Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Histoires inavouables

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 6 avis)

Histoires courtes imaginées ou vécues par l'ancienne Star du porno Ovidie


Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre

Ils ne se connaissent pas et se donnent rendez-vous dans un train pour s'adonner à des jeux sexuels... un serial dragueur emmène deux filles chez lui en pensant que la nuit sera chaude... une étudiante américaine se procure du plaisir en se frottant contre tout ce qu'elle trouve dans la rame du métro jusqu'au jour où... Certaines histoires ont été vécues par Ovidie elle-même. À vous de deviner lesquelles.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Novembre 2013
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Histoires inavouables
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

23/12/2013 | dut
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Dans ce petit album, chacun de ces récits courts évoque des plaisirs de couple ou de solitaire, des expériences fortuites et coquines, des envies et pulsions qui font preuve d'une liberté sexuelle assumée et qui s'apparentent à des fantasmes qu'on a tous plus ou moins eus, des trucs dont on a rêvé en secret et qui lorsque l'occasion se présentait, devaient être saisie. Mais ça restait notre petit secret. Ces récits sont bien trouvés, même si j'ai vu des situations du même genre dans d'autres lectures plus hard (le coup dans le train, c'est assez classique, je crois que j'ai vu ça dans Les Voluptés de l'Orient-Express). Ceci dit, ces récits sont de bonne qualité et se valent ; même si Ovidie n'a pas vécu toutes ces situations, elle parvient à le faire croire, je veux dire par là que ces récits sont dignes de son passé d'ancienne star du X, mais elle les raconte avec une certaine délicatesse. Certes, ils sont évoqués et représentés de façon très explicite, mais c'est un point de vue très féminin, et non celui d'un homme habituellement plus rude ou moins léger. Le dessin s'accorde bien au ton de ces fantasmes, même s'il évite de justesse la vulgarité, après tout on n'est pas dans une Bd de Jacobsen ou de Mancini... c'est un trait joli et simple, malgré des décors minimalistes. Il fallait justement pour ce genre de récits un dessin qui n'attire pas tout sur lui. Une Bd érotique qui peut s'adresser aussi bien aux hommes qu'aux femmes, c'est plutôt rare.

03/10/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C'est extrêmement rare que je mette 4 étoiles à une bd érotique réservée strictement aux adultes. Je suis un homme assez exigeant. Cependant, en l'espèce, j'ai plutôt apprécié l'intelligence du scénario au service de dix petites histoires très coquines et effectivement inavouables. Il paraît que ces dix récits courts sont tous inspirés de faits réels. Certes, c'est assez croustillant mais on ne tombe jamais dans la vulgarité. Au-delà de ces aspects, c'est plutôt joliment dessinées avec un trait délicat en noir et blanc. Par ailleurs, l'auteure Ovidie semble bien connaître le sujet concernant la sexualité: couguar, homosexualité, échangisme, infidélité. Le tout est assez convaincant. L'ambiance est légère et parfois humoristique. Et puis, cela concerne aussi bien les hommes que les femmes qui y trouveront leur compte. Bref, c'est une bd érotique très réussie. Il faut le faire.

08/11/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

La collection Erotix de Delcourt commence à s'étoffer, et continue à publier des albums mettant de côté le trash ou le "trop hard". Un érotisme juste "un peu" pornographique (même si les scènes explicites existent). Sensées être tirées d'anecdotes connues par l'ex-hardeuse et coscénariste Ovidie, les histoires qui composent cet opus sont généralement sympas, même si cela reste un peu retenu. Le dessin y est peut-être pour quelque chose, très simple (avec décors quasi absents). En tout cas, chacune reste "crédible"... C'est un album sympa donc, mais je suis moins enthousiaste que les posteurs précédents. A lire (à deux pourquoi pas) quand même!

07/08/2014 (modifier)
Par herve
Note: 4/5
L'avatar du posteur herve

En 2008, les éditions Delcourt avaient l'audace de relancer la bd érotique,avec Premières fois superbe album où des auteurs comme Pedrosa, Alfred ou Vatine nous livraient des histoires courtes mais osées. Quelques années plus tard, Ovidie, ancienne star du porno (auteur de quelques livres comme "Osez découvrir le point G" ou d'un"Porno manifesto" qu'il faut vraiment lire) nous livre, toujours chez Delcourt, quelques histoires courtes illustrées par Jérôme D'Aviau. Amateur de bd dites" pour adultes", j'ai apprécié le trait de Jérôme d'Aviau, qui malgré certaines scènes très hot, ne sombre jamais dans la vulgarité. Nous sommes ici très loin des bandes dessinées d'Ardem, de Bruce Morgan, voire de Noé. Pourtant, comme dans "Franche amitié virile", les scènes sont très explicites mais dans "Sexting", l'humour reste présent, tout comme dans "Coincée", avec une "morale" assez drôle. Un album à lire en couple tant les histoires racontées, diverses et variées , peuvent susciter quelques discussions intéressantes.... Un album croustillant et bien réalisé.

08/07/2014 (modifier)
Par pol
Note: 4/5
L'avatar du posteur pol

Avec une scénariste ex hardeuse et une accroche "10 histoires courtes, certaines ayant été vécues par moi", on peut dire que Delcourt n'a pas fait semblant pour aguicher le mâle avide d'émotions. Franchement le résultat n'est pas décevant. Peu importe si ces histoires ont réellement été vécues par Ovidie, ou une de ses anciennes collègues. Ça n'a pas influé sur ma lecture. Les histoires sont assez courtes et sont plus ou moins émoustillantes, forcément ça va dépendre de la sensibilité de chacun face aux différents sujets. Mais à part une ou deux je peux dire que j'ai apprécié toutes les histoires. Même si finalement on côtoie des univers connus dans le porno (la photo coquine par sms, l’adultère, la première expérience en groupe, etc...) les histoires sont sympa et changent du plombier qui vient réparer la photocopieuse. Un effort a été fait pour apporter une chute imaginative et même si ce n'est pas surprenant à chaque fois ça a le mérite de conclure intelligemment les histoires. Coté dessin, le trait est élégant, les scènes de sexe sont explicites sans tomber dans le cru ou la surenchère du trash comme ça arrive bien trop souvent dans les BD pour adulte.

04/02/2014 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Ovidie qui scénarise une BD porno, forcément ça interpelle ! Dans "Histoires inavouables", on retrouve une série de petites histoires courtes qui racontent plus ou moins les grands classiques des fantasmes : On a le jeune homme de 18 ans avec la copine de sa mère, le couple qui va faire de l’échangisme pour la 1ère fois, le plan à trois, l'histoire avec l'inconnue dans le train (ma préféré) etc... A souligner que toutes ces petites histoires sont très sympa à lire, chacun se retrouvera peut être dans une histoire ou dans une autre. Le dessin est assez simple mais au final réussi, et chose originale et agréable, c'est que chaque histoire à une chute soit cocasse, soit drôle. Il y a une vraie recherche scénaristique et on n’enchaîne pas les banales histoires de cul grossières, il n'y a pas par exemple d'histoire de plombier qui vient réparer la tuyauterie de madame (à dire avec un accent du sud :) ), cette BD est une peu plus fine et c’est une très bonne chose ! Je conseille !

23/12/2013 (modifier)