori) terminée elle aussi, je retrouve une bouffée d'oxygène grâce à l'apparition de ces nouveaux albums de Donjon incluant donc deux nouvelles séries, Antipodes- et Antipodes+ se déroulant respectivement 10000 tomes (puisque la chronologie de Donjon se calcule en tomes) avant et 10000 tomes après Donjon Zenith. Donjon Antipodes- se déroule donc des années et très probablement des siècles avant que soit posée la toute première pierre du Donjon. Le monde de Terra Amata d'alors ressemblait à celui des séries d'héroic-fantasy classiques, avec des guerres entre elfes et orques, et pas tous ces animaux antropomorphes qui font la spécificité de Donjon. Et pour le premier tome, les héros ne sont autre que... deux chiens, de vrais chiens qui marchent à quatre pattes et aboient. Le premier d'entre eux est le chien de guerre d'un orque et j'ai bien aimé la manière dont la narration des trois premières pages laissent croire que le héros est l'orque lui-même avant de réaliser que c'était le chien qui nous racontait son histoire. Le second est le chien de compagnie d'un guerrier-mage elfe. Ennemis par principe, leurs caractères sont donc radicalement opposés, entre le chien orque puissant, violent mais aussi fondamentalement loyal à son maître, et le chien elfe beaucoup plus mijaurée, mesuré et avant tout loyal à son petit confort. Pourtant les circonstances vont les amener à vivre ensemble une aventure désespérées avant de nouer pour de bon des liens entre eux. Quel rapport avec la série Donjon me direz-vous ? Pour commencer, l'ambiance et le ton. On retrouve cette heroic-fantasy qui ne se prend pas au sérieux et pourtant raconte des choses graves avec le sourire et avec beaucoup de réflexions intelligentes. Puis ensuite, les connaisseurs de la série noteront que cet album donne les bases de l'explication de pourquoi la Terra Amata que nous connaissons est peuplée de personnages animaliers et se détache des mondes d'heroic-fantasy banals. La lecture est très agréable et la narration coule de source. J'ai apprécié la relation entre ces deux chiens et les nombreuses péripéties et rencontres qui vont se succéder, ainsi que le changement d'état d'esprit qu'elles vont provoquer dans la tête des deux héros dont la personnalité va s'affirmer. Le dessin de Gregory Panaccione est bien agréable, à mi-chemin entre celui dont il fait preuve dans sa série phare Chronosquad et le style habituel des auteurs de Donjon. Honnêtement, cet album pris indépendamment des autres est juste pas mal. C'est une lecture plaisante mais qui ne casse pas encore des briques. C'est uniquement pris dans le contexte de l'univers Donjon dans son ensemble et parce que je sais que ce n'est que le premier pas d'une nouvelle série qui s'entame que je l'estime franchement bien. Je suis maintenant curieux de savoir si les tomes suivants d'Antipodes- reprendront les mêmes héros ou s'il s'agira de héros et de contextes différents à chaque fois. Dans tous les cas, je lirai la suite sans hésiter pour la profondeur qu'elle ajoute à l'univers de Donjon et simplement parce qu'ils me permettent d'en profiter encore un peu plus longtemps.

19/01/2020 (modifier)