Conan le barbare

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Jeune guerrier venu du nord, Conan le Cimmérien parcourt le monde en quête d'aventures. En prenant la mer, il y trouvera l'amour avec la vénéneuse et redoutable Bélit. Une relecture des aventures du barbare de Robert E. Howard, inspirée et passionnante.


Conan le Barbare

A Messantia, la capitale d'Argos, un barbare venu du nord fuit les forces armées. Auteur de nombreux méfaits, Conan le Cimmérien se dirige vers le port et saute de justesse dans un bateau quittant les lieux. Le chef du navire commerçant n'est guère accueillant mais avec une épée sous la gorge, il finit par céder aux conditions de ce nouveau passager. Alors que la distance vis à vis de la côte est plus importante, Conan explique sa situation. Il est près à aller n'importe tout, tant que ce n'est pas à Messantia et pour cela, il est prêt à défendre l'équipage d'une quelconque menace. Impressionnés par le charisme de Conan, Tito et ses hommes acceptent et se lient d'amitié avec le Cimmérien. Une nuit autour d'une bouteille de vin, le marchand parle d'une de ses peurs, que son bateau croise un jour la route de la Reine de la côte noire, Intrigué par la crainte de son ami à l'égard de cette femme pirate, Conan n'a qu'une hâte, la croiser. Cela arrive peu de temps après...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mars 2013
Statut histoire Histoires courtes (2 histoires par tome) 4 tomes parus
Couverture de la série Conan le barbare
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/04/2014 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'avais déjà avisé Les Nouvelles Aventures de Conan qui finalement n'ont pas fait long feu. Voilà que ce héros mythique est repris par l'éditeur Panini Comics avec l'auteur de DMZ et de Northlanders. Je dois bien reconnaître qu'il se débrouille plutôt bien. En effet, il rend ce personnage plus vulnérable face à l'amour d'une femme à savoir Bêlit, la reine de la Côte noire. La mort rôde autour de ce couple notamment dans le second tome. Il y a une dimension plus profonde et moins légère. J'apprécie beaucoup cette maturité. On regrettera juste quelques longueurs. Par contre, il y a une succession de dessinateurs avec des styles différents. Parfois, Conan ressemble à Thorgal. Parfois, il est vraiment hideux avec une tête de demeuré. Bref, cela dépend du dessinateur ce qui procure une série bien inégale dans le traitement graphique. Je ne conseillerais pas l'achat à cause de ce point négatif. Cependant, pour le reste, c'est une série à découvrir pour les amateurs de fantasy. Il faut dire que Conan est le symbole en la matière.

25/04/2014 (modifier)