Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Aventuriers de la Mer

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

À Terrilville, les familles marchandes serrent les dents en attendant des jours meilleurs. C'est que les pirates, les serpents de mer et le gouverneur leur mènent la vie dure. Heureusement, elles peuvent toujours compter sur leurs fabuleuses Vivenefs, ces bateaux vivants, grâce auxquelles elles continuent de régner sur les mers...


Adaptations de romans en BD La BD au féminin Lanfeust Mag Vieux gréements

À Terrilville, les familles marchandes serrent les dents en attendant des jours meilleurs. C'est que les pirates, les serpents de mer et le gouverneur leur mènent la vie dure. Heureusement, elles peuvent toujours compter sur leurs fabuleuses Vivenefs, ces bateaux vivants, grâce auxquelles elles continuent de régner sur les mers...

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Juin 2013
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Les Aventuriers de la Mer
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

13/06/2013 | Pasukare
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Je n'ai pu lire que les 2 premiers tomes. Il y a de belles images, le dessin est agréable et sympathique, bien dans la lignée des Bd Soleil, mais le récit ne décolle pas. Je pensais que ça serait mieux que L'Assassin Royal (auquel je n'avais guère adhéré), avec le côté aventureux plus marqué, d'autant plus que l'idée de base sur ces bateaux aux proues vivantes, est originale... mais finalement, le récit ne m'a pas passionné, en dépit de quelques bonnes idées. Le tome 2 a l'air de prendre un aspect un peu pirateux, avec un équipage d'aventuriers de tout poil et des monstres marins, mais non, c'est un faux espoir, ça ne sort pas d'une certaine léthargie, la lecture n'est pourtant pas désagréable, mais ça suit les rails de la convention dans ce type d'aventure maritime, sans jamais être innovant, et au final je n'accroche pas à ce genre d'univers. Je ne lirai sans doute pas la suite.

08/04/2016 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

"Les aventuriers de la mer" est une nouvelle adaptation en BD d'un roman de Robin Hobb, comme le fut déjà L'Assassin Royal (que je n'ai pas lu). Je ne connais pas du tout l'oeuvre originale, j'ai donc découvert cette histoire de bateaux vivants à la lecture de ce premier tome. A Terrilville, certaines familles possèdent des bateaux très spéciaux, les Vivenefs dont la proue peut parfois prendre vie et qui sont considérés comme des bateaux vivants. Ce premier tome nous présente une de ces familles, tiraillée par des querelles internes, entre soeurs, entre gendre et belle-mère, entre parents et enfants, au moment du décès du grand-père et actuel propriétaire de la Vivenef nommée Vivacia. On y prend également connaissance du contexte difficile dans lequel vivent les habitant du coin, entre problèmes économiques et de cohabitation avec certaines espèces marines. J'ai trouvé l'idée très originale, mais l'aspect bateau vivant pas assez développé à mon goût (sauf en ce qui concerne l'autre Vivenef que l'on croise dans cet album qui m'a semblée bien plus intéressante). On va dire que c'est un bon tome d'introduction, qui nous plante bien le tableau. Graphiquement c'est assez joli et bien réalisé mais peu original, c'est du "formaté Soleil". Histoire à suivre, en espérant un peu plus d'aventure et de magie par la suite. Le T2 se concentre sur Capitaine pirate Kennit et ses envies de dominer les océans (et accessoirement sauveur d'esclaves malgré lui), et sur la jeune Althéa qui cherche à récupérer son bateau en faisant ses preuves en tant que matelot. Un tome sans relief particulier mais qui se laisse lire. Je pense que l'oeuvre originale est plus passionnante, comme souvent avec les adaptations en BD. Je m'attendais à quelque chose de plus prenant, j'avoue que je suis un peu déçue. J'attribue un "pas mal sans plus" à ce stade, à voir par la suite si ça se dynamise un peu ou pas.

13/06/2013 (MAJ le 07/09/2014) (modifier)