Les Voluptés de l'Orient-Express

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Histoire du rail & plaisirs charnels


Autour du Rail Hard & Soft, d'un érotisme à l'autre

Un groupe de passagers voyage dans l'Orient-Express au départ de Paris.. on suit en parallèle l'histoire du train des rois et des ébats sportifs en cabines... Nous avons une véritable princesse turque accompagnée de ses 2 gardes du corps, un lord anglais, un Français jovial, une jeune autrichienne qui voyage seule, un couple très libéré, quelques stewards et barmen indulgents... Tous se livrent à des voluptés très poussées bercées par le doux roulis du train de prestige

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 1989
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Voluptés de l'Orient-Express
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/12/2015 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cet album fait partie d'une série intitulée "Voyages-voyages" publiée dans le magazine Bédé Adult' en 1988 et 89, les 2 autres tomes étant "la Dragueuse des sleeping" et "Dévergondages à l'Est", mais ils sont néanmoins indépendants les uns des autres. Comme on le voit, ce récit est très inspiré par le célèbre roman de Maurice DeKobra, "la Madone des sleeping", écrit en 1925, qui développa les intrigues passionnelles dans les trains, à l'origine de fantasmes dans cet univers feutré et clos de l'Orient-Express, symbole d'excitation inconsciente procurée par le roulis des trains ; l'un des personnages y fait d'ailleurs allusion. C'est l'une des toutes premières Bd érotiques de Hugdebert qui choisit donc un sujet propice à un thème original et torride, tout en assouvissant sa passion des chemins de fer. D'autres Bd utiliseront ce décor, notamment Train de nuit. Le mariage du rail et du sexe donne de belles scènes d'ébats variés bien que classiques, assez nombreux et souvent excitants, mais intelligemment insérés parmi des scènes de dialogues plutôt bien documentés, puisque l'un des personnages raconte aux autres passagers l'histoire de l'Orient-Express, le mythique train des rois et roi des trains. Ce n'est donc pas qu'une simple Bd de cul tristounette et banale, il y a un vrai fond et on s'instruit. Pour des débuts, Hugdebert maitrise parfaitement les anatomies féminines et masculines, soigne son trait encré assez épais dans un style lorgnant vers le noir & blanc de Chris ou Olson, et multiplie les angles et les cadrages pour mettre en valeur les positions érotiques ; les femmes sont belles et très demandeuses, et la minutie du décor chère à Hugdebert lui permet de dessiner le train avec précision. Bref, une Bd très agréable, au sujet original, de l'érotisme "sérieux" et raffiné.

03/12/2015 (modifier)