La Vedette

Note: 4.14/5
(4.14/5 pour 7 avis)

L'élimination, c'est l'abandon pur et simple, seule une qualification donnerait un sursis à ce club au bord de la faillite !..


Football Les petits éditeurs indépendants Sport

L'Olympique F.C., un club de football, ne gagne plus aucun match et est au bord de la faillite. Il ne reste plus qu'une solution pour redresser la situation : engager une vedette. Les autorités youpoltchèques seraient prêtes à céder Popov, l'avant centre du "Lokomotiv" de Vodkagrad, afin qu'il serve leur prestige. Le président de l'Olympique F.C. se rue sur l'occasion. Mais à la gare, à cause d'un retard, le club se trompe de personne et prend un maçon immigré pour le célèbre Popov !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1982
Statut histoire Une histoire par tome 4 tomes parus
Couverture de la série La Vedette
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

31/12/2009 | Deuxmiaou
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

C'est poussé par l'afflux de commentaires dithyrambiques ci-dessous que j'ai fait en sorte de me procurer les deux albums parus de cette série. Et c'est peut-être en réaction à l'espoir que j'y mettais du fait de ces avis que j'ai été d'autant plus déçu. Pourtant, ma lecture ne commençait pas trop mal. Malgré une nette touche d'amateurisme dans le dessin et le lettrage, j'ai en effet trouvé l'ambiance sympathique et l'humour plaisant au premier abord. Mais c'est à la longue que je me suis franchement lassé, gavé de dialogues fleuves prenant beaucoup trop le pas sur la narration graphique et gêné par un dessin dont les défauts de maîtrise me sont apparus de plus en plus flagrants. Graphiquement, on constate très vite à quel point Malo Louarn est influencé par Franquin. Cela n’a rien de rédhibitoire pour qui, comme moi, aime cet auteur culte et n’est pas dérangé par ses nombreux suiveurs (Seron des Petits Hommes, Bar2 de Joe Bar Team, etc...) même si cela surprend parfois de voir des décors urbains qu'on croirait directement recopiés d'un album de Gaston Lagaffe. Par contre, l'encrage m'a déplu. L'auteur alterne en effet des traits épais et d'autres bien plus fins qui m'ont donné l'impression de traits de brouillon cotoyant les traits définitifs. Il y a en outre un vrai manque de maîtrise à mon goût en matière de pleins et de déliés. A cela s'ajoute des expressions trop récurrentes sur les visages des personnages et une petite tendance à entrainer la confusion entre ceux-ci tant ils sont nombreux et finalement pas si variés. Concernant le scénario, comme dit plus haut, j'ai trouvé le démarrage plaisant. L'ambiance du foot, de l'argent qui l'accompagne et surtout des innombrables commentaires de tous les spectateurs, médias et politiques sont bien rendus et assez amusants. Les défauts et le côté caricatural et pourtant si vrai de la chose sont bien mis en image, on y retrouve autant le côté amateur que professionnel du monde du football, que ce soit celui des années 80 ou celui d'aujourd'hui. Hélas, arrivé à la moitié du premier tome, j'ai commencé à être lassé. Le postulat de base du scénario, cette confusion entre personnages et les quiproquos que cela implique, m'a paru trop convenu pour permettre de s'en tenir à cette seule idée pour développer quelque chose de vraiment passionnant. L'auteur décide justement d'essayer d'y remédier en alignant d'autres intrigues parallèles, notamment cette histoire de bandits cherchant un magot enterré sous le stade (je n'ai d'ailleurs toujours pas compris comment ils ont bien pu l'y enterrer sans que cela soit vu par les stadiers après les faits) mais cette seconde intrigue m'a plus ennuyé qu'autre chose. En fait, le principal intérêt du récit consiste à suivre les innombrables réactions et dialogues de tous ceux qui entourent l'équipe de football vedette du coin, joueurs, entraineurs, supporters, habitués du café voisin, politiques, médias, etc... C'est dans ces dialogues que réside le principal de l'humour et qui m'a plu au départ. Le souci, c'est qu'à la longue, les mêmes gags et thèmatiques sont réutilisés de manière trop récurrente, comme de l'humour de répétition qui a fini par me gaver. Et comme dit plus haut, la narration est beaucoup trop bavarde. Chaque case se révèle être une accumulation de dialogues qui partent dans tous les sens, de sous-intrigues humoristiques devenant finalement plus agaçantes que drôles, et la bande dessinée laisse finalement la place à une sur-enchère de textes, discours, protestations et autres braillages des personnages, qui m'a gavé. Je suis déçu malgré une bonne entame et une assez chouette retranscription de l'univers entourant le foot, ses supporters et ses détracteurs.

05/12/2010 (modifier)
Par Coxy
Note: 4/5

Préalablement, je tiens à préciser que je n'ai jamais été particulièrement intéressé par le football. A ce titre, cette qualité ne me semble absolument pas nécessaire pour apprécier cette BD, d'autant qu'elle a pour cadre une approche commerciale de ce sport d'une autre époque, voire même désuète, qui peut laisser doucement rêveur au regard de l'actualité que nous en renvoit les médias aujourd'hui. J'ai découvert la vedette en tranches découpées dans de vieux magazines Spirou, et je dois admettre que j'ai longtemps déploré de ne pouvoir en lire la suite au regard de la qualité de l'ensemble de l'ouvrage : celui-ci nous plonge, avec un humour décapant, dans les tribulations d'un club de foot en difficulté très attachant, depuis le zinc du bar où se retrouve ses éthyliques supporters jusqu'aux antichambres des magouilleurs politicards. C'est un très bon album, qui allie un humour permanent à une analyse sociale très fine, impliquant de grandes qualités d'observateur chez l'auteur, qui livre aux lecteurs un premier tome très agréable et bien ficelé, cela jusqu'à la dernière case.

09/11/2010 (modifier)
Par Thomas
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Le foot et la BD ont toujours été mes deux principales passions, c'est donc avec curiosité que je me suis penché sur cet album la semaine dernière. Et je dois avouer que les gags sont absolument délirants, bien pensés et bien dosés. L'aventure progresse à un bon rythme, le dessin est agréable à l'oeil et les personnages sont attachants. Petit bémol cela dit, l'aventure s'égare parfois un peu dans certaines discussions qui n'apportent pas grand chose... mais c'est vraiment histoire de pinailler ! Avec la saison de football qui vient de s'achever, pouvoir replonger l'espace d'une soirée dans cet univers - fidèlement restitué - m'a vraiment fait beaucoup de bien, et j'espère qu'il en sera de même pour vous ! Courrez le lire !

31/05/2010 (modifier)
Par Jashugan
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'ai découvert cette BD il y a 2 jours car un de mes amis travaille dans la boîte d'éditions qui la réédite et en tant que fan voire expert du foot (soyons modeste), je craignais de lire un amas de clichés ridicules dans le style des films Goal (ceux qui connaissent comprendront ce que je veux dire). Mais La Vedette n'a rien à voir, l'auteur y aborde des sujets très différents du football (politique, économique, social,...) avec un humour délirant qui part parfois dans tous les sens mais se recentre assez rapidement pour ne pas égarer l'auteur (de justesse parfois ^^"). En bref, le football des années 80 est un prétexte à un meli melo délirant et bien des aspects de cette époque ont toujours autant d'actualité bien que les problèmes se soient un peu amplifiés (les footballeurs ne vont plus Chez Mimile mais en boîte ou dans des bars euh.. spéciaux, les déficits se chiffrent en millions d'euro,...)

20/05/2010 (modifier)
Par Belhou
Note: 5/5

Mon album a été dédicacé par Malo Louarn, un breton dans l'âme. Cet album que je trouve génial tant les situations et les jeux de mots sont à se tordre de rire! J'aime beaucoup Dupaxon (c'est 50% de l'équipe !) et Popov, le Canonnier de Vodkagrad, qui sont des personnages comiques. Bref, un album génial à conseiller à tout le monde! Suite dans le second tome de ce dyptique : Le canonnier de Vodkagrad. Rappelons que cet album a été prépublié dans le Journal de Spirou en 1980, et a donc cotoyé les trésors des éditions Dupuis...

01/04/2010 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 5/5

Je n'aime pas le foot, je déteste le foot, je hais le foot ! Mais je me suis bien marré sur cette histoire, hélas, inachevée en 2 volumes :( Malo Lourn y va de bon coeur comme d'hab, il égratigne joyeusement tout le monde. Il est, hélas, triste, qu'il n'ait pas eu le succès escompté car ce dessinateur/scénariste a du talent quand il s'agit d'y aller franco. Le style graphique est parfois brouillon, un peu confus, mais du Malo Louarn, ça se vaut surtout pour les idées et les mille détails qui trainent ci et là. 4.5/5 car ce n'est pas fini :( Parfois, une manie chez cet auteur...

01/01/2010 (modifier)
Par Deuxmiaou
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Excellent ! Un pur chef-d'oeuvre ! "La vedette" m'a littéralement fait pleurer de rire ! Cet album est également illustré de façon parfaite. Félicitations à Malo Louarn ! De plus, voir le football et la bande dessinée fusionner pour former un ovni humoristique, je trouve que cela rajoute de l'intérêt à la série. Même si l'écriture n'est parfois pas très lisible, les gags extrêmement drôles et le style graphique font entrer "La vedette" au rang de grand classique de la BD franco-belge. J'ai vraiment hâte de lire la suite dans "Le canonnier de Vodkagrad".

31/12/2009 (modifier)